Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 11 Mar - 16:22


   
    Fiche de présentation



Informations Générales


       
    Véritables noms et prénoms :

          
    Darkwood Arashi

       
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :
     
          
    //

       
    Âge :
     
          
    37 ans

       
    Convictions politiques :

          
    Arashi est totalement du côté de Kira, et l'a prouvé à maintes reprises.

       
    Rôle :

          
    Ministre de la Justice


Descriptions


    Physique :
    (7 lignes minimum)
       
    Tout comme son frère jumeau, Arashi a une longue chevelure rousse qu'il n'attache rarement. D'apparence, il est toujours très soigné, prenant soin de lui. Il accorde beaucoup d'importance à son image. On dit souvent de lui qu'il est noble et crispé. Son apparence est le reflet de son caractère. Des traits fins et une peau laiteuse. Arashi ne bronze pas et au contraire, il craint beaucoup le soleil. Sur sa joue, pendant un petit temps, il portait la marque des ongles de cette peste d'Ishtar, marque en forme de croix, et ironie du sort, identique à celle qu'il a infligé à son frère. Mais heureusement la marque a fini par disparaître.

    Toujours sur son visage, son expression est neutre, ses traits figés, sans jamais un sourire, restant toujours indéchiffrable, comme si toute émotion l'avait quitté. Ou alors on peut tout de même voir lorsqu'il est blasé et dépité, par ses différents soupires et fatigué lorsqu'il ferme les yeux. Une des rares personnes qui a pu voir un fin sourire s'étirer sur ses lèvres, c'est Akira, son frère. Et même ce sourire, il ne durait pas plus qu'une micro seconde. D'ailleurs, il ne parle pas plus que nécessaire, et souvent avec une voix proche de l'indifférence.

    Sa manière de s'exprimer reste surtout avec ses prunelles couleur azur. On peut y lire son agacement et il n'est pas rare de se prendre un regard glacial qui en dit long sur ce qu'il pense. Toujours figé, on pourrait le considérer comme une personne « coincé » mais c'est ce côté froid qui fait son charme. Il attire les femmes comme des aimants. De toute façon, la gente féminine est toujours attiré par les bad boys. Et sur ses yeux, sont souvent placés des lunettes, qu'il utilise lorsqu'il lit. Parce que oui, Arashi aime beaucoup lire tout comme passer du temps dans des musées.

    Enfin tenue vestimentaire, lorsqu'il est tranquillement chez lui, il préfère opter pour des kimono, se sentant plus à l'aise dedans. Mais lorsqu'il est au travail, c'est bien entendu avec un costard impeccable.

    Pour terminer, n'oublions pas de mentionner son sabre qui ne le quitte jamais.  
     


    Caractère :
    (7 lignes minimum) 
       
    Bien qu'ils soient jumeaux, depuis sa plus tendre enfance, Arashi c'était toujours senti comme étant l'ainé. Lui qui était si droit, si sérieux et studieux. Tandis qu'Akira était plus rêveur, demandant plus de liberté. Voilà qui faisait la différence entre les deux. Donc bien entendu, en tant que frère, il voulait lui montrer la voix, le chemin à prendre pour ne plus qu'il s'écarte dans les sentiers. Mais Arashi terminait toujours dépité, Akira étant bien trop dynamique pour lui. Dépité, mais avec un fin sourire aux lèvres, malgré ce qu'il pouvait lui reprocher, il l'aimait, c'était son frère, la personne la plus importante à ses yeux.

    C'est du moins ce qu'il aurait aimé pouvoir dire pour le restant de ses jours, mais en grandissant, ainsi qu'avec la politique actuelle, leur différence à crée un fossé. Un trop grand fossé qui ne pourra jamais être comblé. Naturellement, Arashi suivait dur comme fer la politique de Kira, soutenant ses idéaux. Il offrait au monde une perspective de justice, créant un ministère compétant, et grâce à eux tous, la criminalité ne faisait que baisser. Arashi avait toujours été un homme droit avec un profond sentiment de justice. Il ne supportait pas les criminels en cavales, et parfois ceux qui étaient en prison, méritaient un autre sort beaucoup plus morbide. Parfois la justice n'était pas assez sévère face aux grands criminels, peu importe le Pays. C'était le cas de Beyond Birthday par exemple. Comment se fait-il qu'un tel homme n'avait pas été condamné à mort ? Il ne comprenait pas …Il fallait donc un homme comme Kira au pouvoir pour rendre justice. Mais il s'avère qu'Akira pensait tout le contraire, pour lui la justice de Kira n'était qu'une dictature. Dans un sens il avait raison, mais pour le futur membre du gouvernement, ce n'était qu'un mal pour un bien. Si bien que les disputes, de plus en plus sérieuses, entre les deux étaient beaucoup trop fréquentes. Au point que Hadès et lui avaient par en venir aux mains, avec des propos bien violents. A partir de ce jour, Arashi avait renié son frère, qu'il considérait comme honte à leur sang.

    Le caractère réfléchit et ambitieux du jeune homme lui permit de rapidement grimper les échelons, pour devenir Ministère de la Justice. Arashi est donc un homme ambitieux et cela depuis tout jeune. Lorsqu'il veut quelque chose, il fait tout ce qui est en son pouvoir pour le saisir, quitte à repousser ses limites. Déterminé, il ne montre aucune faiblesse, car il sait qu'il faut se montrer sur de lui pour paraître impressionnant et faire bon effet. On le voit comme un homme fort, et beaucoup baisse les yeux avec craintes devant lui. En effet, quand il s'agit du travail, Arashi se montre intraitable. Il ne supporte pas la défaite et l'incompétence. Car si ses subordonnées sont incompétents, c'est sur lui que ça retombe, il ne peut se permettre de tolérer la moindre erreur, surtout s'il en va de sa réputation. Arashi porte beaucoup d'intérêt à son image, car sa réputation vient jusqu'aux oreilles de Kira en personne, à qui il veut prouver sa valeur et lui montrer qu'il suivra ses idéaux jusqu'au bout, et qu'il est capable de tout pour cela.

    Ce qui est vrai. De nombreuses fois, il a montré qu'il pouvait dépasser les limites, commettre des crimes horribles : tortures, menaces, viols … Tout ça pour parvenir à ses fins. On peut dire de lui qu'il est cruel ? Ce n'est pas le mot qu'il emploierait pour se décrire. Il a fait beaucoup de sacrifices et notamment une part de son humanité. Contrairement à ce qu'il montre et dit, torturer son propre frère ne lui a pas fait plaisir. Il aurait voulu que les choses soient autrement, mais pourtant, il devait garder la tête sur les épaules. Il ne pouvait pas faire preuve de faiblesses et de sentiments. Si pour obtenir des réponses qui viendront en aide à Kira, il devait faire du mal à ses proches, il le ferait.    Parce que la justice allait bien au delà de son petit confort personnel. Alors oui, il préférait faire croire à son frère qu'il le détestait, et préférait d'ailleurs le croire lui même. C'était plus facile de se leurrer, de rester dans le déni …

    En plus d'être hautain, Arashi est un homme sarcastique. De l'humour noire, des paroles blessantes, et sans aucun sourire. Il n'est pas homme qui rit, du moins seulement intérieurement. Beaucoup trop sérieux, sans pour autant être coincé. Bien qu'il peut être d'un calme olympien et patient, il lui arrive parfois de s'emporter. Oui, parfois, parce qu'il n'y a qu'une seule personne qui arrive à le faire sortir de ses gonds, inutile de précisez qui c'est, vous l'avez tous comprit. Avec lui, il perd ses moyens et son calme, certainement parce qu'au fond, il lui accorde encore beaucoup trop d'attention. Il a bien conscience qu'Hadès est son unique faiblesse, et cela, il ne le supporte pas. C'est pourquoi pour se venger de cette faiblesse, il est capable de le blesser, de le voir agoniser, mais jamais le tuer. Quoi qu'il en dise, Hadès reste son frère, et qui plus est son jumeau. Et ces liens resteront à vie.

    Hautain, il accorde que peu d'importance aux êtres qu'il considère comme inférieur. De ce fait, il a eu plusieurs maitresse, après tout, il reste un homme. Mais j'insiste sur le mot maitresse et non une femme pour partager sa vie. Il n'a ni le temps ni l'envie de s'engager dans une relation. Et puis ce serait accepter d'avoir des sentiments pour quelqu'un et ça, ce n'est pas envisageable, ce serait une faiblesse de plus.

    Arashi est donc un homme qui n'a qu'une seule et unique passion, son travail. Il est très compétant et craint des autres, et il faut dire que cela ne faut qu'augmenter sa fierté. Il aime ce sentiment supérieur qu'il dégage. Il aime la peur se lire sur les visages de ses alliés et s'en sert contre ses ennemis, pour faire pression.

    Particularités ?

       
    blabla


Histoire

    ( Le temps de votre histoire importe peu. Ce qui importe, c'est que vous respectiez les règles et la syntaxe du français... 15 lignes minimum, mais plus serait grandement apprécié.  )
       


    « Arrête de chercher la bagarre, tu sais que c'est moi qui gagnera. »

    L'autre enfant si semblable à lui même, n'avait pas l'air d'accord. Lorsque Akira sauta sur le dos de son frère, ce dernier soupira et eu tout juste le temps de fermer son livre avant de tomber à plat ventre sur le parquet de leur chambre. Il grogna en sentant la poigne sur sa tignasse tirée en arrière. Arashi frappa du poing contre le sol en criant sous la douleur avant de lui hurler dessus.

    « C'est un coup de fille ça ! CHOCHOTTE !!! MAUVIETTE !!! »

    Insultes qui n'avait pas l'air de plaire à son jumeau de 6 ans et un combat acharné commença. On pouvait voir les coups de pieds, les coups de poings, les morsures sur leur corps et Akira qui tenait fièrement la petite mèche rousse qu'il avait arraché sur le crane de son frère. Mais celui-ci n'avait pas dit son dernier mot. S'il aimait bien sa tête, il allait la voir de près. BOUM !!! Un coup de tête dans le ventre, Arashi le chargea tel un taureau contre le placard. La porte de la chambre s'ouvrit brusquement, laissant place à leur mère.

    « AKIRA !! ARASHI !!! Mais ce n'est pas vrai ?! Quand est-ce que vous cesserez de vous battre ?! » Elle sépara les deux garçons avec une poigne de fer.

    « C'est Akira qui a commencé !! »
    De toute façon c'était toujours de sa faute, et ça finissait toujours pareil. En effet, leur mère cria que ça lui était égale et que maintenant ils allaient tous les deux au coin sans bouger jusqu'à nouvelle ordre. Le garçon grogna et s'exécuta alors que son jumeau fit de même. Il entendu Akira murmurer que si le combat n'avait pas été interrompu, il aurait gagné.

    « Jamais. Tait toi, mauviette. »
    Les garçons ignoraient alors que leurs combats prendraient dans quelques années des proportions bien plus énormes.

    ***

    Des lunettes au bout du nez, les cheveux attachés et relevés, Arashi était dans sa chambre, ou plutôt face à son bureau, assit sur sa chaise, plongé dans la lecture passionnante qu'est la politique. Voilà des heures qui lisait son bouquin, biographie des différents présidents qui avaient marqués le monde. Alors qu'il terminait sur l'assassinat d'Abraham Lincoln, il sursauta en entendant une voix familière que le tira de sa lecture.

    « Comment tu fais pour ne pas t'endormir en lisant ça ? »
    « Parce que mon cher Akira, je préfère la culture et l'intellectuel plutôt que de rêver de liberté. »

    Ce à quoi son jumeau lui répondit avec une tape derrière la tête.
    « Dans ce cas là, tu devrais connaître la devise « Liberté, égalité, fraternité » »

    Arashi se releva et le plaqua contre le mur, à côté de son bureau. Il le regarda dans les yeux, avec cet air calme et cette lueur mature pour un adolescent de son age.
    « Certes. Mais nous ne sommes pas en France, le fait que je sois supérieur à toi le prouve. »
    « Tu veux parier ? »

    Les deux frères se fusillèrent du regard et finalement Hadès éclata de rire, alors qu'un fin sourire étira les lèvres de l'autre jeune homme, l'espace de quelques secondes. Arashi le lâcha et reprit place sur sa chaise. C'était comme ça entre les deux, une grande rivalité, mais le fait qu'ils soient jumeaux les liais à jamais, et malgré tout, ils entretenaient une forte relation affective. Toujours à se chercher des noises, mais avec une grande complicité. Si Akira avait des ennuis, il serait le premier à lui venir en aide, et il savait qu'il pouvait en attendre de même en retour.

    ***

    « AKIRA DARKWOOD !!!!!! »

    Sac en équilibre sur le dos, tenu par sa main, Arashi se stoppa avant de se retourner d'un air blasé. Il s'apprêtait à défendre son identité, lorsqu'il vit une bande de 5 garçons de son âge, armé de barres de fer. Il plissa les yeux, ne se laissant pas impressionné. A vrai dire, il suivait un entrainement au sabre avec Akira depuis tout petit pour, comme disait maman, « exprimer votre trop plein d'énergie ». Il prit son habituel air blasé et demanda d'un ton calme, dénoué de sentiments.

    « C'est pourquoi ? »

    « Pourquoi ? POURQUOI ? Tu m'as volé MA nana !!! Tu vas le payer !! »

    Bon sang Akira. Pourquoi est-ce qu'il faut toujours que tu fasses le mariole ?! Bien sur, Arashi n'était pas contre le fait que son frère ait des relations physiques avec des filles, c'était bien le cas de lui même, mais voyez vous, lui, il ne prenait pas les filles déjà prise, et encore moins celles qui sont avec des voyous. Mais que voulez vous, Akira avait toujours besoin de piquant dans sa vie. Arashi soupira avant de répondre d'un ton glacial, qui ne ressemblait en aucun cas à son frère.

    « Je ne lui ai pas mis le couteau sous la gorge. Si elle a couché avec moi, c'est que je ne lui donnais plus envie que toi. »

    Lorsque Arashi rentra chez lui, il avait la lèvre fendu et des bleus par ci par là, mais il était en meilleur état que ses agresseurs, et ça, ça le rendait très fier. Akira écarquilla les yeux en voyant son frère et lui demanda ce qui c'était passé.

    « Pas grand chose. Bon, j'ai des devoirs. »


    ***

    « Tu rigoles j'espère ? La justice de Kira n'est qu'une dictature ! Toi qui t'intéresse à la politique, tu devrais en prendre conscience ! »

    Arashi soupira une nouvelle fois devant l'entêtement de son frère qui commençait déjà à monter sur ses grands chevaux, comme à chaque fois que la conversation tournait autour de Kira. Arashi quant à lui, gardait son habituel calme olympien et enleva ses lunettes qu'il posa sur la table avant de lever les yeux vers son frère cadet, euh jumeau.

    « Pour la énième fois Akira, dans le monde actuel, Kira est obligé d'utiliser les grands moyens. Si sa dictature rend le monde meilleur, alors pourquoi pas ? »
    « Tu sais autant que moi comment se fini une dictature ! »
    « Oui, mais il ne fera pas les mêmes erreurs parce que ses ambitions sont différentes. C'est pour faire baisser la criminalité qu'il se bat. Sa cause est noble et juste ! »

    Arashi savait qu'il parlait à un mur. Les deux se butaient tout le temps, défendant avec acharnement leurs opinions. Aucun n'essayait de comprendre les arguments de l'autre. Pour Akira, Arashi avait tort, et pour Arashi, c'est Akira qui a tort et qui ne comprend rien. Ce qui l'agaçait profondément. Même s'ils se disputaient tout le temps, il aimait son frère, c'est pourquoi il aurait voulu qu'ils soient du même côté. Il aurait aimé partager ses convictions avec lui et trouver des solutions ensemble pour venir en aide à Kira. Mais ça, ce n'était même pas la peine d'y compter.

    « Tu parles, il fait régner la terreur, je ne suis pas sur que ce soit ça, la sécurité »
    « De toute façon, tu ne fais que voir les points négatifs au lieu de regarder les bienfaits. Alors tait toi donc, j'ai raison, tu as tort, point. »
    « Les bienfaits ? Une baisse de criminalité oui, mais à quel prix ? Tu as pensé aux innocents qui tombent aussi ? Aux veufs, veuves et orphelins ? »
    « Il faut bien des sacrifices pour rendre le monde meilleur. »
    « Tu te rends compte de ce que tu dis ? »
    « Parfaitement. La discussion est close. »

    Et Arashi n'avait pourtant pas encore conscience du nombre de sacrifices qu'il ferait afin d'aider Kira.

    ***

    « Je fais parti de la Résistance. »

    Arashi, qui lisait son journal dans la salle à manger, écarquilla les yeux et lâcha le papier sur la table. Il était bien rare de le voir prit par surprise et de distinguer une émotion sur son visage. Et pourtant, surprit, il l'était. Justement, il lisait un article sur la Résistance qui avait encore frappé. Et en était fort irrité, ces sales scélérats qui empêchaient Kira d'accomplir son devoir. Il espérait que « Dieu » allait bientôt s'occuper d'eux, qu'il trouverait leurs noms et boum, plus de Résistance. Alors qu'il était prêt à ricaner diaboliquement et surtout intérieurement à cette idée, la voix d'Akira avait retentit à ses oreilles et l'information lui fit l'effet d'une bombe.

    « Pardon ? »

    C'est une mauvaise blague qu'il lui fait ? Il l'avait vu lire le journal et il avait voulu lui donner des sueurs froides. Et ça marchait, crétin d'Akira. Il fronça les sourcils, guettant sur son visage le sourire qui allait dire ah ah tu m'as cru. Et pourtant, son frère gardait son expression sérieuse qui ne lui ressemblait pas. Non c'était plutôt Arashi qui tirait ce genre de tête. Alors il comprit, ça n'avait rien d'une blague. Et lorsque Akira reprit la parole, il blêmit brusquement, ses mains se crispant sur la table en bois.

    « Je ne peux rien te cacher à toi. Je préfère que l'apprenne de ma bouche, plutôt que de celle d'un autre. »

    Il lui semblait pouvoir ressentir son sang qui bouillonnait dans ses veines. Alors qu'il ne bougeait pas, toujours figé sur place, il fut prit d'une soudaine bouffée de chaleur, et chaque muscle se mit à chauffer, un par un, se contractant si bien que lentement, Arashi se redressa pour faire face à son frère. Son expression était aussi sérieuse que la sienne, et il le fixait intensément, attendant des explications qui ne venaient pas. Son regard s'assombrit et il prononça son nom d'une voix plus rauque que d'habitude, plus pressante, mais en gardant toujours son calme. Aucune agressivité, mais une attente certaine. Son frère fini par reprendre la parole.

    « Je sais ce que tu penses. Mais tu sais aussi que je ne soutiendrais jamais Kira. Tu dis toujours que je rêve de liberté et c'est vrai. Mais pas que pour moi même, aussi pour les citoyens. C'est pourquoi je veux faire mon maximum pour les aider. Tu comprends Arashi ? »

    Akira devait pourtant le savoir non ? Qu'il ne comprendrait pas ? Tendit qu'il parlait, Arashi serra les poings, sa mâchoire se crispa alors qu'il ne dit mot, prenant conscience de chaque paroles de son frère, de ce que ça impliquait, et des conséquences qu'il y aurait dans le monde, mais aussi envers Kira …. Et … Et lui même. Il voyait ça comme une véritable trahison. Akira avait toujours été dans l'erreur et Arashi avait prit sur lui pour ne pas lui en vouloir. C'était son frère et il n'allait pas laisser une différence d'opinion tout gacher entre eux. Mais là, Akira venait de trancher avec sa lame le lien qui les unissait. Il baissa la tête, laissant ses mèches rousses dissimuler son visage. Le jeune homme n'avait pas pour habitude de montrer ses émotions et il ne voulait pas qu'on puisse les lire. Mais à cet instant, plus que de la colère, il était surtout blessé, effondré par ce coup de poignard, cette horrible trahison. Ce goût amer dans sa gorge et même ses poumons semblaient manquer d'air. Il se mit à trembler, non pas de râge, mais plutôt de rancoeur. Et soudainement, sans prévenir, son poing rencontra la joue d'Akira. Sa mère cria, lui demandant d'arrêter alors qu'il renouvela son geste. Il poussa la bonne femme sans non plus être violent, avant de se retourner vers son jumeau.

    « Comment tu peux faire ça ?! COMMENT TU PEUX ME FAIRE CA A MOI ?!!! Pourquoi est-ce que tu gaches tout comme ça ?! Non seulement tu me fais honte, mais en plus …. EN PLUS TU ME TRAHIS MOI !!!!! Sale pourriture !!! VERMINE !!!! J'ai été tolérant Akira !!!! Tes convictions je les acceptais, parce que les liens des jumeaux sont plus fort que ça, parce que tu es mon frère ! MAIS CA !!! Je ne peux pas te suivre dans cette trajectoire !!! ESPECE D'IDIOT !!! Tu as pensé aux conséquences ? Tu deviens un traitre, un rebelle, un ennemi de Kira !! Mais surtout Akira, tu fais de nous des ENNEMIS !!!!! TU NE COMPRENDS PAS CE QUE TU ES EN TRAIN DE FAIRE ??? Pauvre imbécile, tu sais que j'ai trouvé une place au ministère !!!! Tu sais ce que ça implique entre nous ?! »

    Arashi le poussa violemment contre le mur, alors que Akira avait à son tour blémit. A grand pas, il avait atteint sa chambre, la colère le gagnait, mais la tristesse aussi, l'incompréhension. Traitre !! Tu n'es qu'un traitre !! Voilà ce qu'il pensait à ce moment là. Il attrapa son sabre et retourna dans la cuisine. Le simple fait de le voir le mettait hors de lui. Alors qu'Akira allait reprendre la parole, Arashi l'en empêcha en prenant les devant.

    « Ce ne sera plus jamais pareil !!! tu as fait toi même de toi, mon ennemi ! AKIRA ESPECE DE CRETIN !!! Notre destin va être de se combattre, je vais devoir te chasser !! JE VAIS DEVOIR TE TUER !!! MAIS QU'AS TU FAIS BON SANG ?! »

    Avant même que lui même n'en prenne conscience, la lame de son sabre entailla la joue d'Akira, formant une croix sanglante. La mère se mit à hurler et à sangloter en serrant son fils contre lui, fils qu'Arashi avait faillit tuer de sang froid. Il lâcha la lame qui tomba sur le sol en raisonnant, avant de soupirer et de reprendre son calme. Il secoua la tête et inspira un bon coup tout en regardant son frère. Il reprit la parole d'une voix bien plus calme, mais aussi bien plus triste.

    « C'est toi qui a créer cette situation Akira, et maintenant, on va en porter tous les deux les conséquences. La prochaine fois que notre chemin se recroisera, nous serons des ennemis, alors prépare toi, parce que je ne te ferais pas de cadeaux. Mais souviens toi, c'est toi qui a voulu ça. Adieu, frère. »

    Il entendit sa mère l'appeler alors qu'il quitta la demeure familiale, tard dans la nuit, alors que la pluie se chargeait de brouiller sa vue … A moins que ce soit ces choses humides qui coulaient de ses yeux.

    ***

    Quelques années plus tard, Arashi était monté en grade. Ministre de la Justice. Il faut dire qu'il était plutôt efficace. Et craint aussi. La trahison de son frère semblait lui avoir enlever les derniers aspects d'humanité qui lui restait. Déjà qu'il était habituellement froid, maintenant, il se montrait intraitable et plus hautain que d'habitude. Mais il se devait bien d'avouer que c'était avec satisfaction qu'il voyait les personnes baisser la tête en passant devant lui ou de trembler comme une feuille. Parfois il avait l'impression d'être un monstre et cette dominance lui plaisait. Et ce qui est bien, quand on a le pouvoir entre les mains, c'est qu'on peut faire ce qu'on veut. Arashi aimait les femmes, c'est bien connu. Il avait prit l'habitude de coucher avec ses collègues tout comme sa secrétaire avait comprit qu'en jouant dans la cours des grands, elle allait devoir passer sous le bureau, sans vouloir parler grossièrement. Mais rassurez vous, son travail ne se limite pas à s'envoyer en l'air, loin de là.

    C'est quelqu'un de très professionnel, qui sait ce qu'il veut et quoi faire pour l'obtenir. Arashi ne tolère pas l'erreur et attend des personnes qui travaillent pour lui discipline et efficacité. D'ailleurs c'est lui qui a donné une merveilleuse chance à Fate de faire ses preuves en lui offrant un poste. Ses deux meilleurs agents : Fate Harlaown et Mayu Rokudo. Ce dernier était un ancien membre de la Résistance qui avait trahit les siens. Certes il avait tué un membre du ministère (mais qui devenait gênant) mais il est indirectement responsable du coma de sa soeur jumelle. Et en un an, il avait fait ses preuves. Bien sur Arashi avait toujours un doute sur lui, mais il valait mieux garder ses ennemis près de lui. Par ailleurs, il demandait bien évidemment à Fate de garder un oeil sur lui.

    Et ô grande nouvelle, ils finirent par attraper Hadès. Et oh surprise, devenez l'identité de « monsieur moi je suis un des chef de la Résistance ». Oui oui, vous le sentez venir gros comme une maison. Apparemment Arashi n'est pas le seul à avoir monté en grade. Akira Darkwood, c'est une blague ?! Même s'il ne l'a pas montré, ce n'est pas de gaité de cœur qu'il a torturé son frère. Oh oui tu es un monstre Arashi, ton propre frère, ton sang, pire, ton jumeau. Mais il n'empêche que le monstre n'avait pas dévoilé le nom de monsieur à Kira.

    Hadès, car c'est comme ça qu'il se faisait appelé, fut libérer pour tendre un piège à la Résistance. Lorsqu'il tomba sur Ishtar, dans les toilettes publiques, il sentit sa rage monter. Elle était importante pour Hadès c'est ça ? C'est pour ça qu'il s'occupa d'elle, pour faire mal à son frère. Tout est de sa faute, de sa faute ! Bien sur, ça ne justifiait pas son comportement mais il se plaisait à mettre la faute sur son frère, comme à son habitude. Egoiste, Arashi ne voyait jamais plus loin que le bout de son nez. Il s'était d'ailleurs rendu aux Etats-Unis pour chasser son frère mais c'était aperçu que ce n'était qu'une fausse piste. Akira c'était bien joué de lui, une vulgaire diversion. Il part ensuite en mission au Moyen Orient pendant quelques mois mais en revenant au Japon, il tombe sur lui à son bureau. Monsieur c'était fait passer pour lui. Brillant, il fallait bien l'avouer. Arashi était bien incapable de se faire passer pour son frère, ayant un caractère trop opposé.


    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?
     
       
    Moi ? Susu ? Bah ouais c'est moi D: Vous me connaissez maintenant, pas besoin de me décrire !

    Votre âge :
    (question optionnelle)  
       
    23 ans

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ? 
     
       
    DC d'Ella et Sayu !

    Quelque chose à ajouter ?
     
       
    On m'a manipulé pour que je fasse Arashi, HEIN ?! *regarde Matt et Hadès* è_é Mais finalement je prend au rôle o/

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 887
Age : 26
Localisation : Dans le QG du gouvernement
Mar 11 Mar - 16:40
re-re-re-bienvenue :D

J'ai pris plaisir à relire ta présentation que tu m'avais passé par skype ! :)
Et c'était toujours aussi bien !
J'ai hâte de rp avec toi, vraiment, je suis super motivé ! J'adore comment tu joues Arashi !  haaa 

Validé !


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 11 Mar - 18:08
Ah, ahAHH ARASHI !!! :X
Y'en a un qui va avoir du pain sur la planche.
Au fait, je te l'ai même pas souhaité ! Bienvenue !
(Eeet euuh je veux pas qu'on Rp, j'ai peur d'Arashi !)
XD Nan je plaisante, une 'tite battle Arashi/Mello ? Ou une sympathique discussion autour d'un thé, avec des petits cakes aux chocolats ? Oou sinon quelque chose de cohérent :')
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 11 Mar - 19:45
Re bienvenue ! J'ai adoré ta présentation, particulièrement l'histoire  <3 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 11 Mar - 19:49
Bienvenue o/
Moi j'dis, tu vas faire des heureux si c'est pas déjà fait XD
Ton vava est trop frais **
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: