Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Hi, I'm going to kill you ! Why ? Because It's my job ~

 :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 27 Fév - 20:45


    Fiche de présentation



Informations Générales


    Véritables noms et prénoms :

       
    Sacha Wang

    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :

     
    Sacha

    Âge :

     
    19 ans

    Convictions politiques :

     
    Je n'en ai pas. Aucunement. Ce qui guide l'homme est l'instinct de survie.

    Rôle :

       
    Tueur à gages. Je nettoie ceux dont les gens veulent se débarrasser.  


Descriptions


    Physique :

    Sacha n'a pas un physique banal, bien qu'il ne soit pas non plus de la plus grande originalité. Comme pour la plupart des japonais, sa peau est blanche, et ses cheveux noirs comme le jais. Ses yeux, eux, qui semblent venir de sa mère, américaine, sont bleu roi, légèrement en amande, tandis que ses lèvres, rosées, sont en contraste avec le reste. Le truc, c'est que Sacha déteste l'uniformité. Il a vécu au Japon durant toute son enfance, et a toujours voulu se démarquer. Il a beau être déjà un mélange assez étonnant, avec ses yeux bleus, il se décolore également les cheveux. Pas toujours. La plupart du temps, il évite de se faire remarquer et porte du noir, gardant sa chevelure de sa couleur naturelle. Mais parfois, il lui arrive, lorsqu'il se fait passer pour un jeune homme comme les autres, de porter plus de couleurs et de s'amuser. Il peut même se teindre les cheveux en bleus, car il faut dire que du côté du look vestimentaire, il ne manque pas d'imagination. Du moins, il essaye. Du haut de ses cent soixante-dix-neuf centimètres, il pèse seulement soixante-deux kilos,  ce qui peut le faire paraître chétif, voire légèrement maigre. C'est vrai, il a l'air faible. Il ressemble encore à un enfant. Personne n'aurait l'impression de voir devant lui un assassin. Juste un enfant. D'ailleurs, cela se voit qu'il est sensible, et véritablement fragile, même s'il ne fait que sourire, ce n'est qu'une façade.  

    Caractère :

    Sacha passe sa vie à faire semblant. Rien n'est sincère avec lui, ou presque. Il a beau avoir dix-neuf ans, il est encore un enfant, dans sa tête. N'ayant jamais pu grandir normalement, son enfance survient juste plus tard, c'est tout... Oui, il lui arrive d'être puéril, immature. Ce n'est pas de sa faute. Il veut espérer, il veut croire à des rêves impossibles, des rêves que tout adulte qualifierait d'"idiots", ou d'"enfantins". Parfois, il prie en pensant à sa famille. Son petit frère. Ses parents. Tous morts. Oh oui, ça l'a marqué. Ça l'a marqué, traumatisé même. Il fait des cauchemars la nuit, il parle dans son sommeil. Et il est de nature paranoïaque. Complètement. Tout le temps nerveux, tout le temps prêt à se faire sauter dessus au coin d'une rue. Il se mord la lèvre, se craque les doigts, se mordille l'ongle du pouce... Tous ces tics témoignent de sa nervosité. Il est toujours comme une bombe à retardement, instable et prêt à exploser n'importe quand. Oui, il ne contrôle vraiment pas sa colère. Pourtant, il fait tout pour paraître inexpressif. Le plus souvent, ça marche. Mais ses gestes tendus sont là pour tout gâcher. Pourtant, il évite de dire ce qu'il pense, il évite de se rapprocher des autres. Il se contente de sourire à la vie, de sourire à la mort, et de faire comme s'il était intouchable. Il rit quand on l'insulte, il rit quand on lui parle mal, il sourit et joue celui qui ne souffre pas quand on le frappe. Si on lui tirait dessus, il se contenterait d'être vulgaire, de jurer et de rire en disant que ce serait dommage pour lui de mourir si tôt. Enfin, il essayerait de réagir comme ça. Mais peut-être son côté paranoïaque et complètement phobique face à la mort reprendrait le dessus. La peur donne des ailes comme on dit.
    Parfois, il ne peut plus contrôler ses émotions. Les cacher tout le temps fait plus mal que de les délivrer. Alors il s'énerve pour un rien. Il pleure pour tout ce que lui a pris la vie. Il s'apitoie sur son sort et se laisse mourir, comme un pauvre et lâche enfant, avant de redevenir inexpressif quelques minutes plus tard. Le plus tôt possible en fait. Et c'est tout.  

    Particularités ?

    Dans sa tête, il est encore sensible, il est encore un enfant. Et pourtant, il utilise son corps sans scrupule pour arrive à ses fins. Et il fait son travail sans broncher, en souriant même. Mais tout ça, il se force à le faire. Sacha n'est jamais lui-même.
    Il possède un tatouage dans le dos, et de nombreuses cicatrices, récoltées aussi bien en se battant et en volant dans la rue qu'en se scarifiant, lorsqu'il n'était qu'un jeune adolescent.


Histoire


    Le 6 Juin, Los Angeles
    Papa et maman se disputent. Oh, ce n'est rien de grave. Simplement, maman trouve qu'elle n'a pas assez de temps pour elle. Elle doit toujours s'occuper de moi et de mon petit frère, après tout... Et papa, lui, il se plaint de son travail, en disant que sans lui on aurait pas de quoi manger. Je sais qu'ils vont juste de crier un peu dessus, puis se réconcilier et se câliner comme d'habitude. Après tout, il n'y a jamais eu aucun problème. Je vis heureux depuis ma naissance, en Amérique, avec Aron et mes parents. Je n'ai pas à me plaindre. D'ailleurs, c'est bientôt mon anniversaire de dix ans. Je me demande ce que je vais demander en cadeau.

    Le 15 juin, Los Angeles
    Jour de mon anniversaire. Tout s'est passé super bien. J'ai vu la famille, j'ai passé des moments géniaux, je me sens joyeux. Finalement, mes parents m'ont offert un skateboard. Je vais pouvoir apprendre à en faire, enfin. Ça fait si longtemps que ça me donne envie... Il fait beau en plus. Et si je sortais avec mes amis ? Tout va pour le mieux, je me sens presque coupable, quand je me compare à mes amis... Ils ont tous des problèmes dans leur famille. Je trouve ça triste.

    Le 17 Juillet, à Los Angeles
    Tout va toujours pour le mieux. J'ai même rencontré une fille adorable aujourd'hui. Elle est jolie, ses cheveux sont blonds comme les blés, ses yeux bleus, grands et brillants. Quand elle me sourit, on dirait un ange. Je crois que je suis un peu amoureux. Mais je ne sais pas comment lui dire. Devrais-je lui offrir des fleurs comme ils le font dans les films ? Ou lui dire "Je t'aime" et lui faire un bisou sur la bouche ? Je n'en sais rien. De toute façon ça se voit qu'elle aussi elle m'aime bien. Tant mieux. Mon petit frère commence à lire. Il est si mignon, c'est merveilleux.

    28 Janvier, Los Angeles
    J'ai fait un cauchemar affreux cette nuit. Je me suis réveillée en sueur et je n'ai pas pu me rendormir. Dans ce cauchemar, j'entendais un grand bruit, et lorsque je me levais pour aller voir, je voyais papa et maman morts, se noyant dans leur sang. Et ensuite, Aron, qui hurlait de douleur, ou plutôt agonisait, du sang plein sur son pyjama. C'était horrible. Horrible. Le sang, les cris, l'obscurité, le rire du tueur. Horrible. J'ai pris ma tête dans mes mains, j'ai crié fort, puis ensuite, j'ai attrapé le couteau dans le panier à fruit et je l'ai enfoncé dans le corps du tueur. Il criait comme papa, maman et Aron avant de mourir. Et moi, je continuais... Je ne sais même pas pourquoi. J'ai envie de vomir. J'espère que je ne referai plus jamais ce genre de cauchemar. En réalité, papa, maman et Aron vont bien, tout est si parfait que...

    Les larmes coulaient à flot sur son visage, tandis qu'il restait inexpressif, le regard vide, les lèvres immobiles. Il ne pouvait rien faire. Il se demandait pourquoi il continuait à mentir. À faire semblant. Le cahier encore ouvert, avec l'encre humide qui noircissait peu à peu les pages blanches, était contre le mur. Il devait arrêter d'écrire. Cette vie là, il en rêvait. Il en rêvait et il se rendait fou à la désirer sans même pouvoir l'effleurer du bout des doigts. Ce journal n'était qu'un profond mensonge, qui faisait de plus en pus mal. Il n'y avait pas de famille, pas de Los Angeles, pas de fille qui l'aimait, pas de cauchemar. Le cauchemar, c'était la vraie vie. Celle qui était réelle, bien palpable. Sa vie à lui. Il n'avait jamais compris comment Dieu pouvait être qualifié de bon, alors qu'il acharnait le destin contre lui. Il n'était qu'un pauvre enfant. Un pauvre enfant qui voulait juste vivre. Et c'était comme s'il n'en avait pas le droit. Il était né à Los Angeles, et pourtant, il était parti vivre au Japon, car son père venait de ce pays. Tout semblait si heureux... Jusqu'à qu'on l'abandonne. Son père perdit son travail, sa mère était restée à Los Angeles. Son géniteur ne pouvait plus les nourrir, lui et son frère, Aron. Alors il s'était mis à vivre dans la rue. À se débrouiller pour ramener de quoi manger. Il se battait. Il volait. Et un soir, alors qu'il venait partager sa maigre récompense avec sa seule famille, il les avait trouvés morts. Assassinés. Dans la rue. Par qui et comment, il ne l'avait pas su. Et cela, ça faisait déjà si longtemps. Si longtemps qu'il s'était retrouvé seul. À ne plus vivre mais survivre. Il était capable de tout. De se prostituer, de tuer, tant que ça lui permettait de rester un tant soit peu en vie. Pauvre enfant. Il avait à peine dix-neuf ans. À peine... Et déjà détruit. Il sortit le couteau qu'il gardait toujours sur lui. Lorsqu'il était dans cet état-là, il avait l'impression de ne pas savoir ce qu'il faisait. C'était comme s'il avait besoin de ressentir de la douleur physique pour oublier celle mentale. Remontant sa manche et découvrant son poignet couvert de cicatrices au niveau des veines, il se mît à s'entailler la peau, là où il l'avait déjà fait des centaines de fois. Il ne devait pas faire ça, et pourtant il le faisait. En proie à une émotion étrange, il se mordît la lèvre, tandis qu'un nouveau flot de larmes franchissait la batterie de ses paupières. Il jeta le couteau le plus loin possible, avant de se recroqueviller sur lui-même et de pleurer. Une heure. Voire plus. Il ne bougea pas, il attendit d'avoir les yeux à nouveau secs, la douleur estompée.
    Et alors il reprit le stylos, les mains tremblantes, avant de ramasser le cahier. Il allait terminer cette page. Au moins cette page.

    En réalité, papa, maman et Aron vont bien, tout est si parfait que je me demande si c'est vraiment possible. En fait, cette perfection commence a me faire mal. J'ai donc pris un pistolet. Et je me suis tiré dans la tête. Je suis mort.


    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

    Cey moi cey moi Panda. Ou Minyu si vous préférez. ♡

    Votre âge :

    Pas changé.

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

    Google est mon meilleur (et seul) pote XD et je suis accro, je vous kiffe vous tous Okay ? Même si c'est pas forcément réciproque je sais je sais ♡ *meurt*

    Quelque chose à ajouter ?

    J'ai pris des bonnes résolutions pour devenir un bon membre ! XD

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 28 Fév - 0:24
Toi, devenir un bon membre ? *rigole*
Hâte que tu aies fini ta fiche ♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 28 Fév - 2:44
Toi, je t'aime. Donc rebienvenue. ♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 28 Fév - 10:35
Je sais je sais. Ça paraît fou hein ? XD
Au moins Day elle m'aime 8D *câlin*
Bref. Merci à vous ♡
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 28 Fév - 22:43
Rebienvenu! x)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 1 Mar - 1:24
Merci ♡
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 2 Mar - 2:45
Wouaaah, Sacha est tellement pathétique que ça en devient presque mignon je trouve. ♥
Enfin voilà, je trouve rien à redire personnellement. Ta fiche est sympa, l'histoire badante.
Donc validé chez les criminels !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 2 Mar - 2:47
OWI merci ♥
Je sais je sais c'était fait exprès XD /pan/
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Born to kill all lives...
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Who is Josh Groban? Kill yourself!
» Kill points
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: