Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Mai - 15:44

    Fiche de présentation



    Informations Générales

    Véritables noms et prénoms Kogen Uchigami.
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) : Black hell, Dark Shadow, One shot, Panthère, Head shot et j'en passe.
    Âge : 26 ans.
    Convictions politiques : Resistance, Machiavel's side.
    Rôle : Tueur silencieux à la solde de la cause la plus sanglante qu'il puisse trouver.


    Descriptions
    Physique :
    Le décrire? Seul ces supérieurs peuvent le reconnaître avec exactitude. Des cheveux noirs et raides qu'il ne coupe pas très souvent, ses activités font qu'il a la musculature assez développée sans pour autant qu'il ne soit pas souple. Environ un mètre quatre-vingt pour quatre-vingt kilo de muscles et de rage contenue. En temps que chien de garde du cerveau mafieux, il se doit de conserver cette allure froide et insensible à tout les sorts si bien appuyée par son regard noir et froid qu'il conserve en toutes circonstances sauf quand il doit passer à l'attaque, on raconte que ces yeux passent au rouge sang tellement il en a vu et bavé dans sa vie passée.
    Dans ses missions qui requiert plus de la ''boucherie nocturne'', il porte toujours les mêmes vêtements: un tee-shirt noir avec un col qui lui remonte jusqu'à la moitié du cou, un ancien gilet par balles blanc toujours d'une propreté éclatante, des gants noirs qui lui remontent jusqu'à la moitié des biceps dont la partie plus haute est soutenue par des bandages blancs et un simple pantalon noir. Il lui arrive de mettre un masque rappelant les fantômes assassins des légendes anciennes quand il ne doit pas être reconnu par les survivant(es). Quand il n'a pas un katana dans son dos, c'est un fusil qui l'accompagne et pas n'importe lequel; un sniper qu'il a dérobé quand il était encore dans l'armée japonaise. On peut aussi distinguer un tatouage à son épaule gauche.
    Caractère :
    Froid, insensible et cruel. Ce sont les mots qui le caractérisent le plus. Il s'agit d'une machine à tuer qui ne vit que dans le but de se sentir utile à une cause, n'importe laquelle. Dans le fond, il ne cherche qu'à être une marionnette pour être certain de faire partie de l'acte final. Sauf que la marionnette n'est plus ce qu'elle était avant. Donnez-lui un but, une mission et il sera le plus heureux des hommes.
    Ce que je viens de vous décrire, c'est quand il est dans la milieu de son travail (qui passe avant tout de toute façon). L'autre partie de sa vie qui est bien plus maigre, il la passe à calmer des pulsions plus...primaires pour ne pas être grossier. Les concours de buveurs, les bars à stip-tease et j'en passe et des meilleures. La plupart du temps, il se réveille avec quelqu'un ou plutôt quelqu'une dans son lit et à tout les coup une femme différente... Et bien oui, Kogen a besoin de décontracter de temps en temps.
    Particularités ? Bien qu'il ai une mine toujours froide, son esprit est toujours à prendre avec des pincettes...


    Histoire
    ( Le temps de votre histoire importe peu. Ce qui importe, c'est que vous respectiez les règles et la syntaxe du français... 15 lignes minimum, mais plus serait grandement apprécié. )

-Flashback 1: l'âge faible-




''Kogen...Kogen...Kogen!''
Le petit garçon se réveilla. Sa mère le secouait nerveusement pour qu'il se réveille au plus vite. Elle ne lui laissa même pas le temps d'émerger que déjà le garçon de cinq ans se retrouvait dans un placard dont l'un des trous laissait une vue sur le salon. Au milieu des réserves de pain et d'eau, il entendit la sonnette de la porte retentir dans l'appartement. Dans la crainte, il ne bougea plus. Sa mère l'a répété bien trop souvent pour qu'il ne se le rappelle plus, la banlieue est dangereuse et il faut toujours écouter ces indications. Il ralentit sa respiration afin qu'elle devienne inaudible quand il vit entrer deux militaires dans le salon. La jeune femme leur proposa de s'asseoir mais ils ne l'écoutèrent pas et entrèrent directement dans le vif du sujet: l'armée recrutait et il ont décidé de former tout les garçons des zones à forte criminalité pour l'armée japonaise. La mère de Kogen a commencé à protesté mais l'un des deux militaires s'était approchée d'elle en la tenant par la gorge. C'est à ce moment que Kogen sortit du placard et se jeta sur celui qui avait touché sa mère. Le militaire était tombé au sol et il se protégeait le visage avec les mains. Malgré sa mère qui protestait et pleurait pour que l'on ne lui fasse rien, le second militaire prit le petit garçon furieux par le col avant de l'assommer d'un coup dans la nuque. Dans un dernier instant de conscience, il vit le fusil pointé sur la nuque de sa mère et la détente s'appuyer...


-Flashback 2: l'âge de Fer-




''Lève-toi gamin! Et grouille!!!''
Un coup de pied dans la couchette, Kogen se leva en sueur de son cauchemar lui faisant revivre l'époque où il était faible. Il est vrai que, à quinze ans, il est plus facile d'être impressionné en mission...sauf quand on a été éduqué depuis tout petit à cela. Le premier choc du rayon de soleil passé, il se leva et replia directement son sac de couchage et sa couchette avant d'aider à replier sa tente et de faire sa commission dans la nature.
Kogen est au milieu d'une décharge et, avec trois unité de vingt-cinq hommes chacune, ils devaient chasser un camps qui s'était massivement installé dans la décharge la plus grande du territoire japonais.
Chasser ces gitans et tuer les plus récalcitrants avait été un jeu d'enfant pour lui, pas de soucis. C'était un peu grâce au passé qui l'avait aidé... Il avait trouvé sa première arme de référence; le katana et le sabre. Sans s'en rendre compte, il ne pouvait s'empêcher de regarder chaque giclée de sang que provoquait sa lame dans la chair de son prochain. Il est utile à une cause et tout va bien...


-Flashback 3; l'âge du feu-




''Ouais, c'est ça...''
Kogen fut surprit par cette nouvelle vague de morts sans la moindre intervention matérielle. Des crises cardiaques? De la part des grands criminels japonnais, c'est plutôt étrange. De plus, il ont de moins en moins de travail à cause de toutes ces morts. Avec son unité, il était dans un fourgon en direction de la banlieue de Tokyo, là où devait se trouver un gang qui en faisait de trop et pas assez discrètement aux yeux de ''l'ordre supérieur''. Cette fois, son katana ne l'accompagnait pas, il fut remplacé par un fusil sniper.
''Hé Head shot, vise un peu ça...''
Kogen tourna sa tête vers le lieu où ils devaient arriver et des centaines de bruits de balles et de flash venant de cette zone éblouirent le jeune homme de maintenant dix-neuf ans. Par réflexe, il prit son sniper et regarda par son viseur et fut surpris de l'uniforme des militaires déjà sur place.
*Des américains?*
Une fois arrivés sur place, les fusillades étaient terminées. Ils sont descendus du fourgon et virent de nombreux cadavres au sol. Des paquets de morts étaient regroupés en fonction de la couleur de l'uniforme: le gang en question était en noir et les uniformes américains étaient assez facile à reconnaître.
*Mais qui c'est occupé du tri?*
Soudain, un cri déchira la zone. Un cri à la fois haineux et triste. Kogen fit signe à son unité de ne pas bouger et courra vers le cri. Une jeune femme, accroupie près d'un cadavre, hurlait à la mort. Un autre homme, lui aussi américain, lui parla doucement si bien que Kogen n'en comprit pas un seul mot. Il regardait en silence la scène, marqué par cette sensibilité. Dans l'armée, il faut être fort et non pleurer la moindre perte. Après un moment, l'homme prit la jeune femme dans ses bras et se retourna vers le chef d'unité. Surpris, il s'avança vers Kogen et lui demanda ce qu'ils avaient attendus.
''Ce n'était pas moi qui conduisait cher confrère.''
Kogen remarqua que la jeune femme était inconsciente et sa jambe saignait abondamment. Il demanda au soldat américain de le suivre. Une fois arrivés à la base, Kogen les a confiés à la section médicale quand le soldat américain, dit Blue, demanda à Kogen de faire quelque chose de pas particulièrement légal pour un militaire: les faire disparaître de la circulation. Et, pour une raison qui lui est encore inconnue, il le fit et les marqua comme morts au combat dans le rapport qui atterrira sur le bureau du président des Etats-Unis.

-Flashback 4: L'âge de Raison-




''Et alors? Tu ne vois pas que l'on va tous se faire virer, un à un? Tu crois franchement que le pays qui ne nous voit même pas, va nous récompenser de tout nos efforts? Non...non, jamais.''
Le katana pointé sur le cou du dernier survivant de son unité, Kogen devenait fou. Cela faisait plusieurs mois que ils n'avaient pas reçu de mission car plus personne ne leur en donnait. Déjà la moitié de l'armée était passée dans la police du nouveau dirigeant du Japon: Kira. Kogen était en manque: manque de sang, manque d'adrénaline, manque de meurtre... Dans leur local, une dizaine de cadavres jonchaient les banc ou étaient appuyés contre les casiers. Kogen n'avait eu aucune difficulté à les tuer. Pourquoi cette naïveté? Cette confiance envers un autre? Kogen ne comprenait plus rien.
''Shadow! Arrête! Tu perds la boule!''
Rien qu'à entendre ces mots, le chef d'unité se mit à rire aux éclats. Il s'accroupit à côté du soldat non sans appuyer légèrement sa lame sur sa gorge.
''Crois-moi, je n'ai jamais été aussi clairvoyant qu'aujourd'hui. Nous sommes tous destinés à avoir un but et j'ai pu mettre mes pulsions meurtrières au service du bien...mais si il n'y a plus personne à tuer...''
Kogen appuya une dernière fois de manière à ce que toute la gorge soit entièrement traversée par son arme fétiche. Une gerbe de sang coula le long du cou du nouveau cadavre mais, cette fois, Kogen ne prit pas le temps de regarder le sang gicler. Il prit en vitesse des munitions dans son sac et s'enfuit par la fenêtre, c'était à son tour de disparaître de la circulation.

-Flashback 5: L'âge de la révélation.-




''Rejoint-nous camarade. Tu es vraiment taillé pour défendre une cause telle que la nôtre. Ce cher Kira nous coupe l'herbe sous le pied, nous ne pouvons perdre plus de terrain et chaque main est la bienvenue dans notre camps...''
La première pensée du Kogen fut: ''C'est quoi ce délire''. Un homme qui le suivait depuis plusieurs semaines avait finalement décidé de l’appréhender dans le bar dans lequel il passait désormais tout les soirs. Il ne faut pas s'étonner que le jeune homme commence seulement à se dévergonder vers ses vingt ans.
''Soit, si je viens, j'y gagne quoi?''
L'homme d'une quarantaine d'années sourit dans sa barbe avant de reprendre.
''Tu as fait la guerre camarade et ce n'est sûrement pas sans raison...Il te faut une cause à défendre pour que tu puisses te donner à fond dans tes virées nocturnes...''
...

-Fin des flashbacks; L'âge sanguin.-


Dans une petite pièce sombre sans fenêtre, seul et en tenue de combat, Kogen est assis, jambes écartées, les coudes sur les cuisses et la tête fixant ses poignets. Il attends.
Soudain, le cliquetis de la clef sur la serrure fit frémir l'oreille de droite du tueur. Son katana dans le dos, il relève la tête en direction de la porte en face de lui qui s'ouvrit sur un visage qui lui était maintenant familier?

''Ton heure est venue camarade''

Tout les vendredis, vers huit heures du soir, Kogen allait s'enfermer dans cette petite pièce jusqu'à ce que la porte s'ouvre vers minuit et demi, heure à laquelle on lui donnait le nom, le visage et l'horaire de sa future victime. C'est lui qui avait demandé à être enfermé à clef mais seul lui sait ce qu'il fait durant ces quatre heures de solitude...
Mais, maintenant, il ne doit plus rester là sans agir, il a sa victime, le sang va couler cette nuit, le katana va se souiller à la lueur de la lune et les de Kogen vont prendre cette teinte rougeoyante si caractéristiques de ses nuit assassines.

    De l'autre côté de l'écran ?
    Vous ? Moi? Je suis un homme, un vrai! Héhé!
    Votre âge : 999999999999999999999ans ...ou pas ...
    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ? Je regardais les sites des meilleurs forums et j'ai cliqué au hasard ici.
    Quelque chose à ajouter ? I want to kill someone... NIARK NIARK NIARK... ...hum hum... Oui, au fait, je voudrais demander à 4GB si je peux incorporer une partie de son histoire dans la mienne parce que je trouvais bizarre des militaires américains en territoire japonnais sans intervention de l'armée japonaise. Et surtout parce que j'ai accroché de dingue à son histoire ^_^

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Mai - 22:39
Un mec, miracle mrgreen

Bref, bienvenue à toi
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 887
Age : 26
Localisation : Dans le QG du gouvernement
Sam 12 Mai - 23:15
Bienvenue !
Juste une petite remarque de rien du tout :)
Nous avons trop de monde chez Mello alors que la joueuse n'est pas présente. Pourrais-tu le mettre chez Hadès, Machiavel (l'Ordre) ou Near sachant qu'un tueur à gages correspond plus aux deux premiers ? (Hadès peut être très extrême, même si on ne s'en rend pas trop compte)
Merci x)
(et amuse-toi bien ici o//)


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 13 Mai - 22:46

Alors que chez l'Ordre, t'auras nettement plus de boulot ^^
Non, sans vouloir faire de pub, j'ai l'impression que c'est du côté de chez nous que ça saigne le plus x)
De plus, ayant créé l'Ordre sur une initiative personnelle, je n'ai pas encore de collaborateurs réguliers. (En tant que joueur, je veux dire. Sinon on a des tonnes de PNJs à disposition. Quand c’est gratuit on ne compte pas.)

Un contrat comprend :

- Le droit d'utiliser chaque planque de l'Ordre à travers le monde.
-La garanti d'un salaire effectif et régulier même si les assassinats se font rares.
-Une prime pour chaque mission remplie avec succès
-Le droit d'utiliser de fausses identités fournies par l'Ordre
-Le fait qu'on pourra RP ensemble et que ce sera cool.
-Le droit de torturer ou de menacer la famille de tous ceux qui veulent pas l'ouvrir.


Offre non garantie voir conditions en magasin.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 14 Mai - 6:25
    Bienvenu !
    C'est marrant de voir Machiavel recruter. x)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 887
Age : 26
Localisation : Dans le QG du gouvernement
Lun 14 Mai - 7:08
(tu as des cookies en plus si tu choisis Hadès :DD *sort*)


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 14 Mai - 21:38
Je vous remercie pour l'accueil chaleureux d'abord.

Comme je vois que ça saigne pas mal chez Machiavel, je pense bien que je vais passer du côté obscur du la force NIARK NIARK...
Je termine tout ça une bonne fois pour toutes et il ne me manque plus que l'accord de 4GB pour que je pense être dans la voie de la validation...

Encore une fois merci de vos suggestions.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 14 Mai - 22:03
Au fait ! BIENVENUE ! (En retard, certe. Le pire c'est que j'ai voulu le dire dès que t'as débarqué, et j'ai...oublié. )
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 255
Age : 24
Localisation : Il n'y a qu'à demander ^^
Mar 15 Mai - 19:51
D'abord, bienvenue! ^^

Ensuite, c'est moi qui devrait accrocher à ton histoire enfin! Tu as mon accord total!!! Par contre, je veux un rp en échange! ><
...enfin, quand tu seras validé, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 887
Age : 26
Localisation : Dans le QG du gouvernement
Mar 15 Mai - 22:47
Et bien, c'est parfait ! :D
Un autre homme avec un katana ! Tu t'entendras bien (oupas) avec Arashi Darkwood et Hadès, son frère jumeau !
Tu as déjà pu faire la connaissance avec Machiavel, je n'ai pas à faire les présentations, donc...le rp t'est ouvert ! =)


Join us !



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 16 Mai - 7:22
Yaaahh ! Non, je suis encore late moi =='
Faut que j’arrête moi Oo Bref bienvenu Sasukette
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 17 Mai - 19:45
Merci de la validation. J'espère pouvoir voir l'un des deux jumeaux en rp.

Kenny: En fait, les images de son enfance sont celles de Sasuke et maintenant, ce sont celles d'Itachi en fait.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: