Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Il n'y a point de génie sans un grain de folie {PV Clyde

 :: Tokyo - Zone RP :: Périphérie :: Terrain vague Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Billie Brave
Sixième sens
avatar
Messages : 368
Age : 24
Dim 13 Aoû - 21:02
Billie venait d'arriver au terrain vague, et personne à l'horizon. Du moins, pour le moment.

Elle avait été totalement surprise lorsqu'elle avait reçu un mail d'un homme qui souhaitait la rencontrer dans ce lieu à cette date et à cette heure. Le plus surprenant, c'était l'identité de la personne qui lui avait envoyé ce mail. Il s'était forgé une réputation depuis peu mais s'était une personne très respectée. On dit que « Le Songeur » était une personne qui était prête à tout pour protéger les opprimés, ceux qui recevaient les foudres de Kira. C'était une personne qui ne prônait pas la violence. C'était une perle rare dans un monde où la cruauté régnait en maître.

C'est pour cela que Billie avait vraiment hâte de rencontrer « Le Songeur ». Elle voulait se faire sa propre opinion sur ce personnage mais si beaucoup de monde le voyait comme un Saint, il n'y avait aucune raison pour qu'elle découvre le contraire.

D'ailleurs, en y réfléchissant bien, la jeune femme ne savait rien de plus sur cette personne.

Elle se sentait un peu honteuse. Et si jamais, pour n'importe quelle raison, une personne venait à sa rencontre se disant être « Le Songeur » alors qu'en réalité c'était un suppôt de Kira ? Elle n'avait pas à chercher plus et maintenant elle pouvait très bien se faire kidnapper.

Billie eut un rire nerveux.

Elle était paranoïaque.

Enfin, elle l'était depuis des années déjà. Mais plus les années passaient, plus sa paranoïa devenait plus profonde. Espérons que pour sa santé mentale ce soit bien « Le Songeur » l'auteur de ce mail et personne d'autre.


Spoiler:
 


Merci Light pour ce beau carnadage =p
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mar 3 Oct - 17:12

La cabane se dressait au fond du terrain vague, palais de planches sur un fief de boue. La nuit tombait lentement. Les derniers rayons de soleil jetaient un éclat rouge, barbare, sur les buissons épineux et les tessons de bouteille. Une boule de papier roula dans un froissement discret aux pieds de la nouvelle venue.

Près de la cabane, un baril brûlait. On l'avait rempli de petites branches et de prospectus.

Une silhouette marchait. Le jeune homme semblait gêné ; comme s'il avait un poids sur une seule épaule. Il ne faisait pas le moindre son pourtant. Il ramassait des branches et des journaux, avec une lenteur souveraine. Il y avait déjà un tas considérable devant le baril. Inlassablement, il se penchait et ramassait pour entretenir la flamme, tel le gardien d'un phare vital.

Meiji composait avec la douleur. Il n'avait aucune notion en médecine. Il y avait des docteurs dans ses livres, mais cela s'arrêtait là. Avec le bon sens le plus élémentaire, il devinait que ce qu'il avait à l'épaule n'était pas léger. Mais ça ne devait pas être trop grave non plus. Il marchait, après tout. Il comprenait que la chaleur du feu allait être nécessaire. Alors il avait mis un pull propre pour ne pas effrayer son rendez-vous, et maintenant il travaillait à rendre sa demeure plus accueillante. Il l'entendit approcher, et ce fut avec ce naturel désarmant qu'il la nomma. Elle était venue.

- Mrs Brave.

Il ne lui fit face qu'après un temps, un sourire sur son visage terriblement pâle.

- Je vous salue. Votre présence est une joie. J'aurais aimé vous rencontrer dans d'autres circonstances.

Mais il était hors de question d'annuler. Il était en état d'écouter et de parler. Et Elle lui sembla aussitôt particulière. Peut-être parce que le soleil rouge lui donnait une aura prodigieuse. Clyde, qui n'était attaché à aucun temps et à aucune icône, les vit tous en Elle. Il vit la Mère et l'Imperator, la Madone et le Tigre. Cela l'émut. Il fut reconnaissant - sa vie entière se basait sur la gratitude, mais ce jour plus qu'un autre. Peut-être parce que le matin même, il était passé tout près du Grand Voyage.

"Merci de m'avoir donné encore un jour. J'ai pu la voir."

- J'ai préparé un feu. Si vous avez froid.



"Dans un de mes songes, il y avait  un portrait de ma mère.  Je la regardais, et  je l'aimais."

::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il n’y a point de génie sans un grain de folie | Mésopotamie
» Anton Albero ~ Il n'y a point de génie sans un grain de folie. ~
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Tokyo - Zone RP :: Périphérie :: Terrain vague-
Sauter vers: