Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Retournement de situation [PV Alana]

 :: Tokyo - Zone RP :: Quartier commercial Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 9 Fév - 18:53

Depuis quelques jours, elle la suivait. Alana Northman, Ministre de l'éducation. Tout le monde a déjà entendu parler d'elle, lui avait dit Mello en voyant son air hagard. Le boss avait tendance à oublier qu'elle avait passé un an dans le coma et qu'en plus c'était plutôt son frère jumeau Mayu qui suivait tout ce qu'il se passait dans le monde …. En fait non, Mello n'avait pas oublié. C'était justement pour cela qu'il lui donnait cette mission. Ella était prête à tout pour prouver au Boss qu'elle pouvait être toujours aussi utile, même sans Mayu. Prouver au boss ou se le prouver à elle-même ? Sans doute un mélange des deux. Mais elle avait beaucoup trop peur que Mello la vire de la Résistance … C'était tout ce qui lui restait. Donc si pour rester, elle devait capturer cette Alana Northman, elle le ferait.

Donc pour en revenir à nos moutons, la jeune Rokudo suivait la ministre depuis quelques jours déjà, se demandant comment elle allait procéder. Attendre le moment propice pour attaquer ? Ou alors attirer son attention et sa confiance pour ensuite frapper ? Qu'est-ce que May aurait fait ? Il faut dire que la manipulation, c'était plus l'art de son frère, comme un peu tout d'ailleurs. La petite crevette doutait d'avoir des qualités d'actrices. Donc non, il valait mieux l'observer et trouver le bon moment pour attaquer. La filature d'Ella n'était pas vraiment parfaite, elle se demandait même comment la ministre avait fait pour ne pas s'apercevoir de sa présence. Peut-être que Alana était au final plus maladroite qu'elle ? Bon l'importance était qu'elle ne l'avait pas vu. Ella l'avait suffisamment observer pour avoir avec elle son emploi du temps de la semaine. S'infiltrer dans son bureau ne fut pas une mince affaire, mais elle réussit avec des faux papiers et un titre de stagiaire. Ella prit rapidement note de son emploi du temps sans se faire remarquer. L'avantage d'être petite, on passe de partout sans qu'on le remarque.

Donc ce midi là, Alana était dans un repas d'affaire avec une autre ministre, blonde. Ella attendit patiemment que le repas se termine, jouant avec une de ses mèches violettes. Ah ! La voilà, elle sort ! La jeune Rokudo se redressa, ressera son cache oeil, geste automatique depuis quelques jours, et elle se mit en route. Ella connaissait dans les moindres détails la route que prenait Alana pour retourner au bureau. C'est pourquoi c'est dans une ruelle à l'écart qu'elle se décida d'attaquer.

Ella sortit son trident et en quelques pas, elle fut derrière la ministre. Avec un peu de remord, elle la poussa contre le mur. La plus jeune eu la bêtise de retourner sa cible dos contre mur, pour ne pas porter un coup par derrière. Contrairement à son frère, elle n'arrivait pas à attaquer quelqu'un sans remord. C'est un défaut qui risquait de la mener à sa perte sachant que maintenant, elle ne travaillait plus en duo. Les jumeaux sanguinaires n'existaient plus. Est-ce qu'elle serait capable de faire un bain de sang maintenant qu'elle est toute seule ? Elle en doutait …. Mello allait la renvoyer, c'est sur !

« Je vous conseil …. de  ….. de me suivre gentiment … »

Pour montrer qu'elle ne plaisantait pas, sachant que son apparence de « petite fille » lui porterait défaut, ainsi que son côté « hésitant », elle laissa la lame du trident entailler le coup de la ministre, descendant un peu plus bas, au dessus de son haut
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 28 Mai - 10:17
Alana poussa un soupir de satisfaction. Elle allait enfin quitter son bureau et aller manger avec une de ses collègues. Amara. Ou Katarina peut-être. Elle avait un nom peu commun. En tout cas cette Amara/Katarina lui avait proposé de manger avec elle dans un restaurant assez chic. Son ventre criait d'envie alors elle ne put refuser. Et puis elle se lassait de manger des sandwichs ou des salades tous les jours. Manger un bon vrai repas avec de la viande et tout ce qui va avec, ça ne peut pas faire de mal. Alana aura juste du mal à se concentrer pendant quelques minutes lorsqu'elle retourna au bureau. Ses amis, Clio et Arthur se moquaient souvent d'elle en la voyant manger seulement de la nourriture non grasse (les sandwichs sont toujours végétariens sans sauce). Elle ne se vexait pas pour un sous. Elle savait comment ils étaient, c'est tout.

Elle descendit jusqu'au hall du bâtiment où elle retrouva Amara/Katarina. Elle lui lança un sourire et elles s'engagèrent dans la rue. Elles discutèrent de leurs hobbies. Alana aimait bien ne pas parler du boulot en dehors du boulot. Elle aime beaucoup ce qu'elle fait mais elle aime vivre sa vie hors du bâtiment aussi. Elle aimerait bien remonter à cheval parfois. Mais elle n'est plus dans son bled paumé du Texas. Elle se trouve au Japon et elle est ministre. Si encore elle était ministre de l'agriculture... ça passerait.

Elles arrivèrent au restaurant et Alana commanda un mignon de veau à la forestière. Elle mangea avec appétit son plat qui était excellent tout en discutant avec sa collègue. Elle regarda sa montre et vit que l'heure tournait bien vite et qu'il était temps qu'elles retournent travailler. Sa collègue devait chercher du café pour son patron ou sa patronne alors elles se séparèrent. Alana décida donc de faire son chemin habituel pour aller bosser. Elle passait tout le temps dans une petite ruelle. Il n'y avait aucune raison apparente. Elle aimait bien c'est tout. Lorsqu'elle arriva dans cette fameuse ruelle, elle sentit quelqu'un la plaquer au mur. Cette même personne la tourna face à elle et Alana vit que c'était seulement une gamine. Elle lui demanda de la suivre gentiment. Elle voulut lui rire au nez mais le trident que la gamine avait à la main ne lui en donna pas l'occasion. Elle coupa un peu son cou et la menaçait de recommencer.

- Comment t'appelles-tu ?

Si elle se fait attaquer, autant connaître le nom de son agresseur après tout. Elle n'avait jamais entendu parler d'une enfant tueuse alors elle était curieuse. A cette instant, Alana se dit qu'elle aurait mieux fait rester parmi la foule au lieu de passer par cette fichu ruelle qu'elle appréciait pour X ou Y raisons. Elle se demandait ce que lui reprochait cette enfant. Elle était dans le gouvernement certes, mais elle n'était pas du genre critiquer ouvertement les Résistants et ceux qui les soutenaient. Elle n'avait fait aucune frasque. Elle n'avait tué personne non plus. Bon Dieu, me que lui voulait-elle ?

- Dis-moi ma petite, que puis-je faire pour toi ? Alana laissa un blanc pendant quelques secondes avant de reprendre. Ou plutôt, que puis-je faire à la personne qui est derrière cette mascarade ? Car je présume que tu n'es pas toute seule.

Alana essayait de gagner un peu de temps. Elle n'allait quand même pas se faire attaquer par une fillette quand même ! Elle ne s'inquiéta pas trop non plus car la gamine bégayait ce qui montre qu'elle n'est pas sûre de ce qu'elle fait.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 2 Aoû - 14:45

Son nom ? Alana Northman lui demandait son nom … Elle ne devrait pas plutôt lui demander la vie sauve ? La plus jeune cligna son oeil unique, un peu surprise. Et pourtant, sa main se referma avec plus de poigne sur le manche de son trident. Peut-être qu'elle voulait simplement connaître le nom de son agresseur, mais si son nom venait aux oreilles de Kira … Non, elle n'avait pas envie de finir dans le Death Note. Dévoiler son identité était trop risqué et c'est une faute que Mello ne pardonnerait probablement pas. Et pourtant, il était vraiment impoli de ne pas se présenter. Si quelqu'un l'agressait pour une raison ou pour une autre, elle aimerait bien connaître un minimum sur l'agresseur et sur ses motivations.

« … On m'appelle Ella »

Elliana était impressionnée par le sang froid de son adversaire qui malgré le trident sous sa gorge restait d'un calme olympien et trouvait même le moyen de la questionner. Que voulait-elle faire d'elle ? C'était une bien bonne question. Sa mission était de la capturer. Mello n'avait pas donner d'autres directives. Elle devait l'emmener dans un hôpital désinfecté, elle supposait que quelqu'un prendrait la relève à ce moment là.

« La personne pour qui je …. je travaille veut certainement … f-faire pression sur le ..gouvernement ... »

Elle ne pouvait pas trop s'avancer là dessus, il était toujours difficile de savoir ce que Mello avait dans la tête. Elle appréciait beaucoup le blond mais avant franchement du mal à le suivre. Mayu était un peu comme ça aussi, toujours un plan un tête, mais qui ne parlait que très peu de ses intentions. Il jouait surtout sur la manipulation … Ah Mayu … Comment pouvait-elle prendre exemple sur lui, elle qui était beaucoup trop honnête pour manipuler quelqu'un ? Et pourtant, si elle voulait rester efficace, elle allait bien devoir réfléchir comme son frère … A eux deux ils formaient les jumeaux sanguinaires … Et elle allait continuer de le faire vivre en elle.

Dans un premier temps, elle devait démontrer que malgré sa gentillesse, elle ne plaisantait pas. Son regard se fit plus déterminé. Son aspect chétif ne devait pas être une faiblesse mais une force. Elle devait utiliser son innocence pour tromper … Mais c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire.

« Je vous demanderais de bien vouloir me suivre sans faire d'histoire et sans attirer l'attention. Ne tentez rien sinon vous allez vous retrouver avec un trident dans le dos … Je ne plaisante pas. »

Ella retourna sa proie pour qu'elle avance, alors qu'elle la suivait, le trident pointé dans son dos. Au moindre geste suspect, elle n'allait pas hésiter à s'en servir contre elle. Mlle Northman était prévenue.

« Tournez à droite, s'il vous plait …. Avez vu entendu parler des jumeaux sanguinaires ? J'en fais partie, je vous conseille donc de rester calme et de ne rien tenter, pour votre propre sécurité …. Je ne voudrais pas arriver à de telles extrémités, mais si vous nous connaissez, vous savez que je n'hésiterais pas. »

Plus personne n'avait entendu parler des jumeaux sanguinaires depuis un an. Depuis la mort de Mayu et depuis qu'elle même était dans le coma. Mais le duo était tout de même connu pour le bain de sang qu'ils faisaient lorsqu'ils étaient en mission. Même si le fautif était bien plus Mayu qu'elle même. Par ailleurs, si Nathan Suzaku avait pu avoir son post, c'était bien parce que son prédécesseur fut assassiné par les Jumeaux Sanguinaires, dernier meurtre à leur actif. Suite à un an de coma, elle était maintenant de retour. D'ailleurs Hadès serait certainement en colère de savoir que Mello l'avait déjà remit sur le terrain. Mais ça ne la dérangeait pas, au contraire, c'est elle qui a insisté. Elle voulait faire ses preuves. Elle serait toujours efficace, même sans Mayu.

Qu'Ella se soit montrée persuasive ou non, elles finirent tout de même par arriver dans un vieil entrepôt abandonné. L'adolescente ouvrit le portail, tout en faisant attention à son otage.

« Vous pouvez entrer ... »

Ella était aussi ignorante qu'Alana quant à ce qui allait se passer maintenant. Elle s'attendait à voir les hommes de mains de Mello. Elle devait livrer Alana Northman à ses collègues et la mission serait terminée. Quelle fut sa surprise en voyant que l'entrepôt était vide. Elle resta figée sur place, se sentant soudainement un peu bête.

« Ils ne sont peut-être pas encore arrivés … On va les attendre …. »

La jeune Rokudo alluma la lumière jaunatre qui éclaira légèrement la pièce. Elle poussa quelques tuyaux et autres matériel de plomberie pour faire un peu de place.

« Asseyez vous ... »

Ella en fit de même. Elle s'assit en face d'Alana, posa son trident à côté d'elle, assez proche d'elle pour réagir en cas de danger, et assez loin de son otage pour ne pas qu'elle puisse s'en emparer. La gamine ouvrit son sac et tendit une bouteille d'eau à la jeune femme.

« Buvez, il faut vous hydrater … J'ai des biscuits aussi, vous pouvez vous servir. »

Elle lui adressa un léger sourire en posant une boite métallique sur le sol, qu'elle ouvrit, montrant ainsi les biscuits. N'ayant aucune idée de ce qui allait se passer une fois qu'elle serait entre les mains de Mello, Ella pensait qu'il valait mieux qu'Alana mange et boive pendant qu'elle le pouvait encore. Mello n'était pas connu pour son sens de l'hospitalité.

Au bout d'une petite heure, Ella fut bien forcée de constater que les hommes de mains de Mello ne viendront pas. C'était un leurre … Mello voulait certainement la tester, voir comment elle allait s'en sortir si une mission ne se déroulait pas comme prévu. Elle se releva en attrapant son trident au passage… Qu'est-ce que Mello attendait d'elle. Ella posa son regard sur Alana … Que devait-elle faire d'elle ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 1 Sep - 19:41
Alana pensait que la jeune fille allait paniquer mais elle ressert son emprise de son trident. Finalement, elle lui annonça qu'elle s'appelait Ella. Un joli prénom pour une petite fille. La ministre était satisfaite, même si ce n'était pas grand-chose, lorsqu'elle retourna dans son bureau, elle fera des recherches sur cette fillette et en parlerait à ses supérieurs. La jeune fille, Ella, continua de bavarder en lui expliquant la raison de son futur enlèvement. Faire pression. Évidemment. Le gouvernement utilise cette méthode qui semble bien efficace alors les rebelles aimeraient bien faire de même. Il n'est pas toujours facile de s'en prendre à l'entourage de Kira, encore moins à son gouvernement mais parfois cela arrive. Alana espère seulement qu'elle n'en fera pas partie.

Ella menaça Alana et la fit tourner pour qu'elle puisse avancer. Lorsque Alana tourna le dos à la jeune fille, un sourire apparu sur ses lèvres. Si cette enfant pensait lui faire peur... Elle sentait la pointe du trident dans son dos mais elle n'était pas terrifiée pour autant.

La ministre bifurquait vers la droite sous les ordres d'Ella. Celle-ci continuait de parler et lui annonça qu'elle faisait partie des jumeaux sanguinaires. Le sourire d'Alana s'élargit. C'était de plus en plus intéressant. Étant donné que la petite Ella voulait jouer la carte de la vérité, Alana elle, préférait la manipulation et surtout le mensonge.

- Les jumeaux sanguinaires ? Désolée mais ça ne me dit rien. Vous n'êtes peut-être pas aussi célèbres que vous ne pensez, mademoiselle.

Elles continuèrent d'avancer avant d'entrer dans un entrepôt abandonné. De mieux en mieux. La jeune fille ouvrit le portail mais Alana sentait toujours je trident sur son dos et préféra ne rien faire de stupide pour le moment. Elles entèrent et marchèrent un peu. La ministre se rendit compte que la petite Ella s'était arrêtée. Apparemment, elle s'attendait à voir du monde. Elle reprit ses esprits et éclaira un peu la pièce avant de faire un peu de place. Alana alla s'asseoir ensuite, tout en réfléchissant à un plan. La jeune fille lui tendit de l'eau mais la ministre refusa poliment. Elle préférait ne pas boire. Ne sachant pas s'il y avait exclusivement que de l'eau ou bien si de la drogue y flottait.

Elle fit de même avec les biscuits. Même si Ella lui lança un sourire tout innocent, Alana se méfiait. Au bout d'une heure, Alana se demandait si Ella ne s'était pas faite avoir. C'était une chance pour elle de sortir de là. Pour détourner l'attention de la jeune fille, la ministre prit la parole.

- Raconte-moi un peu l'histoire des jumeaux sanguinaires. Depuis combien de temps en fais-tu partie ? Et où se trouve donc le jumeau ? Parce que sans cette personne, il n'y a plus de jumeaux sanguinaires.

Elle connaissait un peu l'histoire bien sûr mais cela permettrait à la petite de parler. Discrètement elle alluma son portable qui se trouvait dans la poche de sa jupe. Le numéro du premier ministre était enregistré sur la touche 1 alors elle avait une chance qu'Ella ne remarque rien. Lorsque ce fut fait, Alana demanda ensuite à Ella pourquoi son patron voulait faire l'échange dans cet entrepôt abandonnée. Elle avait aperçu une adresse avant d'entrer dans l'entrepôt. Elle annonça aussi l'adresse pour donner le plus d'indication possible sur sa position.

- C'est un endroit bien mal famé pour un échange. Ton patron ne doit pas être une personne bien commode.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Partie 81 : League of Legend
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Haïti/ La situation socioéconomique désastreuse pourrait être uti
» Jeune Afrique autour de la situation geopolitique mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Tokyo - Zone RP :: Quartier commercial-
Sauter vers: