Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Conclus ton alliance avec moi et vois, ma main sera avec toi un temps. [PV BB]

 :: Tokyo - Zone RP :: Bas-fonds Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 11 Aoû - 17:16
Le policier était plongé une nouvelle fois dans ce dossier sensible que personne ne voulait traiter. Mais si ! Le fameux dossier sur ce criminel qui mettait la zone dans les bas fonds, avec ces meurtres sanguinaires, ces victimes démembrées vivantes. Une chose était sûre, c'était que ce meurtrier donnait du fil à retordre à la police. Il agissait avec rapidité et laissait peu de preuves derrière lui. Comment aller arrêter ce genre de personnage si on arrivait pas à mettre la main dessus ? Kira devait l'arrêter. La rumeur se répandait dans les bas fonds et il ne valait mieux pas que les tokyoïtes soient au courant. D'une part il y aurait un mouvement de panique, d'autre part, l'efficacité de son règne se trouverait encore plus critiquée. Cependant, des preuves, il allait en avoir le Light. Il avait entendu parler de ce qui était arrivé à sa collègue, cette chère Fate. Apparemment, elle aurait rencontré ce meurtrier sans le savoir. Ce dernier lui avait laissé d'ailleurs de jolis souvenirs notamment de nombreuses incisions et des doigts cassés. Elle avait eu de la chance de s'en sortir ainsi. D'après elle, l'assassin serait grand, essentiellement vêtu de noir et étranger au vu de ses traits et de son accent angliciste. Coûte que coûte, Light était décidé à le mettre derrière les barreaux.

Cependant, alors qu'il était toujours penché sur cette affaire, le policier reçut un appel d'un de ses collègues. Un appel bien particulier qui avait eu le mérite de faire bondir Light de sa chaise. Il signalait la présence d'un type louche dans une ruelle des bas fonds. Il avait été repéré grâce aux caméras de surveillance placées ça et là dans plusieurs ruelles. Ce n'était pas tant le fait qu'il soit louche qui fit bouger le policier mais la description qui lui en avait été faite. Ce type aurait une sacrée crinière d'un brun profond, complètement désorganisée et couvrant ses yeux. Il porterait un t-shirt à longues manches blanc ainsi qu'un blue-jean. Enfin, il serait installé tranquillement, l'air fatigué, le dos courbé en avant, agenouillé. description qui faisait bien penser à un personnage que Light avait combattu par le passé.

Kira avait donc quitté en grande hâte son bureau, ouvrant la porte avec grand bruit, enfilant à la va vite son manteau. Il en aurait presque oublié son matériel de prédilection. Cependant, il avait prit le soin de prendre une arme bien chargée, histoire de. Il traversait le couloir, marquant chaque pas d'un claquement, sous le regard de ses collègues assez surpris par la scène. Un Yagami aussi pressé de sortir dehors, c'était assez rare, il devait y avoir urgence. Là dessus, le policier se retrouvait désormais dehors, le regard fermé par la concentration. Tout se bousculait dans sa tête, il s'interrogeait fortement. Limite si il ne paniquait pas un peu. L'adrénaline avait atteint un assez haut niveau, le faisant accélérer le pas puis courir jusque dans la rue où se trouvait...L.

L...L...L ! C'était absolument impossible ! Light l'avait vu mourir dans ses bras, avait vu son regard se changer en vide, avait sentit son cœur cesser de battre. Son nom avait été inscrit dans le Death note, il était absolument impossible qu'il ait survécu à cette mort. L'idée de se retrouver face à son pire ennemi le déstabilisait. Il avait tellement galéré à l'avoir, il ne voulait pas avoir à le combattre de nouveau. D'autant plus que L devait clairement savoir qu'il était Kira. Ce serait plus difficile de le supprimer une nouvelle fois et son règne serait en péril. L était mort, bien mort...alors, qu'est ce qu'il foutait dans les bas fonds de Tokyo ?! Ou peut être que c'était quelqu'un d'autre ? Un inconnu habillé comme lui ? Mais, Ryuzaki n'avait pas coutume de pointer son bout de nez dehors. Peu de gens connaissait son vrai visage...la coïncidence serait trop grande. On ne pouvait pas avoir le même aspect que L à ce point si on ne l'avait pas connu ! Mais qui était-ce ?!

L'esprit de Light était absolument obnubilé par cette arrivée soudaine. La situation lui échappait un peu, il ne comprenait pas et ça ne le laissait guère serein. Il était toujours là, à courir sans relâche dans ces ruelles. Il ignorait le regard curieux de certains passants dont il relevait l'identité d'habitude car trop louches. Mais en cette situation, peu importe le nombre de personnes suspectes, peu importe si le monde s'écroulait autour de lui, il ne voulait qu'une chose, voir ce type ! Rien d'autre !

Le policier avait parcouru pas mal de rues et se retrouvait devant le lieu où devait se situer ce L. Il s'arrêta pour reprendre sa respiration. Il avait courut longtemps n'empêche ! Une fois plus serein, il se redressa et s'enfonça dans la ruelle en question. Il n'y avait rien, pas un bruit, pas un chat, à croire que tout le monde s'était passé le mot pour prévenir de l'arrivée de Light. Au fur et à mesure qu'il avançait, une silhouette fit son apparition, laissant place à cet individu tant recherché par Kira. L était là. ou du moins, était ce vraiment lui ? Le doute planait sur cet aspect et le policier s'avança pour en être sûr et certain. Il arriva au niveau du L, non sans une légère appréhension, en déglutissant. Cependant, il passa sa main dans ses cheveux, se ressaisissant et affichant un air sûr de lui.

Il observa le visage de l'individu et remarqua alors que, malgré la forte ressemblance, certains détails comme la forme du visage différaient du véritable L. Light s'en trouva rassuré, il en aurait presque poussé un soupir de soulagement. Il préférait avoir affaire à un clone plutôt qu'à l'original. Mais si ce n'était pas L, qui était ce ? Pourquoi était il ainsi ? Là aussi c'était suspect. de plus, son visage, en mettant à part le cas L, lui disait quelque chose. Il avait déjà vu ce type quelque part...mais où ? Il n'arrivait pas à s'en souvenir et recherchait mentalement. Il savait qu'il allait finir par trouver mais en attendant, il devait chercher. Kira, après un instant de silence qui révélait sa réflexion, se détendit.

- Police de Kira. Qui êtes vous ? Je souhaite voir vos papiers...du moins si vous en avez.

Il n'était pas dupe et se doutait bien que si le type en avait, il ne lui donnerait pas sa vraie identité. S'en suivrait une petite enquête pour l'identifier...il cherchait encore où il l'avait vu.

- Si vous possédez de faux papiers, pas la peine de me les présenter, vous serez contraint de me suivre pour des explications.

Bien évidement, il récitait là ce qu'il disait bien souvent lors du relevage d'identité ordinaire. Mais en vérité, il ne se contenterait pas de ça. Ce faux L n'était pas ordinaire et Light en était conscient. Il l'intéressait d'autant plus et comptait bien en savoir plus sur lui.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Beyond Birthday
Mort et enterré
avatar
Messages : 339
Age : 26
Localisation : Somewhere over the rainbows!
Mer 15 Aoû - 15:51

    Trois nuits plus tard, très exactement après que Billie, la très sainte Billie l'est délivré de Illness, Beyond Birthday avait du sang sur les mains. C'était poisseux, liquide et à la fois, ça lui collait aux doigts. BB avait léché ses doigts un par un, le goût métallique lui entrant peu à peu dans la gorge, comme s'il ne s'agissait que d'un rêve. Il n'avait pas mangé depuis trois jours et semblait complètement revenu à l'état sauvage : de ses cheveux, on avait l'impression qu'ils étaient juste une masse éparse dressés au hasard au-dessus de sa tête et ses dents étaient devenues un peu plus jaunes qu'avant, à cause de la vie en plein air et du mauvais air de Tokyô. Gaz d'échappement, fumée de cigarettes, il n'échappait pas à tout cela...d'ailleurs, c'était une fumeuse qu'il avait éventrée, à l'instant. Il n'avait pas fait attention à son nom, il s'était juste dit que c'était son heure...et puis il avait tellement envie, à un tel point qu'il ne s'en était remis qu'à son instinct.

    Le Beyond Birthday qui était présent ici aurait sûrement plu à Lady Illness. Il était tout ce qu'elle voulait qu'il soit, un monstre sanguinaire, sans pitié, la bête qu'elle avait contribué à tuer. Tandis qu'il farfouillait dans les entrailles de la femme, B ne pensait pas, ne pipait pas mot, faisant juste quelques nœuds ci et là. Personne ne retrouverait ses empreintes, car le garçon appelé Belzebuth Brave avait des manies qu'il n'avait pas perdues depuis son crime de Los Angeles. Toutes avaient été nettoyées de manière très méticuleuse : à la limite, il ne restait même plus rien qui puise induire en doute le moindre des policiers de Kira. À la pensée qu'il se ferait peut-être capturer par ce rouquin qui lui semblait si...méticuleux avec la loi, il rit un peu, nerveusement. Tous les émissaires de Kira étaient des criminels, et le plus drôle, c'était qu'il profitait de cette indemnité momentanée pour exercer leurs crimes. De là jaillit une idée assez...drôle du cerveau du criminel : si il s'engageait du côté de Kira, là, ses crimes ne seraient plus des crimes et, mieux encore, avec son aide, il pourrait exterminer ces sales petits vers rampants copies conformes de L...Illness, Near, Mello, Matt...et plus encore.

    Il quittait donc le cadavre lorsque Light était sur le point de le trouver. Plus précisément, il l'avait poussée derrière une poubelle, après avoir enlevé toute la poussière, tout ce qui pourrait faire guise de preuve comme les cheveux. Il avait arraché tous les ongles de cette personnes, écrasé la peau de ses doigts de manière à ce que l'on ne reconnaisse plus ses empreintes....bien sûr, aujourd'hui, la science avait évolué, et on serait sûrement capable de la retrouver avec une goutte de sang – tel était le monde de Kira aujourd'hui : très sécuritaire – et justement, d'enlever les empruntes digitales et les ongles, cela donnait un tout petit plus de temps à B.

    Il avait les ongles dans sa poche droite, les mains encore un peu dégoulinantes de sang lorsqu'il se fit prendre par le policier...ha, il devait avoir bonne mine, pour qu'il le dévisage ainsi, yeux grands ouverts : les Japonais avaient toujours été des personnes qui le fascinaient, avec ces yeux-là, cette manière de regarder les gens. Il en avait d'ailleurs ouvert un ou deux pour regarder de quelle manière était bridés leurs yeux et comme pouvait-on défaire ce truc.

    « J'ai pas de papiers. »

    C'était la voix rauque de quelqu'un qui n'avait pas parlé depuis longtemps qui était sortie de sa gorge. Il se contenta de regarder son interlocuteur en haussant des épaules : de toute façon, même s'il trouvait les ongles, il pourrait juste penser qu'il n'était qu'un tordu, lui ayant assez nettoyer le cadavre pour qu'il ne sente qu'au bout d'un jour ou deux. Personne n'était pressé, là, surtout que c'était clairement dans son intention de rencontrer un pro-Kira...tant qu'il ne s'agissait pas de Carotte, bien sûr. Avec Carotte, il aurait pu être sûr d'être torturé avant de pouvoir négocier...

    « Je suis fatigué, j'ai faim, vous pouvez me foutre la paix, non ? C'est nouveau, ça, cette manie de : pas de papier donc au poste ? Je sais bien qu'il y a un couvre-feu, mais vous avez vu, je suis majeur, donc responsable, j'ai rien fait exploser, BOUMBOUM ! »

    Ha, si, bien sûr, il lui restait ce fameux pot de confiture dans son sac...qu'il sortit presque précautionneusement et commença à piocher dedans...le mélange de sang qui collait à ses ongles et de sucre à la fraise était tout simplement...étrange, mais il parvenait à s'y habituer. C'est donc la main dans le bec et la confiture dégoulinant de sa bouche qu'il continua de scruter Light, comme s'il essayait d'assimiler toute sa face et ses intentions. Ce manque de petits chiffres était flagrant et ne pourrait vouloir dire qu'une seule chose : BINGO !

    « Chavez...qui je suis, Light Yagami ? Ou...devrais-je...Kira ? »





    Red...like strawberry jam

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 25 Aoû - 16:59
La scène était assez morbide pour tout dire. Il distinguait parfaitement dans l'air l'odeur d'un liquide sanguin mais ne voyait pas ce qui en était à l'origine. Au vu des mains du type, il semblerait qu'il est effacé les preuves. Ce n'était pas très difficile dans ses ruelles où le bazar dominait souvent en plus de la poussière. Mais Light n'était pas dupe, et même si cet être placé en face de lui se barbouillait le visage de confiture, il le soupçonnerait toujours autant d'avoir commis un truc pas net. il y avait l'intuition que tout policier possédait et l'intuition de Light faisait souvent mouche concernant les criminels ou de potentiels résistants. De plus, son rôle de Kira l'obligeait à bien observer son environnement en plus de faire des suppositions lors de la mise en place de ses projets. Bref. Ce sosie de L venait sûrement de tuer quelqu'un.

Pas de papiers. Bien évidemment, c'en était même obligé. Comment un type de son genre pouvait avoir des papiers dans sa poche ? D'ailleurs...qu'avait il dans les poches ? Des armes ? Plutôt petites du genre lames ou petits couteaux. Il avait l'allure d'un assassin alors pourquoi pas...Des friandises ? Comme aurait eu L, son ennemi juré auquel cet homme ressemblait étrangement. Il avait l'air d'être versé lui aussi dans la religion des sucreries, ici plus précisément de la confiture. Quel goût ? Avec cette couleur...fruits rouges genre cerise ou fraise. Quoi d'autre dans sa poche ? De la drogue ? Avec cette voix bien rauque digne d'un camionneur qui fume des paquets de sans filtre. Non, pas autant. Peut être était-il malade ou simplement affaibli. Quoi qu'il en soit, Light se faisait un plaisir de s'approcher de ce clone pour l'arrêter.

Clone qui en plus était bien impertinent vu le ton sur lequel il lui parlait. Lui foutre la paix ? Un sourire s'était dessiné légèrement sur le visage de Light. Pas question. Son métier, c'était flic. C'était justement son boulot de ne pas lui foutre la paix, pas quand quelqu'un était aussi louche. Dommage pour lui. Il ne rebrousserait pas chemin, même si il prétendait n'avoir rien fait. D'ailleurs le policier ne le croyait pas. Il se souvenait parfaitement de ses mains avant qu'il ne les plonge dans le pot de confiture, des doigts rouges et poisseux, souillés par une substance bien particulière. Peut être pas d'explosions mais un crime dans les parages, soigneusement caché par la suite. Il ferait sûrement un tour d'inspection ensuite. En attendant, il se dirigeait vers le sosie de L et allait lui passer les menottes jusqu'à ce que ce dernier prononce son nom complet...ainsi que Kira.

Comment est ce possible ? Comment...comment peut il affirmer cette information de la sorte ? Avait il effectivement des contacts avec L qui lui aurait donné son avis avant de mourir. L qui lui aurait dit un truc du genre : Light Yagami est Kira, c'est sûr ! Mais même L n'avait pas eu la certitude complète de son inculpation dans le rôle de Kira. Ou du moins il n'avait pas réussi à le prouver assez pour l'arrêter. Était ce de la manipulation pour lui faire dire indirectement qu'il était effectivement Kira ? Toutes les hypothèses étaient envisageables et cette situation rendait Light très méfiant. Tout se bousculait à nouveau dans son esprit et encore une fois, la situation lui échappait un peu. Du calme Yagami...du calme. Reprenons...Comment un type qu'il n'avait jamais vu pouvait le connaitre et lui sortir son nom ? Le suivait il ou...Mais...il se souvenait brusquement de ce visage, ce regard qu'il avait effectivement déjà vu.

Il se souvenait de cette affaire à Los Angeles. Tout ces morts...il se souvenait du nom de l'affaire. Il se souvenait aussi de ce moment, où il avait vu son visage sur les caméras de surveillance. Son regard alors perdu se mit à briller et un nouveau sourire fit son apparition, léger.

- The Los Angeles BB case...tout s'explique. Je savais bien que je vous connaissais.

Il rangea les menottes dans sa poche et s'adossa au mur en croisant les bras. La discussion allait être très intéressante maintenant qu'il l'avait clairement identifié. La question se posait de nouveau. Comment connaissait il sa véritable identité ? Il comptait bien le savoir tôt ou tard.

- Qu'est ce qui vous fait dire que je suis Kira ? Serait ce L qui vous en aurait fait part ? C'est vrai que j'étais son suspect numéro 1.

Bien des souvenirs qui remontaient à la surface. Il n'aimait pas forcément ça mais il fallait bien s'y prêter au vu de la situation. Un clone de L qui semblait en connaitre un rayon, ça ne se trouvait pas tout les jours. Restait à savoir si Kira et son empire était en danger ou non.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Beyond Birthday
Mort et enterré
avatar
Messages : 339
Age : 26
Localisation : Somewhere over the rainbows!
Mar 28 Aoû - 14:34

    Non, Beyond Birthay n'avait assurément pas de papiers, et cela lui semblait même plus égal que n'importe quoi. Oh, il aurait pu se procurer des papiers : aujourd'hui, cela était plus facile que bien des choses. Il lui aurait suffi d'aller voir un de ces fameux marchands et de lui donner quelques sous. Il n'en avait pas, donc, dans son cas, il aurait amplement suffi de menacer directement sa vie ou celle de ses enfants. Généralement, ils s'exécutaient, BB n'en avait encore jamais vu un seul qui soit fier au point de ne pas faire la commande. Et combien même, il n'était plus à un ou deux cadavres prêt. Donc il n'avait pas de papiers, et l'autre pouvait bien lui passer les menottes pour cette raison...ce Light Yagami, mais il ne le ferait pas.

    B était intelligent. À la Wammy's House, pour le dire, il s'était tout de même classé parmi les meilleurs, même si cela était avant qu'il pète complètement les plombs. Il savait quoi dire pour faire réagir les esprits en bon moment, comment faire s'arrêter les gens et les faire s'interroger, assez pour qu'il ait le temps de les zigouiller proprement. B était un élève doué, à l'époque. Ses professeurs se fondaient même beaucoup d'espoir sur lui...mais c'était sans compter le tragique incident de A, le facteur Illness et L. Au final, personne n'avait jamais vraiment su comment A était mort. Pour tous et vraisemblablement, il s'agissait d'une pendaison...mais certains osaient murmurer dans les couloirs que Beyond Birthday aurait manipulé l'esprit du jeune garçon pour le pousser à faire cela...d'autres que c'était carrément lui qui lui avaient mis la corde au cou. Même aujourd'hui, aucune de ces versions ne pouvaient s'avérer exact, et le souvenir qui restait de A dans la tête de BB était celui d'un garçon honnête et timide, même si franchement doué. Il tuerait bien sûr sans vergogne Alpha s'il la rencontrait un jour, celle-là osant prendre cette place maudite.

    Lorsque Light Yagami prononça cette série de mots : « Los Angeles BB case », B se renfrogna. Non seulement il détestait qu'on appelle l’œuvre de sa vie – si si – comme cela, mais en plus, Yagami n'aurait normalement eu aucun moyen de savoir qu'il s'agissait de lui, sauf si...sauf s'il avait enquêté en même temps, eu accès à certaines images des caméras de surveillance – ciel, il avait pourtant fait vachement gaffe, à l'époque, étant donné que L était partout – et fouiné dans suffisamment de dossiers secrets, y compris dans la cave de l'orphelinat de timbrés dans lequel il avait été enfermé. En attendant, gagné, il ne l'avait pas menotté. L'homme paraissait même curieux de connaître sa véritable identité et...ne l'assimilait pas à L.

    « Première leçon, Kira : on ne la fait pas à lui...sais-tu tout ce que j'ai dû faire, pour revenir ? Je n'écoute pas L, ni Mello, ni aucun autre, mon seul désir est d'exterminer cette racaille de la terre. Vous avez raison et tort dans votre hypothèse. 50 %. Vous n'êtes donc pas aussi intelligent que L...Je suis Beyond Birthday, mais ça, vous deviez le savoir au moment où vos troupes m'ont attrapé. Vous m'avez au moins filmé. »

    Il s'approchait de lui, ce sourire complètement sale collé au visage, les mains pleines de confiture. Il restait dans les endroits où BB était passé une odeur complètement nauséabonde, comme si le personnage-même puait la saleté, la boue des bas-fonds, la crasse et le cadavre. Et cette odeur ne ressemblait en rien à celle des poubelles qui étaient entassées dans le coin, là-bas, non. Lorsqu'il fut à proximité de Light, suffisamment pour le toucher, il laissa tomber une de ses mains crasseuses sur son cou. Light ne put que mieux sentir ce mélange de confiture et de sang, ces petits caillots qui roulaient contre sa peau selon le mouvement du criminel. Et lorsqu'il ouvrit la bouche, une haleine dégueulasse témoignant qu'il ne s'était pas lavé les dents depuis des jours dût lui donner un haut-le-cœur.

    « Je te dis que tu es Kira, donc, tu es Kira...alors, Kira...quel projet as-tu avec moi ? Je suppose que toutes ces rencontres ont été orchestrées par ta personne...Oh, oui, comment je le sais ? Mes yeux...je joue franc-jeu avec toi, maintenant, joue-le avec moi...que veux-tu de moi ? Es-tu intéressé par la fille derrière la poubelle ? Elle s'appelle Irma, peu importe son nom. Je ne tue que des Irma, en ce moment ! Gnéhéhéhééé !!! »

    Sa chair...sa chair était si proche de sa bouche qu'à ce même moment, il aurait pu le mordre, lui ravager la chair et le faire mourir d'un seul coup. Il ne savait quel goût avait Light Yagami, sûrement meilleur que celui de cette chère Irma qu'il venait de tuer, en réprimande à Illness qui avait le même nom...il ne pouvait avoir que meilleur goût : après tout, il s'agissait d'un criminel tout comme lui ? Aussi fou que lui pour avoir tué des dizaines et des dizaines de personnes sans sourciller ! Aussi obsédé par la victoire que lui...il ne pouvait que s'entendre avec un telle homme !

    Alors, Beyond Birthday se laissa glisser sur les genoux, tenant les jambes de Light et son rire envahit la rue, fou, mortel, comme un encouragement à entendre Yagami se joindre à lui.




    Red...like strawberry jam

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 29 Aoû - 17:26
Light avait vu juste. cet être était celui qui avait descendu tout ces gens à Los Angeles. BB pour Beyond Birthday. Toutes les pièces collaient parfaitement ensemble. Il avait une bonne mémoire le Kira tout de même. Se souvenir de qui il s'agissait, mettre en relation ce visage avec celui du meurtrier de Los Angeles...visage qu'il avait vu une fois grâce à une caméra...c'était une prouesse. En plus, la couche de crasse qui enrobait le Birthday actuellement ne rendait pas l'identification facile. Bravo Kira. D'ailleurs, Beyond lui confirmait la chose. Il s'agissait bien de lui. Toutefois, ce qui était plus intéressant à entendre, c'était les paroles juste avant.

D'abord il continuait à l'appeler Kira. Rudement intelligent ce type ! Ou juste malin. Peu importe, il l'avait clairement identifié et cela ne servait à rien de le nier. Ce qu'il a dû faire pour revenir ? Revenir d'où ? Il s'était fait passer pour mort non ? Il se cachait sûrement pendant que tout le monde était obnubilé par L, lui compris. Mais il était vrai que ce n'était pas une simple affaire de revenir à la vie. L, Mello, ces noms là il ne les avait pas oublié. Ces pseudonymes étaient inscrits en la mémoire de Light. Il se souvenait parfaitement de la dure bataille qu'il avait dû mener pour triompher sur eux, et cela n'avait pas été une mince affaire. Mello était encore en vie et il n'était pas le seul. Kira avait conscience que d'autres dirigeaient aussi certains mouvements résistants pour lui barrer la route. Sale vermine ! Il fallait les exterminer pour avoir enfin la paix ! Couper la tête du serpent pour que le corps crève. Il devait se concentrer sur les chefs de la résistance, en priorité. Cela tombait bien puisque Beyond semblait vouloir leur mort aussi. Qui se ressemblent s'assemblent non ? Et puis, même si selon lui, il n'était pas aussi intelligent que L, il avait réussi à le tuer. Il réussirait pour tout les autres.

Cependant, un petit détail retenait l'attention de Light. Un simple accord de temps qui pouvait sembler anodin aux yeux de beaucoup, mais pas aux yeux d'un être comme Kira. Beyond parlait de L au présent. Pas au passé, non, au présent ! "Je n'écoute pas L..." Paranoïa de la part de Light ? Il ne savait pas encore quoi en penser. Un type qui parle ainsi de L, c'était pas à ignorer. Certes, il ne lui disait pas là que L était encore en vie, mais ce détail faisait appel à la méfiance de Kira. Il devait rester sur ses gardes. Il en avait vu des choses déroutantes, alors la réapparition de L, pourquoi pas ? Même si il priait avec ferveur pour ne pas avoir à faire face avec son ennemi juré de nouveau. On ne savait jamais de quoi le monde des morts était fait, à supposer que les shinigamis puissent fourrer leur nez là dedans. Sales bêtes !

La proximité entre Light et Beyond l'avait tiré de sa réflexion. Le toucher des doigts crasseux de ce type sur sa peau blanche et dénuée de défauts, ce visage tout aussi couvert de crasse mêlée à la confiture et à quelques restes de sang, cette odeur pestilentielle qui ferait vomir plus d'un...quelle jolie vision Kira avait là. Peut être que Beyond était la représentation vivante de ce que Light était intérieurement : un meurtrier crasseux, souillant tout ce qu'il touche...ou pas. Malgré cette révulsion certaine que ressentait le policier, il ne bougea pas, soutenant le regard de Birthday. Il déglutit lorsque l'haleine de cet être arriva à ses narines, ce qui donna du mouvement à sa pomme d'Adam. Non, il ne bougerait pas, il ne baisserait pas le regard. Jamais il ne se montrerait vaincu ou en position de faiblesse. Il ne cessait encore et encore de fixer ces rétines, ce regard...

Ces yeux oui. Le regard d'un dieu de la mort, dans toute sa splendeur. Il n'y avait pas que Junichiro qui possédait ce don. Voilà comment il l'avait identifié, au travers de ces yeux de shinigami, yeux qui donnent le nom et la date de mort de chaque être humain. Un gros avantage, cela raccourcit les enquêtes pour connaitre les véritables identités de chacun. Pas vraiment impressionné le Kira. Ce qu'il voulait de lui ? Bonne question. Light détourna son regard une seule fois, pour observer en direction de la poubelle. Sa victime était donc là ? Irma ? Que lui a t-elle fait ? Pas cette pauvre fille derrière la poubelle, mais la première Irma qui s'était approché de lui. Cette femme qui l'incitait à tuer toutes les autres portant le même nom qu'elle. Serait ce un terrain d'entente futur ?

Yagami laissa Beyond se tenir à ses jambes et s'affaisser au sol, partant dans un rire sordide. Là encore, Kira n'était pas impressionné. Un peu plus et il penserait presque que Birthday le suppliait à genoux. C'était même assez comique. Accepter ou pas ? Kira ne prenait jamais de décision à la légère, même si la proposition se trouvait alléchante. Un meurtrier, de la même catégorie que L qui lui proposait de tuer les résistants chefs comme Mello. Oui, très alléchant mais...il devait faire attention à ses arrières. Light plongea son regard dans selon de Beyond et étira un sourire.

- Je t'amuse hein ? Pour le moment...et ensuite tu me tueras n'est ce pas ? N'est ce pas valorisant d'avoir Kira sur sa longue liste de victimes ?

Parce que oui, un meurtrier restait un meurtrier. On ne pouvait pas faire de véritable alliance avec ce genre de personnes, ni placer leur confiance en elles.

- Ta proposition m'intéresse, cependant...nous ne partons pas sur un pied d'égalité.- Comme si Beyond accordait de l'importance à cette notion, cela fit rire Light.- Donne moi ton véritable nom, en échange je collaborerais pour tuer Mello et compagnie...je peux même mettre mon nez dans l'affaire Irma.

Light passa sa main dans ses cheveux. Pas sûr que cet échange convienne à Beyond Birthday...mais avoir son nom ne serait pas de trop. Cependant...

- Au pire, j'ai déjà une idée de comment trouver ta véritable identité...

Là encore, un large sourire se fit sur son visage. Encore une supposition mais il faisait un rapprochement. Il n'y avait pas 10 000 pseudonymes de personnes formant les mêmes initiales BB...surtout quand ces personnes ont connaissance de Light et de L. Coïncidence, peut être. Complètement à côté de la plaque ? Peut être aussi...mais Kira ne rejetait aucune possibilité.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Beyond Birthday
Mort et enterré
avatar
Messages : 339
Age : 26
Localisation : Somewhere over the rainbows!
Mar 4 Sep - 14:55

    Oh oui, il l'amusait, le jeune Kira. Jeune car même s'il devait avoir une trentaine d'années, il était forcément beaucoup plus jeune que lui. Cet amusement promettait de durer, surtout que Light semblait avoir de l'imagination, plus n'importe qui. Kira, vous rendez-vous compte ? Il avait trouvé Kira ? Lui qui aurait penser réussir à le faire en escaladant le gros building, tout là-bas, non ! Il l'avait croisé dans un coin de rue ! C'en était tellement comique qu'il ne savait plus comment se tenir – si un jour il avait déjà su. L'homme appelé Belzebuth Brave ne détestait pas Kira, oh non. Les ennemis de ses ennemis sont ses amis. Kira était l'ennemi – le meurtrier, de qui plus est – de L, alors il avait hâte de faire sa connaissance. Pourquoi tuerait-il donc Kira ? Il ne lui avait même pas proposé de marché...et puis c'était Kira, non...Kira qui réduisait la popularité des criminels dans le monde...bon, ok, surtout au Japon, parce que vu le nombre de racailles qui traînaient ou s'étaient réfugiées en Afrique dans des tous petits pays pour commettre des méfaits s'en être inquiétés, Kira ne devait pas connaître leur nom, à ceux-là, ou alors, c'était qu'il y avait des fichiers qui étaient hackés avant qu'ils lui parviennent.

    Lorsque son collègue lui demanda de révéler son nom pour « preuve de sa bonne volonté », B rit. Pas de son rire de sadique, digne d'un shinigami, mais un rire humain. Comme s'il allait jamais révéler son nom...personne n'avait les moyens de le faire. Le directeur de la Wammy's House l'avait, à un moment donné, mais si Yagami avait besoin de lui pour savoir celui de Near et Mello – B ne savait pas que Light connaissait le nom de Mello grâce à l'affaire que nous connaissons tous – c'était qu'il ne connaissait pas son réel nom. Par ailleurs, Billie s'appelait Brave. Combien même Kira ne connaissait pas leur lien de parenté, s'il le connaissait un jour, il ne pouvait pas se permettre de mettre en danger la jeune femme. Pendant ces quelques minutes, B réussit à avoir quelques millions de pensées sur le sujet. Il se dit également que si jamais à quelqu'un qui possédait les yeux, celui-ci se retrouverait bien mal, car possesseur des yeux ne pouvaient pas voir le nom des autres possesseurs d'yeux. Par contre, s'il le faisait venir devant une des bestioles dont on lui racontait souvent les formes, B ne serait pas dans la merde, dites donc. Enfin bon, ils n'y étaient pas, et il était assez intelligent pour ne pas voir tous les gens que Kira voudrait lui faire rencontrer.

    « Tu vas m'emmener voir Carotte-san ? Enfin Darkwood, là ? Celui qui est tellement sérieux que tu sais pas comment il pète ? Hahahaa ! Fais gaffe, hein, ce type, il abîme régulièrement tes meubles en lançant des gens dessus ! Et pis il manipule tes p'tits produits dangereux, va finir par faire exploser ton gros building ! »

    Il reprit son souffle. Tout content de sa tirade, B avait fini par se relever, et parlait de meurtre et de torture presque normalement à Yagami. Oh, bien sûr, il était toujours furieux contre Darkwood, malgré le fait qu'il savait pertinemment qu'il s'agissait de sa fonction. Par contre, dès que l'homme prononça le nom d'Irma, B eut une drôle de mimique. Que Kira s’occupe de l'affaire Irma ? Mais non ! C'était son affaire, la sienne ! C'était lui qui devait s'occuper de capturer la patronne du Cavalier noir et de la torturer, lui faire avouer, tellement la douleur serait forte, qu'elle était désolée et surtout qu'il était le meilleur ! Sa victoire aurait un goût de défaite si jamais Kira s'en mêlait, et puis B n'était pas ce genre d'homme.

    « D'accord. Mon véritable nom. Et en échange, tu collabores avec moi...mais tu es bête, ou plutôt, tu penses que je le suis. Si je te donnes mon véritable nom, tu auras deux choses, moi, zéro. Car c'est toi qui les veux le plus, non ? Puisqu'ils font partie de la résistance ? Moi, je sais à quoi ressemble Near...et puis Mello...Si je pars, tu perds...alors, que choisis-tu ? Une façon de trouver mon nom ? Tu crois que tu le trouveras dans les fichiers d'Interpol ? Si c'est cela, tu m'aurais déjà tué avant, pauvre fou...tu crois que ceux qui me protégeaient et protégeaient leur réputation auraient risqué de se mettre en danger ? »

    Il toucha une nouvelle fois de ses mains sales la joue de Light Yagami. Oh, et l'odeur de la poubelle était bien gentille à côté de celle qui dégageait. Pauvre Light. Lui qui avait l'habitude de côtoyer des gens si bien habillés, voilà qu'il se retrouvait au prise avec un criminel des plus dégoûtants. Mettant son pouce dans la bouche à la manière de L, il se mordit l'ongle d'un coût sec, se faisant saigner et grimacer lui-même. Il le garda ensuite à l'intérieur de sa bouche, léchouillant la plaie qu'il venait de causer, cheveux gras tous ébouriffés.

    « Il est mort devant tes yeux, Lawliet ? Tu peux me décrire sa mort ? S'il te plaît ! Il avait l'air comment ? Je veux absolument savoir ! »





    Red...like strawberry jam

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 5 Sep - 16:52
C'était qu'il parlait pas mal ce meurtrier une fois la langue déliée ! Au premier abord, BB semblait affaiblit quand il l'avait trouvé dans ce coin de rue, mais au final, intérieurement, il était emplie de détermination et était désireux de mieux connaitre Kira. S'assembler ou presque pour lutter contre les mêmes personnes, pour des raisons différentes. Pour Light parce que ces individus mettaient son règne en péril. Pour Beyond...il n'avait pas vraiment de détails. Pour connaitre L il devait venir d'un endroit bien spécifique, tout comme Near et Mello. Un lieu où ils auraient passé du temps ensemble. Donc oui, mieux le connaitre. La curiosité ne pouvait qu'être forte en cette situation, et les deux étaient sûrement aussi curieux l'un que l'autre. Il y avait du potentiel, un très gros potentiel en la présence de ces deux jeunes gens. Une alliance serait d'autant plus intéressante qu'elle porterait du résultat.

Light comprenait Beyond pour son envie de savoir plus de choses sur lui. Qui pouvait mieux expliquer les aspirations de Kira que Kira lui même ? Et au vu de la référence à Arashi Darkwood, il ne devait pas avoir une très bonne vision des pro Kira. Il fallait arranger ça. Il est vrai que ce tendre Darkwood était versé dans la violence. Plus bourrin que lui, c'était rare. On pouvait peut être trouver des spécimens dans le même genre chez les criminels...voir même en pire. Cependant, Arashi faisait bien partit de ses rangs et malgré son côté "Je t'attrape et je te torture" il faisait du bon boulot. C'est pour ça qu'il gardait son grade, malgré ses petites entorses à Kira. Cependant, Light observait et restait prudent. Si un jour Darkwood lui faisait un sale coup, il s'en débarrasserait sans le moindre regret. Ce dernier devait se tenir sur ses gardes. Trop de zèle, c'était louche. Bref. Le policier se mit en tête de laisser entrevoir que son monde n'était pas aussi horrible que beaucoup le sous entendait. Il y avait des avantages à être du côté de Kira mais peu de gens l'admettaient. Franchement, pourquoi vouloir continuer à vivre dans un monde où des criminels tuent sauvagement des innocents ? Pourquoi mettre en avant un territoire où la violence fait rage ? Les gens étaient aveugles ou quoi ? Refuser les démarches de Kira, c'était favoriser la criminalité. N'importe quoi ! Light passa une main dans ses cheveux, soutenant toujours le regard de Beyond.

- Arashi Darkwood. Je le surveille de très près. Il fait du bon boulot quand il s'y met mais j'ai besoin de lui pour avoir quelques petites infos concernant son frère jumeau.

Oui son foutu prénom. Il savait bien que Arashi avait un frère Darkwood. Cette affaire l'intéressait grandement.Seulement, ne savoir ni son prénom ni son rôle était réellement frustrant. Ou alors...pourquoi ne pas jeter un œil dans les vieux dossiers ? Genre les actes de naissances ? Si ils étaient jumeaux, ils étaient nés au même endroit, pratiquement au même moment. Light retrouverait forcément une trace de ces naissances, à moins que le petit frère Darkwood ne soit pas déclaré. Hm...toujours compliqué ce genre d'histoires, mais on ne pouvait jamais réellement cacher sa présence sur terre. En parlant de nom, Beyond semblait ne pas vouloir lui donner le sien. C'était pas vraiment étonnant en fait. Un criminel de son rang ne donnerait pas aussi facilement une information si précieuse. Comme déjà dit, il ne pouvait y avoir une réelle confiance mutuelle entre ces deux là. En connaissant son nom BB serait à la traine ? Mais il avait les yeux d'un dieu de la mort ! Il lui suffisait de regarder la tête de quelqu'un pour connaitre son identité ! ...Enfin bon, il ne semblait pas vouloir le tuer, si il l'avait voulu, il l'aurait peut être déjà fait en cet instant. Interpol...Light se mit à sourire.

- Oh, tu sais, du vivant de L j'ai eu l'occasion de le côtoyer lors de la quête d’identification de Kira. Il était accompagné d'une charmante jeune femme, une enquêtrice. C'est marrant, ses initiales forment les mêmes que celles de ton pseudonyme. Coïncidence, peut être mais pourquoi ne pas commencer à fouiller cette piste pour t'identifier. Après tout, travailler auprès de L c'est pas rien, elle a certainement dû entendre parler de toi.

Il montrait par là qu'il ne se contentait pas de lire de la paperasse inutilement pour avancer dans ses enquêtes. En disant cela, il espérait aussi provoquer une certaine réaction pour confirmer qu'il y avait bien un lien entre cette femme et Beyond Birthday. Il faisait ici appel à son côté humain, parce que oui, BB ne l'était pas complètement. Des détails sur la mort de L ? Souvenirs, souvenirs...

- J'étais à ses côtés quand il mourut. Il allait expliquer là où se trouvait un shinigami...il semblait aller bien jusqu'à ce que ses yeux s'ouvre en grand dans un frémissement, comme si le temps s'arrêtait. Je me souviens parfaitement du bruit que fit sa cuillère en tombant sur le sol. L ne disait rien. Je me suis jeté sur lui pour amortir sa chute. Le monde s'affolait autour de lui..."Ryuuzaki ! Que vous arrive t-il ?" Je le tenais dans mes bras et soutenait son regard. Ses yeux étaient toujours grands ouverts, comme si il voyait un monstre, moi en l'occurrence. Je n'ai pu m'empêcher de sourire. J'avais gagné. Il m'a alors clairement identifié, lui qui m'avait dit quelques instants plus tôt que j'étais son seul ami. Puis il ferma ses yeux avec une lenteur effroyable avant de s'endormir dans la mort.

Light vivait ce qu'il racontait, comme si il assistait une deuxième fois à la mort de L. Cela était d'autant plus impressionnant que BB était son clône. Kira lui adressa le même sourire sordide, le même regard qu'il avait fait à L avant que celui ci ne ferme les yeux. Passionné, victorieux, haineux. Beaucoup aurait frissonné en voyant le visage de Light s'assombrir ainsi. Il se mit à rigoler quelques instants avant de reprendre.

- Passionnant n'est ce pas ? Une fin digne d'un personnage aussi illustre que l'était Ryuuzaki.

Il se décolla du mur sur lequel il était adossé, faisant un ou deux pas en s'écartant des doigts crasseux de Beyond. Il garda le silence quelques instants et se tourna vers lui pour lui faire face.

- Je maintiens le fait que "collaborer" avec toi m'intéresse. Nous voulons la même chose mais pour différentes raisons, peu importe. Si je donne mon accord, comment compte tu t'y prendre ? Que compte tu faire tout d'abord ?

Une mise en commun de certaines informations ? Un petit conte sur le passé de Beyond ainsi que sa rencontre avec L ? Ce qu'il soupçonne sur le futur ? Tant de choses aussi utiles à savoir. Tant de détails qui feraient la force de chacun d'eux. L'histoire allait prendre un nouveau tournant.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Beyond Birthday
Mort et enterré
avatar
Messages : 339
Age : 26
Localisation : Somewhere over the rainbows!
Dim 23 Sep - 17:12

    Beyond Birthday ne savait rien de ce qui concernait la résistance, mis à part le signalement de Near et Mello – Matt était si peu important qu'il n'aurait su dire qui il était vraiment, et puis à l'époque où il avait quitté l'orphelinat, Belzebuth était...si jeune, et eux aussi ! Il ne gardait de Nate River un souvenir assez vague, sachant que le bambin était lui-même assez effacé. Mello l'avait plus marqué du fait de son caractère déterminé, mais finalement, il faudrait qu'il hacke les données de l'organisme pour avoir une liste des personnalités qui y avaient séjourné. Ensuite, la chasse pourrait commencer...c'était justement l'un des points dont il pourrait discuter avec Light Yagami. La Chasse, et son aide au régime. Oh, il s'agissait bien sûr de faire les choses dans l'ombre, il ne tenait pas à ce que cette connasse de Illness titre en gros caractères sa publication, bien sûr !

    Tout cela pour dire que Darkwood frères...et bien il ne connaissait pas leur histoire sur le bout des doigts. Il se souvenait juste que ce grand empoté l'avait balancé contre un mur, et il comptait bien que sa carrière en pâtisse : et pendant qu'il y était, autant ravager le gouvernement de Kira. À la fin, il ne resterait plus que lui au sommet, et ce serait très bien ainsi également. L'écoutant toujours, Beyond Birthday faisait attention aux mots qu'il prononçait : quelle était donc cette histoire de fille rencontrée lors de l'enquête de L ? Deux B, tout comme lui, cela pouvait-il être un hasard, sachant que Billie travaillait justement avec son pire ennemi ? Il tenta de paraître le plus neutre possible, mais ses mains s'étaient remises pratiquement toutes seules à piocher dans la confiture, réflexe qu'il optait souvent lorsqu'il s'agissait de réfléchir.

    Cela ne l'empêcha pas d'être attentif lorsque Light raconta mot par mot tout ce qu'il s'était passé lorsque L était décédé. S'il avait possédé un magnéto à ce moment-là, Kira aurait été fait, il aurait juste fallu qu'il se balade vers le Cavalier noir et passe la bande à quelqu'un d'influent pour que celui-ci la refile à la Résistance...mais vous devinez que ce n'était tellement pas le genre de B. Lui-même avait tellement horreur de Irma qu'il ne voulait pas s'approcher à moins de cent mètres du building.

    « Tu...tu étais son seul...seul ami ? »

    Un sourire s'était mis à éclairer son visage, ayant alors complètement oublié l'épisode Billie, et il avait placé son pouce sur sa bouche tout comme L l'avait fait avant lui. L'on disait qu'il était doué pour imiter L, mais franchement, il ne lui ressemblait pas tant que ça. Il possédait juste des traits similaires, comme cette chevelure un peu plus longue que la moyenne, d'énormes cernes sous les yeux et le teint blafard d'un geek. Une apparence, cela se soignait.

    « L ne m'a jamais considéré comme un ami. Comme un double, comme un sosie, ça, oui. Peut-être que c'est pour ça aussi que j'ai mal tourné. Ça et le suicide de A. Je suis heureux que quelqu'un ait rendu justice, malgré tout. Quand j'étais jeune, je l'ai défié en temps que criminel, puisque je ne pouvais l'atteindre en tant que détective, mais...il m'a battu. J'en suis sorti brûlé, anéanti...il a fallu des mois et des mois pour que je sois capable de bouger un orteil... », et puis, B montra Light du doigt. « Enfin, Kira est arrivé. Même de la prison où j'étais, on savait qui c'était, et certains craignaient son arrivée comme celle de la Faucheuse céleste. Ils n'ont pas pensé qu'on pouvait se servir de Kira. Un soir, un gardien est venu me donner mes médicaments...mais je ne les prenais plus depuis longtemps. Je connais suffisamment bien le corps humain pour simuler une crise cardiaque. Le gardien s'est approché et...il est mort. Je l'ai tué, ai maquillé son corps ; j'avais réuni assez de choses dans ma pièce pour le maquiller et puis...il avait un briquet, alors je lui ai cramé la peau tout comme la mienne l'avait été, et j'ai enfilé ses vêtements. Je suis sorti, j'ai hurléééé que le prisonnier était mort et j'ai profité du chahut pour m'enfuir. Et voilà...me voilà ! Et pour mon visage ? Je remercie la chirurgie esthétique ! »

    Tandis qu'il parlait, Beyond Birthday faisait de grands gestes, ne lâchant surtout pas son pot de confiture ni le renversant.

    « Quant à ce que je compte faire ? Je compte exterminer les enfants de L. La Wammy's House. Ils sont du côté de la résistance, alors, je peux t'aider. »

    Il hocha la tête, confirmant ce qu'il venait de dire. Maintenant, il allait devoir négocier tout ce qu'il aurait en échange : sachant que la Wammy's House était le ciment qui alimentait la Résistance, s'il les tuait, Light serait débarrassé de ses problèmes. Il était obligé d'accepter, ou du moins de négocier quelques petites conditions en plus ou en moins si le traité ne lui convenait pas.

    « En échange, je veux une maison. Ou un appartement, avec une vraie douche. De l'argent, parce que si tu m'achètes de la confiture direct, sont pas cons, y vont s'en apercevoir ! Je veux que vous placiez sous surveillance tous les magasins de chocolat de la ville, surtout les hauts de gamme ! Je réclame également un pis-aller, j'tiens plus à m'faire éclater la gueule par Arashi, et que mon nom n'apparaisse nulle part dans vos registres. Tu m'engages, mais je n'existe pas. Je suis beaucoup plus efficace invisible. »

    Il mit dans sa bouche un peu plus de confiture, léchant ses babines pour enlever tout le sucre en trop. Avec un peu de chance, il avait oublié Billie, ce con.

    « Alors, qu'en penses-tu ? »






    Red...like strawberry jam

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 30 Sep - 20:43
Que de péripéties Light avait rencontré dans sa vie ! Que d'ennemis il avait croisé et d'ailleurs il en croisait encore. Mais son ennemi juré, son ennemi charismatique fut L, le seul, l'unique. Même si d'autres avaient fait leur apparition par la suite, après sa mort, aucun d'eux ne captivaient autant Light. L restera toujours l'adversaire idéal pour Kira. Bref. Tout ça pour dire qu'il était passionné lorsqu'il racontait son passé et notamment sa victoire sur un être aussi intelligent que l'était Ryuuzaki. Beyond devait certainement boire ses paroles pendant qu'il parlait. Il est vrai qu'avouer autant de détails n'était pas forcément prudent dans un tel lieu mais il n'y avait personne. Et puis celui qui l'écoutait désirait la mort des enfants de la Wammy's. Du moment qu'il ne s'étalait pas plus que ça, pas de grandes craintes à avoir. Sauf si Birthday comptait le balancer, mais Light devinait que ce n'était pas son intention. D'ailleurs, il devait savoir depuis un moment qu'il était Kira, si il avait voulu le dénoncer, il l'aurait déjà fait. Le policier n'en attendait pas moins d'un clone de L.

Son seul ami oui, il l'était. Du moins, c'est ce que lui avait dit L peu avant que le shinigami n'écrive son nom dans le Death Note. Des paroles touchantes, un aveu qui auraient fait apparaitre une petite larme à l’œil de plus d'un. Mais à ce moment là, Light n'avait pas perdu son objectif des yeux. Ryuuzaki savait parfaitement qu'il était Kira, seulement il n'avait pas assez de preuves...ou peut être n'avait il pas non plus le courage de mettre Kira derrière les barreaux. Il est bien difficile de renoncer à son ennemi juré, celui qui crée multitudes de rebondissements dans l'enquête, bref celui qui met de l'action. Comme une sorte de fascination, de haine addictive qui frustre lorsque le dit ennemi se retrouve dans l'incapacité de faire quoi que ce soit. Peut être bien que oui, L était dans cet ultimatum. Cependant, il ne fallait pas s'attendrir. Il restait un danger potentiel pour Light qui n'hésita pas à le tuer. Même si désormais il ne voulait plus refaire face à ce détective hors pair si dur à faire tomber de sa chaise, Kira restait un peu nostalgique à l'idée de ne plus trouver un tel adversaire. Enfin bon ! Il n'allait pas réclamer le retour de L ! Reconcentrons nous sur Beyond !

- Attendrissant n'est ce pas ? Je suis peut être le seul à avoir entendu L dire ce genre de choses.

Le policier écoutait ensuite l'histoire de Beyond. Apparemment il lui avait rendu un énorme service en tuant L. Il ne se cachait pas pour le lui dire. C'était d'ailleurs plutôt flatteur comme déclaration. Mais ce qui intéressait le plus Kira, c'était la suite du récit. La manière dont il s'était échappé de prison, la simulation de crise cardiaque. le fait de prendre la place du gardien. Très fort. En parlant de crise cardiaque, pourquoi Light ne simulerait pas une crise cardiaque si jamais il était en mauvaise posture ? Cela l'innocenterait presque d'office. Après tout, Kira n'est pas du genre à s’exécuter tout seul. Encore moins si il n'a pas de Death Note entre les mains. Il devrait se renseigner là dessus. Si des hommes peuvent le faire, lui aussi en est bien capable. La suite du monologue de Birthday était tout aussi intéressante. Objectif clair, simple : buter les personnes que Kira lui même voulait buter. Quoi de mieux ? Ils avaient pas mal de moyens et de savoir en plus.

Light restait silencieux, écoutant toujours attentivement le sosie de L. Il gardait son regard posé sur lui. Il était tellement absorbé dans la conversation qu'il ne faisait plus attention à l'apparence repoussante ni même à l'odeur que dégageait Beyond en cet instant. Il touchait du doigt un sacré projet et comptait bien le saisir pour le mener à bien. Agir ainsi, comme il avait l'habitude de faire. Concrétiser ses plans. Quoi d'autre ? Kira s’apprêtait à frapper fort dans le futur. L'échange semblait...exagérer ? Hm...pas tellement. BB ne devait pas rester trainer dans les ruelles, histoire de pas se faire embarquer par un de ses collègues ou par cette...Irma ? Et puis une douche ne lui ferait pas de mal. Faut absolument soigner son apparence. Il ressemblait plus à un rat mort bien faisandé qu'autre chose. Bref, ses réflexions étaient pertinentes. Le policier passa une main dans ses cheveux. Si ça lui convenait ?

- Accordé. Tu auras tout le matériel nécessaire. Seulement, échangeons nos infos pour pouvoir mieux avancer dans l'enquête bien évidemment. Je me doute aussi qu'une fois notre objectif atteint, tu feras tout pour te débarrasser de moi. Et moi de même. Notre accord prendra fin une fois la résistance maitrisée et les chefs bien morts. Avant cela, je t'aiderai, collaborerai si tu es en mauvaise posture et inversement.

Light se mit à regarder quelques instants sa main. Allait il écrire des noms très intéressants bientôt ? Il redressa la tête et fixa Beyond.

- Quelques modifications seront peut être nécessaires dans notre accord. Pour l'instant rien ne me vient. Avant d’officialiser notre pacte et de passer des appels pour placer sous surveillance tout ce beau monde, je voudrais savoir une chose.

Mais voyons ! Light oublier ? Jamais ! Il se mit à sourire, ayant hâte de voir la réaction de Beyond tandis qu'il revenait à la charge.

- Personne n'est innocent en ce monde. Travailler aux côtés de L n'est pas chose à prendre à la légère. As tu un lien avec cet autre BB...Billie Brave ?

Pas de bol. Cependant, il fallait passer par là. Une alliance, ça se mérite.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Beyond Birthday
Mort et enterré
avatar
Messages : 339
Age : 26
Localisation : Somewhere over the rainbows!
Mar 23 Oct - 22:52
    Kira, un être tellement intelligent qu'il fallait prévoir des paroles, réflexions ou futurs plans B, C ou D à l'avance. Il devenait impossible de prédire tout ce qu'il allait être dit très exactement et actuellement, B se trouvait dans une espèce d'impasse dans laquelle il n'était jamais très agréable d'être. Il avait réussi à négocier des avantages assez...bons, là n'était pas le problème. Tout ce qu'il avait demandé, Light semblait bien vouloir s'y accommoder, le seul problème, c'était le dernier mot. Dans ce jeu, celui qui a le dernier mot est le plus puissant, comme chez la personne qui marchande un objet rare. Après tout, Light était intelligent, plus intelligent que n'importe quel sous-fifre ou criminel. Il œuvrait dans l'ombre depuis plus de dix ans et seule son apparition avait permis à B de s'évader de l'enfer en blanc dans lequel L l'avait enfermé.

    Silence. La proposition de Light l'avait plus ou moins désarçonné, si l'on pouvait se permettre de dire cela. Révéler des choses sur B, c'était tout de même trahir ce qu'il lui restait comme famille, surtout que là, il avait vraiment tout ce qu'il voulait. Le seul petit pont à franchir, c'était Billie. Pour grandir, devait-il s'affranchir à ce point de sa sœur ? B ne voulait pas. Plus que tout, tout son être lui criait de ne dire un seul mot pouvant concerner celle avec qui il avait contracté une dette. Light était dangereux : qui sait ce qu'il pouvait faire, maintenant qu'il se souvenait que Billie avait jais travaillé pour L, il chercherait sûrement à faire du chantage affectif sur lui.

    Billie...

    « Billie Brave ? Je connais pas, c'est qu'un hasard. »

    Souvent, le mensonge le plus simple était un remède assez hallucinant aux pires maux. Ne pas dire qu'il connaissait sa sœur, ça revenait à le protéger – il était évident qu'ils avaient le même nom, mais également à protéger la seule personne qu'il lui restait d'encore en vie. Normalement, Beyond Birthday le psychopathe sans limites aurait dû d'ores et déjà balancer la sœurette, afin d'obtenir son contrat et vivre comme il le désirait sous Kira. Vous vous doutez bien que cela aurait été trop simple, et B faisait tout sauf sous-estimer Kira, malgré l'état de fatigue avancée dans lequel il était.

    « C'est qui déjà, tu m'en as parlé ? »

    Autant faire l'innocent jusqu'au bout, même s'il ne l'était pas vraiment, surtout en ce qui concernait le cadavre derrière la poubelle, juste là-bas. Concernant les conditions que Kira énonçait en face de lui, comme pour cerner leur contrat, B eut un sourire. C'était tellement excitant, tellement prenant qu'il faillit se laisser prendre au piège et, sur le coup, laisser tomber quelques associations de mots qui prenaient tout leur sens dans la bouche du dictateur.

    « Prendre fin après la mort des chefs, c'est ça ? Ça signifie qu'aussitôt après, on me donne la chasse, qu'on trouve mon nom, au choix, et donc soit qu'on m'emprisonne, soit qu'on me donne la mort ? Je suppose que maintenant, tu délègues tes travaux d'écriture à un petit chienchien, Light...C'est pas très honorable, de faire ça à un allié aussi fidèle, surtout s'il s'est donné à fond ! »

    Et puis, surtout, même s'il parvenait à tuer tous les chefs de la résistance, d'autres groupuscules naîtraient. C'était prouvé par l'Histoire, et l'Histoire n'a jamais tort, point final.

    « Tu sais...Light...je serais d'avis de mettre ce pacte par écrit...comme ça, tu pourras plus m'entourlouper avec certaines clauses que tu rajouterais selon tes humeurs...on sait jamais...un grand garçon comme toi, ça a beaucoup d'imagination. »

    Se rapprochant de Light, il passa sa langue poisseuse de confiture et de sang sur la joue de Kira. Un grand coup. Et puis il se lécha les babines.





    Red...like strawberry jam

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 6 Nov - 15:18
Tout se concrétisait petit à petit. Le clône semblait assez insistant vis à vis de lui. A croire qu'il attendait depuis longtemps de faire une alliance avec Kira. Pour cela il avait fait cette apparition soudaine dans la rue, après avoir commit une série de meurtres assez sanguignolants. D'aillleurs en parlant de meurtres...était-ce Birthday qui terrorisait les bas fonds la nuit ? Hm...non, les profils de cadavres de ce type ne correspondaient pas aux autres. De plus, il avait affirmé qu'il ne tuait que des femmes du nom de Irma, ce qui s'avérait être vrai en apparence. Bref, Light allait devoir enquêter encore un peu pour retrouver ce criminel mystérieux. D'ailleurs le policier se disait de plus en plus qu'il fixerait bien un rendez vous avec Fate histoire d'augmenter les chances de mettre la main sur ce type. A vrai dire, il avait beaucoup de chose à dire à sa collègue. Mais là n'était pas la question à cet instant précis.

Light, ou plutôt Kira n'était pas convaincu par la prestation de Beyond Birthday qui feignait l'ignorance. Hein ? Quoi ? Qui suis je ? Où je vais ? Cela ne marchait pas d'autant plus que le silence qui s'en était suivi après sa dernière question n'était pas normal. Jusque là, les répliques fusaient. La conversation était fluide. Et là, un silence. Révélateur. C'était psychologique comme réaction. Forcément il y avait quelque chose, et si c'était vraiment le cas, il cachait des informations assez précieuses concernant Billie Brave. Quel lien pouvait-il bien y avoir entre ces deux là ? Parce que oui, si B s'entétait à ne pas donner la moindre information la concernant, c'est qu'il y tenait un minimum. En partant de cet aspect, plus que d'avoir entendu son nom, il devait l'avoir rencontrée...ou alors entretenir un contact par internet. N'empêche, on s'attache rapidement à une personne virtuellement parlant. Mais qu'est ce qu'il se retenait d'avouer ? Kira était au courant que Billie était plutôt versée dans la résistance. Que cachait-il bon sang ?

Kira signala par son visage que Beyond devait tenter autre chose, ne serait-ce que jouer franc jeu plutôt que d'essayer de noyer le poisson. Il croisa les bras en soupirant légèrement.

- Hm, je t'en prie, ne joue pas trop à ce niveau là avec moi. Si tu pars sur un mensonge dès le début, je ne crois pas que ce pacte soit possible. Certes je pourrais toujours faire des recherches du côté de cette jeune femme pour avoir des infos sur toi...mais rien que par ton comportement, je peux conclure que tu tiens à elle.

Il aimait bien affirmer ce genre d'informations, même si lui même n'était pas sûr d'avoir raison. Il procédait souvent de cette manière. De part une observation, il suppose quelque chose et l'affirme à son interlocuteur. Selon la réaction de ce dernier, il vérifie alors si ce qu'il a avancé était bon ou pas. On peut expliquer alors que Kira attendait Beyond au tournant. Si la moindre lueur d'hésitation apparaissait chez B, cela signifiait qu'il avait bien un lien assez fort avec Billie Brave.

Quant à ses projets une fois les chefs résistants effacé de la planète...

- Le travail d'écriture, c'est moi qui m'en charge. Je ne laisserais personne s'occuper de cette tâche à ma place. De plus, je ne te fais pas confiance. Je te l'ai dit il y a peu et je ne veux pas te laisser l'occasion de me tendre un piège. Enfin, avec le joli mensonge que tu as prononcé tout à l'heure, tu as confirme que je ne peux me lier complètement à toi.

Beyond Birthday possédait le regard d'un shinigami. Il en connaissait un rayon sur les chefs résistants. Voilà pourquoi il gagnait en importance. Mais une fois le plan mené à bien, il redeviendrait un criminel comme les autres. A ce moment là, Kira prendra la décision de le tuer. Il était certain qu'un type de ce genre n'allait pas attendre sagement les bras croisés une fois le travail achevé. Kira n'imaginait à aucun moment que Beyond se mette à son service. Le clône de L avait lui aussi l'ambition de régner seul. Autant l'éliminer aussi pour protéger son nouveau monde.

- Je te propose de se retrouver à un autre moment, pour lire ensemble le beau contrat que j'aurais écrit. Là alors nous pourrons débuter notre plan. Avant cela, je considère que nous n'avons pas de compte à nous rendre. Nous ne travaillons pas ensemble, c'est compris ? Bien évidemment, si j'apprends que tu cries sur tout les toits que tu te lies avec Kira, notre pacte sera annulé d'office et gare à toi si à ce moment là j'ai récupéré ton nom.

Il fallait trouver une bonne excuse pour l'embarquer avec lui ne serait ce que sur un bout de chemin, histoire que des témoins puissent affirmer que le faux L avait été arrêté. Tiens...ce geste...ce coup de langue si désagréable. Une vraie provocation tant pour le policier qu'il était que pour Kira lui même. Il n'était pas un objet à lécher. Si B avait besoin de témoigner un peu d'affection, il n'avait qu'à se consoler avec l'un de ces cadavres...peut être celui de la pauvre Irma caché derrière la poubelle. Et puis il n'avait pas une haleine très fraiche ni même une langue douce. Horrible. Kira fronça les sourcils et le repoussa avec un bras, mettant son autre main à sa matraque. On ne savait jamais quelle réaction Beyond pouvait avoir. Peut être que le plan "Arrestation du clône" était en marche.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Beyond Birthday
Mort et enterré
avatar
Messages : 339
Age : 26
Localisation : Somewhere over the rainbows!
Sam 15 Déc - 21:20
    Le problème en fait, c'était assurément que B ne voulait pas que sa sœur court un certain risque à cause de lui. Il avait beau être con, violent et sanguin, mais sa sœur, c'était tout de même la seule chose qui lui restait d'un passé qui n'était pas trop dévoré par la haine – trop car son père, il l'avait bel et bien tué – et Billie, il la protégerait par n'importe quel moyen que ce soit. Même si, lors de leur dernière rencontre, elle lui avait avoué lui avoir menti. Sur le coup, le jeune homme avait grincé des dents, il avait même eu une montée de rage et l'envie d'assassiner tous les éventuels connards qui seraient venus à leur rencontre. Et puis il s'était calmé, se disant que Billie cachait sûrement des choses car il l'aura frappée s'il avait appris lesquelles. Parce que plus puissant qu'elle était en jeu. Il laisserait pour l'instant sa petite sœur en paix, histoire de voir comment les choses tourneraient.

    « Seulement je ne connais pas cette femme. C'est pas parce qu'on a les mêmes initiales qu'on se connaît. Parfois, je doute un peu de ton intelligence, Yagami. »

    Il haussa les épaules : comme s'il tenait à elle. Ce Yagami n'avait aucune preuve, il essayait juste de le faire chanter, mais manque de chance, parce qu'il était moins fort que Illness. Rien qu'à l'évocation de son nom, il avait d'ailleurs l'impression qu'une coulée de sueur froide lui coulait le long de la tempe. Brrr, désagréable ! Il se mordit les lèvres pendant deux secondes avant d'ajouter...

    « ...et puis, quel nom ridicule, Billie Brave, bon sang ! Elle n'a donc aucun goût ? »

    Ne sachant pas quoi dire d'autre en réponse aux vaines provocations de Light, il se mit à rien. Ce rire, cruel et digne d'un shinigami trouva son écho dans la ruelle sombre, faisant sans nul doute frissonner les petites filles et les petits garçons endormis dans les immeubles. Il y avait la légende du croquemitaine, mais lui, il était bien pire. Se frottant le bras que Light avait touché, il commença à se lécher les doigts. Un par un. Sous ses ongles, il restait encore quelques petits bouts de sang, de fraise. Frais. À ce moment précis, il manquait cruellement de confiture. Cette histoire de contrat, il savait pertinemment que Light voulait juste l'utiliser...qu'importe, il ne connaissait pas son nom et n'avait aucun moyen de le connaître, à part s'il s'alliait avec la résistance...et ça ne risquait pas d'arriver. Il avait jadis retrouvé la maison où il habitait dans son enfance et brûlé les dernières preuves, tout comme les actes de naissance disponible à la mairie. Effacer des preuves, c'est tellement facile...quant aux fichiers d'Interpol, les personnes ayant habité à la Wammy's House n'y étaient jamais mentionnées. Il était juste le criminel Beyond Birthday, un fantôme, même pas bon à figurer dans les registres.

    « Tu me fais rire, en fait, bébé Yagami. Un bébé, c'est ça que tu es ! Un bébé qui sort même pas de son berceau, hahaha ! Crier sous tous les toits que tu es Kira...que je sache, pour le moment, nous avons les mêmes intérêts, n'est-il pas ? Donc supprimer les rejetons de L et toute cette racaille qui sort de la Wammy's House et qui vient te pourrir ton règne. Alors, Light, tu dis merci qui ? »

    Il rit encore et se rapprocha à nouveau de Light. En effet, le Japonais avait une figure de bébé. Il devait juste avoir quelques cinq années de moins que lui, du moins, quelque chose comme ça ? Ils apprenaient quoi, à la police, à chasser les criminels en relevant les empreintes digitales... ? Hahahaa ! Et quand ils se trouvaient face à quelqu'un comme lui qui non seulement n'avait aucune identité, mais en plus ne laissait aucune empreinte nulle part, que faisaient-ils ? Braves petits malins. Dans un mélange d'envie et de rage, B sauta alors sur Light. Il le mordit soudainement à l'épaule, comme s'il désirait lui arracher ce morceau de peau superflu.

    « Lalalala, hahahahaha ! »

    Tout, mais qu'il oublie Billie et son rôle dans cette affaire.





    Red...like strawberry jam

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 18 Déc - 15:12
Bouhouhou...que de provocation que voilà ! Déjà nier encore une fois de connaitre Billie Brave. Certes, il était invraisemblable que des initiales identiques soient la preuve irréfutable qu'un lien existe entre deux personnes et ça Kira le savait parfaitement. Cependant, il était rendu à un stade dans sa carrière de Dieu qui l'obligeait à ne négliger aucun détail. Et même si cela pouvait paraitre complètement idiot, ces suppositions tirées par les cheveux avaient eu le mérite de reconstituer une partie du tableau. Alors, si Kira apprenait demain que Billie Brave adore la confiture à la fraise, il ferait sûrement la comparaison avec Beyond Birthday. Là n'était pas réellement une question d'intelligence, en fait, cette réaction faisait partie du plan de Kami. Et que le criminel en vienne à douter de lui, c'était bon signe. Parfait. Tout marchait comme prévu. Espérons que les choses continuent à prendre cette tournure.

Beyond pourrait être le meilleur acteur que la terre n'est jamais porté, le Yagami restait sur ses positions. Tellement confiant d'avoir touché du doigt une info croustillante et conforté un minimum par la réaction du clône, il n'allait pas lâcher le morceau. Plus il insistait en disant qu'il ne la connaissait pas, plus Kira se doutait de quelque chose. Effet inverse, esprit de contradiction. Foutue psychologie ! Le policier n'allait pas aborder le sujet Billie Brave de nouveau mais ce n'était pas pour autant qu'il oubliait. Ah ça non. Ce serait même tout l'inverse. Il allait se venger, faire payer à Beyond le fait de lui avoir fait perdre de précieuses minutes. Birthday s'en mordrait sûrement les doigts par la suite. Tant mieux, il sera ainsi prévenu qu'il ne faut pas trop jouer avec Dieu, ni même se montrer aussi familier envers lui. N'empêche, c'était lui qui régnait. C'était lui qui avait le pouvoir de vie ou de mort !

Light Yagami ne répondait pas à son interlocuteur. Il restait silencieux, observant attentivement ce faux L complètement atteint selon lui - parce que oui, lui il ne l'est pas. - Le brun aurait beau briser la glace avec son rire sordide, il n'impressionnerait jamais Kira. Beyond était intelligent certes, mais il n'avait pas réussit à tuer son pire ennemi ni même à régner sur le monde. Pas de chance pour lui...ou plutôt manque de jugeotte sûrement. En fait, Kira s'en fichait éperdument. Son trône, il y tenait et allait le garder le plus longtemps possible, jusqu'à sa mort. La concurrence, il l'attendait de pied ferme pour mieux l'anéantir. Il n'y aurait qu'un seul Kira. Point barre.

Et voilà que l'autre le provoquait de nouveau, sous entendant qu'il ne savait pas faire grand chose et que c'était un...bébé ? Euh...attendez, Beyond Birthday...un grand criminel...voilà ce qu'il sortait comme insultes ?! Pitoyable...à croire que bouffer de la confiture à longueur de journée ça avait un effet nocif sur la cervelle. Des enfantillages. Kira ne s'abaisserait pas à ce niveau. Toujours aucune réponse de sa part, il soutenait son regard, ne voulant pas entrer dans son jeu. La collaboration entre lui et Beyond allait être sûrement difficile. Yagami n'avait pas confiance et même si BB affirmait qu'il n'allait rien cracher, ce n'était pas suffisant pour le convaincre. Méfiant, très méfiant. La règle numéro 1 : Ne faire confiance à personne, sauf peut être à son shinigami et encore...Ryuuk adorait jouer. D'autant plus qu'un criminel pouvait tourner sa veste rapidement. Bref.

Comment ça merci qui ? Toujours à le traiter comme un sale gosse. Il avait oublié à qui il parlait ou quoi ? Mais bon...c'était bon signe là encore. Il le sous estimait. Même si son comportement était très agaçant, au moins son plan continuait de fonctionner. Encore un peu de patience et il pouvait passer à l'action. En plus, BB ne se rendait compte de rien. Kira se retenait de sourire pour ne pas éveiller ses soupçons. Concentré.

Concentré puis...réveillé par une horrible morsure à son épaule. Le sale clône avait un instinct très bizarre. En plus ça faisait mal et Light eut du mal à retenir un cri de douleur. C'est qu'il ne retenait pas sa force le bougre ! La main déjà sur la matraque depuis un moment, son réflexe fut donc de l'attraper directement et de frapper d'une force phénoménale sur l'oreille de Birthday. Ce point était sensible. Un gros coup dedans et la personne était destabilisée, prise de vertiges et entendait moins bien. On n'apprenait pas qu'à relever les empreintes digitales chez la police de Kira. Une fois relaché de l'emprise de BB, même si c'était de courte durée, Kira se recula, passant sa main sur son épaule en grimaçant. Se concentrant malgré la douleur, il défia le criminel du regard et revint rapidement à la charge en frappant une deuxième fois pour le mettre à terre.

- Certes nous avons les mêmes intérêts mais tu oublies que nous n'avons pas la même manière de procéder. Il faut déjà que tu imprimes que je ne suis pas ton jouet et que je répondrais à chacune de tes attaques.
Passant amoureusement une main sur sa matraque fétiche, il ne quittait pas le Birthday du regard. Un sourire se fit sur ses lèvres tandis que ses yeux s'assombrissait, lui donnant un air vraiment psychopathe.

- Je ne te dirais merci qu'une fois notre objectif atteint. Pour faire tes preuves, je te demande une seule chose...

Sortant alors un calepin et un stylo, il commença à écrire plusieurs noms ainsi que des adresses, arracha la page et la laissa tomber devant Beyond. Son sourire macabre n'avait pas disparu.

- Occupe toi d'éliminer ces personnes, et alors on pourra commencer le vrai nettoyage.

Kira était passé à l'attaque, son plan bien entamé. Si Beyond obéissait, ce serait un véritable succès. Le nom des personnes sur le papier. Ha ha...Eh bien, si ses suppositions étaient exactes, BB cherchait à protéger Billie d'une manière ou d'une autre. Alors...pourquoi ne pas porter atteinte à la demoiselle ? Dans un état psychologique affaiblit, elle cracherait peut être le vrai nom de Birthday. Le pire - et pas moins le plus drôle - c'était que BB ne savait même pas qui il allait tuer.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une main secourable... Du moins j'espère [Scummy, Hony, Alexy]
» [TERMINÉ ] Episode n°2 : Sur la promenade de Miami... [ A & P]
» Ryan Miller pointé du doigt par Ruff
» Ciel Phantomhive (En attente de validation)
» " Hey, toi, là! Tu vois cette Ponyta, celle avec les crins bleus, celle qu galope à vive allure ? Ouais, ben elle cherche des liens. T'en aurais dans ta poche ? "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Tokyo - Zone RP :: Bas-fonds-
Sauter vers: