Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 61
Localisation : MI5. Ou avec Sammy. Sammy, c'est celui qui conduit, celui qui ne boit pas.
Lun 30 Mar - 2:20


 
    Fiche de présentation



Informations Générales


     
    Véritables noms et prénoms :

         
    Daniel O'Riley

     
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :

         
    On l'appelle Dan. Ou Danny, pour l'énerver. Evitez Danette.

     
    Âge :

         
    35 ans

     
    Convictions politiques :
    (dites ici où vous voudriez placer votre personnage, quelles sont ses convictions)  
         
    Ni oui, ni non. Ni ni. Daniel s'en fout un peu, de tout ça. Il a son boulot, ses petites enquêtes et tant que sa vie à côté n'est pas affectée, il n'est pas prêt à se battre. Le boulot a chuté depuis que Kira est arrivé au pouvoir : chouette, il peut passer plus de temps à la machine à café.

     
    Rôle :

         
    Agent du MI5.


Descriptions


    Physique :
    (7 lignes minimum)
     
    Il avait un air typiquement british. Des cheveux bruns, limite noirs qu'il aplatissait sur sa tête grâce à de la laque, de petits yeux sombres perspicaces. Honnêtement, ce type avait l'air assez beau, et lui-même le savait. Il ne prenait pas particulièrement soin de lui-même, mais naturellement, il était bien portant, avec tout l'exercice qu'il faisait pour conserver le niveau dû à sa place dans les services secrets et les enquêtes qui servaient à exercer son cerveau.
    Dan n'était pas un type particulièrement grand, pour un anglais, mais ce n'était pas un nain non plus. Il semblait être dans les normes pour à peu près tout et n'importe quoi, que ce soit ses vêtements qui ne le distinguaient pas des autres, en réalité ou de tout ce qu'il pouvait acheter, mettre ou même dire. La seule chose différente, c'était qu'il ressortait de Dan un espèce de charme bête, un truc qui faisait craquer toutes les donzelles, et plus si affinités.

    Caractère :
    (7 lignes minimum)
     
    « Daniel ? Pour moi, c'est un gros con. Si vous voulez le trouvez, vous aurez plus de chance de le localiser à la machine à la café qu'autre chose. », I., anonyme.

    « ...Quel homme charmant ! L'autre jour, je lui ai offert un gâteau et il n'a cessé de me dire des mots gentils, comme si il n'avait jamais mangé de gâteaux de sa vie ! Non, vraiment, quelle crème ! ». Natasha, jolie brune.

    « J'en sais rien. Je le connais pas, ce type, moi ! En tout cas, je peux vous dire que c'est un gros **** ! Il est entré dans la cellule et il s'est vraiment comporté comme un gros *** ! Non mais le type, faut lui apprendre son métier ! Pourquoi il travaille toujours là-bas ? Fils de *** ! » Y., suspect.


    Dan n'était pas un charmant garçon, au contraire, même. Point, fin de l'histoire.

    Un beau jour, Daniel O'Riley avait décidé qu'il se fichait de tout. De ses notes à l'école, de sa petite amie – du moins de la première en lice – de ses parents et du reste. Il avait commencé à déconner, avait plus ou moins suivi ce que la vie avait pour lui jusqu'à devenir ce qu'il était aujourd'hui.

    Car qui se souvenait du garçon qu'il était avant ? Personne – ou presque – ne se souvenait de l'ancien Dan. Celui avec une barre de fer et peu de pitié. Ils ne voyaient que l'homme engagé par le MI5 en costard cravate, posant de sa voix posée des questions et traquant des criminels à travers tout le pays. Tant mieux, en fait. Daniel était sans doute comme ça, au fond :  un type posé, qui aimait d'asseoir aux tables des café pour savourer un fabuleux café serré, accompagné d'une petite part de tarte aux fraises maison.

    Besoin de rien d'autres pour satisfaire ses envies. Pour la gente féminine, il était un bourreau des cœurs ; il enchaînait les conquêtes, leur donnant à toutes un bout de son cœur pour leur reprendre aussitôt. Il changeait vite d'avis, et alors ? La seule femme qui était dans sa vie, sans que rien ne se fut jamais passé, c'était bien cette petite « Moneypenny », son assistante, avec qui il restait H24 en liaison par SMS. Pour ses collègues, Dan était tour à tour le pote avec qui ils regardaient les matchs de foot, et ce gros connards de beauf' qui s'en foutait tout. Il était de temps en temps si insupportable qu'il avait déjà deux ou trois avertissements de son supérieur : ce serait sûrement la porte au prochain, mais il n'en avait franchement rien à foutre.

    Alors bon. Dan vivait. Il habitait dans un appartement à Camden, juste au dessus d'un bar. Il se plaignait souvent du bruit et en profitait pour s'offrir des cafés au frais de la reine. Il était irrespectueux au possible, pas franchement poli mais...et alors ?

    Particularités ?

     
    Tatouage de dragon sur le dos. Trace d'un vieux piercing sur l'arcade.


Histoire

    ( Le temps de votre histoire importe peu. Ce qui importe, c'est que vous respectiez les règles et la syntaxe du français... 15 lignes minimum, mais plus serait grandement apprécié.  )
     
    La barre de fer atteignit la tête du voyou qui lui faisait face, fit un bruit sourd en la frappant. Dan n'avait aucune pitié, aucune mesure : on lui devait de l'argent. Et quand l'argent prenait part dans ses problèmes, il frappait et se déchaînait.

    Qui était-il ?

    Daniel O'Riley avait grandi dans un cité défavorisée de Lewisham, enfant unique d'un couple plutôt banal, adorant les vendredi bière/foot et traîner le soir dans des coins un peu louches. Jusqu'à son adolescence, il fut comme tous les gamins du coin, à traîner, jouer au foot avec le moindre truc ressemblant avec un ballon et avoir un vocabulaire qui n'aurait pas plu à la Reine. À 15 ans, il eut ses premiers contacts avec le monde de la drogue : il était plutôt pas mal, n'avait pas une tête de coupable...alors il parvint facilement à convaincre quelques voyous de lui passer du cannabis à revendre.

    Il gagnait de l'argent et il aimait ça, se sentir puissant. Le meilleur, c'était quand ses clients n'avaient pas l'argent. On l'avait alors autorisé à faire tout ce qu'il voulait et franchement, il s'en donnait à cœur joie : menacer la famille, la petite copine, donner des coups de couteaux dans la main gauche...tout était valable et généralement, assez impressionnant. Danny avait une carrière en or juste devant lui : la voie royale, pavée de livres sterling et de petits gangs. Il avait pu s'acheter de beaux habits, une voiture pour sa mère qui avait plus ou moindre capté ce qu'il se passait, malgré son addiction à l'alcool de poire. Et l'école ? Il y allait en pointillés. Il avait des notes exécrables, et faisait le désespoir des ses profs, surtout quand il leur répondait de la pire des manières.

    « C'est toi, Danny O'Riley ? »

    La voix avait un accent de riche. Instinctivement, le gamin sortit son couteau et le cacha derrière son dos. Il n'eut pas vraiment le temps de faire quoique ce soit, puisqu'on voyait déjà le revolver pointé droit devant lui.

    « MI5. Bouge pas, gamin. »

    Schtock, fit l'arme en tombant sur le sol. Il leva les mains vers le ciel, soupirant ; il aurait été inutile de dire qu'il était innocent, vu la présence manifeste de shit dans sa poche, et de toute la came non coupée qui traînait dans son sac à dos. Après cette arrestation, on lui proposa un drôle de deal : enquêter dans le milieu de la drogue et servir d'indic'. Curieusement, Dan accepta ; il n'était pas con, n'avait plus rien à perdre. Passer dix ans de sa vie en prison contre le risque de se faire découvrir par le chef des types qui l'employait...c'était tout pesé.

    Un par un, les membres de son groupe se firent arrêter. Lui, tronche d'ange, n'eut presque rien, ou un contrat que lui proposa l'homme qui l'avait arrêté. Lui, il le haïssait de toutes ses forces. S'il avait pu le tuer, il l'aurait fait...Mais depuis des années, il s'était assagi et travaillait grâce à lui au MI5. Il avait un bon boulot, de bonnes fins de mois et aurait pu changer de logement depuis des années, mais il ne le faisait pas. Dan était habitué à Lewisham, aimait les odeurs du quartier et malgré ce que les autres pensaient, dealait encore de temps à autres.


    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

     
    Nono le Robot

    Votre âge :
    (question optionnelle)  
     
    23 ans. Ye souis vieille.

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

     
    Je l'ai créé. Ce perso remplace Hadès.

    Quelque chose à ajouter ?

     
    Do you want a cup of tea?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 1 Avr - 21:21
Dan O'Riley a écrit:
Do you want a cup of tea?
Les gens vont vraiment finir par croire qu'il y a vraiment un code dans le règlement à cause de nous. J'ai l'impression de revoir ça sur presque toutes nos fiches. AND YES, I WANT A CUP OF TEA. (Avec du sang de renard pour Arthur, please.)

Bref, tout ça pour dire que tu es validée, comme si tu t'en doutais pas. J'aime beaucoup ton nouveau personnage, ça change de d'habitude n'est-ce pas ? Je suis sûre qu'un de mes personnages l'appellera Danette, obligé. Allez bam, je te mets ta couleur et t'oblige à aller polluer la zone rp.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Localisation : Votre voisin.
Mer 1 Avr - 23:07
Cher Danny, petit criminel à la noix.

Choisis donc un chiffre entre un et dix.

Cordialement,

Kira
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Localisation : MI5. Ou avec Sammy. Sammy, c'est celui qui conduit, celui qui ne boit pas.
Mer 1 Avr - 23:11
J'aime quand mes personnages te plaisent.

Et je ne cesserai jamais, Ô grand jamais, de mettre la cup of tea dans cette partie-là de ma fiche 8D

Les rps vont être rigolos, avec cet agité du bulbe !

Et Monsieur Kira, vu que je suis admin, je lance le dé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Mer 1 Avr - 23:11
Le membre 'Dan O'Riley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de la chance' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jase Blaack [ Need a second validation ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Prélude à la nouvelle ère :: Fiches de présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: