Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

I'm just a pawn and we're all expendable - Mymysh

 :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 14 Aoû - 1:24


 
    Fiche de présentation



Informations Générales


     
    Véritables noms et prénoms :

         
    Amber Anderson

     
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :

         
    Mysha Abercrombie

     
    Âge :

         
    La vingtaine

     
    Convictions politiques :
      
         
    A choisir, Mysha ne saurait pas vraiment quoi dire. Il y a du bon à prendre, et du mauvais à rejeter dans les deux camps.

     
    Rôle :

         
    blabla


Descriptions


    Physique :
    (7 lignes minimum)
     
    Si on devait la décrire en un unique mot, ce serait incontestablement "Invisible". Aux yeux des passants, Amber fait partie d'une masse mouvante, uniforme. Il faut dire que physiquement, elle rentre dans la moyenne : sa taille, son poids, son look, tout. La jeune londonienne mesure 1m68 pour 55 kilos. Elle est mince, sans être trop maigre. Ses vêtements sont à la mode, comme toutes les gamines de la ville. Ses cheveux sont longs, d'un châtain sans reflets, et ses yeux d'un marron terriblement commun. De loin, personne ne porterait attention à sa petite personne. De près, ce n'est plus la même affaire.

    Une origine coréenne, aussi lointaine soit-elle, du côté de sa mère, lui confère un air asiatique indéfinissable. Beaucoup seront même incapables de la deviner. Derrière ses longues mèches d'un chocolat sans saveur se trouvent des yeux que certains diront en "amande". Ils sont en réalité très légèrement bridés, cernés de maquillage noir. Ses cils sont longs, très longs, constamment recouverts de mascara. Ainsi son regard est à la fois sombre, menaçant, et si mystérieux... Un nez fin, avec une toute petite bosse sur le dessus, suivi de lèvres naturellement saillantes, complètent ce visage ovale à peine typé. Tout y repose en harmonie, dans les proportions qui servent de repère en dessin.

    Cependant, malgré cette origine asiatique lointaine, la peau de l'étudiante est d'une teinte pâle, d'un pâle qui serait presque maladif si elle ne s'acharnait pas à la faire bronzer un petit peu. Mais cette teinte, c'est le reflet de sa constitution. Faible et fragile. Au moindre virus, Amber peut tomber gravement malade. Les migraines, la fatigue sont de la partie aussi. Elle a beau manger comme une vorace, il parait que son cerveau "fonctionne" trop. Trop de connexions nerveuses, qui lui bouffent toutes ses calories. Oh, la plupart des filles l'envie, oui. Rester mince sans rien faire ! Quelle plaie pour elle. Au début, elle a cru que si elle faisait du sport, tout se corrigerait. Que cela lui donnerait de la force, des muscles. Et bien non, rien à faire. Elle est faible et fragile, et ça ne changera jamais.

    Ainsi Amber a de quoi en faire fondre plus d'un. Une poupée de porcelaine. Mais une poupée que l'on aurait déposé dans le coin d'une maison, qui ne se fait pas remarquer. Elle est là, mais on ne la voit pas, car malheureusement, son allure générale est trop effacée. En cours, ou en repas de famille, elle est capable de se faire oublier des autres, pour ensuite disparaître. C'est un fantôme, et fière de l'être.  

    Caractère :
    (7 lignes minimum)
     
    Il arrive que l'on s'attache trop aux préjugés.  A première vue, Amber est en effet la jeune demoiselle discrète, se confondant aux autres dans les rues de Londres. Elle paraît douce, serviable, sans histoire. Hé bien, la morale voudrait que l'on ne se fie pas aux premiers jugements. On dira alors qu'elle est l'exception qui confirme la règle. La jeune fille renvoie l'image d'une enfant bien éduquée, issue d'une famille distinguée, encore un peu naïve. C'est à dire que jusqu'à présent, elle n'avait côtoyé que le beau monde, que des personnes plus fausses l'une que les autres. Alors reconnaître des paroles voilées, ça, elle savait faire. Mais c'était bien malheureusement la seule chose.

    Cette vie enchaînée par des codes, l'hypocrisie, qu'Amber ne pouvait plus supporter. Elle, d'un naturel si franc, dont on pouvait lire les émotions comme dans un livre ouvert, avait du mal à trouver sa place parmi tous ces faux-culs, bourges et prétentieux.
    Alors au lieu de changer son caractère, la jeune fille changea d'environnement.

    Aujourd'hui, loin de ce passé, elle est devenue Mysha, une demoiselle remplie de rêves et d'idéaux.
    Elle s'était sortie d'un milieu surprotégé, entre bijoux et flûtes de champagne, pour se retrouver dans un appartement banal, confrontée à une autre réalité. Cela lui avait  ouvert les yeux, l'esprit. Maintenant qu'elle vivait dans sa nouvelle liberté, son approche sur le monde avait changé.
    La jeune femme était devenue un peu plus altruiste, consciente des malheurs des autres. Son rêve était à présent de travailler dans la recherche médicale. Pour trouver des vaccins, des remèdes contre les maladies graves, génétiques et toute la panoplie qui s’abattent au hasard, sans justice sur la population.
    Ça, c'était son propre combat, loin des préoccupations concernant Kira et la Résistance.

    Cela ne signifie pas pour autant que Mysha ne s'est pas forgée d'opinion. Tout comme elle, Kira veut la justice. Tout le monde veut la justice. Seulement le fond à beau être noble, les méthodes ne semblent pas convenir à tout le monde. Et dans ce cas, c'est qu'il ne s'agit pas de la bonne solution.
    Peut-être vous diriez-vous qu'elle a intégré la Résistance. Hé bien non.
    Il ne s'agit pas de son combat. Un reste d'éducation dans la crainte de ce "Dieu" l'empêche sûrement de se lancer. Ce type de bataille, c'est pour ceux qui ont la carrure, la force et la santé de l'assumer, vous dira-t-elle. Mysha, qui parfois a l'impression ne n'avoir aucun muscles dans les bras, ne tiendra jamais le coup.
    Alors elle se concentre sur la recherche. Et cela lui convient très bien.


     

    Particularités ?

     
    Trouver des particularités dans cet être excessivement discret d'apparence n'est pas une chose facile. Mais si elle vous accepte, qu'elle accepte de se montrer, vous allez en trouver plein. Dont une manie de toujours occuper ses mains avec n'importe quoi.


Histoire

    ( Le temps de votre histoire importe peu. Ce qui importe, c'est que vous respectiez les règles et la syntaxe du français... 15 lignes minimum, mais plus serait grandement apprécié.  )
     

    24 décembre 2002,
    Maman m'a dit de tenir un journal. Elle m'a dit aussi que je serais contente de le relire plus tard. Aujourd'hui, on a célébré Kira. J'espère que j'ai été sage, sinon je n'aurais pas de cadeaux. J'espère surtout qu'il ne sait pas que c'est moi qui ai mangé tous les chocolats. Si il l'apprend il pourrait me punir.

    25 décembre 2002
    Cher Journal,
    J'ai eu des poupées. C'est nul. J'avais demandé un livre d'énigmes. Kira a peut être découvert que j'ai mangé tous les chocolats?

    15 janvier 2004
    Maman m'a grondée parce que je n'ai pas voulu faire le ménage. Elle dit que j'aurais bientôt l'âge de le faire, mais aucune de mes amies ne le font. Pourquoi?
    Elle m'a aussi grondée parce que j'ai osé lui répondre. Apparemment ce n'est pas bien, je ne le referais plus.

    19 septembre 2005
    Cher Journal,
    En ce moment maman ne s'énerve plus, c'est super ! Papa m'a dit de rester gentille et obéissante pour qu'elle ne se fâche plus, et ça marche !
    Par contre, elle n'a pas voulu que j'aille voir des amis. Il faut plutôt que je pense à mes études.

    02 juin 2013
    Mon cher Journal,
    J'ai fini première de ma promo tu t'en rends comptes? Je vais pouvoir aller dans l'université que je veux ! Tu vois maman, je suis pas une incapable.

    24 décembre 2014
    Je sais que tu lis mon journal très chère mère. C'est pourquoi tu ne m'avais offert que de vulgaires poupées, hein? Même si j'ai presque rien écrit dedans, j'ai pu remarquer que tu le vérifiais. Tous les mois. Je sais que tu liras ceci. Je m'en vais, j'en peux plus de cette vie. Je suis majeure, je fais ce que je veux. Vous êtes trop bizarres pour moi.


    Cela lui semblait un peu maigre comme explication, mais Amber ne voulait pas en donner plus. Elle ne voulait pas lui dire qu'elle détestait d'être gouvernée par Kira, qu'elle ne supportait plus les manigances de ses parents. Combien de fois ils tentaient de fouiller dans son ordinateur, son portable, pour découvrir ses secrets, tout en disant d'un air innocent : "Mais je respecte ta vie privée". Bande de pro-kiras. Hypocrites. Amber jeta le cahier dans un coin de sa chambre et attrapa sa valise. Elle s'était trouvé un appart dans Londres. C'était cher, mais elle avait pu récupérer l'argent de ses parents. Un peu illégalement mais tant pis, elle a réussi à leur faire croire qu'ils s'étaient fait piraté leur compte bancaire. De plus ils ne pourraient pas la retrouver. Les flics n'ont pas le droit de révéler son emplacement sans son accord. C'est la loi. La jeune fille rasait les murs de la vaste demeure familiale, sans se faire remarquer par ses darons. Après quelques minutes, elle aperçu la porte d'entrée. Enfin, elle était devant cette porte qui la séparait du monde extérieur. Qui l'avait tenue enfermée, depuis tant d'années. Il ne fallait plus hésiter maintenant. Amber se saisit de la poignée et la tourna délicatement, sans faire un bruit. A peine entrouverte, un vent de liberté souffla, caressant sa chevelure. La lumière s'infiltrait dans la pièce, illuminant son visage d'un air radieux. Elle avança, pressant sa valise contre elle. Elle était sur le palier maintenant. L'adrénaline lui soulevait le coeur, lui montait aux joues. Amber était heureuse, elle allait exploser. Fini l'obéissance à ses parents! Elle voulait crier, extérioriser toute sa joie ! Mais il fallait fuir avant. Fuir cette prison dorée dont elle était l'esclave. Amber disparaissait dans les rues. Amber Anderson disparaissait tout simplement. Maintenant, elle était Mysha Abercrombie,  la représentation de son fantasme de liberté.

    Deux petites semaines plus tard, Mysha était en blouse, devant un microscope. Elle était devenue étudiante en biologie, et une jeune femme sans histoire. Une certaine routine s'était installée. Elle connaissait déjà tous les métros, les bonnes boutiques, les restaus sympa...
    Elle menait une vie on ne peut plus normale. A l'exception qu'elle dû se trouver de faux papiers, avec sa nouvelle identité dessus. Bien qu'elle gardait toujours l'ancienne dans un tiroir, on ne sait jamais.
    La jeune femme faisait des rencontres étranges, en apprenait sur la vie un peu plus tous les jours.




    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

     
    Moi? Haha. Une dessinatrice acharnée

    Votre âge :
    (question optionnelle)  
     
    Pas plus et pas moins, très précisément

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

     
    Mon ami Google !

    Quelque chose à ajouter ?



     

Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Localisation : MI5. Ou avec Sammy. Sammy, c'est celui qui conduit, celui qui ne boit pas.
Lun 17 Aoû - 18:47
Popop !

J'ai lu ta fiche, ça me va amplement, j'ai hâte de te voir agir en RP !

Si tu veux avoir des responsabilités importantes vis à vis de la résistance londonnienne ensuite, n'hésite pas à me contacter.

En tout cas, MP, contacte les gens, lance des rps libres ou squatte des RPs déjà établis !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Localisation : Votre voisin.
Lun 17 Aoû - 22:51
Bonjour bonjour !


Tu me plais, jolie fille !
Aurais-tu l'obligeance de choisir un chiffre entre 1 et 6, s'il te plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 17 Aoû - 22:54
Hum... *prie*

Le chiffre 1 !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pawn Hearts - Van der Graaf Generator
» a pawn in your chess game ♖ HAZEL
» SHORRY ▬ Everyone is king when there's no one left to pawn.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: