Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Sneaky...but always elegant: Matthew [finish]

 :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 262
Age : 27
Localisation : Somewhere..
Mar 19 Mai - 21:59


 
    Fiche de présentation



Informations Générales


     
    Véritables noms et prénoms :

         
    Matthew O' Cahan

     
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :

         
    Loki est son surnom de résistant, il use parfois en mission du pseudo "Sneaky", et certains l'appellent le "Fourbe" ou le "Dandy".

     
    Âge :

         
    28 ans

     
    Convictions politiques :
     
         
    Au fond de lui, Matthew rêve d'un monde libre, sans Kira et cette foutue dictature. Ce qu'il montre aux autres demeure plus neutre. En effet le bel irlandais est membre de la résistance, il doit donc se montrer discret..

     
    Rôle :

         
    Agent du MI5


Descriptions


    Physique :
    (7 lignes minimum)
     
    Matthew est un bellâtre. Il le sait et il en joue fort bien. C'est un bel homme de haute stature, mesurant environs 1m 87, sans pour autant être un mastodonte ou un roi du catch. Sa silhouette est plutôt bien proportionnée, certains disent que l'homme est un peu gringalet sur les bords, mais il s'entretient pas mal, c'est sa morphologie qui veut ça, il est fin, et c'est comme ça.
    Son visage est atypique, ses pommettes saillantes et ses joues légèrement creusées, son nez aquilin, ses yeux d'un vert forêt, rien n'est anodin dans ce visage aux éléments si marquants, mais si harmonieux. Son sourire est souvent mesquin, amusé, il adore sourire en réalité. Il en agace plus d'un d'ailleurs, car ses sourires sont rarement candides. Il règne sur sa face un esprit taquin, ses yeux brillent d'une malice indicible au point ou l'on ne sait pas si l'on doit entièrement se confier à lui ou le fuir, tant il est charmant mais à la fois peu rassurant sur ses intentions.
    Sa chevelure maintenant...Elle est belle, lisse au premier abord, mais en réalité bouclée (mais ça, il ne faut pas qu'on l'apprenne, il se lisse les cheveux tous les matins), mi-long, d'un noir de jais. Il est fier de ses cheveux, et il adore quand les jeunes femmes plongent leurs doigts dans sa toison. Quand il était marié, il les portait courts, mais après son divorce, il a laissé pousser ses cheveux. Certains n'appréciaient pas sa nouvelle coupe, mais il s'en fichait, royalement.
    Sa tenue désormais. Monsieur est très coquet, il aime les belles tenues. Il aime porter des chemises avec des pantalons noirs ou gris, avec de belles vestes griffées. Attention, il ne fait pas dans la zappe, ou la bourgeoisie! Il est discret mais élégant. Dans son travail ses tenues sont encore plus discrète, mais possède toujours une touche originale, ou personnelle.


    Caractère :
    (7 lignes minimum)
     
    Matthew est insaisissable. Il possède un véritable masque et il s'avère brillant acteur. Il possède une personnalité riche, complète, théâtrale. Dans la vie de tous les jours, il va jouer au séducteur. Amoureux des femmes, il aime à collectionner les conquêtes, sans jamais vouloir se poser. Véritable Don Juan, il se veut cependant très respectueux des femmes et se révèle même être un féministe, prônant l'égalité des sexes. Taquin et joueur, il adore embêter son monde. S'ajoute à cela un véritable don d'observation et de déduction, qui alimente son sens de la critique et son art de l'insulte (toujours avec finesse et délicatesse, je vous prie).
    Véritable gentleman, sa parentèle issue d'un clan irlandais lui a apprit la politesse, l'étiquette et le bien paraître en société.
    Matthew est un vrai "show man". Il adore avoir l'attention, et affectionne pour ce fait tout ce qui est culturel et artistique. Egocentrique (et un brin mégalomane), il tend à devenir très vite énervant pour son entourage, notamment pour sa propension à tout ramener à lui. Lorsqu'on lui tient tête, il devient vite mesquin et piquant, n'hésitant pas à user des points faibles de chacun pour les humilier (publiquement, de préférence). Son seul point faible (paradoxe?) demeure les femmes: prônant la liberté féminine, il met un point d'honneur à ne jamais salir le nom d'une femme, même celle de son ex (et pourtant, elle lui en a fait voir des vertes et des pas mûres). Cependant, si une femme le blesse et qu'elle va trop loin, il coupera tout contact avec elle, ne voulant plus jamais la revoir...
    Au fond de lui, Matthew est un chic type. Il nourrit des idéaux, un espoir de liberté, de vie meilleure, mais il a vite compris que dans ce monde transi et changé, il faut user d'un masque pour survivre. Il aimerait un jour se remarier, avec une femme qui le comprendrait et l'aimerait, vivre dans un monde sans Kira...Mais ce n'est pas pour de suite, voir même pas pour cette vie là. Tout cela, jamais il ne l'avouera. Il préfère jouer les séducteurs mesquins et mégalomanes, et d'attendre de voir ce que le destin lui réserve.

    Particularités ?

     
    Il a des cicatrices de laser, d'un tatouage qu'il s'est fait retiré, et un tatouage celtique représentant un faucon en entrelacs. Son regard est atypique, d'un vert très profond.


Histoire


     
    Mathew est né en Irlande, dans une noble famille, le clan O'Cahan. Son père était l'héritier du clan, son grand père gérant les affaires familiale d'une main de fer dans un gant de velours. Se positionnant en première ligne dans la succession familiale, Matthew était le chouchou, le futur héritier après son père, celui sur lesquels tous les espoirs familiaux  reposaient. Il devait être parfait. On lui inculqua toutes les bases pour être un véritable noble: étiquette, vie en société, chasse, rites traditionnels, danse, arts, et j'en passe. Très tôt, le jeune Matthew se révélait très attiré par les arts, surtout le théâtre. Il dévorait les pièces de Shakespeare, réclamait à les voir au Victoria Palace Theater, Au Théâtre du Globe, ou encore au Théâtre National.

    Il venait souvent à Londres avec sa famille et se mit à aimer cette ville. Lorsqu'il devint adolescent, il voulut entrer au LAMDA (London Academic of Music and Dramatic Art). Son père aurait voulut faire de lui un politicien ou un homme d'affaire, mais sa femme le convainc de le laisser partir. Son fils avait du talent, et il reviendrait faire ses preuves, en temps et en heures. Il partit donc faire ses études. Il brillait de part sa verve et son entrain. Très vite il eut beaucoup de succès, surtout avec les filles. En parallèle, il enrichit sa bibliothèque, s'inspirant des humanistes, des artistes prônant l'égalité, la paix, mais aussi des grands hommes et grandes femmes de son époque. Très jeune il espérait un monde meilleur, et très jeune il vit son univers s'écrouler.

    Il avait quinze ans lorsque Kira vint au pouvoir. Il voyait son arrivée d'un très mauvais oeil. Pourtant ce type promettait la paix, le respect, l'ordre. Il aurait put l'aimer. Mais plus les années passaient, et plus le monde devint rigide, froid. Dans son école, il vit ses amis se diviser, certains devenir fanatiques. Il en était de même pour ses professeurs. Seule une professeur resta fidèle à elle même, mais jouait la comédie, pour ne froisser personne. Elle devint son modèle. C'était une femme de caractère, au sang froid, sachant observer son monde et tirer son épingle du jeu. Il voulait devenir comme elle, un être capable de garder ses idées, tout en ne devenant jamais une cible à abattre.

    Lorsqu'il eut 18 ans, il obtint son diplôme, avec les félicitation du jury. Il pouvait devenir un acteur talentueux, rejoindre une troupe, ou même se lancer au cinéma. Mais le monde des arts se gangrenait. Très vite, le ministre de la propagande, Nathan Suzaku, donna l'ordre à tous les gouvernements, même celui du Royaume Uni, de se plier à une nouvelle forme culturelle, centrée sur Kira et son culte. Tout était devenu plat, livide, fade, de la propagande, ni plus ni moins. Dégoûté, il revint chez lui. Ses parents ne semblaient pas réjouis de ce nouveau monde, au contraire. Cependant, si l'Irlande semblait plus facilement rejoindre les rangs des pro-Kira (l'on comptait une certaine ministre parmi eux, et de nombreuses grandes familles qui se rapprochaient de Kira), l'Angleterre, éternelle résistante, semblait plus encline à vouloir renverser les choses. Sa famille déménagea pour Londres, non sans perte et fracas, les O'Cahan devenant les rebuts de l'aristocratie irlandaise..

    Installée dans un quartier de Londres, sa famille se fit la plus discrète possible, en raison de l'engagement de son père et de son frère cadet dans la résistance. Il hésitait à les rejoindre. En réalité il avait peur. Il voyait le sort de certains de leurs compagnons, tués par la police de Kira. Lorsqu'il eut 21 ans, il rencontra une jeune femme, et tomba très vite amoureux, sans doute beaucoup trop, pour son propre malheur.
    C'était pour lui une bulle d'oxygène. Elle lui permettait d'oublier le risque que prenait son père et son frère, à lutter ainsi auprès des résistants. Très vite, sans doute emballé par cette bulle illusoire, il l'épousa. Ses parents n'étaient pas très emballés, estimant que leur fils se voilait la face, qu'il fonçait dans cette relation au lieu de prendre son temps et de réaliser pleinement quel était son combat.

    Et ils avaient raison. Sa femme n'était pas très stable. Elle avait des lubies étranges, et demeurait très possessive. Matthew avait toujours fait en sorte de lui cacher la situation de sa famille, et cela l'enrageait. Maria, jeune femme d'origine scandinave, voulait tout savoir de lui, tout contrôler, jusqu'à sa tenue vestimentaire. Elle a même exigé qu'il se fasse tatoué son nom sur son bras (tatouage qu'il se fera faire retirer au laser, après son divorce). Elle faisait des crises monumentales, l'étouffait, le suivait presque dans ses déplacement. Il tenu bon jusqu'à ses 23 ans. Elle l'avait même isolé de sa famille.
    Lors d'une énième crise, il décida de divorcer, coupant les ponts de manière brutale et définitive. Il prit toutes ses affaires, ne lui envoyait que des messages informatifs et prit toutes les dispositions pour le divorce. Maria fit plusieurs crises de folie, le menaça de suicide, mais il n'en n'avait plus rien à faire. Quelque chose s'était brisé en lui. Sans doute son insouciance. Il avait compris qu'il ne pouvait plus vivre sans rien faire, sans lutter. Il retrouva alors sa famille, et décida, à l'age de 23 ans, de rejoindre la résistance...

    Pendant trois ans, il lutta aux côté de son père et de son frère. Il connut des moments de complicité, mais surtout de terreur, de peur, de panique. Il avait saboté des soirées mondaines à l'honneur de Kira, infiltré des réunions de députés, manipulé des pro-kira pour avoir des informations. Ses talents de comédien lui étaient fort utiles, et très vite il devint l'expert social, le manipulateur par excellence. Ses dons servaient une véritable cause, celle de la liberté. Il se sentait lui-même, tout en devant user d'un masque.
    Vers l'age de 25 ans, il décida de passer le concours pour devenir agent de MI5. Ses idéaux le portait à se mettre au service de la reine, tout en continuer en secret ses activités de résistant. Après un travail acharné, il réussit son concours et entra au MI5.
    Il fit la connaissance de Dan, un membre assez spécial du MI5, un ancien dealer toujours aussi commode qui ne semble pas vraiment l'apprécier. C'était un type qui n'hésitait parfois à saboter des missions, notamment lorsque celles ci touchaient aux domaines des dealers. Mais il avait de nombreux contacts. Matthew quand à lui adore le taquiner, et mettre en avant leur différence de milieu dans le but de l'embêter, sans jamais être méchant, cependant.
    Ainsi Matthew jongle entre deux univers, l'un au service de la Reine, l'autre, plus secret, dans les ruelles de la résistance. Quoi qu'il en soit, Matthew en public joue un rôle, celui du séducteur prêt à tout pour vous destabilisé, et sortir son épingle du jeu. En réalité, c'est un doux rêveur, artiste, qui fait tout pour évincer Kira de ce monde, à sa manière, avec élégance.


    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

     
    Je suis Ishtar, celle-ci étant en train de pouponner, voici mon tout nouveau personnage

    Votre âge :
    (question optionnelle)  
     
    25 ans bientôt...

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

     
    J'y étais à sa création, et je suis de retour (pour vous jouer un mauvais tour! *je sors* )

    Quelque chose à ajouter ?

     
    Super fofo, comme toujours!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Localisation : MI5. Ou avec Sammy. Sammy, c'est celui qui conduit, celui qui ne boit pas.
Ven 22 Mai - 22:21
Je te valide ta fiche, juste un petit truc par rapport au contexte : Takada n'a pas été ministre de la culture, ce fut Asahi Kure.
Tu peux changer "la culture" par la censure et la propagande, si tu veux, car ce ministère japonais anciennement dirigé par Nathan est très influent.

Validé avec plaisir, ce tout nouveau personnage ! :)
Et tu auras sûrement des petits cadeaux en bonus, je suis inspiré !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Localisation : Votre voisin.
Dim 24 Mai - 23:05
Bonjour mon ami...

Choisis donc un chiffre entre 1 et 10...
Nous verrons si le sort est avec toi.

Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» Matthew "Matt" Williams
» you here to finish me off, sweetheart ?
» matthew & manuela ❝ apologize ❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: