Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Sayu Yagami | Megumi Takeru | Noriko (terminée)

 :: Prélude à la nouvelle ère :: Fiches de présentation :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sayu Yagami
Sarah Connor
avatar
Messages : 83
Sam 7 Jan - 23:41


 
    Fiche de présentation



Informations Générales


     
    Véritables noms et prénoms :

         
    Sayu Yagami

     
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :

         
    Publiquement Megumi Takeru / Sur le net, anciennement Noriko

     
    Âge :

         
    28 ans

     
    Convictions politiques :

         
    Sayu a travaillé pour Matt. Elle aurait voulu que sa vision de la justice soit aussi blanche que celle de son père mais a conscience que le monde dans lequel elle vit ne le permet pas.

     
    Rôle :

         
    Ancienne hackeuse professionnelle / Ancienne modo du forum des hackeurs


Descriptions


    Physique :
    (7 lignes minimum)
     
    Sayu est une jeune femme japonaise d’un physique assez banale. Brune aux cheveux longs, les yeux sombres. Une japonaise des plus normales. Toujours assez coquette, adolescente, elle se montrait très souriante et expressive. Son éternel bonne humeur se lisait sur son visage, ses yeux sombres avec une lueur brillante d’une certaine malice. Mais ça, c’était avant les drames qui ont bouleversé sa vie. Depuis l’apparition de Kira, la souffrance l’a changé physiquement. Tout sourire avait disparu de son visage depuis le décès de son père. Seulement une infinie tristesse pour exprimer ce qu’elle ressent, ainsi que des larmes plutôt fréquentes. Mais Sayu essaie cependant de rester forte et d’aller de l’avant. En commençant par aider son frère à prouver son innocence, à savoir que celui-ci est soupçonné d’être Kira, ce qui bien sur pour elle est invraisemblable. Mais la vie a décidé de ne pas lui faire de cadeau. Prise pour cible à plusieurs reprises par la résistance, Sayu ne cache pas qu’elle est nourrie par une certaine peur qui se ressent également physiquement. Comment pourrait-elle rester de marbre ?

    La dernière tentative d’enlèvement à très mal finie. Considérée comme morte aux yeux de la population, Sayu est partie dans un coin reculé du Japon, grâce à son frère. Elle a obtenue une nouvelle identité Megumi Takeru. Afin qu’on ne la reconnaisse pas, Sayu, ou plutôt Megumi c’est teinte les cheveux en roux et porte des lentilles vertes. Tenue vestimentaire, elle va opter pour des vestes à capuchons pour dissimuler un peu son visage. Sinon, elle n’a pas de goûts particulier pour l’ensemble des vêtements, elle met un peu de tout.

    Enfin, en ce qui concerne son corps, Megumi n’est plus l’adolescente qu’elle était autrefois. Son corps a prit un aspect plus féminin, avec tout de même un petit côté fragile. Elle n’est certainement pas musclée, mais elle n’en reste pas moins souple.


    Caractère :
    (7 lignes minimum)
     
    Sayu n’est pas une jeune femme qu’on peut considérer comme calme. Oh, bien sur, elle n’est pas une folle hystérique qui aime se faire remarquer, cependant, elle a toujours été épanouie, avec un sens de l’humour assez prononcé. D’une grande gentillesse, Sayu a le cœur sur la main. Mais les bons sentiments n’empêchent pas la taquinerie. Curieuse, la jeune fille aime se mêler de tout, et surtout des relations de son frère ainé. Bien que ce ne soit pour autant que celui-ci accepte de lui raconter sa vie. Aaah ce cher Light si discret. Tant pis, au moins, elle aura essayé.

    Le sens familial est pour elle très important, c’est pourquoi elle entretient un lien très fort avec ses parents (avant le décès de son père), et également avec son frère. Les deux ont toujours été très proches malgré leurs trois ans d’écart. Sayu voit en lui un grand frère protecteur et aimant. D’ailleurs, elle venait souvent lui demander de l’aide pour ses devoirs, surtout en maths. Il faut dire que Light est si intelligent. Un modèle à suivre. Oui, Sayu était tellement fière de lui.

    Puis à l’apparition de Kira, les choses ont commencé à se dégrader. Son père était de moins en moins présent à la maison, et même Light semblait toujours occupé, assez absent même lorsqu’il était là physiquement. Et ce n’est pas faute d’avoir essayer de lui changer les idées. Attention, Sayu ne dit pas que Light l’a délaissé, loin de là, leur lien était suffisamment fort pour ne pas créer de fossé entre eux, et si elle lui demandait un service, il faisait en sorte de lui trouver du temps. Mais son frère, elle le connaissait très bien, et la jeune fille voyait bien que quelque chose le tracassait. Et le pire pour elle était de se sentir impuissante, dans l’incapacité de venir en aide à une personne qu’elle chérie.

    Sayu tenait Kira comme responsable des changements de comportement de sa famille. Donc en plus de désapprouver ses méthodes, c’est pour quoi sa haine en son égard grandissait de jours en jours. C’est pourquoi elle n’hésitait pas à exprimer haut et fort sa désapprobation envers lui. Si elle en avait les capacités, elle aurait même aimé aider son père dans son enquête, mais avouons le, elle n’en est pas en mesure. D’accord, Sayu n’a pas de talent de détective, mais elle n’en reste pas moins une fille courageuse, qui sait s’affirmer. Elle agit comme elle le souhaite et non comme on voudrait qu’elle fasse. La jeune Yagami fait en sorte d’être honnête avec elle-même et avec les personnes qui l’entoure, que ça plaise ou non.

    Du coup, pendant que son père et son frère s’occupaient de l’affaire Kira, ne souhaitant pas être en retrait, Sayu a prit des cours d’informatique, essayant de se souvenir de tout ce que lui avait apprit son frère. Au final, elle apprenait vite, et fut elle-même étonnée de se voir aussi douée avec un ordinateur entre les mains. Elle ignorait avoir de telles capacités. Si pour le moment, cet apprentissage ne lui servait pas, elle espérait qu’un jour, elle serait en mesure d’aider son père.

    Puis après le tragique destin de son père …. Sayu fut longtemps attristé par la mort brutale de son père. Jamais elle n’avait souffert autant. Pourtant, elle n’avait pas le droit de se laisser aller dans ce profond chagrin. Non, elle devait se ressaisir pour l’honneur de son père. Et pour son frère, qui était soupçonné d’être Kira. Le premier enlèvement qu’elle subit lui laissa énormément de séquelles psychologiques, inutile de préciser qu’elle avait eu la peur de sa vie. Mais cette frayeur ne fit qu’augmenter sa détermination. A l’aide de son ordinateur et quelques tours illégal, elle recherchait des informations sur Kira, sans en faire part à sa famille. Malheureusement, elle ne trouva aucun indice sur son identité. Décidemment, Kira était très fort.

    Ce petit jeu dura plusieurs années. Et après la deuxième tentative d’enlèvement, elle fut passée pour morte et se cacha, changeant d’identité. Jouissant d’une nouvelle vie, Sayu aurait pu profiter de cette occasion pour se reconstruire, mais non. Pour son père et son frère, elle devait continuer ses recherches. Elle s’était promise qu’un jour elle démasquerait l’identité de Kira, pour rendre l’honneur de sa famille et pour terminer ce que son père avait commencé. L’idée de collaborer avec la résistance lui a même traversé l’esprit, mais comment prendre cette décision sans que ceux-ci la tue. Après tout, un des membres avait bien tué la fausse Sayu. Elle devait donc faire en sorte de travailler avec eux à distance et sans dévoiler son identité.

    Avec le temps, son caractère c'est affirmé. Elle a cessé d'être dans le déni, et prendre conscience que son frère est bien un monstre. C'est Matt qui lui a ouvert les yeux. Les deux sont entrés en contact via l'ordinateur. Matt est la personne en qui Sayu a le plus confiance, alors qu'elle reste méfiante vers tous les autres. A quelques exceptions prêts. Se détournant de Light, elle fut recherché par celui-ci. Sayu a longtemps resté une jeune femme perdue et fragile. Mais peu à peu, elle a su se forger un esprit plus combatif. Capable de prendre des décisions importantes. Pas toujours les bonnes. Elle reste en effet inconsciente et audacieuse selon les situations. Capable de se mettre en danger pour aller au bout de ses convictions, cela montre aussi un certain manque de maturité. Mais également toute sa volonté. Elle suit sa propre justice.



    Particularités ?

     
    Officiellement Sayu Yagami est morte. Elle a prit l'identité de Megumi Takeru, qui est elle même recherchée par la police.


Histoire

    ( Le temps de votre histoire importe peu. Ce qui importe, c'est que vous respectiez les règles et la syntaxe du français... 15 lignes minimum, mais plus serait grandement apprécié.  )
     
    Chapitre 1 : L’apparition de Kira

    Contrairement à d’autres familles qui n’avaient que des problèmes, là où les disputes étaient quotidiennes, Sayu Yagami considérait que la sienne était parfaite. La famille idéale et soudée, qu’elle chérissait plus que tout au monde. Une famille exceptionnelle. En y repensant, elle était la seule à être banale. Sayu était très fière de son père Soichiro qui est le chef de la police de Tokyo, de son frère Light de 3 ans son ainé, qui a un QI supérieur à la moyenne et de Sachiko qui est une mère merveilleuse. Et comment est-ce qu’elle est la petite Sayu du haut de ses 14 ans ? Une banale collégienne aux notes moyennes, tout le temps en train de demander l’aide de son frère afin de réussir dans les études. Une jeune fille épanouie, drôle et gentille. Rêveuse, la brune aimerait parfois être à la hauteur de cette famille qu’elle aimait temps, et s’était jurée qu’un jour, elle deviendrait aussi exceptionnelle que son frère.

    Sa vie à l’école était plutôt appréciable. Son caractère plein de vie et enthousiaste faisait qu’elle était souvent entourée. Il faut dire que Sayu est une personne très sociale et agréable à vivre, quoi que parfois un peu naïve avec ses bons sentiments. Etant donné la profession de son père, un grand sens de la justice et de l’honneur c’est éprit d’elle. L’honnêteté est un facteur très important pour évoluer et pour cela il n’y a rien de mieux que d’être naturelle.

    Ce soir là –comme tous les autres soirs- Sayu désespérait dans sa chambre. Non vraiment, les maths n’étaient pas fais pour elle. Non puis c’était quoi tous ces théorèmes hein ? A quoi ça allait bien pouvoir lui servir tout ça ? Ah rien ! Elle vous le dit, il vaut mieux revoir les programmes de cours ! Peut-être qu’elle devrait proposer à son prof que Light vienne donner les cours à sa place, elle est persuadée qu’il leur apprendra quelque chose de plus intéressant. Light … Un sourire naquit sur son visage, alors qu’elle bondit de sa chaise pour courir hors de sa chambre, arrivant à trombe devant celle de son frère. Devant la pancarte « ne pas déranger » (sans doute adresser à elle !), Sayu cligna des yeux avant de coller son oreille contre la porte. Elle entendait très nettement les touches du clavier de l’ordinateur de son frère. Tient tient, qu’est-ce que tu fais jeune homme ? L’instinct des Yagami lui disait que ce n’était pas très légal. La jeune fille gloussa et agrippa la poignée avec l’intention d’ouvrir tout doucement la porte. Mais celle-ci refusa de bouger. Hé !!! Non mais oh !!! Voila qui est d’autant plus suspect. Mais Sayu n’avait pas dit son dernier mot. A l’aide de ses épingles à cheveux, elle se débrouilla pour déverrouiller la porte sans faire de bruits. Génial ! Si plus tard, elle ne trouvait pas de travail, elle pourrait toujours faire cambrioleuse ! Pas sûr que son père en soit très contant. Elle entra à pas de loup dans la chambre de Light et s’approcha silencieusement de son frère. Monsieur était tellement concentré qu’il ne l’avait pas entendu. Regardant l’écran de l’ordinateur, Sayu écarquilla les yeux avant de passer ses bras autour des épaules de son frère.

    « Aaaah mais qu’est-ce que tu fais ? Un virus ? Je ne savais pas que tu étais un délinquant Light ! »

    Celui-ci sursauta brusquement et soupira, avant de se reprendre et répondre d’une voix calme.

    « Et c’est toi qui me dit ça ? J’avais verrouillé ma porte, je te signal. Et ce n’est pas ce que tu crois. C’est le type de mon école qui a diffusé des photos compromettantes d’une fille de ma classe. J’ai hacker son compte pour supprimer les photos, et ce virus est la conséquence de ses actes, il le mérite. »

    Décidemment, Light était trop doué pour son bien. Sayu attrapa un tabouret et s’assit à côté de lui, tout sourire.

    « Montre-moi comment tu fais ! »
    « Où est passé ton grand sens de la justice ? »
    « Disons que c’est un mal pour un bien ! »
    « Tout juste, petite sœur »

    Light lui montra donc comment hacker un compte et envoyer un virus sur le site. Bien entendu, Sayu n’avait pas tout assimilé mais avec compris le principal. Elle était d’ailleurs assez étonnée de ne pas avoir été trop perdue dans les explications de Light. Elle est assez fière d’elle la petite Sayu.

    ***

    Depuis ce jour, Sayu avait acheté des tonnes de bouquins sur l’informatique, sans en parler à son frère. Elle avait bien l’intention de devenir un pro de l’informatique et d’en faire la surprise à son frangin. Oui, Light serait fière d’elle ! Progressant tout d’abord par elle-même, ses projets furent mis de côté par les récents événements de Tokyo. Après avoir terminé de lire le journal, Sayu couru dans la chambre de son frère.

    « Light, tu as vu ? Il y a encore une victime ! »
    « Une victime ? J’ai lu Sayu. Mais je n’emploierais pas le terme « victime » pour un criminel qui n’a eu que ce qu’il méritait. C’est une question de justice. »
    « Mais c’est le jugement de Kira, et non celui de la police. »
    « Parfois, la police est inefficace, petite sœur. Je pense que Kira est indispensable pour baisser la criminalité dans le monde »

    Sayu savait que Light n’avait pas forcément tort, depuis l’apparition de cet inconnu dénommé Kira, la criminalité avait baissé. Il arrivait à tuer tous les criminels qui mourraient mystérieusement d’une crise cardiaque. Mais Sayu trouvait inquiétant qu’une personne inconnue puisse avoir une telle emprise sur le monde. Surtout qu’il n’était pas des forces de police, il n’avait donc pas officiellement le droit de faire sa propre justice. Le gouvernement a établi des règles à respecter. Ce qui au final fait de Kira un criminel à son tour. Son avis diffère de lui de Light, mais bon, ce n’est qu’une question de point de vue. Et beaucoup ont le même discours que son père.

    « Mais moi je sais que Papa fait de son mieux dans son travail, et je suis très fière de lui. »
    « Je sais, je ne dis pas le contraire. Simplement, contrairement à Kira, la police ne peut pas avoir la main sur tout. »

    Tu as peut-être raison Light … Mais néanmoins, Sayu désapprouvait ses méthodes. L’affaire Kira était prise très au sérieux par la police. C’est donc naturellement que leur père fut chargé de l’enquête. A ce moment là, la jeune Yagami ne se doutait pas encore du cauchemar dans lequel elle allait tomber.



    Chapitre 2 : Bouleversement et descente aux enfers

    La réputation de Kira continuait de se construire de jours en jours. Sayu ne l’aimait pas particulièrement. Il prenait trop de place dans la société actuelle, et puis bon, il lui privait de son père. L’enquête sur Kira lui prenait tout son temps, si bien qu’il rentrait assez tard, et même étant à la maison, il semblait toujours préoccupé. D’ailleurs, il n’était pas le seul qui changeait de comportement. Sayu regarda à travers la porte entrebâillée de la chambre de son frère. Celui-ci travaillait toujours sur son ordinateur, concentré. Le cadette de la famille était persuadée que Light aidait son père dans cette enquête. Ce qui était plutôt étrange puisqu’il n’était pas contre les idéologies de Kira. Peut-être qu’au final il avait fini par comprendre que ce rôle était réservé à la police, et non à un inconnu.

    Sa désapprobation pour Kira ne faisait qu’augmenter. Monsieur se prenait un peu pour le mettre du monde. Oui d’accord, il libérait la terre de dangereux criminels, il voulait faire régner la justice. Mais avec autant de pouvoir entre les mains, qu’allait-il se passer s’il prenait la grosse tête et qu’il s’en servait au final à mauvais escient ? Et s’il finissait par tuer des innocents ? Quel sort leur serait réservé ?

    Préférant laisser son frère dans son enquête et donc ne pas le déranger, Sayu laissa de côté ses livres d’informatiques afin de se concentrer sur ses études. Elle devait s’en sortir sans l’aide de Light. Ce qui n’était pas gagné. Ah les maths … Tu arrives à comprendre des processus informatiques mais pas les maths ? Qu’est-ce qu’il cloche dans ta tête ma petite Sayu ? C’est certainement un manque de motivation, tu dois avoir une mémoire sélective !

    Les années continuaient de passer sans que Sayu sache tout ce qu’il se passait du côté de son père et son frère.  La jeune fille avait maintenant 19 ans. Light est âgé de 23 ans et il a officiellement rejoint les forces de police, ce qui rend Sayu très fière de lui. Du côté de celle-ci, son avenir n’a pas beaucoup évolué. Elle a réussit ses examens avec des notes moyennes et elle est maintenant dans une université qu’elle a plutôt choisit au pif, ne sachant pas trop quoi faire de sa vie. Cependant, elle a tout de même beaucoup évoluée dans ses compétences informatiques, elle s’est même fait un petit nom dans son université. Certains lui demande de trouver des infos compromettantes sur des membres de leur famille ou autre, ce qui lui permet de se faire un peu d’argent de poche. Finalement, les talents d’enquêteurs sont génétiques !

    Son père et son frère étant toujours dans leurs recherches pour trouver Kira, Sayu menait sa vie un peu à part, de son côté, se contentant d’évoluer à son rythme. Bien sur, elle savait très bien que sa famille serait la pour elle si jamais elle leur demandait. Mais à vrai dire, elle voyait bien qu’ils étaient tous occupés, au point de ne pas avoir remarqué les dons d’informatique de l’adolescence. Ce qui l’arrangeait bien, ainsi elle pouvait échapper aux discours « Fait attention à toi, ne prends de risques, blablabla ». Après tout, eux aussi prennent des risques hein !

    Et elle aussi … Cette fois-ci Sayu s’était retrouvée dans une histoire louche. Elle voulait prouver l’innocence d’un camarade dans une histoire de drogue, étant persuadé que le garçon en question n’était pas un dealer. C’est pourquoi, elle était directement partie enquêter sur place. Armée de son appareil photo, elle pourrait prendre les vrais coupables sur le fait, et montrer les photos à la police. Sayu a fait appel à un contact hackeur sur le net, trouvé par bouche à oreilles, avec qui elle travaillait parfois, sans que les deux connaissent leur véritable identité. D’ailleurs le pseudo de Sayu sur le net est Noriko, qui veut dire « enfant de la loi », en référence à son père. A eux deux, ils avaient réussit à trouver le petit réseau de dealer, et Noriko avait promis à son contact hackeur de lui envoyer la moitié de la récompense. Une chance que le QG soit près à même pas une heure de chez elle. Evidemment, elle ne prévint pas sa famille avait de partir, car jamais Light ou son père ne l’aurait laissé y aller.

    Sayu ne se doutait pas que ce soir là, les dealers n’allaient pas être son seul problème. Prendre les photos ne fut pas une mince affaire, surtout qu’au final, elle se fit prendre. Les semer fut encore plus difficile, mais heureusement pour elle, elle finit par y arriver. Au moins, elle avait les photos ! Bravo Sayu, franchement, tu gères !!! Et la jeune fille en était très fière. Rappelez vous … Elle a toujours dit qu’elle finirait par être à la hauteur de sa famille. Et aujourd’hui, elle venait de le réaliser !

    Mais c’est lorsque tout va bien que le malheur frappe. Sayu n’eu pas l’occasion d’atteindre sa maison et ni le commissariat. Non, dès qu’elle avait sentit une main sur sa bouche et cette forte odeur qui lui faisait perdre pieds, elle comprit. Enlèvement. Elle venait d’être enlevée.

    En se réveillant, c’était la panique totale, le noir complet. Garde ton calme, Sayu, garde ton calme ! Ne montre pas que tu es réveillée. Se sont surement les dealers, ils doivent avoir ton appareil …. Réfléchit pendant qu’ils te croient sans connaissance. Mais les quelques mots qu’elle pu entendre que ses agresseurs n’avaient aucun rapport avec son enquête. Non, c’était toujours la même personne, celle qu’elle détestait temps : Kira ! Décidemment il était bien décidé à lui pourrir la vie jusqu’au bout. Et Light était soupçonné d’être Kira, et l’enlèvement était pour lui tendre un piège. N’importe quoi !! Kira n’est pas Light, il enquête même sur lui pour le démasquer ! Vous croyez sincèrement qu’il se donnerait tout ce mal dans le cas contraire ? Mais Sayu gardait ses commentaires pour elle. Inutile de préciser que ce jour là, elle eu la peur de sa vie. Son cœur battait à toute allure, et plusieurs fois, elle crue qu’un de ses agresseurs allaient la tuer. Ce qui faillit arriver. Mais non, elle était toujours en vie. Grâce à Papa et Light. A vrai dire, Sayu ne se souvenait plus réellement de ce qu’il s’était passé. Elle était dans l’incapacité de réfléchir et de comprendre. La seule chose dont elle avait conscience, c’était cette peur qui lui broyait les entrailles, cette angoisse sans fin qui semblait la tuer. Et au moment de sa libération, elle perdit connaissance.

    A l’hôpital, quelques jours plus tard, la jeune Yagami reprit connaissance. C’est là qu’on lui apprit l’horrible nouvel : son père est mort. Hein ? Ne soyez pas stupide ! Qu’est-ce que vous racontez ? Ce n’est pas drôle, c’est une blague de mauvais goût. Et puis c’est tellement invraisemblable. Comme si papa pouvait mourir …

    « Ne mentez pas … Maman …. Maman regarde moi … Ce n’est pas …. Non ne pleure pas … Ce n’est pas vrai …. Papa est …. Il est au commissariat … Il va arriver … Ce n’est pas …. Ce n’est pas possible …. Ce n’est pas crédible …. Light …. Light ? …. Mais ….. Papa …..PAPAAAA »

    Sayu n’arrivait pas à y croire. C’était un véritable cauchemar. Son père est mort … Elle ressentait un grand vide, comblé par son cœur meurtrit. La famille Yagami était inconsolable. Un grand changement dans cette famille tellement unie. Sayu se demandait même comment elle arriverait à se relever, à vivre sans ce père qu’elle aimait temps. Quelles seraient les conséquences dans sa vie ? Pour le moment elle ne voulait rien, rien d’autre que son père revienne, mais ça c’était impossible. Même son enlèvement lui paraissait futile maintenant. Tout ce qui comptait, c’était son père … qui était absent …

    « Light ? Light ? Pourquoi ? Pourquoi  Papa n’est plus là ? »

    Que répondre à cette adolescente qui venait de perdre son père ?




    Chapitre 3 : Recommencement et décision.

    Suite au décès de son père, Sayu avait tout abandonné, l’informatique, ses enquêtes personnelles, et même l’école. Pour elle, il était impossible de se relever. Comment pourrait-elle avoir une vie épanouie sans son père ? Plus rien n’avait d’importance. Alors elle se laissait vivre, se contentant de petit bouleau, auquel elle ne prenait aucun plaisir.

    Malgré toutes les années qui étaient passées, Sayu n’avait pas réussit à se reconstruire. Et le monde avait bien changé, à l’image de Kira, qui avait prit possession du pouvoir. Vous vous souvenez de ce que disait Sayu au sujet d’un trop grand pouvoir entre les mains d’un inconnu ? Et bien c’était arrivé, ils étaient tous à leur merci. Oui c’est vrai, depuis que Kira était au pouvoir, elle n’avait plus peur, elle se doute que ses agresseurs ne sont plus et qu’elle ne risquait plus de se faire enlever, c’était un point pour lui. Elle le reconnait et l’en remercie. Mais Kira restait tout de même son ennemi numéro 1 dans son cœur. Elle le considérait comme responsable de la mort de son père, c’est pourquoi elle le haïssait de tout son cœur, de toute son âme. Certes ce n’était pas lui qui l’avait tué, mais c’était à cause de cette affaire. Si Kira n’était jamais apparu, son père serait toujours en vie, elle avait pourtant dit que des innocents finiraient par mourir. Mais jamais elle n’aurait pensé que se serait son père.

    Alors, lorsque Light entra dans les forces de Police de Kira, elle réagit violemment. C’était certainement la première fois qu’elle se mettait aussi en colère.

    « Comment tu peux faire ça Light ?! Oui c’est vrai, on est en sécurité, mais Kira est en partie responsable de la mort de Papa !!!! Pourquoi tu les rejoints ?!! Cette police, elle n’est pas à l’image de papa, il ne l’aurait jamais cautionné ! Jamais !!! POURQUOI TU NE PENSES PAS A PAPA ???!!!! »

    Décidemment, Sayu ne comprenait pas. Elle savait que Light avait toujours été d’accord avec les méthodes de Kira, mais … mais maintenant cela devait changer non ? Beaucoup de choses étaient impliqués … La mort de leur père et même lui, qui était soupçonné d’être Kira par la résistance. Pourquoi les rejoindre au lieu de prouver que ce n’est pas lui ? Sayu connaissait son frère, il n’est pas un être mauvais, il n’est pas Kira. Ca, elle en est persuadée.

    Malgré ce désaccord, ça n’empêchait pas les deux de beaucoup s’aimer. Sayu vivait avec sa mère, ne souhaitant pas l’abandonner. Mais elle n’arrivait pas à trouver de raisons pour s’épanouir dans sa vie, alors que tant d’années étaient passées. Après tout, maintenant, elle avait 24 ans.

    Puis un soir, Light vint la voir l’air grave. Il voulait lui parler en privé.

    « Petite sœur …. J’ai eu des informations importantes aujourd’hui. La résistance a décidé de te prendre pour cible … à nouveau. Mais ne t’inquiète pas, j’ai un plan, il ne t’arrivera rien. Je vais t’envoyer ailleurs, où tu seras en sécurité. Un sosie va prendre ta place et se faire passer pour toi. »

    …. Est-ce qu’elle n’aurait jamais la paix ? Est-ce qu’on allait vraiment la harceler pour le restant de ses jours ? Sayu ne posa aucune question à ce sujet, inutile, elle avait bien compris que c’était encore pour atteindre Light, toujours soupçonné d’être Kira. Kira bon sang !! Si un jour elle tombe sur lui, il irait lui dire deux mots tient !! Quant à la résistance, même si techniquement elle était d’accord avec eux, il fallait démasquer Kira, ils n’étaient que des idiots qui non seulement étaient sur une mauvaise piste et en plus pratiquaient des méthodes douteuses. Si un jour elle se remet sur le net, elle se débrouillera pour entrer en contact avec eux et leur apprendre à mieux réfléchir, bandes d’idiots !

    « Mais, ce n’est pas dangereux pour cette femme ? »
    « Ne t’inquiète pas pour ça, elle est formée pour ce genre de missions, elle est de la police. »

    Sayu fut donc envoyée dans un coin reculé de Tokyo, où elle resta cachée. Quelques jours plus tard, la terrible nouvelle fut aux informations : Sayu Yagami, jeune femme de 24 ans, qui s’est fait tuer devant son domicile.

    La jeune femme n’arrivait pas à y croire, non seulement Kira avait sacrifié une innocente (encore une !), mais la résistance n’aurait pas hésité à la tuer. Elle avait …. Elle avait perdue sa tête !!!! La colère de Sayu ne faisait qu’augmenter. Cette guerre ne pouvait plus durer. Il fallait démasquer Kira, qu’on en parle plus. Light lui avait donné une nouvelle identité et une nouvelle vie, aux yeux de tous. Aujourd’hui, elle était Megumi Takeru. Afin qu’on ne la reconnaisse pas, Megumi avait tient ses cheveux en rouges, changé sa coupe et elle portait également des lentilles vertes. Officiellement, elle savourait sa nouvelle vie, officieusement, elle avait rouvert son ordinateur et Noriko était de retour. Elle trouverait l’identité de Kira coute que coute, même si pour cela elle devait collaborer avec la résistance. Le tout était de cacher son identité. Dans quelle histoire allait-elle s’embarquer ?


    Chapitre 4 : Une bouleversante évolution.

    Petit à petit, le nom de Noriko a sévit sur le net. Sayu c'est fait sa petite renommée sous ce pseudonyme et a réussi à entrer en contact avec Cheshire, qu'elle reconnue bien vite comme celui qui lui avait autrefois apprit quelques petits trucs en informatique. C'est en discutant avec lui qu'elle prit conscience de qui est vraiment son frère.

    Alors Sayu prit la fuite après avoir dit à son frère ce qu'elle pense de lui. Se rendant rapidement compte qu'elle n'a nul endroit où aller … Elle se dit que rien ne pouvait être pire pour elle. Jusqu'à qu'elle comprenne que Light l'a fait recherché. Dans un petit café, elle entre vite en contact avec Matt, via ordinateur, qui lui donne un lieu de rendez vous. Il ne pouvait pas venir en personne, mais quelqu'un allait prendre temporairement soin d'elle. C'est ainsi qu'elle fait la rencontre de Billie.

    Billie … Billie cette jeune femme à l'histoire dramatique. Mari et enfants tués par son frère, par l’intermédiaire de Kira. Light. Sayu peut constater l'ampleur de la monstruosité de son frère. Elle vit rapidement en Billie une grande sœur, qui se montra montra protectrice et généreuse avec elle. Après une brève mais intense rencontre avec Beyond Birthday, le fameux frère de Billie, Sayu qui a bien cru mourir, c'était dit que plus jamais elle ne croiserait son chemin.

    Quelle fut donc sa surprise lorsque quelques semaines plus tard, BB lui envoya un mail sous un faux nom, pour lui proposer une alliance. Elle ne mit pas longtemps à comprendre qui se cachait derrière le pseudonyme mais il faut bien l'avouer … L'idée de faire tomber Kira est alléchante. Elle croyait en la sincérité de BB qui souhaitait se venger du sale coup que lui a joué Light. Quant à Sayu, malgré l'implication de Mello, c'est son frère qu'elle considère comme responsable de la mort de leur père.

    Si la requête était sur le point d'aboutir à une réponse favorable, Sayu décida d'en parler à Matt. Le nom de BB ne lui était bien connu et il lui interdit formellement de rester en contact avec lui. BB n'est pas celui qu'elle croit. Bien trop dangereux. Matt accepta de la rencontrer, dans un vieil hangar à l'abri des regards. Sayu savait qu'elle n'avait pas le droit à l'erreur, Matt prenait des gros risques en se déplaçant. Mais cette date correspondait également à l'anniversaire de la mort de son père. C'est ainsi qu'elle se recueillit sur sa tombe ….. Et au moment de partir, elle tomba sur Light. Ce dernier tente de la persuader qu'il n'est pas Kira, mais Sayu est bien obstinée à croire le contraire. Si elle pense à fuir, pour aller à son rendez vous avec Matt, elle ne peut pas prendre le risque qu'il la suive. Cheshire étant la seule personne en qui elle a réellement confiance, peut-être qu'elle se repose un peu trop sur lui, mais dans tous les cas, il est hors de question de le mettre en danger. Dans une ambiance macabre, Sayu tire sur Light avant de prendre la fuite.

    La rencontre avec Matt est brève mais réconfortante. Le voir en chaire et en os rend son soutien plus réelle et la pousse à croire qu'elle ne devient pas folle.

    Par la suite, Sayu continue d'évoluer au sein de la résistance et gagne la confiance de Matt. Si ce dernier fait en sorte que Mello et elle ne se rencontrent pas, cela ne l'empêche pas de nommer Sayu modératrice du forum des hackeurs. Bientôt, elle fait la rencontre de Dafne, une autre modo du site, qui est elle aussi obligée de rester temporairement chez Billie.

    Le calme n'est que de courte durée. Un psychopathe annonce avoir placé une bombe, sur scène lors d'un concert. La police ne tarde pas à aller sur les lieux, tout comme certains membres de le résistance. Suivant les indices laissés par Crazy Snake, Sayu se rend dans l'immeuble où elle pense trouver la bombe. Mais comme beaucoup, elle est arrivée trop tard. La bombe a explosée.


    ***

    Marquée par son échec, Sayu a quitté le Japon. Elle c'est installé dans un petit village non loin de Londres où elle vécu pendant deux ans. Menant une vie simple et sereine. En fait non. Parano, elle a déjà braqué son arme sur son petit ami, qui l'a effrayé en venant à l'improviste. Restant sous le nom de Megumi Takeru, elle essaye de ne pas attirer les regards. Sayu se contente de donner des cours d'informatiques.

    Pourtant elle le sait, un jour où l'autre, elle reviendra dans le feu de l'action.



    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

     
    Susu / Captain Bae

    Votre âge :
    (question optionnelle)  
     
    26 ans

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

     
    Ancienne membre, avec le même perso

    Quelque chose à ajouter ?

     
    Me revoila o/

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 112
Age : 15
Localisation : Coincé sous mes jouets º^º
Dim 8 Jan - 8:37
SAYUUUUUUUUUUUUUUU !

(Re)bienvenue, miss ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Mello
Enfoiré
avatar
Messages : 320
Age : 25
Localisation : Dans ton...
Dim 8 Jan - 11:56
Rebienvenue ma Susu <3

Tu me dis quand c'est OK pour ta fiche. Si c'est possible, je te demanderai juste d'envoyer un pitit MP à Matt avec votre relation et tout pour lui expliquer. :D

Near, comme tu es smexy avec ce pullover !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 8 Jan - 14:27
Re-bienvenue la belle !
Contrairement à nos persos, on ne s'est jamais croisés mais je suis quand même content de te voir ici :3 !
Faudra qu'on discute lien comme dit Mello <3

PS: Super cool cette fiche :D Le caractère de la miss détonne x)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sayu Yagami
Sarah Connor
avatar
Messages : 83
Dim 8 Jan - 16:19
Hey !

Merci à tous ! C'est un plaisir de revenir, Mello ♥

Et Near, qu'est-ce que c'est que ce changement de look ??? Tu fréquentes trop Mello --->

Pour finir, merci Matt ! Je finis tout ça et je t'envoi un MP, dans la soirée ou demain ! Je me dépêche !

EDIT : Fiche terminée :D
Revenir en haut Aller en bas
Billie Brave
Sixième sens
avatar
Messages : 335
Age : 23
Dim 8 Jan - 17:15
[ Je précise que c'est Billie ;) ]

MA SUSU !!!!!! HIIII tu es de retour !!!!

*Sert fort Sayu <3 *
Revenir en haut Aller en bas
Mello
Enfoiré
avatar
Messages : 320
Age : 25
Localisation : Dans ton...
Dim 8 Jan - 17:24
<3

C'est avec joie que je te valide, tu connais le chemin des rp, amuse-toi bien ! :p


<3 <3 <3 <3 <3 <3 <3



Revenir en haut Aller en bas
Sayu Yagami
Sarah Connor
avatar
Messages : 83
Lun 9 Jan - 8:13
Merci ma Billie <3 Bien entendu que je ne t'ai pas oublié ! J'ai même parlé de toi dans la mise à jour de ma présentation ! Normal o/

Merci pour la validation Mello ! Je vais de ce pas harceler Matt 8D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 255
Age : 24
Localisation : Il n'y a qu'à demander ^^
Lun 9 Jan - 20:22
Huhu rebienvenue :D
(#Yu)
Revenir en haut Aller en bas
Sayu Yagami
Sarah Connor
avatar
Messages : 83
Lun 5 Juin - 15:18
De retour au Japon ...

A Londres, Sayu a fait ses preuves. Megumi Takeru qui a falsifié les dossiers du gouvernement pour blanchir son nom, est entrée dans une agence de détective privée. Finalement, le patron l'a bien formé.
A la nomination du premier ministre, comme beaucoup, Sayu est retournée au Japon. Reprenant son travail sous les ordres de Matt, retrouvant également son poste sur le forum des hackeurs, ce n'est pas tout pour Sayu. Elle a ouvert son cabinet de détective privée, suivant le pas de Mello. L'Athena Investigation, bureau de Megumi Takeru ouvre ses portes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Prélude à la nouvelle ère :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: