Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 94
Age : 22
Sam 7 Jan - 0:28

    Fiche de présentation



    Informations Générales


    IRMA INGELS ~

    Faux noms et prénoms : Lady Illness. Lady Ill pour les intimes (forcés ou non).

    Âge : 31 printemps et toutes ses dents ! Au pire, elle peut toujours les remplacer par celles qu'elle a arrachées.

    Convictions politiques : Elle-même. Lady Ill est très sûre de son propre pouvoir. Elle n'a confiance qu'en son génie, et refuse catégoriquement d'être dominée par qui que ce soit – alors Kira et la Rébellion peuvent aller se faire des cakes.

    Rôle : Faire peur. Persécuter des brebis égarés. Être mystérieuse. Accessoirement rédactrice en chef du Cavalier noir ! Mais surtout faire peur.



    Descriptions

    Physique : « Oui, c'est moi, la plus belle personne de la Terre et de l'Univers connu, la seule, l'unique, l'irrésistible, la magnifique Lady Illness ! Hi hi hi hi, un jour j'instaurerai un tarif pour chaque regard que vous vous permettrez sur mon corps de rêve ! »

    Un jour à la Wammy's House, un gentil professeur a proposé à ses élèves un travail délicat : il s'agissait de se décrire soi-même, sur papier, de la manière la plus objective possible. Irma a écrit les deux phrases ci-dessus. En lisant cela, le professeur a pensé qu'il s'agissait d'une plaisanterie de plus, par une élève qui s'ennuyait ; il ne s'est pas rendu compte qu'Irma était plus que sérieuse.

    Ajoutons un peu d'objectivité à la chose. Le dossier médical du sujet, à son entrée dans l'orphelinat, stipule ceci : « Couleur d'yeux : marron. » Et … comme depuis Irma a pris 23 ans, le reste n'est plus d'actualité.

    Bon, le plan du dossier médical étant foireux, voyons la photo qui a été prise d'elle pour le trombinoscope de l'école. On y rencontre une chose non-définie mais effrayante, avec des cheveux châtain électriques flottant partout autour d'elle comme des serpents de Gorgone. Le visage aurait pu paraître normal s'il n'était pas crispé dans un rictus abominable. Sur les épaules et le haut de la poitrine, on peut deviner un pull jaune canari. Quant à son regard, il a fini par tellement foutre les jetons qu'Irma a vite pris la décision de ne pas se séparer d'une paire de lunettes solaires. Mais ça, c'est une autre histoire.

    La photo dont nous venons de deviser gaiement a été noircie sur les trombinoscopes de pratiquement tous les professeurs. Raison invoquée : ils voyaient ce portrait de cauchemar dans leurs songes, la nuit. Ça, on ne l'a appris que des années après la sortie d'Irma.

    Pourtant, tout y est – ou presque. Rajoutons la taille actuelle de Lady Ill, soit un bon mètre soixante-cinq, une corpulence assez mince mais pas trop, une attirance bizarre pour le jaune canari, et voilà ! On y est.


    Caractère : « Je suis une fille charmante. LA fille dont n'importe qui tomberait raide dingue ! Serviable, gentille, charismatique, aimante, et surtout intelligente … la plus intelligente de toutes ! Je me demande même comment mon cerveau peut contenir autant de merveilles, hi hi hi hi ! »

    Même jour, même professeur, même travail sur papier ; malheureusement, même non-prise en compte. Grave erreur de l'équipe scolaire : à 9 ans, soit un an après son admission à la Wammy's, Irma était déjà sujette à des crises de narcissisme aigües. Mais personne n'a jugé bon de traiter le mal à son origine. Et après, on dit que les adultes ont fait de leur mieux ! Voyez un peu le carnage.

    Ce dossier médical-ci a été établi quand l'initiale I est sortie de l'orphelinat : « Le sujet examiné est atteint de troubles du comportement sévères, tels que la mégalomanie, l'hyperactivité, la paranoïa, la bipolarité, une forme indéfinissable de schizophrénie ; des troubles psychosexuels – le sadomasochisme en particulier – sont également à remarquer. En découle que le sujet Irma Ingels, 18 ans, est potentiellement dangereux pour soi-même et pour autrui. Il doit IMPÉRATIVEMENT être gardé sous surveillance étroite. » Bizarrement, le dossier a disparu de façon inexpliquée peu après son impression. On ne l'a toujours pas retrouvé.

    Outre ces quelques réjouissances, on peut noter que Lady Illness est une personne méchante. Inutile d'essayer la racheter avec un « bon fond ». Elle est viscéralement à l'opposé de toute condescendance, tout sentiment d'amitié sans arrière-pensée. Enfin bon, je dis ça, mais vu sa tendance à l'imprévisibilité … eh oui, elle est aussi tordue. Décidément, on l'a pas gâtée.

    Point qui aurait pu remonter tout ça : son intelligence, qui atteint des sommets vertigineux nettement supérieurs au commun des mortels – chose normale pour une ex-pensionnaire de la Wammy's House. Irma aurait pu être en bonne position pour succéder à L ; mais malheureusement pour les braves gens, elle a choisi une autre voie. Tel celui du professeur Moriarty, son cerveau maladivement brillant l'a orientée vers d'autres horizons, plus sombres et plus excitants. Soit dit en passant, dans le vocabulaire de notre sujet, « sombre et excitant » est un pléonasme.

    Irma ne connait pas la pitié. Les idées qu'elle se fait de l'amour ou du romantisme conduiraient un puritain à sommairement s'ouvrir les veines. Mieux vaut pour vous qu'elle aie l'air ronchonne plutôt que joyeuse – dans ce dernier cas, courez. Si les gens se maîtrisent pour ne pas montrer leur malaise devant le rictus de I, c'est par politesse. Et aussi par bon sens – comment un sourire peut-il faire du mal ? Les pauvres ignorent que leur réflexe de recul est légitime.

    Car au paroxysme de sa finesse, ce sourire mériterait une place au panthéon de l'horreur, aux côtés de l'illustre Joker. D'ailleurs, ces deux-là iraient bien ensemble. Tant pour l'immense savoir-faire en grimaces ignobles que pour la propension à commettre des crimes.

    Nota bene : Lady Ill sait qu'elle fait peur. Elle n'hésite pas à s'en servir. Aussi est-il fortement déconseillé de la croiser au détour d'une ruelle sombre un samedi soir. Ou tout autre jour de la semaine.


    Particularités ? Son rire suraigu, caractéristique.


    Histoire

    « La petite Irma vient d'arriver. Elle a eu huit ans aujourd'hui, et nous sommes heureux de lui offrir une chance pareille pour son anniversaire. Peut-être ne s'en rend-elle pas encore compte ; mais plus tard, elle s'en souviendra comme – je l'espère – d'un bon souvenir. On dirait un vrai rayon de soleil avec sa robe d'été jaune, et elle a un sourire éclatant. Je suis certain qu'elle se fera énormément d'amis au sein de notre établissement. Une telle quiétude après ce qu'on m'a raconté sur son histoire, c'est remarquable. »

    Journal de bord de Roger, président de la Wammy's House.



    « Il y a une nouvelle dans ma classe junior aujourd'hui : l'initiale I. Elle a huit ans, c'est quelqu'un de très gentil, apparemment. En tout cas, elle a l'air beaucoup moins difficile que M, qui a encore essayé de me mettre hors d'état d'enseigner ce matin. Pour en revenir à cette nouvelle arrivante, elle m'a l'air franchement prometteuse ; si elle garde un comportement aussi exemplaire, nul doute qu'elle sera par la suite très utile à notre société. »

    Journal de bord de Mr Perkins, professeur de mathématiques à la Wammy's House.



    « J'ai reçu Irma cet après-midi. Elle est ravissante, vraiment. Ça me change des cas que j'ai pu rencontrer auparavant – un certain B, par exemple. Cette fillette n'a pas l'air atteinte du tout, c'est à se demander si elle n'a pas complètement refoulé tous les horribles évènements qui l'ont amenée ici. Affaire à suivre. En tout cas, nous avons beaucoup discuté. Irma aime les fleurs et les histoires de princesses : en somme, c'est une petite fille comme les autres. »

    Rapport de Miss James, assistante sociale à la Wammy's House.


    « La nouvelle de notre classe a l'air sympa. Elle a la lettre I. On se dit que ça lui va bien, parce que quand elle rit, c'est toujours un son en « hi ». Son rire est très étrange ; il est tellement étrange qu'il fait rire tout le monde autour d'elle, c'est un genre de bonne humeur communicative. Moi, le rire de I ne me fait pas rire. En fait, il me fait même un peu peur. Je ne sais pas pourquoi. Mais surtout, cher journal, ça doit rester un secret. Si on apprend que j'ai peur d'une petite nouvelle et qu'en plus je tiens un journal intime, ma réputation de gros dur est ruinée. »

    Journal intime de Zero, élève à la Wammy's House.


    « Irma a eu treize ans la semaine dernière et j'ai l'impression qu'il plane comme un malaise autour d'elle. J'ai même ouï dire des rumeurs fort inquiétantes concernant son rapport aux autres élèves. Certains la craindraient ! Chose surprenante car à moi, adulte qui en ai vues de toutes les couleurs, I me paraît toujours irréprochable. Et impeccablement gentille. Malgré tout, je ne compte pas être témoin d'une mauvaise ambiance au sein de mon établissement sans y réagir. J'ai donc décidé de faire passer un interrogatoire aux petits camarades d'Irma. Je suis navré de leur faire passer un moment désagréable, mais mieux vaut crever l'abcès au plus vite. »

    Journal de bord de Roger, président de la Wammy's House.



    « Cette petite pétasse … bordel, c'est une fille, mais … mais … JE VEUX PLUS EN ENTENDRE PARLER !!! Si je vire tueur ce sera à cause d'elle ni plus ni moins ! Elle … haaaaa … mais regardez mes ongles, ils ont tous disparu !!! »

    Témoignage audio de B, élève nerveux à la Wammy's House.


    « ... »

    Témoignage audio de Matt, élève taciturne à la Wammy's House.


    « … vous êtes certains qu'elle n'en saura rien ? »

    Témoignage audio de Near, élève blanc à la Wammy's House.



    « Vous êtes tous à sa solde, hein ?! Elle nous écoute !! Je ne parlerai pas, je ne dirai RIEN ! Qu'on me tue … NON ! Pitié, je suis trop jeune !! »

    Témoignage audio de Noodle, élève paranoïaque à la Wammy's House.


    « Elle m'a dit que si je me taisais, j'aurais plein d'insectes à épingler – et des gros. Alors je me tais. »

    Témoignage audio de J, élève marchandeur à la Wammy's House.


    « Cette *biiiip* … elle … *biiiip*, elle m'a fait *biiiip* et *biiiip* *biiiip* quoi, *biiiip* !! Je la hais !! Ma vie est détruite à jamais ! Comment une *biiiip* pareille peut-elle encore nous croiser chaque jour ?! J-je peux même plus marcher dans les couloirs sans que sa *biiiip* de tronche de *biiiip* ne vienne et … et …. ne me *biiiip* par derrière ! Une vicelarde, une *biiiip*, faut l'enfermer !! ENFERMEZ-LA MONSIEUR, *biiiip* A LA FIN !! »

    Témoignage audio de Mello, élève sensible à la Wammy's House.


    « Est-ce donc vrai, tout ce que vos petits camarades ont raconté sur vous ?
    - Hi hi hi ! Aucunement, Monsieur, aucunement. Il faudrait que je leur en parle … personnellement.
    - Justement, hem … je crois qu'ils ne veulent pas que vous leur en parliez personnellement, justement. Nous leur avons promis un anonymat complet.
    - Comme c'est dommage. Je préfèrerais tant qu'il n'y ait aucun malaise entre nous !
    - Tout de même, je m'étonne de la véhémence des autres élèves à votre sujet, Mademoiselle. Il a des mots très violents. Parfois d'ailleurs il n'y a pas de mots du tout, ce qui est tout aussi fort.
    - Je suis bien d'accord. Une réaction extrême, aussi extrême que son non-fondement.
    - Vous soutenez donc que toutes ces accusations sont fausses ?
    - Archi fausses !
    - Mais ces enfants m'ont apporté comme preuve de nombreuses traces de coups …
    - Allons, Monsieur. J'ai onze ans, et la force qui va avec. Me croyez-vous capable de terroriser mes camarades à ce point ? Hi hi hi hi ! Ce sont des enfants, ils se font des bleus comme tous les enfants. Les plus grands se battent dans la cour. Et moi aussi, je suis une enfant, voyons ! Une gentille petite fille.
    - Bon. Soit … un si joli sourire ne peut décemment pas être celui d'une terreur.
    - Merci, Monsieur, de votre confiance aveugle. Je suis sincèrement bluffée par votre propension à toujours croire la bonne version des faits ! Hi hi hi ! Savoir une telle clairvoyance à la tête de notre établissement est rassurant.
    - Je vous remercie, Mademoiselle. Sans doute vais-je m'arranger pour qu'on sanctionne ceux qui ont colporté ces calomnies sur vous.
    - Oh, non ! Laissez, je les aime énormément. C'est ma famille, vous comprenez ! Je me moque de ce qu'ils peuvent penser de moi, je les aimerai toujours. S'il vous plaît, ne leur faites rien. 
    - Mademoiselle, votre gentillesse devrait leur servir de modèle. »

    Enregistrement de l'interrogatoire de I, élève chouchoute à la Wammy's House.


    « Suite aux récentes analyses, nous avons pu déterminer que l'élève I présente ….................................... …................................... …...................................... …......................, …........................... ..................................................... ….... …..................................................., …................... . Aussi, à deux jours de ses dix-huit ans et donc de sa sortie, nous conseillerions d'urgence de modifier radicalement son environnement quotidien pour – peut-être – pouvoir apaiser son détraquement nerveux. »

    Recommandations (partiellement détruites, cause inconnue) de Miss Parot, infirmière en chef de la Wammy's House.


    « Bonjour bonjour ! Vous venez donc pour le poste de …
    - Votre poste, oui. Dépêchons, voulez-vous ? Je voudrais qu'il reste encore des chambres dans l'hôtel où j'ai prévu de descendre.
    - Ah mais oui, je vois vos valises … vous venez de loin ?
    - De Tanzanie.
    - Tiens tiens ? Intéressant ! Vous y faisiez un safari ?
    - Vous dites ça parce que je suis habillée en jaune et que je pourrais me camoufler dans la savane ? Hi hi hi, joli ! Non, j'avais une entreprise de démolition. Elle marchait du tonnerre, une vraie moulinette ! Malheureusement le gouvernement, en construction celui-là, a déclaré l'entreprise illégale. J'ai du garer mes gros bulldozers jaunes pour de bon, hi hi hi !
    - Hem, je vois …
    - Alors, ce poste ?
    - Eh bien, c'est un poste de rédacteur en chef pur et simple, avec tout le lot de responsabilités qu'il implique. Ces derniers temps – et cela restera bien entre nous ! – ces places sont désertées. Vous comprenez, avec Kira … enfin, le Dieu n'autorise pas tout. La « limitation » de la presse a désintéressé les gens des médias. Vous risquez d'être soumise à des pressions monstres. D'autant plus que ce n'est pas de tout repos : un de nos correspondants a disparu à Johannesburg il y a peu, un homme avec un prénom en J. Un élément de confiance, malgré son étrange hobby. Épingler des insectes, tout de même ... bref ! Je vous vois sourire, mais je ne plaisante qu'à moitié ! Diriger un journal aujourd'hui, comment vous dire …
    - C'est risqué ? Téméraire ? Ardu ? Suicidaire ? Oui oui, je sais tout ça, et j'adore les défis ! C'est pour ça que j'ai décidé de venir ici quand j'ai vu votre annonce. J'ai bien fait de rester sur le qui-vive, je m'en auto-congratule !
    - Justement, à propos de cela ! Ce n'est pas que je doute de votre grande motivation, mais comment avez-vous vu cette annonce ? J'aurais difficilement imaginé qu'un étranger viendrait jusqu'ici juste pour prendre un poste incertain. Alors de Tanzanie !
    - Oh, j'ai mes connections aux nouvelles de ce beau pays qu'est le Japon … et mes raisons. De très bonnes, très vieilles raisons ! Des raisons amusantes qui m'ont échappé trop vite … raisons d'enfance qui m'ont toujours aimée, et que j'ai hâte de retrouver … mais je m'égare ! Enfin, je vous promets qu'avec moi, votre journal est entre de bonnes mains.
    - Je n'en doute pas. D'après le dossier que je vois là, vous avez reçu une éducation prestigieuse. La lettre de recommandation du président de votre école est édifiante. Et une Lady, s'il vous plaît ! M'est avis qu'une personne aussi distinguée fera des miracles pour notre petit journal.
    - Hi hi hi, vous me flattez, Monsieur Tsukigawa ! Concluons donc ?
    - Déjà ?
    - Je suppose que vous n'avez pas d'autres candidats en vue ?
    - En vérité, non … c'est vrai. Vous êtes la seule.
    - J'ai les compétences requises ?
    - Vrai aussi.
    - J'ai l'air assez sociable et ouverte à de grands projets ?
    - En effet …
    - Parfait ! Autant ne pas perdre de temps, abattons la paperasse maintenant ! Et vous pourrez enfin la prendre, votre retraite au soleil ! Vous l'avez méritée !
    - Merci mille fois, Lady Illness. Vous me tirez une sacrée épine du pied.
    - Mais c'est un plaisir, Monsieur. Partez tranquille, hi hi hi ! Désormais, tout ira bien ici … »

    Entretien de Lady Illness avec Shirô Tsukigawa, désormais ex-rédacteur en chef du journal Le Cavalier Noir.


    De l'autre côté de l'écran ?
    Vous ? Oui, vous !
    Votre âge : Hi hi hi.(question optionnelle)
    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ? Par le plus incolent des hasards. Mais j'ai eu un coup de coeur pour les sous-forums. Sérieux, les sous-forums, quoi ...
    Quelque chose à ajouter ? Oui !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 877
Age : 26
Localisation : Dans le QG du gouvernement
Sam 7 Jan - 0:49
Non, c'était une blague, en fait...

Jerry.

Ton avataaar :D


Fait !

Mhh....du coup, j'te mets en civil ou en résistant ? *réflexion profonde* J'verrai plutôt civil, mais c'est toi qui voit !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 7 Jan - 11:26
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 94
Age : 22
Sam 7 Jan - 19:36
Nyihihihi, merciiii ! Merci pour le vava Hady, il claque sa race, je suis admirative *_*

Et moi aussi je t'aaaaime, ma chaiiirrrie ! xD

Par contre pour le groupe je sais pas trop, le Cavalier Noir serait plutôt du côté de la rébellion, et si I veut retrouver les ex de la Wammy's, elle cherchera à s'en faire remarquer ... donc oui, elle serait plutôt dans le groupe des rebelles, pour son propre intérêt =D

Et thanks pour la validation ! Après, si on veut bien de moi, je pourrais ptêt m'incruster dans cette réunion où je suis censée avoir envoyé Day ... *flood*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 877
Age : 26
Localisation : Dans le QG du gouvernement
Sam 7 Jan - 20:06
Pour la réunion, je pense pas vu que un émissaire, ça suffisait largement, Mello n'y pointant pas encore le bout d'son nez.
Mais pour la rebell'atittude, ok ! Un, deux, trois et voilou, tout en bleu !
Tu as dû voir qu'en plus du mignon chat sur la boîte à chats, j'ai rajouté la description du CN ! ;-)
Smoke reste en predef' mais c'est la patronne alors que tu es rédac chef (la différence, c'est qu'elle a les sous, pas toi :DD)

Validée o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le Seigneur des Anneaux, autre titre ?
» Quand les Mots s'envolent... [TERMINE]
» Nuit orageuse des plus grands tourmant [Featuring Ever mary]
» Drôles d'initiales!
» Commande Avril - Sondage initial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Prélude à la nouvelle ère :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: