Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 17 Avr - 21:00

    Fiche de présentation



    Informations Générales

    Véritables noms et prénoms : Rebecca Daniels
    Pseudonyme : Noa
    Âge : 16 ans
    Convictions politiques : Criminelle. Plus précisément tueuse à gage spécialisée dans le meurtre de partisans de Kira.
    Rôle : Tuer Kira, c'est la seule chose qui l'intéresse. Elle s'en fiche de l'idéologie qui vient derrière, non ce qu'elle veut c'est sa mort.


    Descriptions

    Physique :

    Noa n'est pas le genre de fille dont vous vous rappellerez toute votre vie après l'avoir croisé au coin de la rue. Non, ce sera plutôt celle qui passera complètement inaperçu derrière et qui vous assassinera avant de se fonder dans la masse si vous êtes sur sa liste. C'est la chose la plus importante à retenir sur son physique, même si c'est loin d'être une description de celui-ci.

    Donc, pour faire simple, une fille banale. Mais encore ? Une fille anglaise, car oui c'est important de préciser selon quel type elle est banale. Elle n'est dont pas très grande, c'est-à-dire un peu plus d'un mètre soixante, mais pas trop non plus. Elle reste loin de rivaliser avec une asperge et en est d'ailleurs ravie. Une taille fine malgré les coutumes culinaires de son pays de naissance. Et ensuite ? Une peau blanche, ce qui est tout à fait normale lorsqu'on a passé seize ans de sa vie dans le brouillard anglais, à l'abri des rayons du soleil. Pour le moment, rien de plus banal. Les seules choses à peut-être la différencier sont ses longs cheveux châtain clair qui lui arrive jusqu'au bas du dos et qu'elle se refuse de couper en souvenir de son ancienne vie et ses yeux bleus non qualifiable qui exprime la souffrance. Voilà pourquoi c'est quelqu'un qui est facilement méconnaissable malgré une habitude vestimentaire très marquée.

    En effet, elle porte constamment un long manteau marron possédant plusieurs poches. Avant le côté pratique de celui-ci car elle a donc la possibilité de transporter facilement des armes ou des doses de substances qu'elle doit vendre, ça lui permet d'avoir toujours avec elle une partie de son passé comme ce vêtement a un côté sentimentale, tout comme sa cravate rouge comme le sang qui lui permet également d'être reconnu par les gens la cherchant en connaissant sa profession.

    Caractère :

    Comprendre qui est réellement Noa est impossible. D'ailleurs, personne n'est sûr que son propre frère y soit arrivé, mais ce qui est certain, et là tout le monde s'accorde pour le dire, c'est qu'elle laisse rarement quelqu'un s'approchait assez d'elle pour avoir une minime chance de cerner une des facettes de sa personnalité.

    Arrogante. Voilà quelque chose qu'on remarque directement lorsqu'on la rencontre. En effet, elle parle à ses supérieurs comme à la première personne qui passa. Autant dire que cela a tendance à ne pas plaire à tout le monde. D'ailleurs, juste cela est à l'origine de nombreuses bagarres. Parce que oui, en plus de traiter tout le monde comme des chiens, Noa est violente, pas cruel non, car elle déteste se battre inutilement, sauf dans le cas d'un contrat, mais lorsqu'elle le fait, cela finit toujours en bon bain de sang.

    Le plus important, Noa n'est pas manipulatrice. Inconvénients dans la guerre actuelle, c'est ce que beaucoup de personnes vont penser, comme maintenant pour rester en vie, il faut forcément manipuler des foules de personnes. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle ne donne sa confiance à quasiment personne car elle se refuse d'être le jouet de quelqu'un. Et si cela devait arriver, elle serait près à laisser croire qu'elle n'est au courant de rien pour par la suite trahir la personne qui avait osé la prendre pour une idiote. Non, ce n''est pas quelqu'un de très rancunier mais dans son cas la vengeance, quand il en a une, est la dernière chose que la victime verra. Surtout que dans des cas comme ça, elle peut se montrer extrêmement sadique.

    Ces traits de son caractère ont beau être important, il manque néanmoins un des plus importants, c'est-à-dire son incroyable obstination qui lui aura valu une bonne place dans son métier de tueuse en série. En effet, cette qualité qu'elle montre à ses employeurs lui permettent de faire comprendre qu'elle tuera la cible coûte que coûte, ce qui aurait tendance à les rassurer, mais ça c'est un détail peu important car la vie des gens comme ça ne l'intéresse pas du tout.

    Il paraît qu'elle est dépressive aussi. Enfin, d'après les dires de certaines personnes qui ont tendance à qualifier trop vite des choses qu'ils ne maîtrisent pas. D'ailleurs, les dernières personnes qui ont fait l'erreur d'aborder le sujet en mettant ce mot en avant ont finis dans le coin du bar en train d'essayer de se relever. Bar, oui, car dans le fond, elle adore faire la fête, boire et tout ce qui va avec, même si maintenant elle n'a plus personne avec qui le faire mais pourtant elle continue à passer une bonne partie de son temps libre dans ce genre d'établissements.

    Particularités ? Elle est accro à tout ce qui est illicite et qui peut provoquer une dépendance. Mais aussi à ce qui ne l'est pas.


    Histoire


« On a tous notre histoire, pas vrai ? Et la mienne n'est pas si compliquée que ça. » Voilà une des phrases que Noa pourrait vous dire si vous lui demander des informations personnelles. Évidement, elle ne rajoutera pas un mot et vous devrez vous contentez de cette réponse totalement fausse, parce que la seule chose facile à comprendre dans l'histoire de la jeune fille est que celle-ci est plutôt compliquée, triste et tâchée de sang.

Pour commencer, il faudrait tout d'abord parler du jour sa naissance. Jour qui est sensé être banale, comme celui d'une grande majorité de la population avec une mère allongée sur un lit à faire l'un des efforts les plus importants de sa vie pour donner naissance à un petit être qu'elle va ensuite aimer et chérir, ou au contraire haïr de toutes ses forces. Combien de fois Noa avait entendu ce discours ? Ce qui était sûr c'est qu'au bout de seize longues années, elle avait arrêté de compter, si encore elle avait commencé. Pour elle, toute cette théorie basique et générale était fausse, nulle et trop joyeuse à son goût. Car Noa n'aurait pas du naître, ou du moins pas en vie. Le jour de sa naissance, qui est aussi celui de son frère jumeau, le médecin qualifia son cri de miracle. Pourquoi, c'est la question que tout le monde se pose, ou du moins se posait quand elle acceptait encore de parler de son passé à quelques personnes privilégiées. Certaines complications qui ont précédées leur double naissance auraient dû en finir ce jour là avec sa vie, ce qui aurait sûrement été mieux. Mais vous savez, la rumeur sur la connexion entre jumeau, le médecin a commencé à la soutenir car, quand le corps froid du bébé est sorti de l'intérieur de la femme, et que l'aîné des deux à crier, c'est Noa qui l'a accompagné, lorsque les infirmières, lui tapèrent dans le dos, malgré l'espoir infime de donner vie aux deux enfants. Et depuis ce jour là, depuis leurs naissances, les deux jumeaux ne se sont jamais séparés, la seule chose les différenciant était les attributs féminins de la jeune fille et ses cheveux longs.

Et leur vie fut belle. Enfin belle selon eux, selon leurs critères qui pouvaient être différents de ceux espérer par les adultes. C'est à ce moment-là de l'histoire qu'on aimerait placé le mot « fin », pour ne jamais connaître ce que signifiait pour les jumeaux une belle vie, et surtout ne jamais connaître la suite. Mais ça serait trop beau et manquerait de sang. C'est pour ça que la vie déjà chaotique des deux enfants, qui avaient déjà bien grandi, commença à se détériorer petit à petit à partir de l'été de leur treize ans. Treize, le chiffre maudit qui aura pris à Noa une bonne partie de son bonheur.

Ce fameux été, ils perdirent leurs parents dans un accident de voiture. Horrible, triste, surtout que la scène se passa juste devant leurs yeux, les deux adolescents assistèrent à l'enterrement. Le cimetière était plus ou moins vide, acte compréhensible vu que leurs parents, qui traînait dans des affaires pas très nettes, n'avaient que des amis qui était placé avant eux dans un cercueil à cause d'une crise cardiaque. Kira. D'ailleurs, Noa appris par la suite que l'accident avait été un suicide de ses parents pour ne pas mourir de la main du fameux Dieu et nouveau dirigeant mondial. Même si cela ne changeait rien au fait qu'elle se retrouvait maintenant orpheline, elle eut juste à cet instant un élan de fierté pour ses parents, ou plutôt ses géniteurs comme elle et son frère avaient pris coutume de les appeler. Cette action marqua sa vie pour une raison différente de celle qu'on pouvait penser. Ils se retrouvèrent dans une nouvelle maison, dans une nouvelle ville, dans un nouveau milieu. Enfin, pas tant que ça. Une vieille amie de ses parents les avaient recueillis et, à cause de sa profession de psychiatre, a toujours refusé de les brider. Donnez une entière liberté à des gamins de treize ans, oui la psychiatre en question était dépendante des antidépresseurs qu'elle avait l'autorisation de prescrire.

Une ou deux années plus tard, ils étaient entièrement adaptés et heureux dans leurs nouvelles vies. Enfin là encore, il ne faut pas prendre le mot heureux au premier sens du terme. Entre son frère jumeau qui faisait maintenant partie d'un milieu encore plus noir que celui de ses parents et Noa qui passait son temps à se droguer avec leur groupe de punk rock, la seule question qu'on pouvait se poser c'est « Mais que fais leur tuteur légale ? » C'est très simple, elle leur prescrivait des ordonnances qu'ils pouvaient ensuite dealer où bon leur semblaient. Donc tout allait pour le mieux jusqu'à ce jour précis. Ce jour, un treize mars. Le jour dont elle se rappellerait toute sa vie, car cela a été la fin de celle-ci.

Noa marchait dans la rue. Elle devait rejoindre son frère qui l'attendait dans un des quartiers un peu chaud de la ville. Rien de plus normal pour elle comme elle y passait sa vie. Mais ce jour-ci elle devait se presser parce qu'il était sur une grosse affaire. Des risques. Oui il y en avait encore et toujours. Et c'est pour ça qu'elle devait être là quand il aurait fini. Pour s'occuper de lui s'il en avait besoin et pour qu'il aille tous les deux à la répétition. Mais cela aussi, c'était une habitude. Arrivée à l'endroit prévu, elle rentra dans la pièce sale, glauque et sentait le renfermé. Et dans la pièce, il manquait juste une chose. La seule chose qui importait à ses yeux : son frère. Elle s'assit, il était juste un peu en retard, cela arrivait souvent. Alors pourquoi avait-elle un mauvais pressentiment. Une personne un peu croyante de toutes ses légendes urbaines aurait sûrement répondu quelque chose du genre « Connexion entre jumeau ! » mais elle ne cherchait pas à savoir. Elle attendait juste. D'ailleurs, elle avait raison parce que quelques minutes plus tard, il arriva en claquant la porte et en la prenant dans ses bras. Ça par contre, ce n'était pas dans ses habitudes. Depuis qu'ils étaient entrés dans ce milieu, il avait arrêté tout élan d'affection qui pourrait les rabaisser au rang de faibles. Alors pourquoi ?

« Fréro, qu'es-ce qui va pas ? »

Son attitude l'inquiétait. Et cette impression d'une fin proche n'arrangeait pas les choses.

« Ça a foiré. On a été dénoncé, je sais pas. Et mon nom est passé aux infos. Tu sais ce que ça veut dire ? »

En entendant cette phrase, Noa n'avait qu'une envie : mourir. Parce que l'affaire sur laquelle était son frère n'était pas juste une simple histoire de drogue, non. C'était un trafic d'armes en lien avec un des plus recherchés du pays. Et son nom à la télé voulait dire qu'une seule chose. Kira, le soit disant dieu de ce monde allait lui prendre tout ce qu'elle avait. Et c'était la vie de son frère, la chose la plus précieuse à ses yeux.

« Soeurette, je t'interdis de mourir... »

Alors qu'elle allait l'engueuler, lui répondre que c'était totalement idiot, qu'elle ne pouvait pas vivre sans lui, car il était la deuxième partie de sa personne, elle sentit son frère mourir. Une crise cardiaque, mort devenue tellement banal autour d'elle. Elle regarda le corps de son frère et des larmes coulèrent. Elle n'essaya pas de s'arrêter car c'était sûrement impossible. Et comme quand tout va mal, tout ne va qu'en s'empirant, le bruit d'une alarme de police se rapprochait. Son frère, ils venaient pour lui. Ils ne savaient pas qu'il était mort, on ne sait jamais quand Kira frappe. Mais maintenant elle avait peur, peur qu'on lui vole le corps sans vie de son jumeau. Elle attrapa alors le manteau marron que son frère portait continuellement et l'enfila puis déplaça le corps avant que quelqu'un puisse le trouver.

Quelques heures plus tard, sa tutrice légale avait récupéré le cadavre et préparait l'enterrement. Pendant ce temps, Noa était partie à la fameuse répétition, en retard, vieille habitude qui allait changer maintenant que son frère n'était plus là. Elle entra dans le local et supporta l'engueulade qui ne dura pas car, en voyant le manteau sur elle, les membres de son groupe comprirent. C'était alors un de ces moments de silence lourd. Et peut-être qu'il aurait mieux fait de durer, car peut-être qu'elle n'aurait pas fait cette connerie qui changea sa vie. Non, il a fallu que le dernier membre du groupe, le bassiste, entra dans la pièce, tout joyeux.

« Eh les gars ! J'ai envoyé la maquette au label le plus important de Londres et on va pouvoir produire un CD ! C'est génial ! »

Pourquoi ? Les larmes coulèrent sur le visage de la jeune fille. Label le plus important de Londres, le rêve de son frère. Mais à l'heure actuelle, c'était pour elle juste le signe de la société. Et la société c'était Kira. La société c'était la mort de son frère. Elle cria. Et quand les autres la regardèrent mi-étonné, mi-enchanté, elle sortit un couteau et poignarda de sang froid la première personne qui s'approcha d'elle. Puis les deux autres. Elle essuya son couteau sur le pantalon de l'un d'eux et lorsqu'elle ouvrit la porte pour s'en aller, son regard fut attiré vers la cravate rouge des garçons à terre. Elle se baissa, en prit une. Elles étaient le code vestimentaire qu'ils s'étaient imposés lorsqu'ils avaient créé le groupe.

Le lendemain, elle était à l'enterrement, habillée d'un manteau marron et d'une cravate rouge. Elle déposa une rose sur la tombe de son frère puis se dirigea vers sa tutrice. C'était le moment de dire au revoir, même si maintenant elle ne savait plus quoi faire, ni où aller. Elle prit l'enveloppe que la femme lui tendait. Un allé simple pour le Japon. L'heure du départ était fixé dans la soirée. Décidément, les gens accro aux antidépresseurs avaient une drôle de logique. Mais bon, elle n'avait plus à s'attarder, elle avait un avion à prendre. Elle rentra chez elle, prit le peu d'affaire qu'elle voulait. Le plus important, elle l'avait sur elle. Puis elle s'en alla. Elle avait quelqu'un à tuer maintenant.

Et tout ça, parce qu'il lui a demandé de ne pas mourir.



    De l'autre côté de l'écran ?
    Vous ? Oui, c'est Day !
    Votre âge : 17 ans, oui je vieillis !
    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ? Je sais plus moi. Mais il est génial, hein.
    Quelque chose à ajouter ? J'ai fait un pacte avec le diable et du coup il m'a dit « Tout tes pseudos seront en 3 lettres !»

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 17 Avr - 21:55
Re bienvenue ! ^^

Aiko a intérêt à se tenir loin de ta perso Oo

*s'éloigne vite*
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 17 Avr - 22:01
Une eventuelle alliance avec Kenny ?
Fin' bref re'welcome
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 262
Age : 27
Localisation : Somewhere..
Mar 17 Avr - 22:56
Bienvenue!!

Personnage super intéressant, une torturée comme je les aime ;)
Fiche Validée!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 18 Avr - 13:46
    Merci vous tous ! <3
    Ouais une alliance avec Kenny ça me dit bien. (:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 25 Avr - 14:08
Bienvenue ( en retard ^^' ) !
J'adore le caractère de ton personnage ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'odeur des pins, cela embaume.
» Le Vent des Pins (Matsukazé)
» PETITES COURGETTES RONDES FARCIES AUX PIGNONS DE PINS
» Sous les frondaisons d'un arbre [PV : Papillon Etoilé]
» lessive écologique et économique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: