Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[RP délire] Beyond the hole [libre]

 :: Hors RP :: Mini RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mello
Enfoiré
avatar
Messages : 370
Age : 26
Localisation : Dans ton...
Mar 11 Juil - 18:38
Spoiler:
 


Il ne savait plus du tout où il était. Il ne se souvenait plus de qui il était.

Il ou elle ?

Il sentait des cheveux fins lui tomber le long de son cou et une légère brise emmener une frange bien couper au dessus de ses yeux. Il releva les yeux et vit un ciel aux couleurs étrangères assez lumineuses. Il avança de quelques pas et sentit ses pieds se mouiller dans un ruisseau.

Il leva un pied, souleva la délicate robe à froufrous qu'il portait pour franchir le petit court du ruisseau dans lequel il avait mis les pieds.

Comment s'appelait-il, déjà ? Il sentait qu'il y avait un « l » dans son prénom, mais il n'était plus du tout sûr. La mémoire semblait s'être envoler de son cerveau comme ces groins volants bougeaient autour de cet arbre, là-bas.

Ce monde semblait particulièrement sombre : il y avait des flaques de goudron fondu dans lesquelles il ne voulait pas poser un pied partout sur le chemin et les nuées de moustiques vis qu'il avait aperçues, de loin, ne lui donnait pas envie de s'approcher.

« Alice. Oui, je suis Alice. »

Ca lui paraissait être une révélation, quelque chose de tout à fait inédit.

Alice sortit un couteau, son glaive vorpalin de sa robe et se dirigea courageusement vers le nid de moustiques vis.

Il ne savait pas comment faire pour vaincre ces ennemis, mais il avait le pressentiment aigu qu'il devait le faire.
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Age : 24
Mar 18 Juil - 16:17



La tête versée sur la surface spongieuse de ton couchoir végétal, tu délaisses la contraction de tes muscles pour t'abandonner à cette grisante apathie. Tu illustres ces figures indiennes, ces fakirs, dans leurs longues sophistications de voiles. Ton plumard en demeure cependant plus aisant, comestible pour les langues les plus aventureuses de nouveaux frissons.  Le dôme de ton champion dont tu es le roi en turbans à ces mystères à faire trembler les djinns.

Perle orientale, tu mords dans ton houka et t'extasies dans des rubans de fumée des reflets du céleste, une vaste palette de couleurs qui s'entrochoquent, se saignent dans cet horizon qu'elle a percé. Elle ou lui. Ce grandiose esprit qu'est Alice.

Sa présence t'avait manqué. Ce délicieux enfant se présentant à tes énigmes était ce compagnon de jeu et de poésie à émouvoir ton âme la fois dernière. Il y a de cela des décades ? Des siècles ? Le temps n'a point de mesure rythmique dans les entrailles de ton monde. Cette notion est une folie d'autant lorsqu'elle est l'instrument de votre chapelier aliéné.

L'es-tu également avec tes paroles sibyllines ?

Il lutte habillement en contrebas de ton perchoir poreux. Ta voix sussure son nom dans un timbre placide.

« Alice, ô Alice. Pourquoi un tel acharnement ? Dépasser son objectif est quelque part ne pas l'atteindre.»

Quelles drôles de façons monsieur le vers à soie. Tu salues par ces singulières paroles la beauté dans sa robe bouffante.

« Tu as manqué au pays des Merveilles. »

Revenir en haut Aller en bas
Billie Brave
Sixième sens
avatar
Messages : 344
Age : 23
Mar 18 Juil - 21:46
La Reine de Coeur est une belle femme. Mais voilà, sa beauté n'égale en aucun cas sa perfidie et sa cruauté. Personne ne sait vraiment comment elle devint Souverraine. En ce salissant les mains assurément. Ce n'est certainement pas en faisant des gâteaux, ce n'était pas dans sa nature psychopathe.

Elle adorait voir ses sujets se faire couper la tête, c'était son passe-temps favoris. Et ceux qui y échappaient, devenaient alors ses esclaves, ce qui était pire. La Reine se faisait un malin plaisir à humilier ses esclaves. C'était tellement gratifiant de les voir se mettre à genoux et de supplier son pardon.

Mais voilà, aujourd'hui, assise sur son trône, la Reine de Coeur avait dans le regard une étincelle de fureur. Ses yeux étaient toujours emplit de fureur mais là, c'était dix fois pire. Une seule personne avait réussi à mettre la Reine dans cet état. Alice.

Et pour cause ! La Reine venait d'apprendre que ladite Alice était de retour dans son Royaume. Les longs ongles rouges de la Souverraine s'accrochait aux accoudoirs de son trône. Si ceux-ci auraient été en velours, il n'en serait resté qu'un amas de tissus.

Au bout de quelques minutes, la Reine se calma et un sourire sournois apparu soudain sur ses lèvres carmins.

- Ramenez-moi Alice immédiatement ! Ordonna-t-elle à ses gardes.

- Vivante ou m... Morte... Votre majesté... ? Osa demander l'un d'eux.

- Vivante bien évidemment espèce de tête d'asticot ! Répondit-elle en le foudroyant du regard. Mais... si elle est égratignée, ou même si elle se retrouve avec un membre en moins, ce n'est pas bien grave. Allez maintenant ! Pour que je puisse enfin voir sa tête se détacher du reste de son corps !

Les gardes quittèrent la salle du trône sous le rire froid et diabolique de la Reine de Coeur.


Spoiler:
 


Merci Light pour ce beau carnadage =p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Hentaï
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Mini RPs-
Sauter vers: