Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 5 Déc - 16:38


 
    Fiche de présentation



Informations Générales


     
    Véritables noms et prénoms :

         
    Cecilia Saturn

     
    Faux noms et prénoms (et pseudonymes) :

         
    Cecilia Luciano

    - Pseudonyme officiel/factice : Pandore
    - Pseudonyme originel/officiel : Saturne

     
    Âge :

         
    20 ans

     
    Convictions politiques :

         
    Mafia

     
    Rôle :

         
    - Officiel/factice :
    Trônant à la troisième place de la hiérarchie mafieuse, Pandore ne prend ses ordres que de Mello et de Matt. Elle dirige la "section" d'assassinat.

    - Originel/officiel :
    Chef légitime de la Mafia, elle entend bien récupérer sa place quand le moment sera venu.


Descriptions


    Physique :

     
    Métissée... c'est l'une des premières choses qui vient à l'esprit quand on regarde Cecilia. Née d'un père italien et d'une mère nippone, il ne pouvait pas en être autrement. Elle tient davantage du côté de sa mère pourtant, mais même si ses cheveux sont noirs, ils n'ont pas la "texture" typique qu'ont ceux des japonais pure souche, ils ont tendance à être fins, souples et à onduler à leur guise même quand elle prend le temps de les coiffer.

    Elle a les yeux... disons... mélangés. Ils ont la couleur de ceux de son père, verts, mais la forme de ceux de sa mère en moins prononcé... Un peu trop pour qu'on dise "des yeux en amande", mais pas assez pour être "des yeux bridés". Le tout lui donne un air de japonaise un peu ahurie, où d'italienne fatiguée... au choix.

    En ce qui concerne son corps, où son aspect général, Cecilia reste assez banale... Que se soit pour les standards nippons où italiens c'est pareil. On dit d'elle qu'elle est jolie, charmante où encore "agréablement exotique", mais on n'entendra jamais personne dire "OUAH PUTAIN COMMENT QU'ELLE EST TROP BONNE LA MEUF WESH !"... D'abord parce que si quelqu'un osait dire ça, il risquerait d'y perdre plus que la capacité à se reproduire, ensuite parce que ça n'est pas franchement l'idée qui vient quand on la voit. Oui elle est jolie... Sublime à tomber ? Non. Oui elle a un joli corps... Un cul à faire bander un mort ? Non... Bref... passons.

    Ah oui, au niveau taille aussi elle se situe dans la moyenne. Rien à dire de particulier là dessus.

    En bref on a là une fille plutôt jolie, mais qui ne marque pas les esprits.

    Caractère :

     
    Cecila fait partie de ses personnes qui disposent d'une personnalité à double facettes. Elle a conscience des deux et sait qu'elle peut parfois donner l'impression d'être une grosse schizophrène... mais ça n'est pas tout à fait ça non plus. C'est plus compliqué.

    Première facette :
    Gentille, un peu maladroite sur les bords, timide, craintive et excessivement prudente, Cecilia est une jeune fille qui n'ose pas s'affirmer, ni même parler trop fort même quand elle a des idées... bonnes la plupart du temps en plus. Elle est incapable de donner des ordres de peur de heurter la sensibilité des personnes qui travaillent avec elle, mais elle reste fiable et les gens savent qu'ils peuvent compter sur elle. Et puis si personne n'a entendu ce qu'elle avait à dire, Berserk se charge de répéter ses paroles avec sa voix forte, imposante et sonore. Maltraiter quelqu'un la dérange beaucoup... elle détourne même le regard si quelqu'un doit être torturé où tué devant elle.

    Seconde facette :
    Intraitable et sans pitié, Cecila prend ses décisions froidement sans se soucier des sensibilités des autres, elle a autre chose à faire. Elle impose ses plans et ses idées à ses hommes sans leur demander leur avis, ils la respectent et ne doutent pas d'elle de toute façon. Tuer ne lui pose plus le moindre problème, elle a le doigt sûr et le bras ferme quand elle appuie sur la gâchette et est tout à fait capable de se battre contre un homme... et de gagner en règle générale. Rapide et efficace, elle ne perd jamais son temps et va toujours directement dans le vif du sujet, qu'il s'agisse d'une conversation où d'une mission c'est pareil.

    Quelle que soit la facette de sa personnalité, Cecilia reste une personne fiable et sur qui on peut compter. Dans les deux cas, elle déteste Mello et compte bien se débarrasser de lui une fois que la "question Kira" n'aurait plus lieu d'être posée. Elle est le chef légitime de la Mafia, ce type n'a strictement rien à foutre ici... mais il y a un lieu et un moment pour tout... le mouvement anti-Kira a besoin de ce guignol chocolaté. Elle s'en occupera quand tout sera terminé.

    Particularités ?

     
    Toujours flanquée de son fidèle homme de main, Berserk, elle a tendance à lui frapper de temps en temps sur la tête sans véritable raison apparente... et cela semble calmer le jeune homme... Ah ces italiens... spéciaux...


Histoire


     
    Pourquoi ?


    Il est assis à la terrasse d'un café français d'assez bon goût et il regarde les pétales de cerisier qui volent tranquillement sur le boulevard sans penser à grand chose.
    Elle sort d'un rendez-vous avec son père et son frère et marche paisiblement en profitant de la douceur de ce début de soirée, entourée par les hommes de son père dont elle ignore jusqu'aux prénoms.
    Il la regarde sans la voir, se disant que le kimono traditionnel des japonaises se marie décidément bien avec l'ambiance générale de cette immense ville. Il reviendra surement à Tokyo rapidement...
    Elle tourne la tête, se sentant observée...

    Leurs regards se croisent...

    C'est elle ! Ça ne peut être qu'elle ! Ses cheveux volent très légèrement derrière ses épaules quand le vent gonflé d'odeurs printanières des pétales délicatement posés sur ses mèches souples... ses yeux sont deux trous noirs qui ont totalement absorbé son regard à lui... c'est elle... il ne la connait pas mais la reconnait tout de suite...
    C'est lui ! Ça ne peut être que lui ! Les deux émeraudes qui brillent dans ses yeux ont captivé son regard à elle, les effluves du café brûlant qui fume devant lui lui donnent l'impression de l'envouter, son teint hâlé, son air dur, ses mains larges qui font tourner le verre d'eau qu'il sirote pensivement... C'est lui... elle ne le connait pas mais le reconnait tout de suite...

    Un sourire, un regard... c'est comme un accord tacite doux et brutal à la fois...  Ils ne se sont jamais vus, mais ils s'aiment déjà à en perdre la tête...



    Comment ?


    Un chef de la mafia italienne, la fille d'un puissant yakuza... une union étrange qui a réussi à voir le jour parce que ce père aime sincèrement sa fille et que l'homme qu'elle a choisi sait se montrer à la fois persuasif, souple et ferme à la fois. Ils s'aiment. Ils se marient au Japon et partent vivre en Italie. De toute façon se sont ses frères qui prendront la suite de son père, elle n'a jamais été très douée pour toutes ces choses. Elle ne sait pas tuer, elle n'a que des idées pleines de paix et de douceur...

    Le temps passe, ils ont des enfants. Une fille d'abord, Cecilia. Leur petite perle... un fils ensuite, Pablo. Il meurt avant d'atteindre sa première année... Elle est si triste, tellement triste. Même sa fille n'arrive plus à lui remonter le moral en lui souriant, même cet homme qui boit du café ne parvient plus à faire partir les larmes qui lui troublent les yeux à chaque instant... elle se meurt lentement... et puis elle n'est plus là. Elle est partie pour toujours dans un monde où elle peut serrer ses deux enfants dans ses bras... un monde qui n'existe pas...

    Maman est morte. Cecila a déjà six ans quand son père lui explique ce que ça veut dire. Elle essaye d'être triste et de pleurer, mais rien ne sort. Sa maman est morte... mais elle ne l'a pas connu de son véritablement vivant... Sa maman est morte un peu plus chaque jour depuis que le petit frère est parti... elle avait deux ans... elle n'a pas de souvenir des sourires de sa mère, seulement de ses soupirs. Maman est morte... c'est triste... Elle ne se souvient pas de quand ça a commencé... pour Cecilia, ça a toujours été comme ça.



    L'ami...


    Elle aime se promener. La nature est belle et depuis que la femme de Papa, Maman, est morte, ils habitent dans la montagne. Les hommes de Papa disent qu'elle s’appelle "Les Alpes". C'est joli, plein de bestioles à observer et de framboises à grignoter. Entre les cours et l' "apprentissage" pour succéder à Papa à la tête de la Famille, ça fait du bien de pouvoir souffler un peu.

    "Grand-Père-Le-Papa-De-Maman" a téléphoné ce matin, il a dit qu'il fallait qu'elle vienne le voir à Tokyo et qu'elle apprenne comment ça se passait au Japon. Il a aussi une Famille. Papa dit qu'il est vieux mais que personne n'ose jamais le lui dire, Grand-Père-Le-Papa-De-Maman est puissant et dangereux. Comme Papa en fait... mais encore mieux que ça d'après Papa.

    La Famille c'est important, c'est fort et c'est relié à tous ceux qui en font partie. Il faut la protéger et la faire grossir, c'est comme ça qu'on devient plus fort, plus puissant... et plus riche aussi. Cecilia aime être riche, c'est très pratique pour beaucoup de choses.

    Elle se penche pour ramasser une fleur. Elle est belle. Quand elle rentrera, elle demandera à Papa d'en acheter pour les planter devant la maison, les fleurs ça sent bon, c'est joli et on peut les mettre sur la tombe de Maman. Ça fait plaisir à Papa. Plus loin il y a une autre fleur, encore plus jolie... et... un garçon.

    Les hommes de Papa sont arrivés dés qu'elle a crié, ils ne sont jamais loin. Ils ont prit le garçon dans leurs bras et l'ont transporté jusqu'à la maison. Il a l'air de ne pas avoir mangé depuis des lustres... Papa est occupé et Doc' n'est pas là, il s'occupe de Pietro en ville, il s'est fait tirer dessus ce matin en allant chercher du pain... et des sous... Cecilia sait qu'il faut qu'on s'occupe du garçon mais s'occuper d'un garçon inconnu, même si c'est la fille du chef qui le souhaite, c'est chiant. Du coup ils ne font rien. Elle soupire et d'un coup, elle redevient comme quand elle fait son travail comme il faut : elle donne des ordres, elle s'active, elle court partout et elle pousse tout le monde à se bouger le cul.

    Finalement le garçon ne meurt pas. Il reprend des forces tout doucement parce qu'elle lui fait manger du bouillon de viande et de la soupe de légumes. La soupe de légumes ça aide toujours pour tout de toute façon, ça soigne tout. C'est Papa qui l'a dit. Les hommes disent qu'il a quelque chose comme 13 ou 14 ans. Elle n'en sait rien. Les hommes elle a l'habitude, elle en voit tous les jours... mais les garçons non. C'est le premier qu'elle voit de si près. Elle ne va pas à l'école, c'est un professeur spécial qui vient exprès pour elle tous les jours. Elle voit des garçons quand elle descend en ville avec Papa... mais c'est rare et elle ne leur parle jamais.

    Il se réveille. Ça fait quatre jours qu'il dort mais là il a ouvert les yeux.Elle est contente, ça veut dire qu'il va vraiment vivre finalement. Elle se penche au dessus de lui et sourit.


    - Ça va ?

    C'est à partir de ce moment là que le garçon est devenu l'ami. C'est devenu l'homme de main aussi... mais l'ami a gardé autant d'importance qu'avant. C'est devenu la référence sociale de Cecilia... finalement il a quinze ans et sa vie n'est pas vraiment jolie. Du coup elle demande à Papa s'il peut rester ici pour avoir une vie plus belle. Papa demande au garçon s'il est prêt à protéger Cecilia s'il se passe quoi que se soit. Il dit oui... il reste... elle a un ami, un vrai, pour la première fois. Et ça change tout... elle n'est plus "Elle", elle devient "Cecilia", "Cec'" et même "Hé !". C'est doux.


    Grandir.


    Cecilia doit prendre la tête de la Mafia au Japon. C'est ce qu'on lui répète depuis toujours et on l'entraine pour ça depuis sa naissance. Berserk sera son protecteur, son homme de main et il restera son ami, il l'a promis. Un connard qui se fait appeller Mello a prit sa place... un jour, elle le tuera. Mais elle a le temps, elle n'a que quatorze ans, elle va encore grandir. En plus elle va dans une véritable école maintenant. Elle a de l'avance, deux ans, mais ça n'est pas encore assez pour être dans la même classe que son ami. Tant pis. Ils se voient entre les cours... heureusement d'ailleurs parce qu'il a besoin qu'elle le calme de temps en temps.

    Finalement il se passe plein de chose en un an, et elle décide de partir en avance. Elle doit tuer Mello, récupérer sa place, celle pour laquelle elle se prépare depuis quinze ans. Elle part avec Berserk, des hommes sont déjà là bas. Pas ceux de Papa, les siens à elle, ceux qui ne répondent qu'aux ordres de "Saturne". Ils sont là bas incognito mais les rapports qu'ils envoient ne lui plaisent pas.

    Il lui suffit de quelques jours pour se rendre compte de la situation. Mello est utile. Ça fait mal mais c'est vrai. Il est utile parce qu'il faut tuer Kira. C'est ça la priorité. Elle le savait déjà avant mais ignorait que Mello était si important. Berserk a organisé un rendez-vous avec les hommes de Saturne. Après la réunion, ils repartent tous reprendre leurs places au sein du clan de Mello? Désormais, à travers leurs bouches, la rumeur comme quoi Saturne, le vrai chef, est dans le coin... mais que c'est un homme qui préfère rester discret pour le moment. Et puis une petite nouvelle commence à faire parler d'elle. On l'appelle Pandore. Au début on la prenait pour une gentille puce plutôt douée mais sans plus... mais finalement elle s'impose et elle grimpe les échelons tranquillement... mais assez vite.



    Maintenant.


    Maintenant Pandore est le numéro trois. Mello ne lui fera jamais confiance comme il a confiance en Matt, mais il l'apprécie à sa juste valeur : une fille fiable, efficace, douée et mortelle. Il lui a confié la direction de la section responsable de l'Assassinat. Elle fait son travail et elle le fait bien, comme toujours. Mello est important... Mello est un homme mort... mais le moment n'est pas encore venu. Alors elle se contente de bosser pour lui, d'oeuvrer pour la perte de Kira, et celle de Mello ensuite... elle travaille dur et son travail est reconnu par celui qu'elle déteste le plus au monde et devant qui elle sourit, celui à qui elle obéit... elle ne l'en déteste que davantage, mais il est important. Alors elle fait abstraction, elle sourit, et elle n'oublie jamais d'avoir du chocolat dans les poches au cas où il serait en manque.

    Mello ? Un jour je t'arracherais la gorge... et crois moi, ce jour là ton chocolat aura un arrière goût amère.


    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

     
    Oui, nous tous !

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

     
    Complètement par hasard en répondant à un RP avec un autre compte...

    Quelque chose à ajouter ?

     
    J'aime bien les fourmis volantes.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 5 Déc - 22:02
Déjà, rebienvenue.

Bon alors, je vais être très directe. Saturne ne peut juste pas être une fille. Je sais que Hadès t'a donné son accord pour ça, mais c'était une erreur de sa part.

Premièrement, et là c'est notre faute parce qu'on l'a mal précisé dans la fiche du pv, mais tu dois savoir que la mafia japonaise est plutôt composée d'un ensemble de clans de yakuzas, que Mello a réussi à souder avec l'aide de la mafia américaine. J'ai vu que cette notion apparaissait dans son histoire quand tu mentionnes sa mère. Donc déjà, Saturne n'est pas réellement le chef légitime de la Mafia, peut-être d'un des clans les plus importants, et de la mafia italienne présente au Japon. Ce n'est pas très clair à ce sujet, surtout à cause de l'intrigue actuelle qui concerne la mafia. (C'est-à-dire les différents clans qui se rebellent contre Mello, à titre un peu individuel pour récupérer leur indépendance d'avant. Si tu veux d'autres informations à ce sujet, n'hésite pas à me contacter.)

Deuxième, le pourquoi Saturne ne peut pas être une fille. Je veux bien que la société évolue, qu'on insiste sur les questions de parités dans tous les domaines, mais il s'agit de la mafia là. Les femmes n'y sont pas vu comme chef potentiel. Je dis pas qu'il faut tomber dans le cliché où les femmes sont uniquement vu comme des filles de joie, pas du tout. Juste que ce n'est pas possible d'avoir une femme à la tête d'une organisation pareille. Ce sont des milieux quand même assez macho. Un parrain annonçant que son héritier est une fille, c'est la porte ouverte à des rebellions, et des remises en cause du pouvoir. Et puis, ce n'est dans les mentalités ni au Japon, ni en Italie. Bref, ce n'est juste pas possible.

Donc soit, tu changes et tu fais de Saturne un homme comme sur le pv, soit tu changes complètement de personnages.
Je vais peut-être paraître dure à ce sujet mais je ne changerais pas d'avis. Parce que oui, il est le chef légitime de la mafia. Si ça avait été une fille, ils auraient trouvé quelqu'un d'autre à former. (Parce que même si c'est possible, il n'y a pas forcément d'hérédité directe entre le parrain et son successeur. Ce n'est pas une monarchie quand même.)

Ensuite, un autre point. Concernant son caractère. Je sais que c'est écrit comme ça dans le pv, que Saturne est supposé avoir deux facettes, mais après là je trouve que c'est abusé. La façon dont tu le décris dans ta fiche, on dirait vraiment deux personnes totalement différentes. Alors peut-être que c'est mal expliqué dans le pv, mais non Saturne ne souffre théoriquement pas d'un dédoublement de la personnalité. Cette histoire de deux facettes est un peu plus subtile que ça quand même. Donc ça serait bien si tu pouvais modifier cette partie également.
Bon ensuite, sur le physique, je n'ai pas grand-chose à redire, surtout que tu vas devoir le modifier puisque si tu gardes le personnage, il s'agira d'un garçon. Seulement, j'ai l'impression en lisant cette description que ton personnage ne se résume qu'à la beauté, et il faudrait pour la prochaine fois que ça soit plus nuancé.

Pour finir, concernant la fin de l'histoire, si je comprends bien, personne que sait que Saturne est Saturne, mais tout le monde croit qu'il s'agit d'une fille qui a réussi à gagner la confiance de Mello ? Bon Mello et confiance ça ne va pas réellement ensemble, mais pour ce point-là, je te conseille de voir avec elle. Je vais pas trop insister sur ce point, parce que encore une fois, si tu décides de garder le personnage tu vas devoir modifier un peu toute l'histoire et dans ce cas, on verra tout ça plus tard.

Donc voilà, si tu as la moindre question n'hésite pas à me mp !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 5 Déc - 22:22
J'ai pas de questions... mais entre les oui, les non, les avis qui changent toutes les deux minutes, les histoires d'avatar etc... ça m'a saoulé.

Je réfléchirais peut-être à tout ça demain parce que si je le fais ce soir ça va pas le faire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 6 Déc - 14:04
D'accord, tiens nous au courant dans ce cas.
Je suis au courant qu'il y a eu une histoire concernant l'avatar du personnage, mais je pensais que ça avait été réglé.
Je sais que c'est un peu dur de demander à refaire tout un personnage quand la personne a fini sa fiche, mais comme je te l'ai dit plus haut tu n'aurais juste pas dû avoir l'accord. Alors oui, ça fait staff qui change d'avis toutes les deux minutes, mais c'est juste qu'Hadès n'a pas pu m'en parler à ce moment-là, et que j'ai donné mon avis sur la question trop tard.
Après, si tu ne veux plus jouer ce personnage parce que ce que j'ai dit le concernant (le fait qu'il est forcément un homme) te gêne, je t'encourage à chercher quelqu'un d'autre pour faire ton QC, même si au final niveau travail à fournir pour la fiche, ça revient plutôt au même.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SATURNE 9 ANS TYPE BICHON RISQUE EUTHA (63) CLERMONT FERRAND
» La boîte de Pandore
» Quand Pandore fait sa râleuse...
» La boîte de Pandore - Link's
» [Hawai]A la recherche de la boite de Pandore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: