Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Parce que le RPG est une passion ~

 :: Hors RP :: Bla-Bla :: Atelier Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 23 Jan - 18:19
Bonjour/bonsoir. Ma meilleure amie et moi, on s'est mis en tête de créer un forum fantastique/SF, et nous avons trouvé une idée qui nous semble pas mal, mais avant de créer le forum et de s'atteler aux tâches administratives, on a ébauché un contexte. J'aimerais votre avis, et surtout de l'aide ! Merciiii !


Il est trop tard.

Ce matin-là est un matin comme les autres. Et pourtant, quelque chose a changé. Quelque chose n'est pas pareil. Tu te réveilles normalement, et comme tout adolescent de ton âge, tu possèdes un portable. Celui-ci sonne, signe que tu viens de recevoir un sms. Baillant bruyamment, tu restes interdit face à ce qui s'affiche sur ton écran. Qui t'a envoyé ça ? Le numéro est en inconnu, et tu ne peux pas rappeler. Jusque là, tout va bien. Tu ignores ce qui va suivre...

A présent, tu poses ton portable, perplexe. Tu ne sais rien. tu ne te doutes de rien. Tout te paraît si normal... Tu n'imagines pas une seule seconde que ce message puisse être sérieux. Est-ce une blague ? Sûrement. Et pourtant, tu n'arrives pas à t'endormir... Et bien vite, tu te décides à aller cherher où peut se trouver cette rue des Martyrs, dont tu n'as jamais entendu parler. Sur Internet, il n'y a aucune information. Soulagé, tu te dis que ce n'était alors qu'un canular... Ou pas. Lorsque tu sors dehors, pour aller te promener, chercher du pain... bref, mener ta vie quotidienne, tu tournes à un coin de rue, comme d'habitude... Et là, tu ne reconnais plus les lieux. Il n'y a plus d'immeubles et de balcons. Il n'y a plus que de vieilles maisons délabrées, aux fenêtres cassées, et aux portes détachées. Tu frissonnes. Et, mu par une peur incontrôlable, tu toques à la porte d'une de ces maisons, la seule qui parait normale, et dont les lumières chaleureuses qui filtrent par les fenêtres illuminent un peu la sombre ruelle.
Quelqu'un t'ouvre la porte. Il sourit. Tu lui rends son sourire, soulagé. Et ce n'est que lorsqu'il la referme derrière toi que tu comprends. C'était un piège. Mais il est déjà trop tard.

© Nye-Hael sur Epicode




Où es-tu ?

Nulle part. Enfin, tu n'en sais rien, à vrai dire. Tout est sombre... Il fait froid... Tu as peur. Et tout d'un coup, tu ouvres grand les yeux, une lumière t'aveugle, et tu te retrouves dans une somptueuse salle, allongé sur un magnifique et gigantesque lit à baldaquin, ornés de motifs dorés et précieux. Avais-tu fait un cauchemar...? Le sms... La rue sombre et effrayante... Ah oui. Tu t'en souviens. Quelqu'un t'avait fait entrer dans cette maison chaleureuse, rassurante et accueillante. Et... tu t'étais endormi...? Tu ne t'en souviens plus. Les détails sont flous dans ta tête. Mais bien vite, tu comprendras, ne t'inquiète pas.
Tu comprendras que tu te trouves dans un pensionnat, et que tous les autres adolescents qui y vivent sont comme toi, de simples personnes qui ont fini par recevoir un sms étrange, d'un expéditeur anonyme. Tu comprendras que vous n'êtes dans cet établissement que pour assouvir la curiosité de cet étrange inconnu, qui utilise les élèves comme cobayes à ses expériences scientifiques... Parfois, cela réussit, et les cobayes se développent, acquissent de nouveaux sens, ou des sortes de pouvoirs. Et parfois, cela ne réussit pas. Les cobayes qui ont la malchance d'être victime d'une expérience ratée deviennent des mutants, des hybrides, et développent des maladies ou des pouvoirs qui rongent peu à peu leur corps. Et ce pensionnat, tu ne peux plus le quitter.

© Nye-Hael sur Epicode



Qui es-tu ?

Tu découvres bien vite que quelque chose ne va pas. Tu comprends rapidement que l'établissement tout entier est en fait classé par différents groupes.
Il y a les Innocents Victims, ce sont les gens qui ne savent pas encore ce qui se trame. Peut être sont ils tout juste arrivés, ou bien peut être sont ils au courant, mais dans ce cas, ils n'ont pas encore été victime des expériences...

Il y a les Perfect Creatures, ceux qui ont subi une expérience, qui a réussi. Ils sont parfois arrogants, méchants, mal intentionnés, avides de pouvoirs, et profitant du leur pour avoir ce qu'ils veulent. Le plus souvent, ce sont d'ailleurs les expériences réussies qui deviennent plus tard des scientifiques, comme ceux qui se sont servis d'eux comme des cobayes. Mais passons outre les préjugés. C'est seulement le plus souvent, que cela les pervertit. Il y en a aussi qui restent normaux. D'autres qui sont répugnés par leurs pouvoirs, et ces expériences.

Il y a les Failed Creatures, ceux qui ont subi une expérience, qui a raté, ou mal réussie. Parmi tous les pensionnaires, ce sont ceux qui souffrent le plus. Ils sont généralement exclus parmi les Perfect, et deviennent dangereux, ou encore développent une maladie qui peut finir par les tuer, ou ronger leur corps, leur provoquant des douleurs intenables. Ils sont souvent dégoûtés du pensionnat et de son système et détestent les scientifiques par dessus tout. Parfois même, lorsque l'un d'entre eux devient trop dangereux, il est alors enfermé au sous sol, dans des conditions de vie abominables.

Il y a aussi les Sadistic Savants, ce sont les scientifiques, bien sûr. Ils sont sadiques, ils sont érudits, ils sont avides de connaissance, et aiment leur métier par dessus tout. C'est vrai quoi, disséquer des enfants et rester des expériences sur eux, qui ne marchent pas à tous les coups, c'est génial... Enfin bref, passons l'ironie. Les scientifiques ne voient pas où est le mal, et avancent énormément dans leurs recherches grâce au fonctionnement du pensionnat.

Parlons aussi du School Staff, qui, vous l'aurez compris, regroupe le personnel de l'école comme les professeurs, les surveillants... Ceux ci sont forcément d'anciens élèves, car une fois dans ce pensionnat, on n'en sort plus. Ils sont le plus souvent dits "neutres", car, bien que chacun possède sa propre opinion, ils sont juste là pour assurer les cours normaux, et faire comme si le pensionnat était un établissement comme les autres. Donc, ils peuvent aussi bien être des Perfect que des Failed, ça n'y changera rien.

Et pour finir, voilà les Rebellious Residents, ce sont ceux qui sont contre le fonctionnement du pensionnat. Ils trouvent que ces expériences ne riment à rien, que les scientifiques ne sont que de gros sadiques prêt à tuer pour mener à bien leurs expérimentations. Alors, ces élèves là ont crée une sorte de groupe clandestin, le clan des rebelles, qu'ils ont nommé à leur image. Ils sont soudés, prêt à tout pour pouvoir regagner leur liberté et celle des autres pensionnaires. Tous ensembles, Perfect ou Failed, ils apprennent à se battre, et établissent des plans, qui peuvent aussi bien être de simples farces comme une inondation des couloirs, ou encore le vol de matériaux comme des médicaments et des anesthésiants dans les laboratoires du sous sol.

© Nye-Hael sur Epicode

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Bla-Bla :: Atelier-
Sauter vers: