Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Once upon a time there was a girl ~ Eli [Fini !]

 :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 29 Mar - 17:15


 
    Fiche de présentation



Informations Générales


     
    Véritables noms et prénoms :

         
    Je me nomme Elizabeth Marie Andersen.

     
    Faux noms et prénoms (ou/et pseudonyme) :

         
    Soyons sérieux. Elizabeth ça fait tellement … Vieux. Je préfère que l'on m'appelle Eli. Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est mignon. Vous ne trouvez pas ?

     
    Âge :

         
    J'ai actuellement 26 ans.

     
    Convictions politiques :
     
         
    Si vous me demandez ce que je pense de Kira, je ne vous répondrais pas. Pourtant, que ce soit bien clair entre nous, Kira, je ne l'aime pas. Mais ça, peu de personnes ne le savent. Durant toute une partie de ma vie, j'ai appris qu'une seule chose : compter sur moi-même.

     
    Rôle :

         
    Je ne suis qu'une simple citoyenne. Je cherche encore ma place dans la société en enchaînant les petits boulots. Dernièrement, je suis serveuse dans un bar.


Descriptions


    Physique :

     
    Que vois-je lorsque je regarde dans mon miroir ? Commençons d'abord par le global. Ce que je vois, c'est une fille de taille moyenne avec de longs cheveux bruns. Mais regardons de plus près. Ces cheveux, je les attache assez régulièrement. Parfois, il m'arrive de les laisser détacher, mais c'est assez rare. Ai-je déjà imaginé de les couper ? Bien sûr que non !
    Revenons-en à ma description physique si vous voulez bien. Lorsqu'on me regarde, on peut voir que je suis assez pâle. Peut-être est-ce à cause de la Grande-Bretagne. Cependant, rien ne me fera quitter la capitale. De plus, je n'aime pas la chaleur alors ce n'est pas demain que l'on me verra avec une marque de bronzage.
    Quant à mon visage, ce dernier est assez fin. Je dirais même que mes yeux bleu clair, grâce à la blancheur de ma peau, ressortent assez bien. Je les mets, légèrement, un peu plus en valeur grâce à une petite couche de maquillage.

    Caractère :

     
    Regardons à présent au-delà du miroir. Regardons ce que l'on peut voir lorsque l'on me connaît, mais aussi lorsque l'on ne me connaît pas. Qui suis-je réellement ? Qui suis-je à l'intérieur ?
    Pour commencer, je ne suis pas le genre de fille qui se laisse marcher sur les pieds. On m'a toujours appris à me battre pour mes convictions. Je ne me laisse pas influencer facilement. Je suis la fille impulsive qui dira toujours ce qu'elle pense que ça fasse mal ou non. Je ne me bats pas avec les poings, je me bats avec les mots.
    Ne croyez pas que grâce à ça, je suis entourée d'amie. Non. Je suis de nature assez solitaire. Je ne comprends rien aux relations humaines. J'ai beau affirmer ma franchise, il m'arrive aussi de mentir. Je ne suis pas blanche comme la neige. Nous avons tous nos petits secrets.
    Vous allez réussir à percer ma coquille. Attendez, je l'entends céder. Voilà. Ma solitude me ronge à l'intérieur. J'en souffre, mais personne ne le sait. J'aimerais être comme les autres, sortir avec des amis. Non, ne croyez pas que je n'ai pas d'amis. Mais disons que je ne suis pas très douée pour m'en faire et surtout pour les garder. Je n'ai pas une haute opinion de moi-même. J'ai peur de la fin de vie. J'ai peur de mourir demain. Mais j'ai surtout peur de voir les gens que j'aime disparaître.

    Particularités ?

     
    Je parle l'anglais et le français. Oui, j'ai vécu un tout petit peu en France, mais je ne vous dirais rien ici. Mon histoire viendra plus tard. Ensuite, j'ai commencé à me mettre au japonais et à l'espagnol. Quelle idée …


Histoire


     


    Laissons mon enfance de côté si vous le voulez bien. Mais, ce n'est pas pour autant que je vais oublier de vous dire deux ou trois petites choses sur cette dernière. Je suis issue de deux parents anglais. J'ai vécu pendant une grande partie de ma vie à la campagne, mais assez près de Londres pour mes éventuelles études. Mes parents n'aimaient pas la vie en ville, moi, je l'adorais. C'est peut-être pour ça que j'ai surtout vécu dans deux capitales : Londres et Paris.
    Mais revenons-en au principal. J'avais une vie heureuse, je pouvais avoir tout ce que je voulais, dans la limite du raisonnable. En effet, je n'étais pas la seule Andersen. Nous étions trois enfants et j'étais la dernière. Mes deux grands frères sont des jumeaux, et on ne peut pas dire que l'on s'entendait bien. Ils étaient plus voitures alors que je préférais jouer à la poupée. Mais il n'y a pas que ça qui nous différenciait. En grandissant, je me posais de plus en plus de questions sur le monde et sur les gens. Pourquoi agissait-on ainsi ? Pourquoi nous étions là ? Pourquoi existait-il des règles pour vivre en société ? Je dois avouer que ce n'est pas le genre de choses auxquelles on pense quand on a douze ans. Peut-être était-ce parce que j'avais entendu parler pour la première fois de la Seconde Guerre mondiale.
    Cette histoire m'avait particulièrement affectée. Je ne comprenais pas pourquoi, et je ne comprendrais certainement jamais, c'est qu'au nom d'une guerre, on massacre toute une catégorie de gens. Cependant, la haine n'explique pas tout. Alors, pourquoi des familles entières, des femmes, des enfants, devaient être massacrés pour le simple fait d'être nés différents de ceux que l'on appelle les puissants ?
    La paix n'existait pas. Tant que l'amour existait, la haine suivrait. Mais devions nous supprimer l'amour pour pouvoir vivre en paix ? Je ne pense pas. Cependant, c'est à ce moment-là que mes relations amicales ou non se dégradèrent. Je m'éloignais un peu de tout ce qui m'entouraient pour me plonger dans des réflexions comme celles de l'existence humaine. Je ne comprenais pas ce qu'il y avait de si intéressant dans ce monde pour que les gens s'accrochent à leur vie. En réalité, moi aussi, je tenais à la mienne, car la fin me faisait peur. J'avais toujours été surprotégé, je m'étais toujours cru intouchable. Mais c'était loin d'être vrai.
    Quelques années plus tard, j'entendis la première fois le nom de Kira à une table d'étudiants. Le soir, en rentrant chez moi, j'avais fait quelques recherches sur ce dernier. Et la conclusion fut vite faite. Encore un idiot qui croyait pouvoir contrôler le monde pour ses idées. Certaines personnes se sentaient si proches de Dieu ? Non. Je ne crois pas en ça. Je ne crois pas en Dieu, ni même au Diable. Je ne crois pas non plus en Kira. Pour moi, Kira est comme Hitler. Il croit que tout lui est permis. Il croit que sa route est un pavé d'or. Rien de plus, rien de moins. En fait, ce n'est qu'un criminel se croyant tout-puissant. Mais la réalité le rattrapera un jour où l'autre. La police japonaise finirait bien par l'attraper.
    Mais j'étais loin de m'imaginer que cette histoire était juste sans fin.

    Je finis par quitter l'Angleterre pour continuer mes études en France. Je n'avais que dix-neuf ans. Pour moi, plus rien ne me retenais. Pas même mes parents et les jumeaux. Pas même mes amis. Rien ne me rattachait à l'Angleterre. Je n'avais plus rien à faire là-bas.
    Paris fut ma principale destination. Je vivais dans un logement étudiant et j'essayais de m'en sortir comme je le pouvais. Le français était une langue difficile à maîtriser, mais j'étais bien décidée à l'apprendre. Je n'étais pas venu en France pour faire de la figuration. Je m'appliquais dans mes études. Cependant, je remarquais vite que je m'étais trompée d'orientation. Les études, ce n'étaient pas fait pour moi. J'arrêtais un an après avoir commencé et travaillais dans un des bars de la capitale. J'étais payée une misère, mais je ne m'en plaignais pas. Il fallait que je me débrouille seule à présent. Mais je dus vite abandonner l'idée de vivre à Paris. La vie coûtait trop cher et ce n'est pas avec ce petit salaire que j'allais m'en sortir. De plus, Kira avait une influence incroyable en France. Le jeu de dénonce ton voisin marchait plutôt bien.
    C'est pour ces raisons que je quittais le sol français et retournais vivre chez mes parents, enchaînant les petits boulots de droite à gauche. J'économisais dans l'espoir de passer mon permis. À 24 ans, je l'obtiens enfin et m'achetais même une voiture d'occasion.
    Le sujet Kira restait tabou à la maison. Personne ne disait son opinion. Moi, j'avais déjà une idée fixe sur la question.
    À 25 ans, je quittais le petit cocon familial après avoir trouvé un petit appartement à Londres. Ce n'était peut-être qu'un deux-pièces, mais je m'y sentais bien. Je retrouvais aussi certaines de mes anciennes connaissances. Mais encore, je ne parlais pas de Kira quand ces derniers en parlaient. Mon seul désire, c'était de le voir disparaître, je voulais qu'il arrête de gouverner le monde en se prenant pour un dieu. Pour moi, même si je ne savais pas qui était derrière le masque, il n'était pas quelqu'un de puissant. Il y avait juste des personnes assez stupides pour suivre ses idéaux. Si ça ne tenait qu'à moi, j'essayerais de découvrir qui est Kira. Mais la peur me retenait. Peut-être, un jour, trouverais-je la force de dire haut et fort mon opinion.


    De l'autre côté de l'écran ?

    Vous  ?

     
    Moi ? Qui suis-je ? Je suis une fille ! (Si si, je vous jure ! J'ai regardé ce matin !) Et je m'appelle Marion ! Enchanté de vous connaître !

    Votre âge :

     
    Ça, ça ne se demande pas ! En tout cas, je vais prendre un an de plus dans pas très longtemps !

    Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

     
    Alors, tout à commencé quand je me suis dit : « Tiens, si je cherchais un forum. ». Alors je suis allée sur Never Utopia et j'ai regardé un peu les forums. Je suis tombée sur celui-là et ça a fait « DEATH NOTE !!!!!! Mon manga préféré ! » dans ma tête. Donc, me voilà ! En plus, j'aime bien le design du forum donc ... J'ai craqué !

    Quelque chose à ajouter ?

     
    Je vous aime ? ♥

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Nathan S. Suzaku
Ministre de la Censure et de la Propagande
avatar
Messages : 318
Localisation : Sur la Toile
Dim 29 Mar - 18:41
Bienvenue Elizabeth :D

Bon courage pour ta fiche ! C'est pas la nana d'Evangelion sur ton vava ? <3





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 29 Mar - 20:56
Merci <3

Hum ... Perdu ! Il s'agit de Tohsaka Rin de Fate/Stay Night. :)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 30 Mar - 1:20
Bienvenue sur le forum Eli <3

Et bien et bien ! C'est une des rares fiches que je vais valider sans demander aucune modification ou ajout ! Bravo à toi !

C'est une belle présentation, agréable à lire, j'aime beaucoup ta plume ! J'apprécie le fait qu'Eli ne soit pas encore capable de donner son opinion concernant Kira malgré ce qu'elle pense. C'est bien de commencer un perso avec des faiblesses, ainsi tu pourras aisément faire évoluer ton perso parmi nous !

C'est donc avec plaisir que je te valide, et bien puis ... Bon jeu sur DN, j'espère que tu t'y plairas ! N'hésite pas à faire des demandes de rp !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Localisation : Votre voisin.
Lun 30 Mar - 18:49
Bonjour, ma chère.

Je suis Kira.

Tire-moi un chiffre entre 1 et 10, s'il te plaît. Tu recevras un MP si tu tombes sur le mauvais chiffre. ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 30 Mar - 20:19
Elliana : Merci !! <3 <3 <3 <3

Kira : Je te fais pas confiance. Mais je vais quand même dire 5. ê_e
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Session time out...
» ♪ Who's that girl ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: