Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 262
Age : 27
Localisation : Somewhere..
Ven 14 Oct - 21:57

I D E N T I T Y ▪ C A R D






    :: V o t r e ▪ P e r s o n n a g e ::



V r a i . N o m ::
Chavria
V r a i . P r é n o m ::
Pârvati

N o m :: ( Faux . Facultatif )
Nâgina
P r é n o m :: ( Faux . Facultatif )
Ishtar
S u r n o m :: ( OPTIONNEL )
Ish Ish (réservé à Hadès), mon objet (Mello...), Bloody Lotus, le Serpent Noir
 g e ::
26 ans
R a n g ::
Rebelle, Camps de Mello
R ô l e :: ( OPTIONNEL . Décrivez quels pourraient être ses ambitions dans le RP, etc. )
Private Mello's Puppet, objet personnel, personne n'a le droit de la toucher, due à une drole d'histoire qui les unit. Elle dirige une bonne poignée de femmes, ses "furies" comme elle les appelle et mène des plans machiavéliques contre la Sphère Divine.



    :: D e s c r i p t i o n s ::



P h y s i q u e :: ( 7 lignes minimum . )


Description de l'Ancienne Version


Parvâti, surnommée Parô, est un joyaux des îles. Née sur l'île de la Reunion d'une famille d'origine malbaraise (indienne), elle a grandit pendant neuf ans sous le poid de la forte tradition de la famille Chavria. C'est à dire qu'elle a apprit l'art délicat et sauvage de paraître telle Parvâti ou Dûrga. Elle est de petite taille, mesurant à peine 1m61. Parvâti à toujours détesté ce fait. Pourquoi était elle si petite? Si fragile pour les hommes qui la voyaient comme une petite chose, une poupée indienne... Qu'a cela ne tienne! Son charme est envoûtant, ne serait ce de ses yeux immenses. Parlons en de ses yeux. Ils sont grands, très grands, à vous faire peur. Et chose étonnante, ses prunelles sont d'un bleu lagon, extrèmement rare pour les gens de son ethnie. Cela vient surement du métissage, car il devait y avoir du sang yab (petit blanc, donc français) dans sa famille. Ses cheveux sont longs, très longs, d'un chataîn foncé chatoyant. Elle les a laissé poussé jusqu'au bas des fesses et en prend énormément soin. Son visage est entre l'ovale et la rondeur des visages des poupées en porcelaine. Son visage a une forme lunaire, et cette lune indienne a la couleur du bronze. Son sourire est composé de pulpe de fruits exotiques: grenade, fruit de la passion. Pulpeuses sont ses lèvres et délicieuses elles sont, pour le peu d'hommes qui ont reussit à lui dérober un baiser (sans trop se faire trucider). Sa corpulence est délicate, gracile, munie de formes sauvages, agréables, féminines. Ce n'est pas une bimbo, pas une maigrelette, non elle porte bien ses formes et se sent bien dans ses babouches. Niveau vestimentaire, elle porte souvent des sarees aux milles couleurs, des penjabis (tunique et pantalon fin) et autres tenues indiennes. Lorsqu'elle se met en action, elle porte du cuir, des tenues moulantes, qui mettent en avant ses formes et lui donne un air de femme fatale. Elle se fait souvent de multiples coiffures avec sa longue chevelure. Elle sent toujours bon, et on la sent venir de loin, sauf quand elle est en mission. Un parfum tenace de musc et d'ylang ylang la poursuit sans cesse. Elle aime mener les hommes par le bout du nez, et vous allez comprendre d'avantage ce personnage envoûtant dans la partie caractère.
Un dernier point sur elle: elle porte une aura mystique, dût à ses origines créoles. Ses ancêtres, ses parents faisant de la magie, elle a hérité de toutes ces connaissances. Elle ne pratique pas le vaudou mais selon les rumeurs elle "verrait" certaines choses et serait médium. Mais cela reste à prouver. Quel rapport avec le physique? Et bien cela s'exprime dans sa façon d'être, son regard. Ses yeux sont souvent mi-clos, son sourire est toujours mystérieux. Ses doigts graciles sont tatoués d'étranges symboles en hindoue en ocre rouge. Selon ses dires, cela serait un sceau, pour canaliser sa psyché. Croyances? Réalité? Allez savoir, toujours est il qu'elle baigne dans la spiritualité et que cela se ressent: tout son être respire le paranormal, et cela en fait fuir plus d'un, et attire bien d'autre personnes.

Evolution

Ishtar est toujours aussi belle, mais sa beauté s'assombrit et s'entoure d'une aura indescriptible de jour en jour. Pourtant certains vous diront que comme son tempérament est plus mesuré, elle possède des traits plus doux. Mais la dictature, les libertés qui disparaissaient les unes après les autres eurent raison de sa lumière intérieur. Elle ressemble à une Muse Noire, un Serpent endeuillé, sombre et cruel. Mais sa beauté n'en n'est en rien altéré, au contraire, et Mello peine à contrôler les ardeurs des autres rebelles, dont celle d'Hadès, son principal rival. Ses cheveux sont encore plus long qu'auparavant, sa grandeur est encore plus délicieuse, elle a quelque chose de noble, de noble mais pas snob. bien qu'elle est franchement hautaine pour ceux qu'elle n'apprécie pas. Elle porte plus de couleur sombre, question de camouflage, et porte régulièrement un drole de médaillon, qu'elle a retrouvait dernièrement, dans un vieux sac qu'elle avait il y a fort longtemps, ou la photo de sa mère y figure. Elle refuse qu'on y touche car cela représente son passé. Seul Hadès à réussit à l'ouvrir (à son insu, et il l'a sentit passé) mais il a réussit à l'apaiser, en lui parlant avec douceur en lui montrant qu'il voulait juste la découvrir, et voir son "véritable visage". D'ailleurs l'on remarque qu'elle est différente avec lui, ses traits sont plus détendus et elle semble apaisé en sa présence.

C a r a c t è r e :: ( 7 lignes minimum . )


In first...

Ishtar est une peste, une féministe acharnée, un sombre serpent sournois qui se débat dans le milieu de la mafia. Ex prostituée, elle a sut tirée son epingle du jeu et faire sa place en tant qu'assassin, fiable, discret et efficace. Rusée, maligne et réfléchie, elle cherche toujours des coups tordus à faire aux hommes. Les hommes? Elle les déteste! Ils ont gâchés sa vie, ils l'ont considérés comme une chose, un bout de viande à exploité, une machine à plaisir. Alors pourquoi demeure elle dans la mafia? Lorsqu'elle fut enlevée et paqueté en tant que prostituée dans le bordel, son seul désir était de partir, de quitter ces lieux qui la détruisait à petit feu. Elle à échappé à la mort maintes fois, pour rebellion, pour coups et blessures sur les maqueraux. Normalement les prostituées qui osaient se rebeller étaient assassinées, décapitées et leurs corps retrouvés dans un congélateur au fond d'un vieux camping-car perdu dans la cambrousse. Pas elle. Car elle avait bien plus d'un tour dans son sac. Parce qu'elle arrivait à ses fins: elle les a éliminés, tous, tous ses adversaires sont morts. Comment? Grâce à ses relations. Ishtar à réussit à se mettre dans la poche les plus grands de la mafia. Comment? Je vais pas vous faire un dessin...
Par la suite, la petite Pâro d'autrefois, la douce malbaraise de bonne famille n'existait plus. Elle était devenue un assassin, une manipulatrice, une tueuse hors pair. Avec l'aide de Mello, elle quitta le bordel, et se fit une place dans le réseau du crime: trafic de drogue, d'arme (cependant, elle s'est toujours refusée à faire du trafic de femmes, par respect). Elle s'est mit à éliminer les gêneurs, les traîtres, les ennemis. Elle est devenue mauvaise...Mais pas totalement.
Ishtar est une femme sensible, à l'art, à la beauté des choses. Narcissique, elle considère son corps comme une oeuvre d'art, et à couvert son épaule droite de tatouages colorés, représentant un dragon, la subtilité des arts chinois mêlées aux décors indiens. Ses habits ornent son chef d'oeuvre, sa façon d'être est un chef d'oeuvre à ses yeux. Elle ne veut pas être la plus belle, ni la plus sexy, mais elle veut être celle qui attire la curiosité, les regards et la stupéfaction. Elle veut appartenir à un autre monde, celui du paranormal, du divin presque. Tout en elle est mystique, fascinant, étrange, effrayant, repoussant ou captivant. D'ailleurs un parfum lourd suit ses pas, les épices des indes et les fleurs exotiques sont collées à sa peau sans cesse. Pour celle, cette façon de vivre la fait tenir dans ce milieu. Elle s'est crée sa bulle, sa marque de fabrique, sa façon d'être. Elle à d'ailleurs auprès d'elle des pupilles, anciennes prostituées arrachées par Paro des griffes de leurs proxénètes. Elle veut créer son armée, sa famille, sa nouvelle famille.
Parô cache d'ailleurs une douceur inavouée, une tendresse qui ne demande qu'a s'ouvrir. Lorsqu'elle était encore innocente, c'était une belle enfant, très tendre, qui aimait profondément l'humanité. Elle avait des rêves d'avenir prometteur, voulait travailler dans l'humanitaire, afin d'aider les plus pauvres. Aujourd'hui, la survivance de cette facette d'elle même ne se manifeste qu'auprès de ses petites protégées. Elles seules connaissent la véritable Parvâti. Les autres ne connaissent que sa rage, son mépris le plus total, et sa haine.
Et l'amour? Elle était fleur bleue autrefois, et elle est aigrie aujourd'hui. Les hommes ne peuvent aimer, ce ne sont que des monstres bon à être éliminé. Parfois, elle est obligé de coopérer, d'être plus sage, de jouer la comédie, car oui, c'est une grande comédienne! N'allait pas croire qu'elle montre toujours les crocs! En présence de ses "supérieurs" hiérarchiques, elle joue la sensuelle, obeissante, caline, qui par derrière pourrait vous planté ses griffes! Mello, le chef de la mafia par exemple, elle est bien obligé de faire profil bas, même si dans sa tête elle rêve de prendre sa place tiens..
Et pour finir Ishtar est une sensuelle, et oui! Une artiste à la voix de velours et au déhanché provoquant. Elle fait ce qu'on appelle la danse tribal, danse oriental cherchant dans ses origines et se mêlant à d'autres danses. Et elle n'hésite pas à user de ses charmes pour obtenir ce qu'elle veut...
Sauvage, farouche, manipulatrice, sensuelle, provocante, sensible, très très sensible. Oui elle est très empathe, sent tout ce qui l'entoure, ce qui la rend proche des gens...Enfin, ça c'était avant hein, car maintenant elle s'est forgée une carapace dure comme le diamant. Elle cache sa mélancolie, sa douceur, sa tendresse derrière un mur. Qui osera le briser?
Mais elle également un côté étrange. Déjà elle a une obsession: ses protégées. Personne n'a le droit de les approcher. Aucun homme, même petit ami respectueux et respectable. Bi? Lesbienne? Allez savoir. Elle devient folle lorsque l'on blesse ses amies. Elle devient également agressive lorsqu'on lui pose trop de questions sur sa vie d'antan. Elle n'hésite pas à frapper celui qui ose la traité de "fille de joie" ou de sobriquets peu digne de figuré sur le forum. Quand je vous disais qu'elle haissait les hommes, c'était pas des blagues hein. Elle est carrément capable d'en torturer un. Elle est également lunatique, imprévisible et extrèmement brutale lorsqu'on la cherche. Elle déteste être faible, et si par malheur elle se retrouvait sous l'emprise d'un homme à nouveau, elle péterait sans doute les plombs, jusqu'à épuisement. Une de ses amies l'a déjà vu faire une crise monumentale d'asthme car un homme tentait de la renversé. Une fois calmé elle l'a tout bonnement éventré, avec un couteau de cuisine. Tout cela résulte des séquelles de la prostitution. Elle en va à se faire du mal à elle même, se scarifiant lors de ses crises. Elle a de nombreuses marques d'ailleurs.
Et cela ne s'arrange pas avec ses visions de médium ou elle peut faire des crises de folies. Bon nombre associe cela à ses séquelles, mais rien n'est sûr..
Il lui arrive également d'avoir des moments d'hermite, ou elle s'enferme dans son bureau pendant des heures, refusant la compagnie de quiconque. Là, elle se drogue, à coup de drogue dure, et a même fait une overdose une fois. On a crut la perdre, certains se frottaient les mains, mais une fois rétablit, ceux qui ont osé se réjouir ne rigolaient plus vraiment. Parvâti est torturée, mal dans son corps malgré sa force, et à sans doute besoin d'aide, mais peu son enclin à le faire, si ce n'est ses amies.

Evolution


Ishtar est plus sombre, plus taciturne, plus observatrice. Elle est comme le vil serpent qui vous analyse de ses immenses prunelles d'azur. Elle est plus piquante, plus sarcastique, n'hésitant pas à user de l'humour noire. Parallèlement elle est aussi plus ouverte à la cause du peuple des Bas Fonds. Elle passe souvent dans les ruelles mal famées, et aide comme elle peut les pauvres, les égarés. Elle se renferme complètement, se nichant souvent dans les bras de Mello. Ses rapports sont complexes avec lui. C'est une sorte d'Amour/Haine, une relation de Dominant/Dominé, et malgré son tempérament de feu, elle est dominé dans l'affaire. Il exerce une fascination malsaine et passionnelle avec elle. Personne ne sait si ils ont des relations charnelles, Ishtar n'en dira jamais rien, lui non plus. On sait juste qu'ils sont toujours ensemble, et qu'elle lui obéit au doigts à et l'oeil. Bien qu'autoritaire et brutal, Mello est quelque peu ambigue, ses yeux expriment une sorte de lueur "passionnelle" lorsqu'il la regarde. Comme si elle était son chef d'oeuvre. Il l'a formé pour qu'elle suive sa trace de truant, de mélancolique, de violente enfant de la rebellion. Il l'a considère comme une partie de lui même, elle lui appartient, et il ne supporte pas qu'elle aille voir ailleurs. Ce n'est pas la même relation qu'il entretient avec Matt, qui est plus douce, plus conciliante. Encore moins celle avec Near..Non, Ishtar est spéciale, elle est sa chose, sa création, son prodige. D'ailleurs un érudit fan de la Renaissance s'est amusé un jour à les appelé "Lucrezia et Cesare Borgia", car en réalité leur relation ressemble à une relation fraternelle incestueuse...
A coté de cela, Ishtar entretient une sorte de relation indéfinissable avec Hadès, le Chef du Camps Civil. C'est le seul et unique homme qui ne l'a pas approché uniquement pour ses fesses mais qui a cherché à la connaître en profondeur (si ce n'est Mello, mais d'une façon complètement...brutal xD). Le seul homme qui lui parle avec douceur et pour qui elle a de l'estime. Il représente l'homme qu'elle n'a jamais connu, l'homme respectueux. Ils se tournent autour, un peu trop au goût de Mello qui lui fait des crises monumentales, à en faire trembler les murs du QG.
Dernièrement une violente envie de passer le cap avec lui, surement coupler par l'idée de braver les interdits (Mello...) lui prend à la gorge. Peut être arrivera t'elle à ses fins? Toujours est il que ces deux relations qui gouvernent son existence l'ont bien changé: plus sombre d'un côté, plus apaisé de l'autre, elle est en plein conflit avec elle même. Parfois, elle s'isole et pleure, loin du regard de Mello, même si celui ci est au courant car il entend ses sanglants (oui il écoute aux portes). Elle sa sa fierté d'autrefois piétinée, et sent que son âme innocente, bien que tuée par tous les évènements qu'elle avait subit, hurle et s'insurge pour renaître à nouveau. Mais face à ce monde en proie à la dictature, elle voit sa pauvre vie tenir à un fil et aimerait vivre, ne serait ce qu'un instant, vivre réellement..


P a r t i c u l a r i t é ( s ) :: ( Physique ? Piercings, tatoo, ... Caractère ? Très grande mémoire, amnésique, psychopathe, masochiste, etc. )

Ishtar est tatouée sur une bonne partie de son corps: bras, epaule droite, jusqu'à la chute des reins: c'est un motif mi japonais, mi indien, representant des arabesques, des motifs floraux, des poissons et des symboles hindoues (notamment le nom de Kâli en sanscrit). Elle aurait des capacités de médium mais elles ne sont pas mentionnée dans son histoire, pour maintenir le suspense.
Elle porte constamment un médaillon autour du cou. Personne n'a le droit de le toucher, pas même Mello. Seul Hadès y est parvenu...



    :: H i s t o i r e ::


( Le temps de votre histoire importe peu. Ce qui importe, c'est que vous respectiez les règles du français, n'alliez pas du présent à l'imparfait et vice-versa... 15 lignes minimum, mais plus serait grandement apprécié. )




Part I: Douce Enfance



Douceurs exotiques, rire aux éclats, eclaboussement... Parvâti est née dans un petit paradis flottant sur l'océan indien. Se trouvant proche de Madagascar, L'île de la Réunion est un joyaux tropicale, qui présente un métissage ethnique exceptionnelle. Tout le monde se mélange, vit ensemble, dans le respect et la tolérance. C'est une des facettes de la Réunion, car elle en avait bien d'autres. Parvâti Chavria est la troisième enfant d'une fratrie de six frères et soeurs. Ses parents sont bien placé: son père Rajh, à fait sa place dans la communauté et est prêtre du temple hindoue de Saint Denis. Sa mère, Sanjana, est mère au foyer et fait de petites activitées lucratives telles que la confection de bijoux, de paniers tréssés, et bien d'autres choses manuelles. La position sociale de son père les faisait bien vivre car il se trouvait dans un des plus grand temple hindoue de l'île et recevait une bonne part des dons des fidèles. Ils ne roulaient pas sur l'or mais ne manquaient de rien. La vie était belle: l'on jouait sans cesse, l'on ne s'ennuyait pas lorsque l'on avait dix frères et soeurs. Ils furent élevés dans la pure tradition indienne, mêlée aux moeurs de l'île. Cette famille malbaraise (terme usuté pour désigné les hindoues installés sur l'île car ils venaient principalement de la région de Malabar, du Kerala, sud de l'Inde) demeura très longtemps sur l'île, jusqu'a l'anniversaire de Parvâti, qui fêta alors ses 12 ans. Ce jour là, l'on avait organisé de grandes festivités. Tous ses amis étaient là, tous ses frères et soeurs la gâtaient, ainsi que ses parents. C'est alors que surgit une vieille tante, aigrie et mauvaise, qui enviait le bonheur de son frère Rajh. A son arrivée, Sanjana fronça les sourcils, mais se devant de respecter la loi de l'hospitalité, elle l'installa à la table et lui servit une assiette. La tante fixa Parvâti et d'un sourire narquois, elle lui dit:

"Tu es bien trop gâtée, pour une aussi vilaine petite fille, tu ne mérites pas tout ça"

Rajh, furieux, s'interposa et fusilla du regard sa soeur. Depuis toujours elle l'enviait, et depuis toujours elle désirait détruire sa famille, et ce part tous les moyens.

"Tais toi soeur ingrate! De quel droit traites tu ma fille ainsi!"

"Ta fille aura une vie misérable et malheureuse, elle sera une prostituée"

Cela en était trop pour Rajh qui frappa sa soeur au visage. Elle osait maudire sa fille! Il la chassa brutalement de sa maison. Celle ci eut juste le temps de lancer une drôle de poudre sur lui en criant.

"Votre famille est maudite, Parvâti perdra sa dignité et la votre!"

Puis elle s'en alla. L'on trembla de ses prédictions mais Rajh rassura tout le monde, disant que ce n'était que des inepsies. Mais au fond de lui, il craignait sa soeur. Celle ci s'était adonnée au vaudou, et il craignait les pouvoirs maléfiques de ces arts usées à mauvaises fins. Et ses craintes étaient fondées: son temple fut incendié une nuit d'été, et ayant tout perdu, il décida d'emmener sa petite famille hors de la Réunion.

"Les Dieux ont laissé ma soeur nous touché de ses sorcelleries! Il faut quitter cette île mes enfants, nous partons pour la France"

C'est ainsi que la petite famille quitta l'île, non sans regret. Ils pensèrent echappé à la fureur du cadiam (vaudou), mais il n'en n'était rien. Lorsque Parvâti eut 15 ans, alors qu'elle rentrait des cours, elle fut enlevée et embarqué par des proxénètes en recherches de nouvelles prostitées. La prophétie de la tante était vraie, Parvâti allait perdre sa dignité, sa vie, son bonheur, sa famille



Part II: Poupée de Cire, Poupée de Sang



Extrait du journal de Parvâti:



"Ecartelée, violée, battue...Voilà à quoi se résumait mon existence. L'on me trimballait de ville en ville, de pays en pays. Le réseau n'a eut de cesse de se déplacer pour échapper à la polices, aux enquêteurs. Aujourd'hui je suis aux Etats Unis. Ce pays est si grand, ces villes si effrayantes. Je ne suis qu'un bout de viande sur lequel on passe sans pitié. J'ai connus tous les cas, des plus pitoyables aux plus violents. Qu'ai je fait, aux divins dieux, pour mérité cela? Juste parce qu'une tante aigrie à décidé de me ravir ma joie et mon bonheur... Est ce vraiment elle, la cause? Je ne sais pas, je ne veux pas savoir. Beaucoup de mes consoeurs ne désirent plus que la mort. Combien de fois avons nous tenter de fuir? Combien de nuit avons nous perdues pour élaborer des plans d'évasion? A chaque fois que l'on tentait de s'échapper, l'on nous retrouvait, l'on nous rattrapait et une de nous était chatiée, assassinée, battue pour montrer l'exemple. Ecoeurée, nous avons abandonnées. Moi je ne veux pas mourir, j'aime trop la vie pour ça. Mais je me rend bien compte qu'il va falloir me battre pour survivre. Devenir comme eux, aussi froide et aussi cruelle. Ils n'aiment pas les femmes? Alors je hairais les hommes, du plus profond de mon être. J'aurais ma revanche, bientôt c'est leur tête que j'exposerai sur une pique, croyez moi.
Je vais tenter le tout pour le tout. Si je séduit un mafioso bien placé, si je lui prouve mes capacités à être un bon élément pour eux, autrement qu'en faisant la prostituée, peut être que je pourrai m'en sortir. Même si je dois encore m'offrir, si c'est pour ce but là je le ferai. J'ai tout perdu, je n'ai plus rien qui me retient désormais, si ce n'est l'espoir de sauver mon âme, de sauver ma pauvre chair brûlée et étouffée.
A toi, cher journal, en esperant être sauvée.

Parvâti"


Part III: Etat d'Ame




"Du sang, encore du sang. Une mare de sang. Je n'avais jamais vu autant de sang. J'avais pourtant cru l'avoir touché sur une zone moins vitale de son corps. Et comment cela se fait qu'il gigote encore? Allan Morezzati est un sacré bougre, sacrément résistant, par Shiva! Il faut que je retire à nouveau, cela fait trois fois que j'appuie sur la gachette. C'est la première fois que je tue. "

Voilà la première sensation de Parvâti, alias Ishtar, lors de son premier meurtre. Elle avait fait beaucoup de chemin. Elle avait fait une rencontre qui bouleversera sa vie. Le jeune Mello, nouvelle tête montante de la Mafia. Il l'avait repéré alors qu'elle tenait compagnie à Rodd Ross. Il avait vu son âme dans ses yeux, et voulut se l'approprier. Elle était sienne désormais, sa prostituée personnelle. Il l'a libéra de ses chaînes, lui donnant un tout autre statut. Elle lui était redevable, voici le marché: elle était libre si elle obeissait à tout ce qu'il lui demandait. Elle était libre si elle acceptait de lui appartenir, toute entière, d'être son jouet, sa poupée, son chef d'oeuvre. Elle accepta car pour elle, rien ne pouvait être pire que la prostitution. Elle devint en premier lieu assassin personnel de Mello. Les débuts furent difficiles et déroutant, mais elle s'avéra être douée pour débusqué ses proies. Elle savait qu'elle n'avait pas le droit à l'erreur et elle refusait de retourner d'où elle venait. Alors elle enchaîna les missions, et devint de plus en plus douée. Au depart elle était hanté par le visage de ses victimes, et avait énormément de remords. Mais elle s'était dit que ces mafieux qu'elle dégommaient étaient surement ses anciens "clients" et que cela était également une vengeance personnelle.

"Cela fera moins de violeurs et de pourriture sur cette Terre"

Prenant son "job" sous cette angle, elle devint plus froide, plus calculatrice. Elle était morte Parvâti la douce, Parô la petite fille aimante et empathe. Maintenant, elle était Ishtar, la violente, la féministe, la mysandriste, l'assassin froid et manipulateur. Elle grimpa vite en grade dans la mafia et eut même des gens sous ses ordres. Hors, elle refusa de prendre des hommes, car elle ne pouvait pas leur faire confiance. Elle décida de choisir parmis des prostituées, les sortant par la même occasion de leur situation misérables. Bientôt le reste de la mafia se mit à trembler et à craindre ce nouveau groupe. Surnommée les Furies, les Erynies de la Mafia, elles inspiraient le respect et peu sont ceux qui osaient défier "Ishtar la Furie." Seulement, un homme a osé le faire. Un homme qui se prenait pour Dieu, Kira.


Part IV: Another World



Kira...Elle en avait entendu parlé biensur. Tous les mafieux le craignaient, certains multipliaient les fausses identités afin de lui échapper. Elle, elle n'en n'avait que faire. Elle le prenait pour un malade, qui allait bientôt flancher, comme un faux prophète du nouvel ordre. Elle se croyait au dessus de lui, loin de son champs de mire, mais elle avait tord.
Un soir, alors qu'elle élaborait un plan d'attaque avec son second, Ariana Coleman, qui était aussi devenue sa meilleure amie, celle ci eut un spasme violent. Celui ci s'intensifia et elle tomba, inerte, victime d'une crise cardiaque. Ishtar en était médusée, elle s'élança sur le corps de son amie, le secouant, tentant de la réveillé.

"Mais, elle était en pleine forme, elle n'avait que 21 ans!!"

Elle cria de toutes ses tripes, pleurant comme une enfant. Elle était redevenue Parvâti, à cet instant même.

"Kira...Ce ne peut être que lui..."

Elle se leva, et serra son point. Elle jura de le tuer, de le faire tomber. Il avait osé s'attaquer à elle, et il allait lui payer. Cependant cela n'allait pas être simple. Le temps passa et Kira fut admis en tant que Dieu de ce nouveau monde. Le monde était en train de changer. La mafia vivait encore plus recluse, encore plus dissimulée, et un nouvel acte se mit en scène. Ishtar remua ciel et terre, mobilisa ses troupes, et décida de faire bouger les bonnets de la mafia pour faire face. Biensur, ils voulaient tous lutter contre Kira, mais personne ne voulait se mouillé. Comme elle le craignait, ces hommes étaient des lâches, rien que des lâches. Et puis les temps s'assombrirent..Kira devint le nouveau Dieu, Kira prit le contrôle de la population. Et ce fut le début du cauchemar et de la Rebellion


Part V: "Kill Kira"



Ishtar était assise, le corps à moitié allongé contre celui de Mello. Celui ci caressait longuement son corps et la regardait comme si elle était une création artistique. Le corps de son "objet" était frigorifié. Ou était passé la chaleur de la danseuse Tribal? Mello releva le menton de la jeune femme vers son visage. Ils avaient vieillis tous les deux, et assuraient à tous qu'ils avaient mûris. La Rebellion s'était structurée en plusieurs camps, indépendants mais liés. La communication était fluide malgré les tensions entre le camps de Mello et celui de Near..C'est deux là, toujours en compétition! Cela ne changera jamais. Hadès, le Chef du Camps civil, vint leur rendre visite. En un instant, Mello se tendit, fusillant du regard le Chef Diplomate. Cela faisait un moment que lui et Ishtar se tournaient autour et ça, il ne pouvait le supporter. Ishtar lança un sourire ravageur à Hadès qui le lui rendit. S'empourprant de rage, Mello embrassa Ishtar, d'une manière brutale mais passionnelle, pour bien faire comprendre qu'elle était à "lui".

"Que veux tu Hadès?"

"Une information de première ordre, notre mouchard à réussit sa mission. Elle est dans le lit du ministre de l'économie et il semble être sous le charme"

"La dernière fois qu'on avait fait ça, il avait repéré le mouchard et l'avait exécuté.."

"Terrible perte..."

"Oui, et maintenant tu veux en sacrifier une autre, Hadès?"

"Elle est plus discrète, j'ai confiance en elle.."

"Espérons que tout se passe pour le mieux..."

"Ishtar, j'aurais besoin de te parler, tu sais pour ton espionne placée non loin du futur sabotage..."

"Oui..."

"Je pense qu'il faudrait lui mettre du renfort"

"On voit que tu ne connais pas les femmes de main de ma chère poupée.."

"Ce n'est pas une poupée..."

"Tu ne sais rien de notre relation, alors tu la ferme"

"Tss, j'en sais plus que tu ne le crois"

Mello allait explosé, mais Ishtar le calma, d'une caresse. Elle savait parfois l'apaiser, c'était bien une des seules personnes à savoir faire ça, avec Matt..

"Toi tu vas m'entendre.."

"Je n'ai rien fais" répondit Ishtar d'une voix neutre, puis, elle reprit "Bien on en parlera"

"Grumbl" Mello n'appréciait pas qu'elle ait affaire encore à ce Hadès. Il le détestait, mais se devait de l'écouter, car il était bien plus agé, et plus sage que lui. Mais il le surpassait sur ce point, et ça le mettait en rogne. Intérieurement, il rêvait de le mettre en pièce, mais Ishtar lui avait bien dit "si tu tue un membre de la Rebellion, c'est Kira qui sera content", et comme il détestait plus Kira que Hadès...

"Laisse nous" lâcha t'il dans un râle, énervé, serrant violemment Ishtar contre lui, de peur qu'elle s'envole.

"A bientot"

Hadès s'eclipsa, non sans envoyé un sourire à Ishtar. Mello quand à lui, vit ses envies de meurtre multipliées par cent.

Voilà le quotidien de Ish: la Rebellion, les crises de jalousies, les flirts avec Hadès, et une vie sombre, sur un fil de rasoir, ou elle peut flancher à tout instant, et finir dans une tombe.

"Contacte La Fouine, j'ai besoin d'information sur cette mouchard"

"Bien"

Qu'adviendra t'il de ce monde là?


Part VI: And Family?



Famille, famille? L'on dit qu'elle avait fait maintes recherches. Qu'ils avaient fait appel à la police, mais celle ci était bien trop corrompue à cette époque là. On les laissa sans nouvelles pendant des années. Un jour, la police leur ramenèrent un corps carbonisé et l'identifièrent comme étant Parvâti. Ils furent éffondrés. Ce qu'ils n'avaient pas compris, c'était que le corps était celui qu'une compagne de misère de Parvâti, et celle ci devait même etre son amante en ces temps difficiles. Elle devait avoir quelques cheveux d'elle sur elle ainsi que des traces de son ADN, et comme son corps était carbonisé, ils eurent très peu de traces, si ce n'est celle de Pâro. D'ou l'erreur judiciaire. Erreur judiciaire qui poussa la mère de Pâro à se suicider, et son père à tomber dans l'alcool. Ses autres enfants furent placés pour les plus jeunes, le père étant inapte à s'occuper d'eux, et les plus grands quittèrent le foyer, tentant de faire leur vie malgré ce drame terrible..
Un jour peut être qu'elle reviendra, et elle trouvera de bien terrible nouvelles.

"Ishtar?"

"Hum?"

Sandy, une amie de Pâro, prostituée sauvée des griffes des proxénètes grâce à elle, lui posa un jour cette question qui lui taraudait l'esprit. Maintenant, Ishtar était libre, pourquoi ne rentrait elle pas chez elle?

"Pourquoi ne retournes tu pas auprès de ta famille?"

Ishtar plissa des yeux, détournant du regard. Pourquoi? Parce qu'elle n'était pas digne. Parce que selon elle elle avait fait le malheur de sa famille, à cause d'une malédiction, à cause d'elle.

"Je ne peux pas, ils sont bien plus heureux sans moi"

Si elle savait...








    :: V o u s  ::



P s e u d o . o u . p r é n o m ::
Edelia, ou encore Ish Ish, ou encore Coconut xD
 g e ::: ( Facultatif )
21 ans
C o m m e n t . a v e z - v o u s . t r o u v é . l e . f o r u m ? :::
wonderful :p
S o n . d e s i g n ? ::
Wondefullll :p
D e s . c h o s e s . à . a m é l i o r e r ? ::
Nothiing *retourne danser avec des pingouins*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 262
Age : 27
Localisation : Somewhere..
Sam 23 Mai - 0:40
Après une vie tumultueuse, violente et rebelle au Japon, après une rupture brutale avec Mello, elle quitte le Japon avec les Furies et se fait oublier. L'on dit qu'elle a un enfant, et qu'il a les cheveux auburns, et l'on dit qu'elle continue à oeuvrer pour la rebellion, en secret.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bannière du Harad
» Croisé Caniche noir à la SPA de Dunkerque
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» griffon noir & feu 8 mois - adoraaable à Béthune ADOPTE
» Toupie petit caniche noir, 11 ans - ADOPTE par sa FA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Prélude à la nouvelle ère :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: