Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 27 Juin - 13:54


 
    Fiche de présentation



Informations Générales


     
    Véritables noms et prénoms :

         
    Cassidi Natale

     
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :

         
    Odyssée

     
    Âge :

         
    26 ans

     
    Convictions politiques :

         
    Cassidi a rejoint les rangs du camp d’Hadès, pour la simple et bonne raison qu’elle n’adhère pas à l’idéologie de Kira. Sans pour autant croire aux vertus du crime, elle a foi en l’ancien système judiciaire, en dépit des défauts qui lui incombent ; elle ne voit pas de déontologie dans les actions de Kira. Or, ce qui compte, c’est la pensée derrière le geste, non?

     
    Rôle :

         
    Cassie tire actuellement sur la fin de ses études de médecine, et même s’il lui reste encore son internat à effectuer, elle ambitionne de s’orienter, officiellement, vers de la médecine générale, en libéral. Officieusement, elle veut être à part entière membre de l’organisation d’Hadès, en tant que médecin dévoué aux rebelles.


Descriptions


    Physique :

     
    Cassie, c’est d’abord un tryptique de couleurs. Blanc, ébène, rouge. Un blanc laiteux, hésitant entre l’ivoire et la porcelaine, pour une peau qui n’a rien à envier à ces comprimés qu’elle prescrit au quotidien. Du noir — ses cheveux, sa tenue ; ils s’accordent sur ce pigment sombre, ils agressent avec allégresse sa carnation pâlotte, et se tutoient sans que l’un n’ait d’ascendant sur l’autre. Et du rouge, pour la rose de ses lèvres: beaucoup de rouge. Il en faut. Cassidi trouve que ça l’ancre dans la réalité. Ce rouge, c’est rester vivante et faire oublier qu’elle est plus qu’un personnage de film en noir et blanc.
    Sa silhouette longiligne dessine des angles, taillade des courbes à coups de serpe, lui façonne une démarche sautillante. Point de rondeurs sous ce blazer qu’elle porte chez elle comme au travail ; nulle féminité, en dehors de ce maquillage qu’elle arbore, telles des peintures de guerre. Et sous les yeux fardés de noir, sous les cils se disputant les droits de commerce du charbon, on trouve un regard d’ambre, un visage fin, un menton insolent.
    Si ce sont les défauts que vous cherchez, libre à vous. Parlons de ces vêtements que la Miss Natale ne repasse pas, de cette clope qui pendouille entre ses lèvres. Mentionnons sa bouche trop grande, ses dents de travers, la bataille que se livrent quelques mèches de cheveux pour échapper au carré qu’on a voulu leur imposer. Arrêtons-nous un instant sur le drôle d’oiseau que Cassidi est ; trop grande, trop sèche, trop effacée, vulgaire peut-être. Trop morne.  

    Caractère :

     
    Morne d’apparence, oui. De caractère, c’est autre chose!
    Cassidi Natale, c’est un peu une coupe de champagne bas de gamme. Elle ne coûte pas bien cher, mais elle pétille. Vous vous dites, au premier abord, qu’elle n’a probablement pas de goût, qu’il ne s’agit que d’une liqueur fadasse et sans attrait — ça ne l’empêche pas de vous monter à la tête, le temps de quelques lampées. Et la gorge vous chauffe, et les joues l'imitent, mais vous restez parfaitement conscient de ce qu’elle est vraiment: un petit trésor, à consommer avec modération.
    On peut dire de Cassidi qu’elle tient la forme. Un peu trop, sans doute. D’une nature nerveuse, incapable de se poser, c’est un papillon surexcité ; elle virevolte à longueur de journées et jongle intelligemment entre vie hospitalière, vie sociale et loisirs. Sous ses dehors tranquilles, en dépit d’une humeur assez inégale, elle n’en demeure pas moins capable de faire preuve de subtilité et de dévouement, notamment lorsqu’il s’agit de l’organisation d’Hadès.
    Il semble parfois à Cassidi qu’elle s’est retrouvée embringuée dans une grande comédie. Il y a Cassidi Natale, étudiante en médecine, toujours contente et prête à se lancer dans des projets abracadabrants. Et puis il y a Odyssée, son double aux traits sévères, rebelle à part entière, qui jette aux orties quelques pépites de légèreté, pour les remplacer par ce magma plus sombre qu’a nourri l’avènement de Kira.

    Particularités ?

     
    Aucune, si ce n’est un bon appétit, ainsi qu’un amour immodéré pour le tabac, qu’elle partage avec Aino, son petit ami.


Histoire


     
    On ne parlera pas de sa famille. Si vous voulez entendre parler de son père, cherchez à « Ducon » dans l’annuaire. Si c’est sur sa mère que vous souhaitez en savoir plus, ne vous embarrassez pas des Pages Blanches: parce qu’elle est sur liste rouge, et parce qu’il n’y a rien de notable à rapporter à son sujet.
    Il n’y a pas d’histoire tragique, pas d’évènement sanglant ayant poussé la jeune femme à se tourner vers l’organisation d’Hadès. Ca s’est trouvé comme ça — c’est tout. Question de convictions. Cassidi a vécu une enfance tranquille, aisée ; elle n’a manqué de rien, et s’est tout naturellement tournée vers un cursus médical lorsqu’est venu le temps du choix d’une carrière. Il y avait derrière cette décision une part d’espoirs déçus, une part de bonne volonté, et une dernière de bienséance.
    … Espoirs déçus car, pendant longtemps, le premier instinct de Cassie fut de rejoindre les rangs de la police, une fois adulte. La vraie police — pas cette assemblée de fantômes, marionnettes entre les doigts crasses de ceux qui n’ont de dirigeants que le nom. Avec Kira, Cassidi Natale a rapidement perdu tout espoir de faire une différence en tant que flic. A quoi bon cette mascarade? A quoi bon se battre pour un système auquel l’on croit, si celui-ci n’existe plus?

    Médecine et rébellion, donc.

    L’une comme l’autre se révélèrent aller comme un gant à la jeune femme. La première lui offrit un challenge intellectuel et humain, celui-là même dont elle avait douté qu’il pourrait jamais remplacer le monde de la police. La seconde, en revanche, ne vint pas avec sa part de complications — elle lui sembla si naturelle, si logique, qu’à aucun moment Cassidi ne la remit en question. C’était simple comme bonjour ; en se levant le matin, elle se sentait investie d’une double mission. Et si la deuxième était parée de cette aura moins tangible que l’autre, elle n’en était pas moins bien plus réelle à ses yeux, et surtout, plus urgente. Alors, sa journée embrayée, les choses n’en étaient que plus faciles. Ses études l’occupaient, certes ; mais c’était au réseau rebelle qu’elle se vouait corps et âme. Avec un projet, celui d’entrer au service d’Hadès — réellement! —, en tant que médecin.
    Pour ce faire, Cassie choisit de faire son internat au Japon, au lieu de le réaliser en France. Géographiquement, c’était un choix tout ce qu’il y avait de plus logique: Hadès et ses fidèles s’y trouvaient. Humainement, c’était une autre histoire. Le temps d’adaptation à cette culture nouvelle sembla long à l’interne, qui traversa de prime abord une phase de regrets. Et si la science médicale demeurait en soi la même, le système de soins japonais, partagé entre assurances maladies sociale et nationale, lui était étranger. Quant au contact avec les patients, il n’avait rien à voir avec ce système occidental dont elle avait fait son quotidien, et la barrière de la langue — pourtant franchie, du fait de cours et de pratique — n’y était pas pour grand-chose.
    Fort heureusement, très rapidement, la situation s’arrangea, et perdit son statut d’étrangeté pour revêtir les atours, plus familiers, de la routine. En outre, le camp d’Hadès rejoint sous le pseudonyme d'Odyssée, Cassie y fit la rencontre d’Aino, un jeune homme qu’elle avait eu l’occasion de croiser plusieurs fois à l’hôpital et qui s’était révélé faire partie du même réseau de rébellion. Aino et Cassie apportèrent leur petite pierre à l’édifice où fleurit la tradition qui veut que l’amitié ouvre parfois les portes à un type tout autre de relation.  


    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

     
    Charlotte

    Votre âge :

     
    23 ans (ancêêêêtre)

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

     
    Ma meilleure amie (Ai Nakano) m’en a parlé plusieurs fois, en fait! Je cherchais un forum rpg sympa ces derniers temps, et plutôt que de me laisser errer sur des mauvais topsites, elle m’a gentiment fait passer le lien. Quant au forum, je n’ai ma foi pas encore d’avis dessus, même si je ne doute pas que:
    - il sera positif, d’après ce qu'Ai a pu m’en dire
    - il me rappellera de bons souvenirs vis-à-vis de la série Death Note!

    Quelque chose à ajouter ?

     
    … Bonjour à tout le monde? Et des bisous.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Fate Harlaown
Juliette sans Roméo
avatar
Messages : 817
Age : 20
Ven 27 Juin - 14:18
Ravie de découvrir une nouvelle tête !

Bienvenue parmi nous et bonne continuation en RP !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 27 Juin - 14:43
Ouiiii bienvenue /o/ Me gusta Cassidi!

(Comment ça, retourne écrire ton rp d'event? ;w; Bientôt, bientôt, il est en cours de création!)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 888
Age : 26
Localisation : Dans le QG du gouvernement
Ven 27 Juin - 18:09
Bienvenueeeeeee !!!

Ton personnage m'est très sympathique (mais tout de suite, sous le compte de Hadès, ça va paraître super tendancieux) ! Il est original, cool et j'ai hâte de lire tes rps ! Cette fiche était synthétique et pour le mieux...et puis il faut avouer que nous n'avons que trop besoin de médecins dans la rébellion.

Je te proposerai bien un rp pour t'introduire, mais mon perso a deux ou trois soucis qui font qu'il sera encore bloqué en prison pendant un certain bout de temps ! En attendant, du QG d'Hadès, je te pointe du doigt Gazelle, mais aussi le Docteur ! Tu as également Mordred qui vole littéralement du QG d'Hadès à celui d'Alpha, elle aura sans doute eu l'occasion.

Si tu as un souci de contexte, ou une explication à me demander, n'hésite pas à le faire, que ce soit par la CB ou par MP !

Amuse-toi bien parmi nous !


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 245
Localisation : Dans ton...
Ven 27 Juin - 18:55
Bienvenue !

J'aime beaucoup ton personnage, donc je vais naturellement te harceler pour rp : D


« J'en étais où ? Ah oui... Le Chaos... ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 28 Juin - 9:47
Merci beaucoup à vous tous pour votre accueil chaleureux  <3 <3
 
Eh bien écoute, ma foi, Crazy Snake, on peut se faire ça si tu veux! Sois libre de venir avec une idée par contre parce que là il est encore trop tôt pour que je sois en état de réfléchir, mais ce serait avec plaisir  <3 

Même chose pour toi, Hadès, mais je comprends si ça t'en fait trop à la fois! On pourra se faire ça à n'importe quel moment. Et je vais aller regarder en détail tout ce que tu m'as montré pointé du doigt :)

Des bisous à tout le monde!

PS: Et toi, Ai ... Quand tu veux, où tu veux (oui oui, c'est juste pour du rp)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lavanville, la ville natale [OS]
» - Gallery of a crazy newbie -
» [île natale d'Izya] La flamme au allure d'ange [FB 1622]
» Un Newbie a besoin d'aide
» Capacités natale Mizumaru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: