Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aaron Kayne
Lucky Luke
avatar
Messages : 42
Age : 19
Lun 9 Nov - 22:43


 
    Fiche de présentation



Informations Générales


     
    Véritables noms et prénoms :

         
    Aaron Kayne

     
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :

         
    Aucun, pour l'instant

     
    Age :

         
    26

     
    Convictions politiques :
    (dites ici où vous voudriez placer votre personnage, quelles sont ses convictions)  
         
    Neutre/div>
     
    Rôle :

         
    Chômeur, bien qu'il accepte de faire toute sorte de travaux tant que ça paye


Descriptions


    Physique :
    (7 lignes minimum)
     
    Aaron... Parlons de son corps, voulez-vous ? Disons qu'il est un citoyen plus ordinaire, il ne se fait pas grandement remarquer avec son physique banal. Il mesure environ dans le un mètre soixante-dix, soixante-quinze, dans la moyenne, on dirait. Sa silhouette est fine et bien charpentée, une légère musculature pour soixante-cinq kilos, lui permettant d'être leste et agile en cas de course-poursuite. Ses pas sont grands et rapides, n'aimant pas perdre son temps, ayant de longues jambes. Son corps est fait pour courir longtemps, normal, avec les choses qu'il peut et avait du faire pour se nourrir, lui et ses petits.

    De lui émaner, selon les autres, une aura particulière, froide et ferme, ayant une teinte de douceur en même temps, avec son visage qui garde la même expression, un calme apparent et constant. Ou généralement, il adopte une expression sévère quand il y a ses enfants aux alentours, lui donnant l'allure d'un personnage qui ne sait pas faire preuve de bonté ni de gentillesse. Un air de délinquant, en quelque sorte.

    Une chevelure aussi noire que l'encre orne sa tête, lisse comme la soie, assez longs pour atteindre son cou et son visage a des traits fins, qui n'exprime quasiment rien en dehors que de la sévérité envers ses enfants. Pas même un sourire est apparaît sur son visage depuis longtemps. Ses yeux bleus et glacials ne l'aident pas vraiment non plus, lui donnant un certain air intimidant.

    Parlons vêtement, maintenant. Il n'est pas fan de grosse marque et préfère porter des vêtements légers et souples, ayant une légère préférence pour les survêtements. Il s'habille souvent en noir, n'aimant pas trop les couleurs criardes et vives. Un bandana bleu est orné autour de son cou, bandana ayant appartenu a quelqu'un qu'il avait aimé, auparavant.

    Autour de son annulaire se trouve, habituellement, une bague en argent et une inscription finement écrite, disant 'Mon cœur t'appartiendra toujours'. Une relique du passé qu'il préfère parfois oublier, vu la douleur qu'un simple petit objet comme une bague peut lui infliger...

    Caractère :
    (7 lignes minimum)
     
    En toute vérité, il vous le dira, Aaron n'est pas un enfant de chœur et ne l'a jamais nier. Il est franc et dur dans ses propos, voire même a la limite vulgaire quand il veut dire une vérité, il s'en fout s'il vous fait mal verbalement ou non. Selon lui, vaut mieux une vérité dure et pure qu'un mensonge bien doux et sucré. Un mal pour un bien, en quelque sorte.

    Il n'est pas le plus facile des hommes puisqu'il n'a pas tendance à montrer d'émotion sur son éternel poker face, bien que des sourires peuvent y apparaître... Rarement, en tout cas. Néanmoins, malgré sa vulgarité, il sait se montrer 'poli' si vous ne lui faite pas chier. Ou que vous ne touchez pas à ses enfants.

    D'ailleurs, ses enfants, Aaron les aiment profondément dans son cœur, même s'il se montre sévère avec eux. Il n'est pas le plus tendre des pères que beaucoup d'enfants puissent avoir, mais il sait faire preuve de gentillesse. Les mots des autres ne le blessent pas si facilement, mais, ses enfants, eux, peuvent blesser leur pauvre père facilement, prouvant qu'il n'est pas si insensible que ça.

    Il accepte souvent n'importe quel type de travail, que ce soit éboueur, serveur, cuisinier, etc, puisqu'il veut donner à ses enfants un toit et de la nourriture sur la table. Il accepte même de rares fois des boulots liées à la criminalité comme des vols ou du racket. La nature des travaux qu'on lui demande de faire, peu le lui importe, tant qu'il fait vivre ses enfants. Mieux vaut qu'il souffre que ses enfants. Aaron en a fait la promesse, a sa femme, qu'il s'occupera bien de ses enfants... Même si les débuts étaient difficiles. Il leur donne souvent des responsabilités comme faire la vaisselle, faire leur lit, l'aider à nettoyer des pièces, ce genre de trucs là.

    Bref, un père qui veut que du bien de ses enfants.

    Il déteste les grands bruits (pas ceux de la ville, il s'en est habitué) comme des ados qui font la fête avec la musique battant son plein ou les personnes qui parlent trop forts. Aaron a grand horreur des chats, il en est allergique et les déteste.

    Il est majoritairement calme, bien que, comme citée plus haut, il peut facilement être irrité s'il entend des grands bruits qui peuvent gâcher son sommeil ou un moment de paix.

    Particularités ?

     
    Allergie aux chats, sait se battre et déteste les grands bruits.


Histoire

    ( Le temps de votre histoire importe peu. Ce qui importe, c'est que vous respectiez les règles et la syntaxe du français... 15 lignes minimum, mais plus serait grandement apprécié.  )
     
    L'histoire débuta une nuit de 25 décembre, au Canada, dans un quartier mal famée d'une quelconque ville. Des cris émanèrent d'une chambre d'un appartement miteux et a l'apparence pitoyable, pauvre et quasiment vide, excepté le fait qu'il y avait des déchets un peu partout. Bouteilles de bière, vieilles boites de pizza vide, ce genre de chose quoi. Une femme soufflait et grognait de douleur, criait même alors qu'elle mettait bas sur le plancher même de la cuisine, cuisine qui était tout sale aussi que la plupart de l'appartement. Elle soufflait souvent des injures et poussait de plus en plus fort, les injures concernant son bon a rien de mari qui était surement (encore) au bar du coin, en train de se saouler la gueule.

    Avec une dernière poussée, le femme cria a plein poumon pour que les pleurs d'un nouveau-né se fassent entendre dans l'appartement ensuite, tout aussi bruyant que le cri de la femme. Elle souffla pendant un moment, grognant légèrement avant de prendre un couteau qu'elle nettoya au préalable et coupa le cordon ombilical, soigneusement. La femme se précipita vers la chambre et prit une couverture avant de revenir sur ses pas, prenant le bébé dans ses bras et l'enveloppa de la chaude et douce couverture.

    -Ton nom... Ton nom... Tu t'appelleras Aaron, dit-elle avec un soupir, fatigué. Aaron Kayne.

    Les mois passèrent ensuite, le bébé grandissait peu à peu... Mais pas dans une famille si aimante que ca. En effet, le père, en gros buveur qu'il était, non seulement, il gaspillait une bonne partie des allocations sur la bière, mais il se montrait violent envers sa 'femme', voire même la frapper. Le bébé, lui, vivait dans un endroit aux conditions difficiles, en plus d'un quartier mal famé, même si des voisins aidaient souvent la famille pour s'occuper du petit Aaron.

    Quand il eut 9 ans, son père, un homme de grande taille a la chevelure noire et des yeux verts feuilles dure, décida enfin à lui apprendre à se battre pour mieux survivre dans ce quartier défavorisé.

    -Allez mon garçon, frappe plus fort! Je ne veux pas de tapette dans ma famille, est-ce que t'en est une !?!

    Il l'injuriait souvent, voulait le rendre insensible et quand il ne réussissait pas les exercices qu'on lui demandait de faire, il le battait sévèrement. Néanmoins, à de rares occasions, le père savait se montrer tendre. De rare fois. Concernant l'école du quartier, Aaron s'y battait souvent avec les grosses brutes de sa classe, passant plus de temps a lutter qu'à apprendre et par de nombreuses fois, il fut envoyé au bureau du proviseur. L'éducation, pour lui, a son âge, était inutile et pensait que cela n'allait pas l'aider à survivre. Étrangement, quand Aaron voulait se mettre au travail à l'école, ce qui était rare, il avait souvent des résultats environnants dans les 80 %, bien plus hauts que la moyenne de plusieurs classes de son école.

    À ses 13 ans, il abandonnait l'école et continuait de s'entraîner avec son père, qui était devenue plus dure et plus violent avec le temps, la boisson n'arrangeant en rien la situation. Il éprouvait de la haine et de la colère envers son géniteur, bien qu'il eût un certain respect envers lui puisqu'il lui apprenait à se battre et comment réagir dans certaines situations, le rendant 'insensible', voire même, froid envers tous les autres. Pour sa mère, il l'aimait plutôt bien, même s'il méprisait sa lâcheté quand elle ne répliquait pas lorsque le père la battait ou qu'il battait Aaron. Mais, dans l'ignorance, dehors, 'l'empire' de Kira s'étendait et ce nom devint de plus en plus murmuré partout au Canada.

    Ses anniversaires, il ne les fêtait même pas. C'était une perte de temps et d'argent, se passant de cadeaux. De toute façon, ça n'aurait servi a rien, car son père engloutissait souvent les allocations dans la boisson. Pour ce qui avait dans le frigo, c'était déjà assez incroyable qu'il y avait de quoi manger, même une pomme donc, Aaron volait souvent dans les magasins. Il pouvait voler le goûter de ses camarades, oui, mais il ne préférait pas, s'estimant que ce n'est pas parce qu'il est fort qu'il peut voler les faibles. Il ne les défendait pas non plus, ce n'était point un Robin des bois modernes, ni un justicier. Pour devenir fort, il faut souffrir et accepter la souffrance tel qu'il est. Et pour cela, beaucoup l'insultaient pour ne pas les aider, prétextant qu'il n'était pas mieux que les grosses brutes, a ne rien faire.

                                Je ne suis pas meilleur qu'eux
                          Mais ils ne sont pas meilleur que moi...
    Tout ce dont je souhaite, c'est que les faibles sont deviennent forts
    comme moi


    Tel sont les mots d'Aaron, dans sa jeunesse

    À ses 14 ans, 'l'empire' de Kira s'étendit jusqu'en Amérique du Nord et bientôt, beaucoup de gens dans les rues acclamait Kira pour être le Purgatoire de ce monde qui s'occupait de tuer les criminels qui le méritaient. Pour Aaron, il considérait cela méprisable de tuer un être humain. Il n'y avait jamais de bonnes raisons de tuer, aucun n'avait le droit de prendre la vie d'un autre, car cela n'égalisait qu'à être aussi maléfique qu'eux.

    Lors de ses 17 ans, tout changea un jour de janvier lors du vol d'un magasin général. Il avait emporté avec lui un pistolet qu'il avait acheté a un vendeur douteux dans une ruelle, quelques jours auparavant, avec l'argent qu'il avait récolté en faisant de petits travaux par-ci, par-là. Le plan était simple. Entrer, menacer le vendeur, prendre l'argent et s'enfuir. Tout allait bien
    jusqu’à ce qu'il vit une jeune fille du même âge que lui, tenant elle aussi une arme a feu, qu'elle allait pointer au caissier. Elle était habillée d'un simple pantalon noir avec un sweat-shirt gris, des lunettes et une tuque a la tête tandis qu'Aaron portait un masque de squelette et habiller en noire.

    -Non mais tu fous quoi, là !? C'est mon hold-up, dégage ! Criait-il envers la femme, bien qu'il eût toujours son pistolet pointé sur le vendeur

    -N'importe quoi, c'est toi qui dégages ! Répliquait-elle d'une voix forte, sa main légèrement tremblante ?

    Pendant un long moment, ils se disputaient jusqu’à ce qu'ils se mirent d'accord pour partager, à contrecœur, le petit pactole et quittèrent rapido presto le magasin pour aller se cacher un peu plus loin, dans une maison abandonné. Ils s'assirent et chacun prit leur part respectif avant que la fille lui demande :

    -Hey... On ne s'est pas présenté. C'quoi ton nom ?

    -Aaron. Aaron Kayne. Et toi ?

    Elle restait silencieuse avant de prononcer d'une voix basse un simple 'Annie'. L'adolescent hochait la tête, n'ayant répondu que par politesse. Ce qu'il ne savait pas, par contre, c'est que lui et elle allait devenir très proche. Au début, ils ne se rencontraient que pour voler à deux des magasins, mais, au fil du temps, ils apprirent à se connaître, à se supporter et enfin, pour devenir ami. Le premier ami d'Aaron. Et, avec le temps, des sentiments se développèrent rapidement, alors qu'il n'était même pas doué dans ce domaine-là. Aaron était d'une timidité extrême quand il venait dans le domaine de l'amour, a son âge, n'ayant jamais eu d'intérêt pour la gente féminine ou masculin avant.

    Ses sentiments se gonflèrent encore plus lorsqu'il reçut de sa part un bandana bleu qu'il portait autour de son cou, n'ayant jamais reçu de cadeau avant et prétextant que c'était pour le 'remercier' pour les précédents coups qu'ils avaient faits avant. Aaron lui avoua un jour ses sentiments et Annie, qui en était ravie, avouait qu'elle avait les mêmes sentiments aussi. Le jour même, avec de l'argent qu'il avait conservé en secret loin de son père, il se payait deux bagues en argent avec comme inscription 'Mon cœur t'appartiendra toujours'. Et, quelques jours plus tard encore... Elle lui annonçait une grande nouvelle.

    -Je suis enceinte, dit-elle, les deux mains sur son ventre.

    Sur le coup, Aaron était paniqué et désespéré, ayant même eu la tentation de fuir Annie par plusieurs fois. Mais, par pure sens de devoir et d'amour, il restait donc auprès d'elle pendant 9 longs mois, ayant trouvé un appartement a eux d'eux, qui n'était pas aussi fabuleux que l'appartement de ses parents. Il gardait secret le fait qu'il avait une copine à ses parents, prétextant qu'il déménageait au loin d'eux, car il en avait marre de ses parents, ce qui était en partie vraie.

    Il ne savait rien d'Annie, de son passé en tout cas. Tout ce qu'il savait, c'est son nom, son âge, ses goûts et sa personnalité. La vérité derrière elle était qu'elle venait d'un des laboratoires de Kira, possédant des yeux de Shinigami après avoir été enlevée pour être un cobaye parmi tant d'autres. Elle mit au monde deux enfants, un garçon et une fille. Le garçon était nommé Rykker tandis que la fille, elle, était nommée Elyana.

    Quelques semaines plus tard, Annie disparut, laissant à Aaron qu'une simple note disant qu'elle était désolée et qu'elle s'était enfuie, le laissant tout seul avec ses deux enfants. Le même jour, aux nouvelles, il y eut un attentat à la bombe à une église vénérant Kira, faisant de nombreuse victime et blessé. Et Aaron avait des doutes quant à l'identité de celui qui a fait sauter cette bombe.

    Il était en colère, se sentait trahis et abandonné, commençant à haïr Annie pour l'avoir abandonné, lui et les enfants. Aaron alla habiter à Londres avec eux après avoir économisé encore plus d'argent, emmenant ses enfants avec lui, voyant déjà que des Pros-Kira avaient envahis beaucoup de ville aux Canada. Il espérait qu'a Londres, c'était autre chose... Mais à son plus grand regret, ce n'était pas le cas, c'était aussi rempli de Pro-Kiras. Il trouvait encore un autre appartement, légèrement mieux que les anciens où il avait habité, mais toujours miteux.

    -Arrêtez de pleurer, bande de monstres ! J'aurais dû vous abandonner là-bas et je vivrais une vie plus tranquille sans vous deux ! Avait-il hurlé contre eux lorsque ses enfants avaient six ans, sur un coup de colère après de longues heures de travaux qui épuisait son esprit et son corps

    Non, il ne les détestait pas. Sa colère, il la dirigeait contre eux, inconsciemment, colère causer par Annie et par ses longues heures de travailles. Aaron était toujours traumatisé et portait encore les cicatrices du départ brusque et sans avertissements d'Annie.

    -Je te déteste ! Hurlait Elyana et Rykker d'une même voix, les larmes aux yeux tandis qu'ils s'enfuyaient dans leur chambre.

    Le père grognait des injures envers eux, toujours en colère sur le moment avant de se diriger, lui aussi, ironiquement, vers un bar a quelque coin de rue de son appart, qui vivait heureusement dans un quartier plutôt stable et équilibré, si on oubliait les illuminés et fanatique Pro-Kira qui marche dans les rues.

    Cependant, en rentrant dans son appartement après avoir bu, il vit que deux personnes en costumes se tenaient dans son salon, ses enfants se faisaient tout petit sur un sofa.

    -Monsieur Kayne? Ici les services sociaux,

                                                  2 ans plus tard...

    Que restait-il d'Aaron ? Un homme rempli de colère et de haine. Un homme triste. Un homme pathétique. Les services sociaux, jugeant qu'Aaron était inapte à s'occuper de ses enfants dues aux mauvaises conditions de vie dans lesquelles ils semblaient vivre et le fait qu'il était rentré chez lui saoul ne l'ayant pas aidé dans sa cause, leur avait retirer ses enfants pour les placer dans une autre famille.

    Il se haïssait et était en colère contre lui même car il avait échouer en tant que père.

    Il plongea dans une profonde dépression pendant un long moment avant qu'ils ne se reprennent en main. Maintenant, il travaille et essaie de gagner sa vie du mieux qu'il peut, n'hésitant pas à arrondir ses fins de mois avec d'autres ' travaux supplémentaire' s'il sent que l'argent va manquer.

    Il espère toujours récupérer ses enfants un jour. Il veut revoir ses petits anges chéris, ses trésors, ses soleils de sa vie.



    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

     
    Le nom est Christopher mais appelez moi crevette uwu

    Votre âge :
    (question optionnelle)  
     
    17

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

     
    Par un heureux hasard

    Quelque chose à ajouter ?

     
    Je peut mettre un certains temps pour écrire, désolé a mes futurs partenaires RP ;w;

Revenir en haut Aller en bas
Beyond Birthday
Mort et enterré
avatar
Messages : 342
Age : 26
Localisation : Somewhere over the rainbows!
Jeu 12 Nov - 18:39
Bienvenue à toi !

Quelques petites remarques et modifications pour ta fiche.
Est-ce forcé que ton personnage soit père et ait déjà des enfants, malgré un âge très jeune ? 14 ans, ça me semble très très tôt, encore plus pour la mère, et ça me surprend d'autant plus que la protection de l'enfance n'ait pas fourré son nez là-dedans.
Si c'est pour ajouter du pathos au personnage, ne t'en fais pas, ce qui lui arrive avec son père est assez dramatique, et tu auras l'occasion de traiter des conséquences de son enfance via son caractère dans les rps que tu feras.

Désolée, du coup, je vais te demander de revoir un peu tout ça, ça va faire du boulot, j'en suis consciente.

C'est pour cela aussi que je vais te demander d'écrire une fiche plus synthétique. Merci ! :)

Mel' (ou un de ses double comptes (mort))




    Red...like strawberry jam

Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kayne
Lucky Luke
avatar
Messages : 42
Age : 19
Jeu 12 Nov - 22:44
15 ans* Et oui, j'insiste sur ce point la, il avait agi par amour quand il avait conçu ses enfants et n'avait pas réfléchi sur le moment, c'est qu'il emprunte en quelque sorte le même chemin que son père, sauf qu'a l'instar de son géniteur, il aime ses enfants, bien que son père avait de rare moments doux. Mais si vous insistez toujours, je veillerais a changer cela ^^'

Et qui plus est, comme marqué en haut, sa relation était secrète, ses parents ne le savaient guère, c'est pour ça qu'ils gardent l'enfant.

Que voulez-vous dire par synthétique? Corrigé d'une meilleur façon?
Revenir en haut Aller en bas
Mello
Enfoiré
avatar
Messages : 439
Age : 26
Localisation : Dans ton...
Ven 13 Nov - 8:58
Oui, je veux bien que tu changes ça s'il te plaît :)

Synthétique, ça veut dire plus court. Plus ramassé pour expliquer le passé de ton perso. Concrètement, ça va t'éviter de retaper une fiche longue.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kayne
Lucky Luke
avatar
Messages : 42
Age : 19
Ven 13 Nov - 21:06
Changement, fait!
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kayne
Lucky Luke
avatar
Messages : 42
Age : 19
Dim 22 Nov - 2:53
Up, au cas ou vous n'auriez pas vu! o/
Revenir en haut Aller en bas
Mello
Enfoiré
avatar
Messages : 439
Age : 26
Localisation : Dans ton...
Dim 22 Nov - 12:32
Bonjour,

Oui, j'ai vu que tu avais édité, j'ai peu de temps en ce moment par contre.
Je tente de traiter ça très bientôt.

Mello
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kayne
Lucky Luke
avatar
Messages : 42
Age : 19
Dim 22 Nov - 20:34
Ah d'accord, je comprends, prend tout ton temps!
Revenir en haut Aller en bas
Mello
Enfoiré
avatar
Messages : 439
Age : 26
Localisation : Dans ton...
Dim 22 Nov - 22:03
Ouep.
Du coup.

J'ai deux ou trois secondes avant de me réfugier, au chaud, dans un lit douillet...

Je suis prête à te valider, mais l'idée que ton personnage ait deux gosses à charge sans que ça n'apporte rien que des malus en rp me dérange.
Je ne vois pas ce que ceux-ci peuvent t'apporter, c'est tout.
Franchement, enlève-les, au pire, fais-les placer, ton personnage sera plus libre de ses mouvements.
J'ai conscience que c'est à toi de choisir le background de ton personnage, mais là, niveau cohérence, je t'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre ton choix.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kayne
Lucky Luke
avatar
Messages : 42
Age : 19
Dim 3 Jan - 3:43
Fiche enfin terminé enfin après tout ce temps! PAN
Revenir en haut Aller en bas
Mello
Enfoiré
avatar
Messages : 439
Age : 26
Localisation : Dans ton...
Dim 3 Jan - 12:42
Coucou !

Il reste quelques fautes mais tes modifications me conviennent !

Tu peux désormais RP où tu veux ! o/


BON RP !!!


(c'est bien Yato de Noragami ton avatar, à moins que je ne me trompe ?)
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kayne
Lucky Luke
avatar
Messages : 42
Age : 19
Dim 3 Jan - 19:15
Oui, c'est bien le dieu en survêtement que j'ai en avatar \O/


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Localisation : Votre voisin.
Dim 10 Jan - 19:00
Bonjour, cher humain.

Choisis donc un nombre entre 1 et 10 et tu auras l'honneur de connaître ta destinée.

Kira
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kayne
Lucky Luke
avatar
Messages : 42
Age : 19
Dim 10 Jan - 22:19
Trés bien... Le 5 alors!


Revenir en haut Aller en bas
Aaron Kayne
Lucky Luke
avatar
Messages : 42
Age : 19
Jeu 22 Juin - 4:38
De retour au Japon...
Un murmure et c'était tout ce qui lui avait fallu pour prendre un billet directement vers le Japon. Préparant ses affaires dans un sac de sport, il se souvint des mots qui lui avaient convaincu: ses deux enfants avaient été rapatriés aux Japons, selon les dire d'un informateur qui lui devait un service. Les deux parents ? Abattus. Pourquoi faire ? Il ne le sait pas mais recherche ardemment ses enfants. Il partit donc ainsi vers le pays du Soleil Levant...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley
» Aaron de Nagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Prélude à la nouvelle ère :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: