Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

De retour dans ce bas monde [PV Hadès] (flashback)

 :: Hors RP :: Mini RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 24 Jan - 16:34
« Ouvre les yeux Petite Colombe, il est temps de retourner dans la course. »

Alors que le néant l'entourait depuis bien trop longtemps, la voix se fit entendre, rompant ainsi sa routine ennuyante. Cette voix, Ella la connaissait parfaitement bien, et pourtant elle lui semblait si lointaine, comme s'il n'était pas vraiment là. Où est-ce que c'était là d'ailleurs ? La jeune fille ne se voyait même pas, comme si elle était prisonnière dans une pièce plongée dans le noir …

« Ma … Mayu-sama … Nii-San ? C'est bien toi ? … Ou es-tu ? »

Le rire de son jumeau retentissait avec echos faisant frissonner la petite Rokudo de la tête aux pieds. La peur lui tordait le ventre, et pourtant, elle savait que jamais Mayu ne lui aurait fait de mal.

« Où je suis ? Je ne peux te le dire, mais je t'en pris, trouve moi, viens me chercher, je t'attends fufufu ~ »

Et soudainement, la lumière jaillit dans les ténèbres et Ella ouvrit les yeux. Un mal de crâne assez fort l'empêchait d'être lucide et elle ne comprit pas vraiment ce qu'elle faisait au moment où elle arracha l'appareil respiratoire. L'hôpital. Oui, elle était dans la salle de soin du QG de la Résistance. C'est avec difficulté qu'elle se redressa. Qu'est-ce qu'il s'était passé ? La fille aux cheveux violets se leva tant bien que mal, tirant sur sa robe blanche. Elle entendit un crie alors que l'infirmière partie en courant sans doute pour avertir les supérieurs hiérarchiques, Ella Rokudo était réveillée. Pourquoi est-ce qu'on ne s'occupait pas d'elle ? C'était une faute professionnelle ça, non ?

Elliana marchait avec lenteur dans les couleurs, sans porter attention au temps qui passait. Depuis combien de temps était-elle debout ? Une demi heure ? Une heure ? La pauvre tournait en rond, un peu désorientée, bien que les lieux ne lui étaient pas inconnus. Elle avait l'impression qu'il lui manquait quelque chose. De plus, son oeil droit lui faisait mal, instinctivement, elle porta la main au coton qui cachait son oeil. Qu'est-ce qu'il s'était passé ?

Soudainement, une silhouette se dessina à l'autre bout du couloir, elle reconnu immédiatement la tignasse rousse. Instinctivement, elle sentit ses joues s'empourprer et baissa la tête, comme une enfant prise en faute. Gênée, elle chancela un peu, essayant en vain de garder contenance. Elle semblait un peu embêtée, et regardait ailleurs pour ne pas croiser son regard, le sien vagabondant dans tous les coins qu'elle trouvait. Sa présence la rendait mal à l'aise, et si elle pouvait se transformer en souris, elle se serait cacher dans un trou. Une idée complètement stupide lui traversa l'esprit et Ella entra dans le placard qui se trouvait à côté d'elle, avant de pousser les portes sans pour autant les fermer -il ne manquerait plus qu'elle ne puisse plus sortir-. Elle recula au fond du meuble, dissimulée vaguement par les uniformes qui se trouvaient dedans. Son coeur battait à toute allure.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Mort et enterré
avatar
Messages : 874
Age : 26
Localisation : Pas là où se trouve Arashi
Dim 26 Jan - 23:09
Hadès était conscient que le contrat qu'il avait fait avec le dénommé Mayu était dangereux. En échange de sa liberté et du service rendu en tant que taupe, il lui laissait sa plus jeune sœur, Elliana, sous couvert de ne jamais lui dévoiler le fait qu'il était vivant. En attendant, Ella était dans le coma et Hadès lui rendait régulièrement visite...c'était une jeune fille qu'il appréciait énormément, et même sans le pacte de Mayu, il la considérait presque comme sa propre fille. Hadès était alors au quartier général de la mafia, sans doute en train de chercher Ishtar à nouveau, même s'il savait pertinemment qu'elle n'était pas ici et que Mello le tuerait si il le trouvait dans le secteur, lorsqu'il vit cette infirmière, les joues rouges, qui courait pratiquement jusqu'à lui. D'un souffle, elle lui dit que la petite fille était réveillée, et Hadès sentit monter une joie incompréhensible en lui.

Ella-chan dormait depuis si longtemps : il avait maintenant arrêté de compter les jours, après l'avoir veillée si longtemps. Hadès se dirigea à grands pas vers le centre de soin, et, lorsqu'il y pénétra, évita les regards des autres grands blessés, brûlés et anesthésiés de toutes sortes. Il y avait d'autres personnes qui, comme Ella avant, dormaient d'un sommeil réparateur, mais ils n'étaient pas aussi importants qu'elle à ses yeux. Akira Darkwood s'immobilisa à l'endroit où elle aurait dû être, constata que le lit était vide. Le matelas était chaud, la perfusion avait été arrachée, il n'y avait là nul signe d'un quelconque enlèvement, alors Hadès en conclut qu'Ella devait être partie de son plein gré.

Il s'inquiéta alors sincèrement pour elle, sachant que se réveiller après un long sommeil entraîne des vertiges et des malaises de toutes sortes...Ella n'était pas vraiment prudente, alors il fit demi-tour, et, faisant de grands pas vers la sortie, tenta d'imaginer quel chemin elle avait pu emprunter. Il s'était défait et enlevé les cheveux au moins deux fois. Les béquilles cliquetaient sur le sol, il grimaçait de douleur car son épaule n'était pas entièrement guérie, mais il tenait à voir Ella...justement, puisqu'il y pensa, il vit cette petite silhouette qui marchait d'un pas mal assuré disparaître dans...un placard ? Akira plissa les yeux, il n'y voyait pas très bien. Se dirigea vers ledit placard, s'arrêta devant, toqua sur la porte.

« Je peux entrer ? »


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 29 Jan - 20:44
Évidemment, Ella s'attendait à la suite. Comme elle l'avait prévu, on toqua à la porte. Se doutant de la personne qui était derrière avant même d'entendre sa voix, son cœur battait à toute vitesse. Est-ce qu'elle l'avait déçu en ratant sa mission ? Quoi qu'en fait, elle se souvenait que Mayu avait jeté son trident dans la tête du ministre. Alors au final, sa mission était réussi non ? Mais les conséquences corporelles étaient bien difficiles à accepter. Elliana avait conscience qu'elle avait perdu la vue d'un œil. De plus elle se sentait encore si faible. Elle ferma son oeil valide pour apaiser un peu les vertiges qui la prennent. Est-ce qu'Hadès était déçu de la voir si faible ? Indigne d'une membre de la Résistance ?

Alors qu'il lui demandait s'il pouvait entrer, Ella hésitait avant de répondre d'une voix douce, légèrement amusée :

« … Entrer ? … Dans le placard ? »

Si la question d'Hadès paraissait stupide, sa cachette l'était tout autant. Un fin sourire étira ses lèvres, très rapidement, disparaissant aussitôt. Il était temps de retourner dans la lumière. Ella se redressa, et poussa doucement la placard. Elle passa sa petite frimousse à la chevelure violette par l'entrebâillement de la porte. Elle cligna son oeil valide en observant Hadès. Si elle même avait l'air en mauvais état, lui ce n'était pas mieux. La jeune Rokudo passa sa main fine sur sa bouche avec inquiétude.

« Hadès-Sama … Qu'est-ce … Qu'est-ce qui vous êtes a-arrivé ? »

Elle n'avait pas le souvenir que l'homme qui s'occupait d'elle comme un père soit parti en mission dernièrement. Il lui aurait dit avant qu'elle parte, tout de même. Ella ne comprenait pas ce qu'il se passait.

« Vous êtes tombés dans les escaliers ? … Ca vous fait mal ? »

Ella avait complètement oublié son propre état pour se concentrer sur Hadès.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Mort et enterré
avatar
Messages : 874
Age : 26
Localisation : Pas là où se trouve Arashi
Sam 8 Fév - 19:27
Elle sortit et, enfin, Hadès put contempler celle qu'il considérait comme sa propre fille. Elle semblait encore bien chancelante, après cette année de convalescence, mais il était par dessus tout heureux qu'elle s'en soit sorti. Un beau sourire éclaira son visage, tandis que ses bras enveloppèrent le petit corps d'Elliana et lui firent un câlin. Elle était nettement plus petite que lui, aussi, de derrière, aurait-on dit qu'Akira était en train de se comporter juste bizarrement tout seul. Il avait laissé tomber ses béquilles et s'était plus ou moins appuyé sur l'armoire, semblant plus en train de chuter qu'autre chose. Ella était si mignonne qu'il aurait tout fait pour elle : exécuté le moindre de ses caprices...il savait également que son contrat avec son frère était tel qu'il allait malheureusement devoir lui mentir.

Il la lâcha pour tomber, et se rattrapa plus ou non une fois par terre. Se remit assis, non sans esquisser une grimace. Il avait peut-être des médicaments, mais ceux pour la journée étaient, pour sa réactivité, beaucoup moins efficaces que ses somnifères. Il sourit à la jeune fille dans le but de la rassurer, mais avait toujours autant mal.

« Je suis tombé, oui, mais pas des escaliers...Il s'est passé bien des choses, tu as dormi longtemps, Ella-chan. Un ami m'a aidé à me sauver, mais il m'a lâché et je suis tombé de très haut. Mais je suis en train de guérir, ne t'inquiète pas. Et toi, comment te sens-tu ? Assieds-toi, je t'en prie, c'est mauvais pour ton corps. »

Il l'avait veillée nuits et jours, pas tout le temps, certes, car il était un élément indésirable dans le camp de Mello, mais assez pour se faire du souci pour elle. Certains disaient qu'elle ne se réveillerait pas, qu'il fallait la débrancher, lui se contentait d'espérer. Elle ne devait certainement pas savoir, pour son frère, et viendrait le moment où elle lui poserait la question, à lui. Il ne voulait pas, il ne voulait pas lui mentir, mais la volonté du frère Rokudo était toute puissante, et même lui était forcé d'obéir.

« Un an est passé, Elliana. Un an. Tu m'as fait du souci, je suis heureux de te voir sur pieds. As-tu faim ? »


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 9 Fév - 13:53
BAM ! Ella sursauta lorsqu'elle entendit le bruit des béquilles qui percutèrent le sol. La petite Rokudo écarquilla son oeil valide, ne comprenant pas pourquoi subitement Hadès avait lâcher ce qui l'aidait à tenir debout. Est-ce qu'il se sentait mal ? L'adolescente n'eu pas l'occasion d'y réfléchir d'avantage car les bras de l'homme l'entourèrent et aussitôt, elle se retrouva plaquée contre le torse protecteur d'Hadès. Pour changer, ses joues prirent une teinte rouge écrevisse, alors qu'elle manquait de s'évanouir, trop d'émotion pour elle. Les joues en feux, elle baissa la tête et passa timidement ses bras tremblant autour de la taille d'Hadès, pour lui rendre son affection. Oui, il lui avait manqué à elle aussi.

Il la lâcha avant de tomber brusquement sur le sol, se rattrapant comme il pouvait avec ses avant bras. Ella sursauta de nouveau et plaqua une main sur son coeur ainsi que sur sa bouche, terrifiée par l'état physique de cet homme qui peut prétendre au nom de « Père ». Tremblante comme une feuille, elle se laissa tomber à genoux devant lui, alors qu'il répondait à sa question. Il avait eu des ennuis, une personne est venue l'aider et lui a lâcher la main …. Pourquoi ? Elle était moite et elle a glissée ?

« Je …. Je ne comprends pas ce que vous dites …... Hadès-Sama ….. Mais … Mais ne vous préoccupez pas de … de ma santé …. mais plutôt de … vous même …. »

L'adolescente se traina difficilement sur le sol, à l'aide de ses genoux et resta justement à genoux sur le sol, tout en posant ses mains dans celles d'Hadès. Elle baissa les yeux pour les regarder. Elles paraissaient immenses par rapport aux siennes. Un an ? Un an était passé ? … Elle le regarda un peu déconcentré ….

« N-non … Non je n'ai pas faim » Quelque chose clochait et elle le savait. « Hadès-Sama …. Je ….. Où est Mayu ? »

Il lui semblait entendre le rire sadique de son frère raisonner dans ses oreilles, mais aucune trace physique de ses longs cheveux bleus et de ses yeux vairons. Trouve moi ! C'est ce qu'il lui avait dit dans son rêve … Mais quelque chose lui disait que c'était tellement plus compliqué. Elle blêmît sans savoir pourquoi ….

« …. Où … Où est mon frère ? »

Son oeil se remplit de larmes, au fond, elle avait compris avant même son réveil, mais elle ne voulait pas l'admettre. Son coeur battait beaucoup trop vite, beaucoup trop douloureusement. Instinctivement elle posa sa main dessus.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Mort et enterré
avatar
Messages : 874
Age : 26
Localisation : Pas là où se trouve Arashi
Mar 25 Fév - 21:33
Il ne pouvait pas tomber plus bas, là, maintenant, les fesses au sol. Avant qu'elle ne s'abaisse à son niveau, il regarda de nouveau Ella et constata qu'elle avait dû grandir pendant son sommeil. Si le temps s'était arrêté pour elle, il n'en était de même pour son corps, pressé d'atteindre sa taille adulte. Il ne voulait pas que Ella s'inquiète pour lui : non. Cela lui semblait impensable, et hautement idiot. En revanche, dès qu'il l'entendit poser ces questions-là, celles qu'il attendait avec appréhension, Hadès sut. Il sut qu'il allait devoir lui dire où était son frère, ou plutôt où il n'était pas. Parmi toutes les perspectives de rencontre avec Ella, c'était un des moments qui lui plaisait le moins. Il ne pouvait pas esquiver la question, ou même mentir. Enfin si. Mentir, si, il allait devoir le faire, justement, et il détestait Mayu Rokudo pour cela.

« Mayu...Mayu... »

Il allait lui mentir. De sa bouche allait sortir des mensonges, et il détestait cela. Akira Darkwood aurait aimé lui dire la vérité, et rien que la vérité. Il ne comprenait pas pourquoi Mayu voulait lui faire croire qu'il était décidé : au contraire, il trouvait cela encore plus dangereux, et cela l'inciterait à risquer sa vie, sans rien à se raccrocher. Il trouvait en vérité le frère d'Ella bien égoïste. Il était menaçant, ombrageux, mais malgré tout utile, sans quoi il ne lui obéirait pas.

« Tu as eu ton accident et...et ton frère a aussi été blessé. Il...nous n'avons pu le sauver, le mettre dans le coma, tout comme toi...il est...il est mort de ses blessures, Elliana. »

Lorsqu'elle découvrirait la vérité, sans doute le haïrait-elle, et Hadès en serait peiné. Il ne souhaitait pas cela, car il aimait sincèrement sa petite protégée et voulait la protéger contre le monde extérieur. Elle le traiterait de menteur, de sournois. Elle comprendrait ce qu'il faisait vivre aux femmes, ses relations compliquées et elle aurait honte de lui...mais pas encore. Alors pour le moment, autant profiter qu'elle ne sache rien, Hadès l'enroba de ses bras, venant lui coller sa tête contre sa poitrine à lui. Ça lui fit mal, il avait des bras, des côtes cassées, mais il ne dit rien : c'était le moment d'Elliana, celui du calme cérémonieux et du deuil. Elle pouvait s'appuyer sur lui autant qu'elle le voulait pendant le temps qu'il lui faudrait.

« Shh...shhh...je t'aime, moi. »


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 3 Mar - 16:50
Elle ne semblait pas assimiler l'information. Non, Ella préférait rester dans le déni. Comment Mayu pourrait ne plus être ici ? C'était tellement invraisemblable. Les deux n'allaient jamais l'un sans l'autre. Et surtout, Ella n'était rien sans Mayu. Et puis, elle l'aimait tellement, cet amour qu'elle avait pour lui allait bien au delà de la relation frère/soeur qu'ils entretenaient. Mayu … Elle en était tellement dépendante. C'est son jumeau, sa raison de vivre. Mayu est comme une part d'elle même. Et s'il paraît de ce monde, c'est une partie d'elle même qui disparaissait avec lui. Mais au fond elle le savait, à son réveil, Ella avait ressentit ce manque. Où était donc cette présence aussi protectrice que dangereuse ? Il manquait l'aura machiavélique de Mayu. Oui, elle avait compris.

Face aux mots d'Hadès, Ella se crispa et retient involontairement sa respiration. Entre savoir une chose et l'entendre, il y avait une trop grande différence. Le coeur de la jeune fille battait beaucoup trop vite, l'espace d'un instant, elle crue s'évanouir. Et pourtant non, elle était toujours sur pieds, face à cet homme qui pouvait prétendre au rôle de Père. Elle se figea sur place, comme déconnectée de la réalité, regardant Hadès sans vraiment le voir. L'oeil valide écarquillé, elle se contentait de rester là, sans bouger, ne voulant pas admettre cette horrible vérité. Les larmes contenues dans ses yeux ne voulaient pas couler, car ce serait donner raison à cette douloureuse nouvelle.

Aussi, lorsque le chef la prit dans ses bras, faisant fi de ses blessures pour la serrer contre lui, elle sentit son coeur s'arracher dans sa poitrine. Ses bras virent se nouer autour de sa taille et remonter sur son dos avant de se crisper brusquement. Ella poussa un soupire à fendre l'âme, inspirant brutalement pour se reprendre et ne pas pleurer. La petite Rokudo se laissa un instant bercée par la voix et les mots tendres d'Hadès, qui pourtant ne la consolait pas. Mayu … Pourquoi … Mayu s'il te plait revient …. Mayu …..

Puis la jeune fille prit sur elle pour s'écarter et se redresser doucement. Elle adressa à son père de coeur un doux sourire dont elle seule avait le secret et l'aida tout simplement à se redresser, tout en prenant garde de ne pas lui faire mal.

« Vous ne devez pas rester ainsi sur le sol, Hadès-Sama, ce n'est pas bon pour vos blessures. Mais je suis là maintenant, je me suis réveillée …. Alors je vais prendre soin de vous …. C'est …. C'est le devoir d'une fille d'aider son père lorsqu'il va mal. »

De plus, elle avait besoin de s'occuper. Il fallait qu'elle trouve une occupation 24H/24, pour ne pas penser à Mayu, pour ne pas penser au fait qu'il soit mort. Elle ne pouvait pas l'accepter, il devait forcément être là, quelque part. Il jouait certainement à un jeu qui la dépassait, tout simplement. Un jour, il reviendrait, tout sourire et elle serait là pour l'accueillir. C'est ce qu'elle se forçait à penser.

Pour l'instant, elle resterait avec Hadès, tout ira bien. Pour elle, comme pour lui. L'union fait la force, ils allaient s'entraider, se soutenir. Il prenait soin d'elle, tout comme elle prendrait soin de lui. Il n'est pas question qu'elle le laisse là, avec ses blessures, sans rien faire. De plus, elle se doutait que les blessures n'étaient pas forcément que physique.

« Faites moi confiance Hadès-Sama, à nous deux, nous arriverons à guérir …. nos blessures morales …. Je ne laisserais personne vous faire tomber, et moi je ne vous lâcherais pas la main non plus, je vous le promet ... »

Malgré son habituelle voix hésitante, elle était bien déterminée. Les explications d'Hadès concernant son accident l'avait inquiété, et elle ne supportait pas de le voir mal. Elle ne devait donc pas seulement penser à Mayu. Ce n'était pas le moment, et au final, ça lui allait très bien. Oui, Ella préférait rester dans le déni. Ne rien accepter … Mayu était en vie, elle allait faire comme si.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Mort et enterré
avatar
Messages : 874
Age : 26
Localisation : Pas là où se trouve Arashi
Mar 11 Mar - 21:53
S'il n'avait pas été forgé dans le roc, si il n'avait pas vécu tout ce qu'il avait vécu, Hadès aurait seulement craqué. Malheureusement pour Ella, il ne savait que trop bien que, au fond, Mayu avait raison. Une capture d'Ella et son frère s'apercevrait qu'elle ne pensait pas que Mayu était encore en vie. Il la laisserait sûrement tranquille et...la relâcherait ? La laisserait dans son cachot ? Elliana était si mignonne, si adorable. Hadès se demandait bien quel sorte de monstre la frapperait jusqu'à lui soutirer des informations, mais c'était oublier la capacité d'Arashi à « faire son travail ». Son bras-droit, connu pour sa gentillesse, pourtant, avait disparu dans les geôles de celui-ci et, de jour en jour, l'homme roux doutait de plus en plus du fait qu'il soit vivant.

Il aimait Ella. De toutes ses forces, de tout son être. Rien que la pensée qu'elle puisse être blessée le déchirait. Et maintenant qu'elle était là, juste dans ses bras, Hadès ne la chérissait que plus. Elle était si petite, si mignonne. Elle avait peut-être cet âge, mais son grand frère l'avait tellement oppressée durant l'autre partie de sa vie qu'il n'en avait que plus envie de la protéger et de l'aimer. Aimer. C'était tellement étrange de sa part, à Akira Darkwood : il avait vécu une vie de cavale, où aimer semblait bien être une faiblesse. Ses premières peines de cœur, elles étaient dues à son propre frère jumeau, Arashi, et le reste...le reste, il se contentait de se faire plaisir. La venue d'Elliana en ces lieux l'avait aidé à aimer, à changer.

« Tu...tu...tu... »

Là, Hadès n'en revient pas. Ella l'a appelé tant de fois « Hadès-sama » que cela sonnait tellement familier à ses oreilles. Le vouvoiement, il lui a dit tellement de fois de le cesser...voyez-vous, Akira Darkwood se faisait tutoyer par la plupart de ses confrères...et cette fille si proche de lui, cette fille si timide, mais pourtant à qui il n'avait jamais encore fait de mal, elle prenait des distances avec lui, par ce pronom respectueux. Elle n'en était que plus mignonne, alors, lui qui la considérait comme la fille qu'il n'avait jamais eu, il ressentait un profond bonheur lorsqu'elle parla de lui comme si il était son père.

Rien que pour cela, malgré la douleur, il ne l'en serra que plus fort.

« Je vais bien, à part mes blessures je veux dire, ma Ella. Je n'ai pas de problèmes et te voir ne me rend que plus joyeux, tu sais ? Dans trois semaines, peut-être quatre, il n'en paraîtra vraiment plus rien et je pourrais de nouveau me battre joyeusement avec Mello ! »

C'était un mensonge, mais le mensonge était sans doute la version qui pouvait le plus la rassurer. Elle n'avait pas besoin de savoir qu'il avait encore des ennuis avec les pro-Kiras, connaître ce qui le liait à Fate Harlaown et...surtout, avant son coma, Hadès lui avait caché beaucoup de choses au sujet d'Arashi. Il ne savait pas si elle connaissait son existence, mais, en tout cas, il avait soigneusement évité de parler de tous ces soucis, souhaitant assurément lui épargner des problèmes supplémentaires.

« Ella, dis...je pensais à quelque chose...ça te dirait, de venir chez moi ? Dans mon groupe, je veux dire...à chaque fois que je viens ici, je manque de me faire tuer par Mello, tu sais...nos relations se sont encore dégradées. Tu pourrais faire partie de mon groupe, parce que moi...ça me fait plaisir que tu te considères comme ma fille...parce que tu l'es, à mes yeux. C'est comme si je t'avais faite, élevée, aimée. Je ne veux plus que tu touches à une arme...et puis le Docteur serait heureux de te voir, tu sais ! »


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 31 Mar - 13:11
Il y avait quelque chose qu'Hadès-Sama n'avait pas compris ? Ella lui proposait de l'aider à se remettre de ses blessures physiques et morales en le soutenant et surtout en commençant par le relever du sol, qui n'était pas très confortable, surtout en étant blessé. Mais suite à cela, le roux la serra d'avantage contre lui, comme s'il avait peur qu'elle disparaisse. Ella écarquilla les yeux et le regarda un peu perdue, ne comprenant pas les raisons de ce soudain excès d'émotions. Bien sur, si Hadès avait noté le fait qu'elle avait parlé de lui comme étant son père, ce n'était pas le cas de la plus jeune, qui s'était simplement exprimé naturellement. Pour elle, ses paroles étaient tout simplement logique.

Décidant que de toute façon, parfois, il ne faut pas essayer de comprendre Hadès, parce que c'était peine perdue, elle se contenta de le relever avec toute la douceur dont elle était capable, prenant soin de ne pas lui faire mal. Elle lui adressa un petit sourire et remit un peu en place les vêtements de son ainé qui s'était un peu débraillé dans sa chute. Chose qu'elle adorait faire à Mayu, il y a bien longtemps. Lui mettre sa cravate et lui brosser les cheveux. Rien ne lui faisait plus plaisir que de passer un moment avec les personnes qu'elle chérissait. Autour d'eux, beaucoup avait trouvé qu'ils entretenaient une relation assez ambiguë. Ella ne s'était jamais posée la question, dans son petit esprit tellement naïf. Elle ne pensait pas réellement à ce genre de choses. Et puis Mayu, ce Mayu qu'elle aimait tellement, il était comme une part d'elle même. A près tout, ils sont jumeaux. Le ying et le yang et à eux d'eux, ils s'équilibraient. Mais Ella avait perdue sa moitié, laissant ce vide amer en elle. Elle secoua la tête pour ne plus y penser. Elle s'éfforçait de se dire qu'elle n'était pas seule, Hadès était là, il allait prendre soin d'elle. Il n'allait pas la laisser tomber dans ses ténèbres. Oui, ils allaient s'entraider. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'était pas persuadé, qu'un jour, Mayu frappera à la porte de sa chambre, tout sourire.

« Un mois, c'est tout de même long, et vous avez besoin d'assistance. Je … Je serais là ! »

Autant qu'elle le pouvait. Parce qu'à cet instant, elle se sentait si faible, si fragile, qu'elle se doutait que sa santé n'était certainement pas au meilleur de sa forme. Après tout, si elle était dans le coma, ce n'était pas pour rien, et il devait certainement y avoir des conséquences. La plus flagrante qu'elle avait pu remarquer, c'était la perte de l'usage de son oeil. Et elle avait du mal à s'habituer à sa vue qui avait faibli, mais elle supposait que dans quelques jours, elle se sentirait mieux à ce niveau là. La deuxième était la douleur de son corps, au niveau du ventre. Non, elle n'avait pas mal au ventre, ce n'était pas ça. Elle ressentait une forte douleur à l'intérieur de son corps, qui l'affaiblissait et lui donnait le tournis. Comme s'il y avait un problème avec ses organes internes. Mais Ella savait ne rien montrer de sa douleur. Ce n'était pas le moment de faire la chochotte.

« … Hadès-Sama, ce n'est pas une bonne idée de vous disputer avec Mello-Sama, après il est toujours faché au travail. »

Elle se souvenait le nombre de fois où le blond lui hurlait de ne pas trainer dans ses pattes et de plutôt aller voir Matt et de lui apporter les messages qu'il voulait lui faire parvenir. Mello aurait pu tout aussi bien l'appeler ou lui envoyer un mail, mais il l'envoyait elle. Ella avait bien conscience que le boss la ménageait assez souvent, la laissant avec Matt plutôt que de la laisser aller sur le terrain avec Mayu quand c'était trop dangereux. Et la fille aux cheveux violets avait peur que maintenant que Mayu n'était plus là, Mello la laisse complètement avec Matt la tenant à l'écart de tout ce qu'il se passe. Elle avait bien l'intention de lui prouver son utilité.

Et Hadès n'avait pas l'air d'accord à ce sujet. Il la voulait dans son équipe parce qu'il était inquiet pour elle, parce qu'il ne voulait plus qu'elle touche à une arme.

« Je … Je ne peux pas. Même si je vous respecte et que je vous aime …. Ma place est auprès de Mello-Sama …. Pour tout ce qui est professionnel …. C'est mon travail, et j'y tiens. Hadès-Sama, je ne suis pas aussi fragile que vous semblez le croire …. Je fais partie des Jumeaux Sanguinaires … C'est mon travail. Ca ne m'empêche pas de voir le Docteur et vous même. »

Elle savait que le Docteur n'aimait pas non plus qu'elle tienne une arme, ce trident de malheur, mais elle y tenait justement à ce trident, et à son travail. Ella était bien têtue !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Mort et enterré
avatar
Messages : 874
Age : 26
Localisation : Pas là où se trouve Arashi
Jeu 10 Avr - 18:00
Bien sûr que ce n'était pas une bonne idée, de se disputer avec Mello. C'était contre-productif et débile, mais cela, il n'avait pas besoin de Ella pour le savoir. Il se contenta de hocher la tête et lui faire savoir qu'il avait entendu. Qu'en savait-elle, au fond, de ce qu'il vivait, depuis qu'elle était endormi ? Depuis le début de ses relations avec Ella, il l'aimait certes profondément, mais il lui avait toujours caché des choses, que ce soit sa relation conflictuelle avec son propre frère jumeau – il lui avait même caché, au départ, l'existence de celui-ci...mais cela, c'était avant le viol d'Ishtar. Avant que Arashi ne mette la lumière sur lui et que tout le monde ne découvre qu'il avait de la famille chez les pro-Kiras. Son frère était plus malin qu'il le pensait.

Ella refusait de changer de groupe...bien qu'il pouvait s'attendre à cette réponse, Hadès eut une drôle de grimace. Il lui caressait brièvement les cheveux puis sourit...bien. Bien. Il la lâcha pour tenter de se relever : il n'allait pas rester éternellement comme cela, et puis il faudrait bien, à un moment donné, qu'il réussisse à se relever. Il s'appuya doucement sur le mur et tenta de se relever tout seul...S'éclata par terre. Akira Darkwood poussa un gémissement de douleur, sentant tous les muscles de son corps lui échapper.

« Ha...Merde... »

Son plus petit doigt lui répondait, mais malheureusement, mais ce n'était pas le cas du reste de son corps. Il avait l'air d'un gros cachalot, là, par terre, s'il n'y avait eu la douleur qui l'avait sidéré au moment-même de sa chute.

« J'ai l'air...con, comme ça. T'inquiète...pas pour moi et va chercher quelqu'un, j'ai besoin...d'un lit, et de...médocs. Reste auprès de Mello si tu veux, mais...fais gaffe, Elliana. Je tiens à toi, tu sais. »

Il voyait flou et, tandis qu'il la regardait, elle, ses magnifiques cheveux, son seul œil qui semblait embrumé des larmes, il se forçait à sourire, rien que pour la rassurer. En réalité, tout cela n'avait rien de rassurer, et il avait juré entendre un craquement, quoique cela puisse être, pendant cette chute. Il n'en dirait rien à Ella, ne voulant pas l'inquiéter davantage, mais il avait déjà pris une forte prescription d'anti-douleurs ce matin...il fallait qu'il fasse gaffe de ce côté-là également.

« Tu sais où est l'infirmerie... ? Ai pas peur de me laisser seul, je vais pas m'enfuir, je peux pas. »


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 2 Aoû - 14:01
Elle écarquilla son oeil unique lorsque son protecteur retomba sur le sol en voulant se relever. Poussant un petit soupire de dépit, elle secoua la tête. Hadès était toujours en train d'en faire trop, avec ce sourire qui ne quittait jamais ses lèvres, pour faire croire que tout va bien. Mais la jeune Rokudo n'était pas dupe, elle savait qu'il souffrait. Son état physique le prouvait, et malgré ses sourires, elle voyait comme un rictus d'agacement. Qui n'était certes pas dirigé contre elle, mais qui était présent.

« Vous n'allez pas l'air stupide Hadès-sama … C'est juste que …. Vous ne savez pas prendre soin de vous » Elle s'accroupit en face de lui, un fin sourire sur les lèvres. « Vous en faites toujours trop … Mais … Mais je suis là maintenant … Je vais pouvoir vous soutenir. »

Qu'il le veuille ou non, elle serait là pour lui. Si professionnellement parlant, elle restait avec Mello, ce n'est pas pour autant qu'elle délaisserait sa famille. Hadès-sama était la seule famille qu'il lui restait.

« Et ne vous en faites pas pour moi, je … Je ne suis plus une enfant. »

Elle se redressa pour partir en courant en direction de l'infirmerie, malgré les vertiges qui la prenaient. Elle emmena aussitôt l'infirmière qui l'aida à redresser Hadès. Ce dernier fut transporté à l'infirmerie et déposé dans un lit. On lui donnait des médicaments, pendant qu'Ella passait en consultation. Puis elle partie se reposer dans un lit, un peu plus loin de celui d'Hadès. Blottie dans les couvertures, la jeune fille aux cheveux violets lui tourna le dos, pour pouvoir laisser couler ses larmes. Mayu … Mayu est mort. Une partie d'elle même en mourrait aussi. Comment allait-elle faire maintenant ? Elle se mordit les lèvres jusqu'au sang pour ne pas sangloter. Elle ne savait pas se débrouiller sans lui … Elle avait toujours été dépendante de son frère. Son absence était tout simplement impossible. Elle ne pouvait pas l'accepter … Elle ne voulait pas l'accepter.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Mort et enterré
avatar
Messages : 874
Age : 26
Localisation : Pas là où se trouve Arashi
Dim 21 Sep - 15:13
Ils avaient l'air fiers, maintenant, deux éclopés, bras dessus bras dessous, ne comptant que sur leurs pieds pour les faire sortir d'ici. Si Mello arrivait soudainement, il pouvait se considérer comme mort. Par chance, ce ne fut pas le cas : avec difficultés, on l'allongea sur un lit d'infirmerie avant de lui faire une perfusion. Sentant la morphine arriver dans ses veines, Hadès poussa un soupir de soulagement.

Où était Ella ? Il avait encore tant de choses à lui dire, tant de choses et d'objets à partager avec elle ? Il souffrait tant de ne pas pouvoir lui dire que son frère jumeau était en vie, surtout qu'il était le premier à savoir qu'elle pleurait à cause de cela...que devait-il faire, désormais ? Il n'eut pas à se poser la question pendant longtemps, tout simplement parce que Morphée vint l'importer dans son domaine : ses paupières lourdes se fermèrent, et le rouquin, en un seul instant, avait retrouvé ce sommeil qui lui manquait tant.

C'était un songe sans aucun rêve, blanc et harmonieux. Il vagabondait parmi le brouillard, les jambes libres, cotonneuses. Somnambule, il s'était sans doute levé de son lit, et, instinctivement, s'était rendu sur celui d'Elliana. Dans son rêve, il étreignait sa petite silhouette fragile, lui soufflait des mots de réconfort. Dans son rêve, il lui embrassait doucement la tête et lui soufflait que ça s'arrangerait. Qu'il allait tout arranger, il le lui promettait. Et, enfin, comme si ces choses-là ne devaient avoir qu'une durée limité, le somnambule s'allongea sur le matelas à ses côtés, la serrant dans ses bras, elle, petite poupée fragile.

« Fate... »

Le sommeil n'était que cocon.


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» Chaos dans le Vieux Monde
» Radulov de retour dans la TSHL!!
» De retour dans son pays natal, bonne ou mauvaise nouvelle?
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Mini RPs-
Sauter vers: