Pitié et allégeance à toi, Kira ! La foule s'inclina en silence, respectueusement devant cette idole masquée et inconnue.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

A story of god and men { Light Yagami (ou Dieu)

 :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Rps archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 172
Age : 26
Localisation : Sur la toile
Lun 5 Jan - 18:19
Les rues de Tokyô étaient pleines et agitées, en ce soir de janvier. Partout, encore et toujours, on pouvait voir les affiches du ministère de la censure afficher telle publicité pour un produit phare ou même dissuader les gens de fumer...Dafne se demandait, elle, si les personnes qui les réalisaient fumaent elles-mêmes. Elle trouvait cela assez comique. Partout, elle voyait des gens enlever les décorations de Noël et alors, Dafne remettait en place son cache-nez de laine et son bonnet pour se cacher les cheveux. Elle n'avait peut-être pas son portrait partout dans la rue, mais elle ne préférait pas tenter le diable, surtout que maintenant, Darkwood pouvait prendre n'importe quand des décisions la concernant. Son teint mat, avec le temps de la saison était plus pâle que d'habitude, et elle peinait à cacher la cascade de cheveux, toujours plus en bordel sous le bonnet à ponpons. Le ciel était noir et dans quelques minutes, elle en était sûre, il se remettrait à pleuvoir. Ce n'était pas la période des pluies, mais celle-là était froide et gelait ceux qui se trouvaient sans protection...Ce qui était un peu son cas.

Depuis quelques semaines, Dafne avait trouvé abri chez Billie Brave et leur amie commune Noriko, avec qui elle partageait une pièce. Elle avait parlé avec elles, longtemps, et avaient peu à peu appris à se connaître, ce qui n'était pas vraiment facile pour des personnes de milieux si différents. Dafne appréciait pour sa gentillesse Noriko : elle supposait qu'elle avait vécu des choses qui n'étaient pas faciles, et elle ne pouvait pas s'empêcher d'éprouver un drôle de sentiment pour Billie. Comme si, même s'il n'était aucunement question de liens de sang, la jeune femme aurait pu être sa mère. La disparition de Megumi avait dessiné une ombre sur cet idyllique tableau, et c'était justement pour cela que Dafne était de sortie, alors qu'elle venait d'enchaîner une semaine d'école particulièrement épuisante, entre tous ces bout de choux à changer et la police de Kira à éviter.

En parlant de police de Kira, elle ne cessait d'apercevoir des hommes en uniforme, depuis tout à l'heure. Ils étaient bien là, en ces temps agités, à tenter de faire respecter la loi. Apollo mit les mains dans ses poches, les évitant stratégiquement car elle savait que son teint de peau et son accent les feraient automatiquement procéder à un contrôle de papiers...et les siens n'étaient toujours pas à jour. Combien de fois Arashi lui avait-il répété de le faire ? Et combien de fois lui avait-elle dit que c'était trop risqué, que maintenant qu'un agent de Kira était venu chez elle, elle ne pouvait plus se balader dans les locaux du gouvernement comme si elle était innocente ? ...Cet homme avait décidément un petit côté utopique. En parlant d'Arashi Darkwood, sa blessure la lançait : elle avait été soignée correctement, mais, lorsqu'elle ne s'aidait pas avec une béquille, elle ne pouvait pas s'empêcher de ressentir un drôle d'élancement à la cuisse, ce qui la faisait boiter.

Dafne Heliakis scrutait chaque visage qu'elle rencontrait et, chaque fois qu'elle voyait une des rares personnes qui avaient les cheveux rouges, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que c'était elle, Megumi. Elle était courageuse, car dans cette masse humaine, elle avait tout de même peu de chances de la retrouver...elle se souvenait en fait de ce que Megumi avait pu lui dire entre deux phrases : sur le fait qu'elle aimait bien faire les magasins, et même qu'un jour, elle pourrait l'accompagner et lui acheter un gros manteau d'hiver.

...C'est justement une façade de magasin, avec, à son intérieur un mannequin exhibant les merveilles de la collection d'hiver. Les yeux d'Apollo se remplirent d'espoir, elle prit son courage à deux mains, puis entra dans la boutique. Les gens comme elle n'était pas les bienvenus ici, elle n'était pas sans le savoir, mais la vendeuse n'était pas non plus obligée de savoir qui elle était. Si elle flânait ici, avant de faire croire que rien ne l'intéressait, tout se passerait bien. Sa main droite caressa légèrement le manteau renforcé par la laine, tandis que la chaleur de la pièce lui fit baisser son cache-nez, dévoilant par la même occasion son visage. Megumi ne pourrait-elle pas être dans un de ces vestiaires, en train de se changer, ou derrière ce poteau ? ...Après une bonne dizaine de minutes passées ici, la vérité lui apparut au grand jour : elle n'était pas ici. Et elle ne la reverrait pas, tout comme tous ces enfants qui avaient été enlevés dans les rues d'Athènes. Dafne serra les poings, s'apprêtant à sortir dans le froid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Light Yagami [Pouffy]
» Présentation de Light Yagami
» Death note
» Marche à L'ombre - En cours -
» Light Yagami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Death Note RPG : une nouvelle ère :: Hors RP :: Archives (numériques) :: Rps archivés-
Sauter vers: