Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Viens à moi jeune brebis égarée ! FINI [Aiko]

 :: Hors RP :: Archives (numériques) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Mai - 11:33
Dieu était de bonne humeur ce jour là. Il allait rencontrer cette mystérieuse partisane avec laquelle il avait pu prendre contact sur l'internet. Il avait prit soin de noter son adresse sur un bout de papier qu'il avait fourré soigneusement au fond de sa poche. Cette "Angie" habitait dans la vieille ville. Light connaissait bien ce coin là, il n'allait pas avoir de difficulté à trouver la résidence. Il faut dire qu'avec toutes ses rondes régulières, il avait intérêt à bien connaitre Tokyo. Il était devenu, grâce à son boulot, un guide hors paire. Quoi qu'il en soit, il marchait d'un bon pas vers son point de rendez vous, parcourant les rues du regard. Il avait bien évidemment sur lui son matériel fétiche comme sa matraque et son scan. Il était membre de la police au quotidien, en plus d'être Kira ! C'était normal.

Rien à signaler sur la route. Tout s'est déroulé sans entraves. La vermine n'avait pas l'air de trop s'agiter le matin ce qui n'était pas déplaisant. Il avait d'autres préoccupations à ce moment là le Light. Il s'interrogeait quand à l'identité de la jeune fille ainsi que sur son apparence. Quel âge pouvait elle bien avoir ? Il l'imaginait assez jeune en fait...ce qui ne le dérangeait pas plus que ça pour tout dire. Si ça se trouvait, elle était mignonne.

Le policier secoua sa tête. Il ne fallait pas trop divaguer. Il n'était pas sûr que cette dernière était vraiment une pro-kira comme elle le prétendait. Il était tout à fait possible que cette jeune fille se trouvait être une infiltrée résistante. Elle voulait peut être avoir des informations utiles pour aider ces fichus parasites pour se soulever contre le pouvoir de Kira. Tout ça pour dire, que Light se rendait à ce rendez vous assez méfiant, et il valait mieux. Il ne pouvait se permettre de commettre des erreurs vu le rôle qu'il tenait.

Après tout ce moment de réflexion, il arriva finalement au point de rendez vous et se rendit à la porte de l'appartement. Il marqua une pause de quelques secondes, vérifiant qu'il était à l'adresse exacte et frappa. Il regarda succinctement sa montre et étira un sourire. Il était à l'heure ce qui l'envoyait ravi. La ponctualité était primordiale pour lui. Maintenant...quel genre de personne allait ouvrir ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 13 Mai - 18:47
Aiko se leva de bonne heure ce matin-là, la jeune femme étouffa un baîllement et se frotta les yeux avant de sortir du lit et d'enfiler une jupe plissée blanche et un chemisier mauve tout simple étrangement, elle enfila ses pantoufles pour l'instant et se rendit dans la salle de bain tout en s'étirant. Il n'était que sept heures et demie, mais elle préférait prendre de l'avance pour ne pas trop stresser et préparer l'arrivée de son invité de façon parfaite ! Tout en se posant des questions sur son identité, son apparence et son caractère elle se lava le visage, se coiffa et se maquilla légèrement, elle avait pris une douche la veille donc pas besoin de se relaver à fond. Elle sortit enfin de la salle de bain et se rendit dans la petite cuisine ouverte sur le salon où elle se prépara un chocolat chaud et un bol de céréales, elle grimaça en jetant un regard sur son salon en désordre et se dépêcha de prendre son petit-déjeuner, le temps défilait plus vite qu'il ne lui semblait et elle avait encore du boulot.

Plus tard, Angie finissait les dernières préparations, elle avait installé des boissons et des verres ainsi qu'un ensemble de petits gâteaux sur la table basse du salon, des fleurs sur le rebord du demi-mur séparant la cuisine du salon, rangé le désordre à droite et à gauche. Son regard se posa sur la photo de son frère et elle esquissa un sourire triste. Il faisait partie de la résistance, elle ne l'avait pas revu depuis longtemps, mais contrairement au reste de sa famille il lui manquait. Ils avaient toujours été très complices tous les deux et Akis avait toujours respecté ses opinions en faveur de Dieu. Elle soupira et remit une mèche de cheveux rose en arrière quand on frappa à la porte, la fan de Kira se figea et déglutit, nerveuse avant d'aller ouvrir la porte d'entrée. Le panneau de bois s'écarta en grinçant et révéla à la pro Kira un homme brun assez grand qui devait être plus âgé qu'elle, il était fort séduisant et elle ne put s'empêcher de rougir légèrement se grondant intérieurement, elle avait l'air d'une gamine amoureuse de son premier amour... Bon en fait elle n'était jamais sorti avec un garçon donc cela pouvait être le cas, sauf qu'elle ne connaissait ce type que depuis quelques jours, pendant quelques heures, et que c'était la première fois qu'elle le voyait en chair et en os ! Se rendant compte qu'elle le fixait depuis quelques secondes sans parler elle se ressaisit et dit en souriant amicalement.

- Bonjour, vous devez être mon fameux invité ? Je vous en prie, entrez.

Elle s'écarta pour le laisser entrer et referma la porte, son appartement était d'une taille raisonnable et Aiko était heureuse d'habiter là, elle conduisit le membre de la police vers le salon et lui indiqua les fauteuils et le canapé l'invitant à s'asseoir, elle ne put s'empêcher de l'admirer discrètement, du moins c'est ce qu'elle pensa, il était vraiment très beau, des cheveux bruns courts, des yeux noisette et elle se sentit vraiment à l'aise en sa présence. Comme s'il dégageait une aura rassurante... La pensée qu'elle avait eu lors de leur échange sur le net lui revint, elle avait songé qu'il pouvait être Kira lui-même, mais elle la chassa de sa tête, c'était trop... Absurde. Dieu n'aurait pas fait des choses anodines comme aller sur Internet, rencontrer une de ses fans, prendre le temps de se rendre chez elles, de leur parler, de faire des choses communes quoi. Elle s'assit en face de son invité et timide fixa le mur derrière lui en demandant nerveusement.

- Vous... Voulez quelque chose à boire ?

Elle était peut-être à l'aise et détendue, mais elle se sentait aussi intimidée et en face de quelqu'un de vraiment important.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 18 Mai - 16:03
Il était assez surpris de la réaction de la jeune fille qui venait de lui ouvrir... C'était quoi ce blanc ? Il y avait quelque chose qui n'allait pas ? Il avait quelque chose sur le visage ? Ou était-il mal habillé ? La fille à la chevelure rose se mit à rougir ensuite. Light était si impressionnant que cela ? Cette étrange situation le laissait perplexe. Finalement, la jeune retrouve sa langue. Le policier acquiesça pour confirmer qu'il était bien son invité et pénétra dans l'appartement. On pouvait dire que c'était une vraie fille au vu de la décoration, surtout avec les fleurs posées sur le rebord. Bon, il n'allait pas faire une critique non plus du lieu où résidait cette fille. Ce n'était correcte, et puis finalement, ça ne le dérangeait pas tant que ça. Light alla s'assoir confortablement sur l'invitation de la demoiselle.

Cette dernière était jeune, comme le policier se l'était imaginé. Sa chevelure rose l'impressionnait un peu. Toutefois, malgré ça, elle était plutôt....même carrément mignonne. Restait à savoir si elle se trouvait bien être une partisane pro-Kira. Les roses étaient couvertes d'épines après tout. En tout cas, Angie semblait bien tendue. Elle n'osait même pas regarder son invité dans les yeux. Il fallait la rassurer cette pauvre petite. Light arbora un beau sourire en enlevant son manteau. Il ne s'attendait pas à inspirer une telle tension chez la jeune femme. Il était un peu amusé de la situation.

- Détendez vous ma chère, sinon moi aussi je vais finir par être gêné. Alors comme ça, vous êtes une pro Kira ? Je suis heureux de vous rencontrer. Je m'appelle Light.

Il posa son manteau à côté de lui. Angie pouvait alors voir les jouets fétiches de Kira : Sa matraque ainsi que son scan. Décidemment, il ne pouvait jamais s'en séparer de ces deux là ! Il espérait juste que ces objets n'impressionnent pas trop Angie. Déjà qu'elle semblait stressée, il ne fallait pas qu'elle perde définitivement la parole. Il s'avança un peu et observa les collations sur la table. Il désigna alors tel boisson et tel gâteau la remerciant d'avance. Une fois servi, il l'observa à nouveau, sirotant son verre, le posa sur la table et passa une main dans ses cheveux.

- Dites moi, qu'est ce qui vous a amenée à devenir partisane de notre Dieu ? Vous me semblez assez jeune...

Elle avait l'air docile. Elle n'allait sûrement pas poser de problèmes pour répondre à ses questions. Light était assez impatient d'entendre sa réponse, comme un gosse le serait pour recevoir ses cadeaux de Noël. Oui, il avait vraiment hâte d'en apprendre plus amplement sur cette jeune personne. Allez...il était gentil le policier, même charmant ! Il ne fallait pas avoir peur voyons !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 19 Mai - 21:55
Aiko détourna les yeux du mur très intéressant pour regarder son hôte enlever son manteau en souriant, elle rougit légèrement à ses paroles et lui adressa à son tour un sourire un peu crispé.

- Désolée, savoir que vous êtes un membre haut-gradé de la police de Dieu m'intimide un peu, mais entre pros Kira je suppose que c'est stupide. J'en suis en effet une et j'en suis fière. Je m'appelle Aiko, enchantée Light.

Son sourire se fit plus détendu et charmant, elle était vraiment mignonne en cet instant, mignonne et innocente. Soit elle était complètement sincère soit elle jouait vraiment bien la comédie. Bien sûr la première option était la bonne. Son regard se posa sur la matraque et le scan et un frisson parcourut brièvement son dos avant qu'elle ne se dise que c'était normal pour un policier d'avoir ce genre d'affaires sur lui. Elle n'y fit pas plus attention et observa son invité se servir et la remercier elle se servit ensuite un verre d'eau et but une gorgée avant de répondre aux questions.

- J'ai quand même 20 ans vous savez, mais c'est vrai que je suis plutôt jeune, vous m'avez l'air d'être plus âgé que moi. Je me suis intéressé à Kira quand le nombre de criminels a chuté brusquement, ma vie me semblait fade et inintéressante, on peut dire qu'il a rompu mon ennui en quelque sorte... Mais voir que quelqu’un se souciait autant du sort des gens m'a plu, cela me changeait de mes parents égoïstes. Dans ma famille je suis la seule pro Kira, mes parents et ma petite soeur sont des civils qui détestent Dieu et ne sont pas croyants, mon frère quant à lui est dans la rébellion.

Le ton de la jeune fille se fit plus amer et plein de regrets, son poing se referma et se resserra, elle jeta un regard vers la photo où on voyait son frère et soupira longuement avant de reprendre.

- Je l'ai appris récemment... Cela m'a fait un choc, mon frère a toujours été le seul avec qui je m'entendais un mininum. Savoir qu'il veut la peau de Kira me fait mal, c'est tellement injuste ! Dieu veut notre bien j'en suis persuadée, alors pourquoi autant de haine ! Oh excusez-moi je m'emporte.

Gênée Aiko reporta son attention sur Light, très beau nom entre parenthèse digne d'un fan de Dieu selon elle, elle s'était confié sans aucune retenue alors qu'elle ne l'avait jamais fait. Son coeur en était allégé et elle lui adressa un sourire reconnaissant tout en se frottant le bras. Il faisait frais dans la pièce malgré la fenêtre fermée et le chauffage n'était pas allumé, mais elle ne voulait pas se lever maintenant, elle se sentait trop bien en compagnie de son nouvel "ami" à présent. Ses yeux dévièrent donc un instant sur le manteau à l'air tellement confortable et douillet posé sur le canapé à côté de Light. Mais elle ne demanda rien trop timide pour ça.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 22 Mai - 21:34
Aiko. C'était bien plus jolie comme prénom que Angie. Non pas que Light n'appréciait pas les prénoms étrangers mais il était quand même attaché à ses racines nippones. Il observait encore les faits et gestes de Aiko. Elle était mignonne oui...certes elle avait des cheveux roses mais...Non non il ne critiquera pas ses cheveux ! Elle avait également un beau sourire. Hm...20 ans ? Même si cette dernière avait l'air de considérer l'âge de 20 ans comme un âge raisonnable, cela restait jeune pour le policier qui en avait 7 de plus. Il écoutait ensuite attentivement son récit. Il était ravi de voir que ses actions en tant que Kira faisaient bonnes impressions auprès de la jeune femme. Le passage qui fit ensuite mention de son frère l'intéressa au plus au point. Encore un résistant ? Un de plus à coincer comme tant d'autres. C'était une aubaine, Aiko lui donnerait facilement son nom dans l'avenir. De quoi classer un nouvel individu dans la catégorie de la vermine. Light prit un air compatissant, presque attendri par le récit de son hôte.

- Je comprends votre chagrin, cela ne doit pas être facile d'agir seul comme vous le faites. Vous êtes à féliciter pour votre dévouement et je suis sûr que notre Dieu serait fier de l'apprendre. Personnellement j'ai 27 ans et je dois avouer que je rencontre parfois des difficultés dans mon travail. Mais je partage votre admiration envers Kira et je voudrais vous
dire que, si vous avez besoin de quoi que ce soit, je ferais mon possible pour vous aider.

Mon Dieu ! (sans jeu de mots) Quel chevalier servant il était ! C'était tout à fait normal d'agir
ainsi avec une telle personne. Elle avait l'air vraiment affectée. Soit elle disait vrai, soit elle était une excellente comédienne. Le policier penchait plutôt pour la véracité de ses propos sans pour autant y croire au point d'en mettre sa main à couper. Le temps confirmerait la chose après tout. En attendant, il fallait continuer de manifester une telle sympathie. Light posa sa main sur l'épaule de la jeune femme pour lui démontrer son soutien. Il remarqua ainsi
qu'elle frissonnait un peu et que son regard déviait sur son manteau. Une nouvelle bonne action pour notre Dieu ? Kira tourna la tête et regarda à son tour son manteau.

- Oh vous avez froid ? Attendez, laissez moi faire !

Il prit donc le vêtement et le plaça délicatement sur les épaules de Aiko, passant sa main dans ses cheveux pour que ces derniers ne soient pas prisonniers du manteau. Ils étaient doux ces cheveux, et une odeur agréable s'y dégageait. Vraiment mignonne. Il frotta alors brièvement son dos.

- Ça va mieux ? Si vous avez besoinde quoi que ce soit, faites moi signe. -Il marqua un moment d'arrêt- Vous seriez prête à aller jusqu'où pour Kira ? Je veux juste mesurer votre dévotion par pure curiosité.

Ce genre d'informations étaient importantes. Kira aurait-il des projets pour cette jeune première ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 23 Mai - 11:56
Aiko leva ses yeux vers le visage de Light, sa voix était gentille et compatissante, un quasiment inconnu lui témoignait de la gentillesse et de la compréhension, c'était presque un miracle, la jeune fille n'avait pas l'habitude de ce genre de choses. Sa famille avait toujours été dure avec elle, son frère peut-être moins, mais il n'était pas du genre à témoigner de l'affection facilement, quant à ses rares amies il n'y en avait qu'une qui était vraiment gentille avec elle. Bref elle avait toujours été seule et voir qu'un inconnu pouvait être si gentil était réconfortant. Elle le regarda avec reconnaissance avant de prendre la parole
tout en se décollant du dossier sur lequel elle était appuyée.

- Merci, je n'ai pas l'habitude qu'on soit... si gentil avec moi. En effet ce n'est pas facile, mais Dieu en vaut largement la peine vous ne pensez pas ? Merci beaucoup, ça me touche. Cela serait bien si on restait en contact après cette entrevue...

Aiko jeta un regard nerveux vers son horloge, elle espérait que le policier resterait le plus longtemps possible, sa présence la rassurait vraiment et elle avait été si souvent seule que sa présence lui faisait beaucoup de bien. Elle le considérait déjà comme un ami précieux alors qu'elle le connaissait à peine, une petite voix dans sa tête lui disait de se méfier, mais elle l'ignorait. Se
méfier ? De quoi, de qui ? Ridicule, elle n'avait rien à craindre d'un pro Kira aussi gentil. Il lui en apporta encore une fois la preuve de son innocence et de sa gentillesse en posant une main douce sur son épaule et en s’apercevant qu’elle avait froid, il prit son manteau et le posa sur les frêles épaules d’Aiko tout en passant une main fine dans ses cheveux pour les écarter et
frotter son dos un instant, ce contact fit rougir sa cadette et elle baissa la tête les joues rouges. Le manteau portait une odeur masculine réconfortante et de la chaleur, elle tira sur les bords pour être bien couverte et regarda son ami avec une reconnaissance infinie. Elle prit ensuite l’initiative de le tutoyer, elle se sentait trop proche de lui à présent pour le vouvoyer, mais elle espérait qu’il ne se vexerait pas ou ne le prendrait pas mal.

- Je te remercie vraiment Light, enfin si ça te dérange que je te tutoie tu peux le dire… Je… J’exagère peut-être, mais j’aimerais que tu restes encore un moment, je n’ai pas envie que tu partes, dit-elle en rougissant encore plus gênée.

Aiko prit un air plus sérieux par la suite et dit d’une voix douce pleine de dévotion.

- Pour Kira je serais prête à tout… Même à mourir, enfin je préférerais éviter de mourir si jeune, mais s’il me le demandait je serais prête à cesser d’exister. Et même si je l’aime et qu’on partage le même sang si mon frère lui cause du tort par la suite… Je serais prête à le dénoncer. Tu m’as dit que tu étais un membre haut-placé dans la police… Est-ce que par hasard tu connais notre Dieu ?

Sans savoir vraiment pourquoi et sans pouvoir se contrôler elle se leva et alla s’asseoir à côté du policier sur le canapé, même si leurs sièges étaient assez près l’un de l’autre elle voulait vraiment être le plus près possible de Light, cela devait sembler exagéré, mais quand vous êtes seule pendant des années et que d’un coup quelqu’un vous témoigne de la compassion et de la compréhension vous ne voulez pas qu’il s’en aille.

- Si je suis trop curieuse tu peux le dire… Trop curieuse ou trop collante… En général les gens ne m’aiment pas alors je comprendrais…
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 26 Mai - 17:49
Bon, apparemment, Aiko était assez à l'aise pour réclamer la présence de Light plus longtemps. Il aurait agit suffisamment bien pour gagner ne serait ce qu'un peu la confiance la jeune femme. C'était un peu normal si en plus de cela elle n'avait pas rencontré de personne sympathique depuis un moment. La jeune gagna un bon point lorsqu'elle expliqua qu'elle était prête à donner le nom de son frère impliqué dans la résistance. C'est qu'elle devait être vraiment dévouée. Oui...cette fille était vraiment une partisane de Kira. Une résistante n'irait pas jusque là en temps normal sinon elle jouait dangereusement avec le feu. Light regarda sa montre. Il était chez Aiko depuis peu, il n'allait pas partir de suite.

- Le fait que tu me tutoies ne me dérange pas, je vais en faire de même. Et ne t'inquiète pas, j'ai réservé toute ma matinée pour pouvoir discuter avec toi.

Il observait encore une fois le visage de son hôte. Il était vraiment intéressé par elle. Ce n'était pas tout les jours qu'il rencontrait quelqu'un d'aussi dévoué...d'autant plus qu'elle était une fille. Qu'elle soit prête à aller jusqu'à la mort pour Kira en plus de dénoncer des membres de sa propre famille, voilà qui l'a faisait grimper rapidement dans son estime. Sa question sur si il connaissait Dieu le fit sourire. Oh que oui il le connaissait, puisque c'était lui dont il s'agissait. Sa curiosité, son espoir lui démontrait qu'elle était particulièrement captivée par Kira. Il réfléchissait à ce qu'il allait dire, malgré tant d'enthousiasme il voulait rester prudent. Il connaissait la jeune femme depuis peu de temps, même si elle semblait dévouée corps et âme, il ne savait pas si il était raisonnable de lui confier sa véritable identité. Qui sait si elle n'était pas du genre à aller raconter ce qu'elle vivait à quelqu'un sous le coup de l'émotion. Hm...c'était compliqué, parce que d'un autre côté, en lui avouant il n'aurait plus qu'à la cueillir.

Il imaginait l'espace d'un instant ce qu'il se passerait si Aiko était mise au courant de son vrai rôle dans toute l'histoire. Si elle accédait à la sphère divine. Si elle se retrouvait dans son harem...c'était que Aiko était vraiment mignonne. Et il était vraiment lassé des disputes constantes entre ses deux déesses Kiyomi et Misa ainsi que les compétitions que se lançaient les filles composants son harem. Un peu de fraicheur ne faisait jamais de mal après tout. Non non, il ne fallait pas penser à cet aspect là, il fallait se concentrer sur ce qu'elle pourrait bien lui apporter. Light secoua légèrement sa tête et après réflexion se dit qu'il ne devait pas laisser passer une aussi belle occasion. Que dire ? Qu'il était Kira ? Qu'il ne savait pas de qui il s'agissait ? Il prit une décision et répondit en souriant.

- Et bien, être haut gradé apporte des avantages et je l'ai déjà rencontré oui, plusieurs fois même. C'est assez impressionnant de parler avec une personne aussi importante que lui.

Il jeta un coup d'œil à Aiko, cette dernière devait être sûrement encore plus curieuse qu'avant et rongée de jalousie. Light en était presque amusé de la situation. Il posa son menton dans la paume de sa main et lui adressa un autre sourire.

-Tu souhaites le rencontrer je suppose, tu dois même en rêver.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 27 Mai - 16:36
La jeune femme adressa un sourire éblouissant au policier sa réponse lui convenant parfaitement, pourquoi deux amis se vouvoieraient-ils hein ? Normal de se tutoyer si on s'entend bien ! Et en plus ils allaient passer la matinée ensemble, comment ne pas être heureuse ? Cela changerait des matins solitaires à ne parler qu'à son chat ou aux meubles, d'ailleurs l'animal venait d'arriver, c'était un beau chat noir aux poils longs et au regard jaune expressif, il s'assit sur le sol froid les yeux posés sur l'invité de sa propriétaire et poussa un grognement peu amical avant de se fourrer dans les jambes de Aiko l'air hostile. Surprise la cadette des deux humains se pencha et caressa la tête de son animal qui ronronna fortement avant de s'éloigner.

- Désolée, d'habitude il aime bien nos invités... Il est sûrement de mauvaise humeur, en tout cas merci de prendre du temps pour moi, tu dois avoir beaucoup de boulot... C'est très gentil de ta part.

Elle s'étira ensuite mettant involontairement son corps féminin encore plus en valeur et attrapa son verre pour le finir avant de frissonner, mais pas de froid cette fois. Elle tourna la tête vers Light concentrant son attention sur lui, quelle chance il avait d'avoir rencontré leur Dieu en personne... Elle se retint de le bombarder de questions, à quoi ressemblait-il ? Etait-il seulement humain ? Il devait en tout cas être très beau et très gentil... Non on ne pouvait pas utiliser des adjectifs humains pour qualifier Kira, un Dieu était au dessus de tout ça. En tout cas le cœur de Aiko se serra et une pointe de jalousie la traversa l'étonnant grandement, ce n'était pas son genre d'éprouver de la jalousie et pourtant elle était jalouse de Light. Elle rougit en s'apercevant qu'il la regardait, avait-il deviné ses sentiments ? En tout cas il était super mignon quand il souriait de cette façon... Sa phrase la surprit et son visage prit un air songeur, elle croisa les jambes et fixa sa grande fenêtre pour regarder la vue, les paysages l'avaient toujours aidé à réfléchir, au bout d'un moment elle murmura doucement d'une voix douce et remplie d'espoir.

- Bien sûr que j'en rêve ou que je veux le rencontrer... Ce serait un si grand honneur pour moi... Je ne souhaite qu'une chose, pouvoir l'aider à bâtir un monde idéal. Ce serait le plus beau rêve de ma vie si je pouvais le faire en étant près de lui, à ses côtés, mais si je peux le voir ne serait-ce qu'une fois et l'aider à distance ce sera déjà bien... Le plus important c'est que je le vois de mes propres yeux. Par contre je ne sais pas comment je me sentirais face à lui, après tout il est tellement... tellement important je crois que je serais vraiment intimidée.

Elle se tut et tourna ses yeux vers ceux de son aîné avant de lui adresser un sourire gêné, puis elle remarqua que sa vision se brouillait légèrement, elle voyait de petites tâches noires, elle serra les dents ce n'était pas le moment d'avoir un malaise ! Ces temps elle en faisait souvent sans savoir vraiment pourquoi, peut-être la chaleur ou son alimentation... Ou alors c'était lié à Kira lui-même... Est-ce que Dieu voulait lui faire passer un message ? Allait-elle bientôt mourir ? En tout cas elle se réfugia plus profondément dans le manteau et porta une main à son visage en espérant que Light ne verrait pas qu'elle n'allait pas très bien physiquement. Mais quand elle voulut reposer son verre elle le lâcha et il se brisa en mille morceau elle regarda le verre brisé et voulut s'excuser, mais ne trouva pas les mots. Après une hésitation elle décida de se confier, après tout les policiers devaient savoir gérer ce genre de problèmes non ? Et elle pouvait faire confiance à Light elle en était persuadée.

- Désolée, je me sens pas très bien...

Ses forces la quittèrent et elle bascula en avant en direction de la table et du sol, incapable de faire le moindre geste pour éviter la chute.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 31 Mai - 14:20
Il écoutait attentivement pendant que la jeune femme expliquait sa disponibilité et sa dévotion envers Dieu. Plus elle parlait, plus il se disait qu'elle s'exprimait d'une manière digne d'une déesse de Kira. Cette idée le réjouissait un peu car cela ouvrait le champ des possibilités concernant ses projets pour Aiko. Il replongeait à nouveau dans une réflexion profonde. Quel rôle pourrait-elle tenir ? L'idéal serait d'exploiter ses qualités d'expression, sa politesse et tant qu'à faire son joli minois. Pourquoi ne pas l'entrainer dans la manipulation des individus pour obtenir des informations ? Pourquoi ne pas l'envoyer dans le camp ennemi comme taupe ? Light étirait un sourire et trouvait cette idée intéressante.

Alors qu'il songeait encore, un bruit d'éclat de verre le tire de sa médiation. Il leva son regard vers Aiko et la vit pâlir. Elle n'avait pas l'air dans son assiette. Tout se déroulait à une vitesse folle et peu après la jeune femme lui confia son mal-être avant de commencer à chuter en avant.

Le policier, ses sens en éveil, étire rapidement son bras et retint la jeune femme avant que cette dernière ne percute la table. Il connaissait ce genre de cas et elle devait sûrement être en manque d'énergie. Light redressa Aiko et la porta quelques instants pour mieux l'allonger sur le canapé. Elle était prise de sueurs froides et Kira lui fit un peu d'air avant de la couvrir de son manteau. Il se redressa alors et se fixa l'objectif de trouver du sucre histoire d'aider Aiko. Il se rendit donc dans le coin cuisine et fouilla un peu, ouvrant tel ou tel placard, tirant tel tiroir. Il lui fallu que quelques minutes pour trouver enfin l'objet de ses convoitises et saisit deux morceaux de sucre avant de retourner auprès de son hôte. Il s'installa à côté d'elle et lui tapota doucement les joues. Lorsque celle-ci ouvrit les yeux, il la rassura.

- Ne t'inquiète pas, ça arrive à tout le monde. Tiens, manges en un doucement. Tu vas voir, ça va aller mieux d'accord ? Je suis là.

Il parlait encore qu'il lui mit le sucre dans la bouche. Une fois que Aiko eut achevé d'avaler le premier, il lui donna le second. Après quelques instants, la jeune femme retrouva des couleurs et commença à faire quelques gestes. Light attendit encore un peu et la redressa doucement. Il lui servit un verre de jus de fruit et le lui tendit.

- Ça va mieux ? En tout cas, tu as retrouvé des couleurs. Il faut que tu manges quelque chose et que tu te repose. Tu as dû être bien fatiguée ces derniers temps.

Il la laissa quelques instants pour ramasser le verre et éponger le sol. Dans son état, il valait mieux qu'elle reste sur le canapé. Ceci chose faite, il revint à ses côtés.

- Tu sais, tu m'as fait une très bonne impression, et...si tu tiens à rencontrer Kira, je m'arrangerais pour que ça se fasse.

Oh oh ! Aiko serait-elle capable de tomber une nouvelle fois dans les pommes en entendant ça.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 1 Juin - 9:55
Aiko sentit qu'on la rattrapait, un bras placé sous son ventre la retenait avant qu'on ne la soulève et l'allonge, elle était inconsciente et ne voyait donc rien, mais elle entendait des bruits par ci par-là. Sentant que Light s'éloignait d'elle elle paniqua intérieurement sans trouver la force de le rappeler ou de bouger, heureusement il revint vite et il parla d'une voix douce qu'elle entendit avec peine en se forçant. Elle sentit quelque chose dans sa bouche et reconnut le goût immédiatement, du sucre ! La jeune femme eut un peu de mal, mais elle finit par l'avaler et reprit peu à peu connaissance tandis que son ami lui en donnait un deuxième. Aiko ouvrit enfin les yeux et vit Light près d'elle, elle bougea alors un peu avant que Light ne la redresse, elle s'agrippa au tissu de ses habits comme pour se rassurer et lui fit un sourire crispé en prenant le verre de jus de fruit qu'il lui tendait.

- Oui ça va un peu mieux, merci beaucoup. Oui tu as raison je n'ai pas beaucoup dormi ces temps... et j'ai eu plusieurs malaises de ce genre. Je vais suivre ton conseil.

Elle but une gorgée du jus avant de s'apercevoir qu'il était en train de nettoyer les dégâts causés par le verre brisé, elle voulut protester car ce n'était pas à l'invité de le faire, mais un vertige la saisit quand elle se redressa plus alors elle abandonna et resta dans la même position. Ensuite il se rassit et elle posa sa tête sur son épaule sans avoir conscience qu'elle faisait quelque chose de bizarre. Aiko était tellement à l'aise avec le policier que pour elle se rapprocher autant de lui c'était parfaitement normal. Elle se figea ensuite et resta pétrifiée pendant quelques secondes avant de tourner le regard vers lui stupéfaite.

- Et bien... Merci... Contente de t'avoir fait bonne impression et... c'est trop... Quelqu'un comme moi ne mérite pas de le rencontrer, je suis trop banale.... Même si ce serait un grand honneur...

Elle se tut le regard baissé vers le sol toujours appuyée contre l'épaule de son protecteur hésitante, elle mourait d'envie de rencontrer Kira c'était évident, mais en même temps elle n'avait aucune confiance en elle-même et n'était pas sûre de le mériter ou d'être capable de rencontrer Dieu en personne. Son regard se posa sur l'horloge et elle commença à paniquer intérieurement, les minutes tournait de plus en plus et elle craignait que Light doive s'en aller bientôt, elle ne voulait pas qu'il parte, c'était la seule personne sur laquelle elle pouvait compter et s'il partait... il ne reviendrait peut-être plus. Sans s'en rendre compte sa main attrapa celle du policier en tremblant légèrement et son regard se fit affolé.

- Light... Si je rencontre Dieu, tu seras avec moi ?

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 6 Juin - 16:45
Bien évidemment, elle était ravie à l'idée de rencontrer Kira. Cette dernière supposait l'odée que Dieu ne veuille pas la rencontrer pour la simple et bonne raison qu'elle était une civile. Mais hé ! Elle était une civile pro-Kira, ce n'était pas rien ! Et puis, Aiko avait bien démontré qu'elle lui était dévouée. C'était une attitude fortement appréciée et Kira avait bien envie de la revoir de toute façon. Comme déjà dit, l'occasion était trop belle et il ne la laisserait pas passer.

Voyant l'état de la jeune femme, Light décida de ne pas trop s'attarder pour qu'elle puisse se reposer. Alors qu'il comptait se lever, il sentit une main douce se glisser dans la sienne. Il fut un peu surpris mais ne laissa rien paraitre. Il prit même l'initiative d'en rajouter une couche en serrant délicatement ses doigts et en passant ses bras autour de ses épaules. Si quelqu'un débarquait à ce moment là, il les prendrait vraiment pour un jeune couple. Mais cela ,e le préoccupait pas plus que cela. Tout ce qu'il voyait, c'était que Aiko lui offrait de plus en plus sa confiance, et ça, c'était une bonne nouvelle. Il se mit à sourire en l'entendant réclamer sa présence pour rencontrer Kira. Elle était sûrement très intimidée, et preuve de sa confiance, la jeune femme avouait qu'elle se sentirait mieux si Light était présent. Il hocha doucement la tête.

- Tu sais, je suis sûr que Dieu est disposé à rencontrer des civils comme toi qui lui sont aussi dévoués. Tu pourras le voir, je te le promets. On se contactera par mail pour se rejoindre et je t’amènerais à lui.

Il glissa sa main dans le cou de Aiko et caressa ses longs cheveux. Non, non...Il avait juste l'intention de la rassurer au travers de ce geste. Il ne se permettrait pas d'aller plus loin. De toute façon, il l'avait gagné largement, cela ne servirait à rien d'en rajouter. Il attendit quelques instants puis enleva son bras et se redressa. Il regarda sa montre. Le temps défilait à une vitesse folle et il devait maintenant s'en aller.

- Excuse moi, mais je vais devoir partir. Merci pour ton accueil et prend soin de toi. Je te recontacte dès ce soir pour planifier le rendez vous d'accord ?

Il la regardait, elle était encore installée sur le canapé. Light ne savait pas trop comment la saluer sur le coup. Il n'avait pas l'habitude d'être aussi familier avec quelqu'un dès le premier contact...ni même après. Cependant, il ne voulait pas se montrer trop hésitant par rapport à ça et se rapprocha d'elle, déposant un baiser sur sa joue. Le policier se redressa donc, fit un pas en arrière, puis deux, puis trois et se dirigea vers la porte d'entrée/ Il lui fit signe pour dire au revoir. A moins que Aiko n'avait quelque chose à lui dire encore, il ne rebrousserait pas chemin.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 7 Juin - 15:53
Aiko rougit au contact du bras de Light autour de ses épaules et à ses doigts enroulés autour des siens, mais elle se sentait bien et elle ferma les yeux poussant un soupir d'aise. Elle l'entendit parler et murmura ensuite d'une voix reconnaissante et pleine de confiance.

- Merci Light, pour tout.

Le contact sur ses cheveux était si agréable, elle le savoura avant qu'il ne s'achève, elle regarda son ami se redresser et observer sa montre et un frisson la parcourut. Elle avait un mauvais pressentiment... Qui se réalisa. Elle se figea et sentit son coeur se serrer, il allait partir... Même s'il comptait la contacter ce soir elle ne voulait pas qu'il parte... Mais en même temps elle ne pouvait pas le retenir indéfiniment ça ferait vraiment la fille accro à son petit-ami et elle passerait pour une fille vraiment stupide et superficielle. Donc en hôte polie elle se força à répondre de façon correcte.

- Je t'en prie, c'était un plaisir. Merci encore et ça me va, vivement ce soir.

Elle rougit et détourna la tête gênée, pourquoi avait-elle dit la dernière partie de sa phrase ?! La honte... Puis Light l'embrassa sur la joue et elle devint rouge écrevisse, aucun garçon ne l'avait jamais embrassé à part son frère, même sur la joue... Ce n'était pas désagréable. Puis elle le regarda s'en aller et se lev le coeur serré, elle hésita, puis demanda.

- Light ? Quel est ton nom de famille ? Désolée, c'est par curiosité... Mon nom complet c'est Aiko Akihiro.

Voilà, elle avait prouvé une bonne fois pour toute qu'elle était sincèrement une pro-Kira inconsciemment bien sûr, elle ne pouvait pas savoir qu'en révélant son vrai nom complet à Dieu elle lui avait donné la possibilité de la tuer un jour. Comment Kira allait-il réagir à ça ? La jeune fille s'approcha et se serra contre son ami par derrière posant sa tête sur son dos un court instant.

- Personne n'a jamais été aussi gentil avec moi que toi aujourd'hui... Tu es vraiment quelqu'un de bien, Light, Dieu a de la chance de t'avoir dans ses rangs. Me permettre de le rencontrer c'est... un grand honneur, j'espère que j'en serais digne.

Puis elle recula et lui sourit une dernière fois avant de l'accompagner à la sortie, elle le regarda partir des larmes au coin des yeux. Vivement ce soir...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 03. Une brebis égarée croise son berger?
» Pap Benoît XVI mande afriken ak ayisien pou yo sispann vole lougarou
» Brebis égarée [OUVERT à tous]
» Le loup solitaire sait trouver la brebis égarée. Dommage qu'elle frappe dur !
» Kaoru ? Fille ou Garçon ? | Fini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques)-
Sauter vers: