Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Pièces jointes liées] Procédure de libération d'un prisonnier { Kira

 :: Tokyo - Zone RP :: Quartier d'affaires :: QG du gouvernement de Kira :: Intranet des pro-Kiras Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nathan S. Suzaku
Ministre de la Censure et de la Propagande
avatar
Messages : 318
Localisation : Sur la Toile
Dim 2 Fév - 18:22
nathan.suzaku@yahoo.jp a écrit:
Monsieur,

Pardonnez tout d'abord si la formulation n'est pas la bonne, je ne me suis encore jamais adressé à vous.
Vous vous envoie cet e-mail pour vous faire part de mon incompréhension suite à mon intimidation par la police secrète, dans mon propre bureau.
J'ai toujours été un fonctionnaire zélé et sûrement un de vos plus fidèles serviteurs, pourquoi cet homme est-il venu me menacer ?
Par ailleurs, je dois vous révéler un fait et réclamer votre indulgence : lorsque j'ai été libéré des geôles terroristes, j'ai libéré une prisonnière que j'avais fait enfermer par erreur lors des rafles de la foire. Lady Illness est totalement innocente et étant donné que l'agent de la police secrète me reprochait ce fait, je viens réclamer votre mansuétude sur ce sujet, car je n'avais préalablement rempli les fichiers de libération de prisonniers, comme le réclame la procédure. Je vous les joins à cet e-mail les formulaires remplis en dû et bonne forme, ainsi que l'adresse de la prisonnière qui a actuellement élu domicile chez moi.

Je vous remercie pour votre compréhension,
Pitié et allégeance sur vous, Kira.
Votre ministre,

Nathan Seito Suzaku,
Ministère de la censure et de la propagande

PS : pardonnez cette adresse non officielle, le hackeur connu sous le pseudonyme du Chat de Cheshire a supprimé mon compte professionnel sur l'intranet. Mes services s'occupent déjà de ce problème.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 26 Fév - 21:55
Kira a écrit:
Suzaku,

Vous êtes évidemment un maillon très important de notre gouvernement et si Kira n'avait pas pleinement confiance, vous n'auriez pas autant de responsabilité.
Cependant il est important de ne pas laisser les terroristes user des failles de l'être humain à savoir des sentiments pouvant éclipser l'importance d’œuvrer pour le bien commun.
Je ferai tout de même attention à limiter ces abus et cette répression des citoyens honnêtes.
Si des comportement lors de cette interrogatoire routinier vous a paru déplacé et allant à l'encontre de vos droit, vous pouvez l'adresser aux autorités compétentes via un formulaire et il ne doute pas que vos récrimination soit prise en compte.

Revenons en à cette demande bien inhabituel.  Je n'oserai pas remettre en cause votre parole mais je m'interroge sur cette soudaine prise de conscience. En effet, il ne me semble pas que vous soyez assez négligeant pour arrêter ainsi des personnes totalement innocente, de plus Lady Illness est connu pour ses prises de position allant entre le simple désaccord aux pensées s'alignant sur la ligne extrême des anti-gouvernementaux. Mais notre utopie étant baser sur la liberté je ne pouvais pas lui reprocher son opinion tant que son journal ne devenait pas un outil allant contre le bien être du peuple et contre le pouvoir. Cependant, maintenant qu'elle a été arrêté pour des raisons que vous qualifier d'erreurs, la relâcher serait surement très dangereux pour tous. La rancune est un poison qui va se répandre dans ses lignes et enflammer les citoyens les plus manipulable, c'est pour cela que sa libération me semble être une solution très délicate.
De plus pourquoi est elle actuellement chez vous ? Il me semble que cela n'est pas un bon choix, en effet son influence peut être très néfaste et les conflits d'intérêts n'ont pas notre place dans cette société égale juste. C'est pour cela que sa libération ne se fera que selon certain critère dont sa mise en résidence surveillé.

K.

PS : Récupérez vite une adresse sécurisé et occupez vous de nettoyer toute trace de cette discussion dans les bases de données de la société les sauvegardant.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Nathan S. Suzaku
Ministre de la Censure et de la Propagande
avatar
Messages : 318
Localisation : Sur la Toile
Dim 2 Mar - 18:39
nathan-s.suzaku@gouv-censure.jp a écrit:
Monsieur,

Je vous remercie tout d'abord pour votre confiance. J'ai parfaitement conscience que vous avez un emploi du temps très chargé et que même envoyer un e-mail demande une certaine organisation. Comme vous pouvez le voir, j'ai de nouveau une adresse officielle et je me suis chargé d'enlever toutes informations des base de données de la précédente adresse.
Des comportements pendant cet interrogatoire m'ont parus déplacés. Je ne connais pas son nom, mais l'individu à la peau noire disait faire partie de la police secrète, sous les ordres de Iwa. Il m'a cassé un doigt et frappé à divers endroits du corps. Lorsque j'ai tenté de contacter Iwa, il s'est gaussé de moi. Je remplirais les formulaires adéquats, mais je préfère passer par vous, étant donné que la paperasse remonte vers le premier ministre, et que c'est de lui qu'il s'agit.
Ensuite, malgré tout ce que vous dites, je vous demanderai de ne prendre aucune décision en ce qui concerne Illness. Celle-ci a peut-être dirigé le Cavalier Noir, mais je vous rappelle que c'était sous mon contrôle. J'étais responsable de ce journal et des publications qui allaient avec. Lors de notre collaboration, j'ai pu faire en sorte que le gouvernement ait certains privilèges, comme recevoir le journal plus tôt que les civils, par exemple. Ce journal endigue la population qui aurait des idées terroristes. Elle les calme, plutôt que de les raviver.
C'est pourquoi je ne suis pas d'accord quant au fait de déplacer Lady Illness. Je suis confus de mettre en doute une de vos décisions, surtout que c'est moi qui vous ai contacté, mais pour son bien, elle doit rester chez moi. Je l'ai retrouvée dans un état catastrophique : elle était à peine capable de marcher, encore moins de parler. Elle se remet difficilement, mais pour tout le travail que j'ai pu faire, il serait dommage de ruiner mes efforts. Elle me fait désormais confiance et si elle connaît des informations, elle finira par me les dire. Je suis un homme patient, méthodique et toute femme a une faiblesse, vous devez le savoir : croire qu'un homme inatteignable peut être fou de vous.

Je vous remercie de votre confiance.
Pitié et allégeance sur vous, Kira.

Votre ministre.
Nathan Seito Suzaku





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Procédure d’annulation et de dissolution
» Annexe: Procédure Judiciaire
» Libération donne des leçons de déontologie
» Rouillan en libération conditionnelle
» La libération de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Tokyo - Zone RP :: Quartier d'affaires :: QG du gouvernement de Kira :: Intranet des pro-Kiras-
Sauter vers: