Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 151
Jeu 19 Oct - 22:04
Bienvenue à l'event d'octobre 2017 !

Trois camps, deux représentés pour le moment, un gagnant qui verra peut-être la bataille influer de son côté.

Le futur du forum ne dépend de vous.

Comme expliqué dans ce topic-ci (ici), des résistants sont enfermés au sous-sol du commissariat.

Côté résistant, pour gagner, vous devez : réussir à arriver au sous-sol, par quelque moyen que ce soit (force, diversion, stratégie, hacking).
Ce sera toute la phase 1 de l'event.

La phase 2, celle du sous-sol, se mettra en place lorsque vous aurez réussi votre but.

Côté pro-Kira, pour gagner, vous devez réussir à contrer les résistants, les confondre et, si possible, les enfermer eux-aussi en bas (attention à ce que ce ne soit pas une stratégie de leur part pour arriver rapidement dans un sous-sol).

Question timeline, nous nous situons en octobre 2025.

Il fait à peu près 15 ° la journée, pas mal de pluie.

Question outils pour y parvenir, je vous propose Roll 20, qui nous permet de visualiser assez précisément où sont situés tous les personnages dans le jeu.

Je mettrais les accès que j'ai créés sous balise hide, vous permettant de les voir une fois que vous aurez posté ici. Ainsi, vous aurez une assez bonne visualisation de la scène et du lieu du commissariat avec tous les protagonistes.

Pardonnez le minimalisme, je n'ai pas l'habitude de réaliser des cartes de la sorte, mais si quelqu'un se sent l'âme d'un artiste, je recrute !

Revenez juste ici une fois votre message posté, vous verrez les balises hide !



Il est possible que j'ai oublié des choses, donc n'hésitez pas à me poser des questions via mp ou cb !

Par rapport aux lignes : pas plus d'un dizaine de lignes par post.

Règles de bienséance, pas de bêta gaming.
L'event reste volontiers ouvert à ceux qui ne sont pas encore inscrits et qui souhaitent d'y mêler.


https://i62.servimg.com/u/f62/19/79/41/20/carte11.png
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Ven 20 Oct - 8:14
Ce jour là, Hayes se sentait embrassé d'une émotion qui lui était tant coutumière. Il était nerveux, et ce sentiment était légitimé par un fait d'exception. Des rumeurs circulaient au sein des agents gouvernementaux, et au regard de la réputation rigide du premier ministre, celles-ci pouvaient difficilement être remises en question. Les hautes sphères avaient leurs pions, certains se positionnaient stratégiquement dans le camp adverses.

Une opération d'évasion était envisagée par la résistance. Nulle des moindres. Le pedigré des prisonniers incriminés s'élevait au delà de toute mesure. Criminels ou rebelles à forte conviction ? La frontière lui paraissait si ténue. Depuis son entretien avec le capitaine Harlaown, Hayes préférait camoufler ses questionnements draconiens, sous le voile persuasif du devoir. C'était son seul canot pour ne point se noyer dans des angoisses qui auraient pu lui porter préjudice.

Agir, ne plus penser et retrouver sa fille étaient là chronologie mentale qu'il concevait pour le déroulement de cette mission incertaine. La dernière étape revêtait celle ayant le plus d'importance.

Hayes se tenait à une place stratégique, sous le masque d'un civil. Vêtu d'un simple sweat-shirt kaki et la mise volontairement négligée d'une barbe plus longue, il observait les agitations alentours de son siège localisé sur le flan Ouest de la salle d'attente. Une assise culminante, situé de façon la plus proche possible du système informatique des portes septentrionales.

Son rôle était celui de se fondre dans la masse et de sonder les mouvements suspects qu'il pouvait à tout moment retranscrire à ses collègues par simple message textuel. Il faisait d'ailleurs négligemment tourner son téléphone dans ses mains, dans l'attente qu'il simulait et qui n'était finalement pas si feinte.
Revenir en haut Aller en bas
Mello
Enfoiré
avatar
Messages : 472
Age : 26
Localisation : Dans ton...
Lun 23 Oct - 18:56
Mello se gratta nerveusement la tête avant de se décider à appuyer sur le bouton qui envoyait sa voix directement dans leurs oreilles.

La situation était des plus délicates et si, quelques semaines plus tôt, il se serait foutu de libérer quelques prisonniers des sous-sols pro-Kiras, c'était devenu plus qu'un simple combat pour libérer des prisonniers, depuis qu'Ishtar était morte.

Une rancune personnelle contre la personne de Ninomiya. Vous auriez évidemment compris que le blondin ne se trouvait pas sur les lieux : certes, il était homme à risquer sa vie, mais celle-ci tenant à un fil, il avait décidé, d'un commun accord avec son charmant bras droit, qu'il ne serait pas suicidaire.

Il appuya donc sur le bouton déclenchant le micro : tous les résistants infiltrés dans le commissariat devrait entendre sa voix – et celle d'autres chefs – sur cette fréquence. Il se plut à sourire, même s'il était en réalité très stressé.

« Il me faut une diversion pour que l'un d'entre vous ait accès aux Pcs. D'après un de nos informateurs, l'un d'entre eux ouvre les portes blindées. Faites gaffe, je ne ramasse personne à la petite cuillère. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 908
Age : 26
Localisation : Dans le QG du gouvernement
Lun 23 Oct - 20:23
On l'avait appelé pour, du jour au lendemain, surveiller certaines actions répréhensibles par la loi dans un commissariat proche de son lieu de travail habituel. L'ordre venait du premier ministre en personne et il lui avait été demandé de s'habiller en civil pour ne pas éveiller l'attention d'éventuels terroristes infiltrés.

Saitô avait alors fait semblant de se comporter comme n'importe quelle personne lambda entrant dans ce commissariat : il avait pris un ticket pour son tour de passage pour n'éveiller aucun soupçon, s'était accoudé contre un poteau dans l'espace d'attente de droite et jetait régulièrement quelques regards sur les personnes qui l'entouraient, comme désespéré que son tour n'arrivât pas plus vite.

L'homme était concentré, aux aguets. Il guettait le moindre comportement suspect pour casser sa couverture pourtant si reposante.


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Fate Harlaown
Juliette sans Roméo
avatar
Messages : 826
Age : 20
Mer 1 Nov - 18:01
C’était typiquement le genre de mission qu’elle détestait.

De prime abord, tout semblait de si bonne augure pour ces tacticiens qui, ayant découvert une action généralisée du camp résistant, estimaient que doubler la sécurité suffirait à prévenir toute menace. Et pourtant. Fate Harlaown connaissait assez bien la résistance pour savoir qu’elle ne se jetait dans la gueule du loup qu’une fois sûre de pouvoir en ressortir.

Elle n’avait d’ailleurs pas été convoquée ce jour-là. C’était soi-disant l’affaire des forces spéciales. Certes, une bande de gros bras soigneusement armés jusqu’aux dents serait sans doute plus à même de résister à une attaque violente, mais elle n’était pas du genre à rester les bras croisés sachant la menace si grande et, par-dessus tout, se refusait à faire confiance à ces guignols en costume deux pièces qui dictaient les ordres sans connaître le terrain.

Alors elle était venue dans l’habituel uniforme d’intervention qui, s’il ne manquait pas d’élégance, ne faisait pas dans la discrétion. A quoi bon se cacher ? Son visage était bien trop connu pour qu’un résistant digne de ce nom eût pu croire qu’elle était ici par hasard. Elle avait pris place à côté des agents de sécurité qui assuraient l’ouverture des portes par ordinateur, comme si elle espérait que son regard cristallin les convaincrait de redoubler d’efforts et de vigilance.


Revenir en haut Aller en bas
Billie Brave
Sixième sens
avatar
Messages : 375
Age : 24
Dim 26 Nov - 21:29
Lorsqu'elle entendit la voix de Mello dans ses oreilles, Billie arrivait tout juste au poste de police.

Pour passer inaperçue, Billie fut obligée de sacrifier sa chevelure rousse en la teignant en noire. Elle portait aussi des lentilles noires pour cacher la véritable couleur de ses yeux. Elle ne ressemblait plus à Billie Brave, elle semblait plus être la copie conforme de son frère. Lorsqu'elle s'était vue dans le miroir, cela l'avait terrifié. Dès lors, elle faisait en sorte de ne pas croiser son reflet. Elle était trop mal à l'aise.

Elle s'avança vers l'accueil et demanda à parler à un policier. La jeune femme lui demanda de patienter un peu. Elle lui demanda si elle allait bien car elle vit que les mains que Billie avait posé sur le comptoir tremblaient violemment.

- Vous allez bien madame ?
- Oh ! Est bien pour être honnête, pas vrai... pas vraiment.

Les jambes de Billie flageolèrent et elle finit par tomber. Tout son corps était en train de trembler et elle fit croire qu'elle avait du mal à respirer.

Des policiers s'attroupèrent devant elle lorsqu'elle se mit à crier qu'elle n'avait plus d'air. L'hôtesse d'accueil paniqua à son tour et se mit à hurler et un brouhaha monstre se fit entendre.

Voilà la diversion qu'avait demandé Mello. Maintenant les autres devaient se bouger les fesses car sa diversion ne tiendrait pas longtemps.


Spoiler:
 


Merci Light pour ce beau carnadage =p
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cho Su Nah + If we're talking body, we fight for life
» When nobody want you, rise your head and fight for your life fini
» Jamaica struggles to fight crime
» — bring me to life
» Bite fight...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Tokyo - Zone RP :: Quartier d'affaires :: QG du gouvernement de Kira-
Sauter vers: