Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 22 Nov - 22:20


 
    Fiche de présentation



Informations Générales


     
    Véritables noms et prénoms :

         
    Lyr Jamst

     
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :

         
    Lyciole

     
    Âge :

         
    28 ans

     
    Convictions politiques :
    (dites ici où vous voudriez placer votre personnage, quelles sont ses convictions)  
         
    Lyr n'aime pas qu'on pense pour lui, c'est pour ça qu'il a rejoint les rebelles puis y aussi l'excitation de l'interdit!

     
    Rôle :

         
    Il fait partie du camp de Mello.


Descriptions


    Physique :
    (7 lignes minimum)
     
    Lyr a un visage fin et masculin, ses traits sont assez doux, ses yeux couleur noisette édulcorée sont légèrement tombants, ce qui lui confère toujours un air fatigué. Ses sourcils sont peu broussailleux et ses cils longs. Ses lèvres sont fines et légèrement roses, ses pommettes sont hautes et son menton est assez pointu. Globalement, on peut le dire, il a un beau visage avec des traits fins et réguliers encadré par une chevelure blonde métallique peu épaisse. Question coupe de cheveux, il arbore un demi-long laissé un peu en pagaille lui conférant une allure assez négligée. Sa peau blanche presque livide n’est pas très granuleuse, elle n’est pas bien grasse ni trop sèche, il a un grain qui accroche bien la lumière, ce qui aurait pu être un atout s’il avait voulu se lancer dans le mannequinat !

    Sa nuque est affiné et bien droite, ses épaules ne sont pas bien larges fragilisant l’ensemble de son physique. Il a les bras et les jambes de taille moyenne ainsi qu'une carrure élancée et masculine. Il a une cicatrice de brûlure qui s'étale sur la moitié de son torse, il ne se souvient malheureusement pas de comment il l'a eu. Il a également de nombreux tics,comme jouer avec quelques mèches de ses cheveux ou avec tout ce qui l'entoure. Il ne se tient jamais vraiment droit, toujours courbé comme si le poids du monde reposait sur ses épaules. Il traîne certes beaucoup des pieds mais quand il le fait il sait faire le pas gymnastique.

    Côté tenue vestimentaire, cela dépends des occasions, du contexte. Au quotidien, il porte un jean noir, une chemise claire, s’il fait froid, il met souvent une veste longue blanche ou un blouson sombre, et met toujours des baskets. En général, pour les tenues plus formelles, il met une chemise blanche accompagné d’un slim variant entre la couleur crème et le noir accompagné d’une cravate… Quand il joue les poseurs de bombes, il s’habille toujours en femme, il joue beaucoup sur le maquillage pour qu’on ne reconnaisse pas son visage, met une perruque brune mais ce n’est pas pour autant qu’il va se mettre en robe sexy rouge, non il fait dans la discrétion en mettant des vêtements neutres pour passer pour une personne lambda. Et pour les pyjamas ce n’est pas l’ensemble hello kitty, ou le boxer moulant noir mais plutôt le caleçon simple pas cher accompagné d’un haut s’il fait un peu froid...


    Caractère :
    (7 lignes minimum)
     
    Beaucoup le considère comme quelqu'un de bizarre sans doute ont-ils raisons, ou pas, allons savoir. Lyr est peu impressionnable, on dirait presque qu'il a tout vu et tout entendu. Il est complètement désabusé, ce qui déconcerte souvent, il faut dire que ses troubles du sommeil ne l'aide guère. S’il a l’esprit vif, il est souvent très fatigué à cause de sa narcolepsie. En effet, il peut s’endormir n’importe où à n’importe quel moment sans pouvoir s’en empêcher. C’est une pathologique assez handicapante au quotidien mais il le vit plutôt bien. C'est aussi pour ça qu'il est souvent grognon et qu'il a dû mal à supporter l'agitation, le fatiguant que davantage. Pour éviter de s’endormir lors de moments importants, il prend des pilules faites maisons dont tout le monde ignore la composition, les mauvaises langues diront qu’elles sont bourrées de speed. Mais ce n’est pas pour autant un remède miracle, Lyr l’avoue lui-même, s’il en prends trop en une journée il pourrait finir aux urgences, il sait qu’il ne doit pas dépassé deux pilules. Grâce à elles, il peut tenir une demi-journée sans dormir, ce qui est un vrai exploit pour lui… S’il peut concocter ce genre de produit c’est parce que Lyr est un as en chimie, s’il n’est pas un génie au sens large du terme mais il est réellement surdoué dans sa matière.

    C’est aussi un vrai casse-pied, il aime bien embêter, taquiner les autres. Il a d’ailleurs un sens de l’humour assez douteux que seul lui pourrait comprendre. De plus son irresponsabilité est sans limite, il n’avoue pas ses fautes, ne se remet que très rarement en question et pire encore, rejette la balle à autrui. Autant dire qu’il peut se montrer assez immature. Il a également tendance à faire mumuse avec tout ce qu’il l’entoure et cela même pendant les conversations importantes, ce qui très souvent énerve ses interlocuteurs... Ah! Vous l’ai-je dis ? Lyr est absolument athée, c'est son esprit très scientifique qui veut ça. Il n’a jamais cru en une entité supérieur et ne supporte pas qu'on lui dicte ses règles de vie, il fait partie de ces gens qui ne croiront que ce qu’ils verront de leurs propres yeux. Bien sur ça ne restreint en rien son esprit qui reste souvent ouvert à toutes éventualités aussi surprenantes soient-elle du moment qu'on y apporte des preuves crédibles.

    Il a beaucoup de mal à s’attacher aux autres. Car oui ne vous laissez pas berner par ses airs légers, il est quelqu’un de très méfiant et ne donne sa confiance que très rarement. On peut dire qu’il s’est construit une forteresse autour de sa personne et on ignore vraiment ce que ce que cache ses immenses murailles. Il est rare de voir Lyr sincère, du moins s’il va mal il n’ira pas en parler et gardera tout pour lui. Cependant, ça ne l'empêche pas d'être extrêmement possessif. Il est loin d'être quelqu'un de compréhensif, bien au contraire, il n’éprouve pratiquement jamais d’empathie pour les autres. Il ne peut pas se mettre à la place d’un autre, il n’éprouvera jamais de culpabilité pour ses actes aussi horribles soient-elles, et il est indifférent à la souffrance d’autrui... Ce qui fait de lui un immonde égoïste, qui cherchera toujours à se sauvegarder plutôt que les autres. On peut donc presque dire qu’il a des tendances psychopathes. Bien sur le terme peut paraître abusivement utilisé dans ce cas-là mais la psychopathie n’implique pas que l’on étrangle forcément des petits chatons étant petit ou que l’on mange les personnes que l’on juge indésirable.

    Hormis son goût prononcé pour la chimie, Lyr aime énormément ce qui est acide, d'où sont culte pour le citron, son fruit préféré. Il n'a jamais été très sucrerie, trouvant ça indigeste au plus haut point. Il n'est pas un bon bagarreur mais ça ne l'empêche pas de cogner quand il le faut (ce qu'il fait d'ailleurs rarement sauf en cas extrêmes: c'est à dire se défendre). Il supporte mal le brouhaha et un rien le fatigue, ce qui fait qu'il a souvent tendance à passer pour un paresseux, ce qui, au final, n'est pas totalement faux! Il fait partie des gens qui ne se mettent jamais la pression, il peut se concentrer des heures sur une même chose sans pour autant éprouver le moindre stress, d'ailleurs on lui reproche souvent de ne pas prendre les choses assez aux sérieux.

    Particularités ?

     
    Surdoué en chimie et un as en explosifs.


Histoire

    ( Le temps de votre histoire importe peu. Ce qui importe, c'est que vous respectiez les règles et la syntaxe du français... 15 lignes minimum, mais plus serait grandement apprécié.  )
     
    En Russie, on l’appelle grand-père, il protège le pays des envahisseurs. Il est mortel pour ceux qui ne se protège pas, c’est l’hiver. La nuit tombait lentement quand le petit Ivan, marmiton au restaurant Zvezda, traînait un gros sac poubelle avec les restes de la journée. Ivan était né dans une famille nombreuse et trouver un travail au fameux restaurant Zvezda, réputé et présent dans tous les guides touristiques, ça avait fait la fierté de ses parents. Il avait beaucoup neigé et on voyait la traînée qu’il laissait derrière lui car ses bras flasques ne lui donnait pas la force pour soulever ce sac. Il faisait déjà nuit, et il était presque au container quand il crut voir une silhouette partir en courant, la ruelle n’était pas éclairer, alors il crut avoir rêvé, il resta dubitatif mais haussa simplement les épaules, il était tard, il était fatigué et sa journée avait été rude, cela réunissait toutes les conditions pour avoir rêvé. Devant le container à ordure, il était complètement essoufflé, et l’air était si glacial qu’il avait l’impression qu’en respirant ses poumons gelait, il ouvrit la trappe et poussa un hurlement. Il y avait un enfant inconscient dedans, à moitié nu. Il appela du secours, deux serveurs du Zvezda l’aida à sortir l’enfant qui fut emmené aux urgences. […]

    Les médecins s’occupèrent du petit miraculé, de toutes évidences, selon le témoignage d’Ivan, il avait été abandonné et ce fut une chance pour lui qu’il fut abandonné au moment où il sortait les poubelles car il aurait suffit de même pas vingt minute pour qu’il ne meurt de froid. Une psychologue tenta bien de communiquer avec lui mais ce dernier ne lui répondit pas, il semblait être complètement dans un autre monde, on pensa vite qu’il était complètement autiste et que ça devait être pour ça qu’il avait été abandonné. Quelques choses d’autre alertait le corps médical, la moitié du torse de l’enfant était embrassé par une cicatrice de brûlure relativement récente. Les autorités cherchèrent dans plusieurs hôpitaux s’il n’avait pas été amené aux urgences pour des cas de brûlures auparavant mais les recherches furent complètement infructueuses et on laissa vite tombé l’affaire. Lyr, comme l’avait renommé les médecins resta quelques jours à l’hopital, il suivait comme un poussin les infirmières, la psychologue conclut qu’il avait le comportement d’un enfant battu. Après quoi, il fut placé dans un orphelinat.[…]

    Lyr venait de souffler ses 3 bougies et ne se mêlait toujours pas aux autres enfants, on le traitait en général comme un handicapé, vu que pour tout le monde il était autiste et ne parlait à personne. Le lundi c’était le jour de la purée, il était assis seul à une table quand un groupe de mioche arrivèrent vers lui. Le plus grand piqua l’assiette de Lyr, pensant que ce dernier ne se défendrait pas. Bien sur, il retint son assiette avec ses petites mains mais tout ce qu’il eut fut de grosses baffes en pleine poire. Le ventre vide, il alla s’asseoir sous un arbre dans la cour, ses joues étaient encore rouges à cause des coups mais il ne pleurait pas. Il se recroquevilla simplement et resta là des heures jusqu’à ce qu’une bonne sœur vint le chercher, ne le trouvant pas lors de l’appel du soir.[…]

    C’était le jour de la visite médicale, le médecin regardait au cas par cas comment les enfants se portaient. Ils étaient tous en ligne à faire la queue, en short, torse et pieds nus. Quand vint le tour de Lyr, l’homme savait par les bonnes sœurs qu’il était probablement autiste, il voulu lui prendre la main pour l’amener jusqu’à la balance et ce dernier lui retira sèchement sa main.

    «  Non.
    - Pardon ?
    - Ne me touche pas.
    - Mais tu… »

    Le médecin n’en revenait pas, c’était la première fois qu’il entendait Lyr parler, il n’avait pas prononcé un seul mot depuis son arrivée il avait de cela un an. La nouvelle tomba brutalement, Lyr n’était au final pas autiste, la psychologue qui le suivait mit ça sur le compte du traumatisme et le félicita même de l’avoir finalement surmonté. […]

    Un couple d’allemand arrivèrent  un matin pour adopter, ils étaient fortuné et avaient fait eux même le déplacement. Une bonne sœur leur sourit et leur montra les enfants. Madame Jamst avait le regard glacial mais quand elle vit les enfants, son air s’adoucit complètement, elle remarqua au fond de la salle la petite tête blonde de Lyr et vint de suite à sa rencontre. Lyr jouait avec un soldat en bois qui avait perdu sa peinture, et la première chose qui le marqua fut l’odeur de fleur et de pêche qui s’échappait de Madame Jamst. Elle lui sourit, elle avait un russe assez bancale mais restait compréhensible.

    «  Bonjour toi.
    - Bonjour.
    - C’est quoi ton nom ?
    - Lyr.
    - C’est un joli nom hein.
    - Merci madame.
    - Je peux voir à quoi tu joues ? »

    Lyr lui avait tapé dans l’œil, il fallait dire qu’il était un beau petit garçon de 4 ans, il avait une figure ronde, des cheveux blonds métalliques et de magnifiques yeux bruns clairs. Il avait réellement un teint d’albâtre. Monsieur Jamst était resté en retraite mais fini par venir voir lui aussi le petit qui ne pouvait que lui plaire. Ainsi Lyr fut adopté par ce couple. Madame Jamst était une femme de grande taille, les cheveux noirs épais et les yeux typiquement asiatiques. Elle était fière de ses origines japonaises et était la fille cadette d’une grande famille. Monsieur Jamst était un allemand de souche, il avait des traits un peu bourrus, ses cheveux étaient châtains clairs et toujours très bien coiffé. Sa barbe était finement taillée et il s’habillait toujours impeccablement. C’était un chirurgien reconnu. Madame Jamst avait il y a quelques années perdu un enfant lors d’une fausse couche et les complications l’avaient rendu stérile. Son homme pensa qu’elle ne voudrait plus jamais d’enfant mais un beau matin, elle lui parla d’adoption. […]

    Lyr était heureux, il vivait dans un grand pavillon, ils avaient même une bonne. Ses parents étaient fiers de lui, il était assidu en classe et bon élève. Lorsqu’il arriva au collège, ses parents lui payèrent une école privé. C’était son premier jour dans ce nouveau milieu, il y avait beaucoup de fils de bonne famille mais ça ne l’intimida pas le moins du monde. Il était fier, tenait son sac de cours avec sûreté et marchait d’un pas assuré, il ne connaissait personne mais s’en fichait bien. Il devait être 8h et son premier cours était celui d’histoire. Il s’installa en fond de salle et bientôt un gringalet aux cheveux sombres vint le rejoindre, il avait l’air dur. Lyr le fixa un moment, ce dernier remarqua bien sur et lui demanda :

    « Quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça ?
    - Rien, tu as juste la braguette ouverte.
    - Quoi ?  Il rougit et voulu la remonter mais elle était déjà fermé, il fronça les sourcils , tu te fiches de moi ? »

    Un peu vexé, le garçon changea de place sous le sourire figé de notre petit Lyr. Le cours suivant, Lyr vint se mettre à côté du même garçon, ce dernier se déplaça et notre héros suivit le mouvement. Le gosse lui cria dessus :

    «  Mais tu vas me laisser tranquille oui ?
    - Non. » Fit il d’un grand sourire.

    Cela dura deux jours, Lyr le suivait partout et l’autre n’arrivait pas à s’en défaire. Il finit par accepter sa compagnie et purent un beau matin faire des présentations en bonne et du forme.

    «  Moi c’est Digger… Digger Hirsch et …
    - Lyr Jamst. Enchanté ! » Il avait la voix mélodieuse, content de sa victoire. […]

    De plus en plus, ils furent inséparables, ils faisaient des conneries ensembles. Lyr était bilingue allemand et japonais, il avait commencé à apprendre à Digger le japonais et au bout d’un moment, ils parlaient entre eux en japonais quand ils ne voulaient pas que les autres comprennent. Digger Hirsch était le fils aîné d’un riche armateur allemand, il possédait d’ailleurs une petite sœur du nom d’Ellen. Son père était propriétaire d’une parcelle en forêt de plusieurs hectares où ils s’adonnaient à la chasse. Digger ne manquait jamais sa cible, c’était vraiment un excellent tireur, contrairement à Lyr qui pouvait surement manqué un éléphant en étant à même pas deux mètres de lui. Digger avait des notes plutôt correctes, Lyr nourrissait une passion fulgurante pour la chimie. […]

    Lyr poursuivit sa scolarité avec son meilleur ami. Ils rentraient souvent ensembles à pieds au lycée. Un jour, Digger était malade et dans l’incapacité d’aller en cours. Ce même-jour, sortant à 18h, Lyr ne rentra pas chez lui. Ses parents furent bien entendu très inquiets, et ne pouvaient rien faire, devant attendre encore un peu avant de déclarer sa disparition. Le lendemain, n’étant toujours pas revenu, ils contactèrent les services de police qui ne put conclurent qu’à une probable fugue de l’adolescent. Un mois passa et on ne retrouva toujours pas le fils, Digger était très affecté par la nouvelle et ses parents inconsolables. Nous étions à présent en janvier, la nuit tombait vite et il devait être 3h du matin, un groupe de jeunes sortant d’une fête étudiante riaient comme des oies. Il y avait deux filles et trois garçons. Ils passaient par des petites ruelles et tombèrent sur le corps d’un jeune homme allongé dans le caniveau. On aurait pu croire à un ivrogne s’il ne baignait pas dans son sang. Ils appelèrent la police qui purent annoncé au couple Jamst qu’on avait retrouvé leur fils. Il avait perdu beaucoup de sang mais était vivant, il dormait profondément dans un lit d’hôpital, sa mère ne put retenir des larmes car ils étaient rassurés. Il se réveilla quand ils arrivèrent lui rendre visite.

    «  Lyr ! Ca va ? Oh mon dieu…  Elle embrassa le visage du jeune homme. Il avait l’air vraiment très fatigué.
    - Maman … Ca va … Ca … »

    Il ne put finir sa phrase qu’il se rendormit aussitôt, elle appela les infirmières qui la rassurèrent en lui disant qu’il était normal qu’il soit fatigué. Une nouvelle fois, il eut le droit à un psychologue, mais il s’endormait toujours aux séances. […]

    Ses parents pensèrent que cela se calmerait mais ils le retrouvaient de plus en plus souvent endormi n’importe où dans la maison et à n’importe quelle heure. Ils contactèrent un médecin et c’est ainsi qu’on leur annonça qu’il était atteint de narcolepsie.

    «  Mais il n’a jamais eu de symptômes avant ! Protesta le père.
    - Il arrive que la narcolepsie soit sous-jacente chez un patient et qu’après un choc émotionnel, les symptômes apparaissent brutalement. »

    Par choc émotionnel, ses parents comprirent que c’était ce qui avait dû se passer lors de sa disparition, personne ne savait ce qu’il avait vécu. On avait bien tenté de lui soutirer des explications, mais à chaque fois, il haussait les épaules. Même Digger ne put savoir ce qu’il s’était passé. Si Lyr continuait de sourire, ça ne sonnait plus exactement de la même façon qu’avant. En grandissant, sa narcolepsie ne se calma pas malgré les traitements. Il avait arrêté l’école et passait son temps enfermé dans sa chambre à faire de la chimie, la seule chose qui le passionnait. Il avait commencé à s’éloigner de Digger, ils ne se voyaient presque plus même si ce dernier venait quelques fois lui rendre visite. Il se sentait responsable de son état, se disant que s’il était venu en cours ça ne se serait jamais passé ainsi. […]

    Un beau jour à l’aube de ses 20 ans, il annonça à ses parents qu’il partait vivre ailleurs. Ils voulurent savoir où, il répondit qu’il allait au Japon. Ses parents voulurent l’en empêcher mais il n’en fit qu’à sa tête. Quand il annonça son départ à Digger, ce dernier le prit mal et après une violente dispute, il ne se parlèrent  plus pendant quelques semaines. Son père ne lui adressait également plus la parole, sa mère était folle d’inquiétude, son fils était malade, il ne pouvait pas partir comme ça sur un coup de tête. Le jour J, il arriva à l’aéroport plus tôt et s’endormit dans la salle d’attente. Il allait manqué son avion quand une main le secoua, ses yeux s’ouvrirent et il tomba nez à nez avec Digger.

    «  Qu’est ce que tu fous là ?
    - On va manquer notre avion crétin ! Magnes toi, tu fais chier ! »

    Lyr ne su pas répondre et regardait l’heure en hochant la tête, il était un peu hagard et son cher ami le mit debout de force et le traîna jusqu’à l’avion. Digger ne pouvait pas le laisser partir seul, avec sa pathologie, il pouvait lui arriver n’importe quoi et avait prévenu la famille Jamst qu’il veillerait à ce qu’il ne se tue pas bêtement comme il pourrait aisément le faire ! A Tokyo, ils s’achetèrent un appartement où vivre. Digger devait gérer Lyr comme un mioche car il était incapable de prendre soin de sa santé convenablement, il avait beau l’engueuler, ça faisait toujours plus rire Lyr qui ne le prenait jamais au sérieux. […]

    Quelques années après, le régime de Kira arriva au pouvoir. Lyr finit par s’engager dans la rébellion et quand il prévint Digger, ce dernier écarquilla les yeux.

    «  Mais t’es con ou quoi ? Tu es narcoleptique !
    - J’ai des pilules magiques !
    - Je veux pas que tu prennes ces cochonneries, ça va te tuer !
    - Ça va ça va, je sais ce qui peut encore me faire mourir. Au pire si tu as si peur, engages toi. Tu es bon tireur, c’est pratique. »

    Digger n'aimait pas qu'il prenne ses pilules dites magiques, tout simplement car il avait assisté aux tests qu'il faisait sur lui même avant d'en arriver à une composition finale efficace, et une fois, il avait même eu des vomissements durant une journée après avoir pris une pilule-test. Digger décida finalement de rejoindre la rébellion même s’il n’était pas très chaud pour ça au début mais l’idée de laisser Lyr jouer les terroristes alors qu’il était narcoleptique n’était selon lui pas une excellente idée.


    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

     
    Shi

    Votre âge :

     
    18 ans

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

     
    Demandez à Google! Sinon quoi je suis tout emballée *^*

    Quelque chose à ajouter ?

     
    Heu... Pouet?

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 23 Nov - 1:41
Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 23 Nov - 2:00
Merciii Ô grand et merveilleux L! *n'est pas du tout une fangirl (a)*
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 888
Age : 26
Localisation : Dans le QG du gouvernement
Dim 23 Nov - 18:11
Bienvenue à toi une nouvelle fois ! :)

Bon courage pour la suite, surtout, on est content d'avoir de nouveaux membres dans la rébellion !


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 23 Nov - 20:48
Bievenue !
Oh, un nouveau pour le camp de Mello, cool ! Je m'occuperais de ta fiche alors si tu as la moindre question, n'hésite pas !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 23 Nov - 21:41
Je refais ma fiche, le personnage me plait pas x)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 25 Nov - 17:02
J'ai fini :D je suis passé un peu vite sur l'histoire en espérant que cela soit bon! Dites moi si y a des trucs qui va pas, je dois avouer qu'écrire à 4h du matin c'est pas ce qu'il y a de mieux x)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 255
Age : 24
Localisation : Il n'y a qu'à demander ^^
Mer 26 Nov - 7:22
Ho ho bienvenue ^^
J'devrais bien m'entendre avec ton pote si il a la gâchette dans le sang;)
Revenir en haut Aller en bas
Apollo
Perséphone
avatar
Messages : 161
Age : 26
Localisation : Sur la toile
Mer 26 Nov - 13:24
Coucou !

C'est moi qui m'occupe de ta fiche, en fait !
Elle est très bien, rassure-toi tout de suite, je vais juste chipoter sur quelques petits trucs. Quand tu dis que Lyciole a les yeux couleur or, pourrais-tu corriger et mettre un truc genre marron très clair, afin que cela soit un peu réaliste par rapport à notre univers. C'est ce qui peut coller de plus part rapport à ton avatar, et je sais bien que les auteurs/dessinateurs d'anime forcent la saturation des images. Dans l'ensemble, il y a aussi quelques fautes d'accord, mais elles ne brûlent pas les yeux (attention aux terminaisons des verbes, et à leurs sujets)
En tout cas, Mello sera content de voir un compagnon de brûlure...(*sort avant de se faire frapper*), et Lyr pourra parler de chimie à Junko et Snake, qui balancent eux-aussi des bombes.
J'aime beaucoup ce personnage, et je veux savoir ce qu'il va donner en rp, surtout...surtout s'il s'endort en plein milieu d'un raid.

...Mais moi, je suis d'accord avec Digger ! Il va se tuer avec ses pilules magiques...un peu comme les joueurs de catch, quoi. *merci la comparaison.*

Occupe-toi de ce détail pour les yeux, et je te valide ensuite sans souci :)
Oh ! Et si tu veux proposer Digger en prédéfini, il n'y a aucun problème, tu trouveras un formulaire dans "personnages wanted" !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 26 Nov - 13:34
Voilà voilà c'est éditée x) je m'excuse pour les fautes, je ferais des efforts pour ne plus écrire à 4h du matin! Et je m'engage à me relire dorénavant èué !

Et pour Digger, je vais bien sur le proposer en scenarii o/
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Apollo
Perséphone
avatar
Messages : 161
Age : 26
Localisation : Sur la toile
Mer 26 Nov - 13:36
Héhé, c'est parfait donc !

Validé !

-> chez les rebelles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 26 Nov - 13:37
o/ youpiii *champagne*
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: