Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Une après midi dans Londres... [Pv Mysha]

 :: Le Monde - Zone RP :: Le Monde :: Europe :: Londres - Zone RP :: City Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 20 Déc - 15:55
Tout avait bien commencé. Shina était correctement installée dans sa chambre, elle avait fini de tout ranger et de tout trier comme on le lui avait appris.
On ne dirait pas en voyant une prépubertaire ainsi qu'elle avait déjà un esprit aussi rangé et résigné que celui d'une adulte. On a choisi son école, ses études, la future carrière sera surement pistonnée grâce à son papa qui fait des affaires un peu partout dans l'hémisphère nord. Tout est déjà tracé minutieusement à la latte sur un papier uniformément blanc d'objections.

Il manquait à cet espace de vie une légère touche de couleur. C'est très joli tout ces meubles assortis dans une pièce blanche et cette moquette grise mais elle devait trouver de quoi se sentir bien chez elle. Pas qu'elle est mal ou quoi que ce soit. Elle voulait juste que ça ressemble un petit peu plus à sa maison, en France.
Shina se coucha dans son lit pour réfléchir un instant. Pas question d'acheter les traditionnels posters de Londres ou encore de groupes de musique qu'elle ne connaît pas... Mais que faire? Elle avait juste une petite photo de sa petite famille, des crayons de couleur et des feuilles blanches. Shina a malheureusement hérité de aucun talent artistique de sa maman. Peut-être devrait-elle lui demander de lui envoyer une peinture?

Elle roule sur le côté. Il doit bien y avoir quelque chose à faire un samedi. Tout les magasins doivent ouvrir grand leurs portes pour accueillir un maximum de clients. Même si elle n'apprécie pas spécialement faire les magasins, elle aime bien flâner à regarder les idées originales de certaines boutiques sans jamais rien acheter.
Elle se décida donc à quitter la maison pour la journée et à se mettre en route pour un magasin de décoration quelconque... qui sait? Peut-être qu'elle trouvera sa touche de couleur au hasard des rues?

Shina s’emmitoufla dans un pull en laine et un manteau un peu trop grand avant de préparer son sac à dos avec le strict nécessaire: le portefeuille, les quatre plans qu'on lui a confié (la ville sous deux coutures, les divertissements et l'underground) le téléphone, un bic et un bloc notes. Elle n'avait jamais eu de téléphone mais son cousin avait insisté pour qu'elle soit toujours joignable. Ce n'est qu'un vieux téléphone qui est loin de la mode actuelle, il ne connait même pas le tactile... et pourtant Shina le conserve comme un bijou.

Une fois la porte verrouillée, elle inspira un grand coup avant de dévaler les escaliers et de se préparer mentalement à ce qui l'attendait: le métro.

La station la plus proche n'était qu'à trois minutes à pied de l'entrée de l'immeuble. Une chance pour pouvoir aller à l'école en semaine. Direction le centre ville. Ce n'est que le matin mais déjà les wagons sont pleins. Tout le monde veut sortir le samedi, pensait-elle.

Après une demi-heure de tassement à répétitions, elle sortit enfin d'une station de métro... à laquelle elle ne pensait pas arriver.

-Allons... c'est quoi cette rue?

Elle s'arrêta et ouvrit son sac pour chercher une des deux cartes de la ville. C'est à ce moment qu'une personne, les yeux rivés sur son smartphone, la percuta et fit tomber au sol le contenu entier de son sac.
Shina s'accroupi de suite pour ramasser ses affaires qui se font déjà marcher dessus par la foule.

-Oh non! Oh non!
-Hé! Tu ne vois pas que tu gênes à t'arrêter comme ça! Déjà que c'est quelque chose d'éviter ceux qui courent, alors si on devait prévoir ceux qui s'arrêtent n'importe comment!

Le temps que le monsieur se plaigne, Shina avait déjà tout fourré dans son sac, sans prendre le temps de ranger chaque objet dans la pochette adéquate. Cela risque de la frustrer jusqu'à ce qu'il soit en ordre.

-Dé...désolée...

Elle referma le sac et se releva sans regarder l'individu.

-Et tu pourrais au moins me regarder quand tu t'excuses!

Shina leva les yeux vers ce qui semblait être un homme d'affaires pressé et énervé.

-Je... m'excuse...


Elle comprit ce que sa mère voulait dire quand on lui a dit que ce ne sera pas facile tout les jours en Angleterre. Les gens semblent tellement amers...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 23 Déc - 0:13
La météo s’était encore une fois trompée.
Hors de l’agence, le ciel était radieux, le soleil titillait la jeune femme. Qui comptait bien en profiter d’ailleurs, n’ayant qu’une matinée de boulot. Après tout, une ballade à l’air libre serait bien méritée, après la semaine que lui a fait passer Clarke. Et vas-y que je te refile des dossiers à monter, les clients qui ont perdu leur chat, que t’es pas assez rapide, que tu sers à rien… A croire qu’il était en manque d’un truc, allez savoir quoi. Mais malgré tout la secrétaire s’était tenue tranquille, face à ses pétages de plombs. C’était la première fois qu’il lui faisait ça. La dernière aussi, du moins elle l’espérait.

Peu avant midi, Mysha rangea ses derniers papiers, chopa rapidement sa veste et ferma l’agence. Jamais elle ne s’était imaginé le travail de cette manière. Tout ce qu’elle faisait lui semblait étrange, peut-être parce qu’il s’agissait d’une agence de détective. Pourtant, elle aimait bien ça. Elle s’imaginait tout simplement que c’était une vie normale au boulot. La jeune fille s’y était vite adaptée, sans trop se poser de questions. Tous les jours elle empruntait le même chemin sans même plus réfléchir. Ses pieds la guidaient par instinct devant la station de métro la plus proche pour son quartier préféré, Camden Town.
Sauf qu’on est samedi. Et que samedi, la moitié des transports disparaissent. Le prochain métro était dans une trentaine de minutes. Mysha poussa un long soupir, face à ce temps qui allait partir en fumée. Elle regarda vaguement derrière elle, cherchant quelque chose pour faire passer cette demi-heure. Rien. Pas comme si c’était étonnant, y’a que des sièges d’entreprises dans ce quartier.
Finalement, elle décida de poser ses fesses sur un de ces murs complètement tagués, bordant les lignes de métro.
Le nez sur son portable, survolant la rue de sa hauteur, elle consultait tranquillement ses messages. Jusqu’à ce qu’un petit cri attira inévitablement son attention.

-Oh non ! Oh non !

Une jeune fille venait de se faire percuter sous ses pieds. Un accident banal, sans grand intérêt.  Il ne vînt même pas à son esprit d’aller l’aider, non. Elle était trop bien en haut pour ça. Sauf que le respect s’envola quand un homme d’affaire ouvra sa grande gueule, au plus grand désespoir de Mysha.
On en croise tous les jours des pires.
Comment vous dire que sa remarque déplacée révoltait quelque peu la londonienne. Elle croyait revoir la prétention de ses parents à travers ses paroles, qui l'avait poussée à fuir. Décidément, c'était plus fort qu'elle, il fallait pousser un coup de gueule. Obligé.

« Hé toi là, on ne t’a jamais appris à regarder devant toi quand tu marches ? C’est toi qui l’as percuté, c’est à toi de t’excuser ! Bordel ! »

L’homme allait encore l’ouvrir quand il décida de partir. Tant mieux, elle aurait sûrement fini par l’insulter de tous les noms. Un « Imbécile… » lui échappa tout de même, pendant qu’elle l’incendiait du regard.
Une fois loin des yeux, la jeune femme sauta de son mur -sans se tordre de cheville cette fois-, pour l’aider à ramasser ses affaires.
Parmi elles, la Londonienne tenait des cartes de la ville entre ses mains. Oui, elle se permettait de jeter un petit coup d’œil sur ses papiers jonchant le sol. Ce n’est certes pas très poli, mais il est absolument impossible de ne pas le faire, ne serait-ce qu’un peu.

« Tu n’es pas d’ici ? » Demanda-t-elle en souriant. La pauvre, elle devait être bouleversée parce l’arrogance du monsieur. « T’inquiètes pas, ils ne sont pas tous comme lui. Heureusement d’ailleurs. »
Une fois l’intérieur de  son sac remis en place, Mysha s’apprêta à partir. Cela lui avait fait passer ses 30 minutes tiens. Mais la jeune fille avait encore l’air perdue.
Tant pis pour son train, elle n’avait rien de particulier à faire  de toute façon.

« Si tu as besoin je peux peut-être t’aider, je connais bien la ville ».
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» [Terminé] Tranquille dans un parc de Londres, enfin presque... || Soo-Hee K. & Lily P.
» Après-midi de détente [PV Cherise]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Le Monde - Zone RP :: Le Monde :: Europe :: Londres - Zone RP :: City-
Sauter vers: